PierreJL

Qu'est-ce qui peut redonner au grand public de l'intérêt pour l'astronomie ?

Messages recommandés

Je sais pas...

Quand chu allé à l'expo Vigier-Lebrun, qui n'est pas une peintre "star" style Picasso, Cézanne ou Mozart, yavait un monde absolument hallucinant. Tous les jours, pendant des mois.

La plupart des expos de peinture, d'ailleurs.

J'imagine pareil pour les pestacles, pour les concerts...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu étonné:

-le club n'a jamais eu autant de membres, très impliqués pour la plupart

-nous avons globalement de plus en plus de visiteurs (2500 env l'an dernier, jusqu'à plus d'une centaine en une seule soirée en aout, pourtant hors "Nuits de l'Astronomie")

-dans le coin, les RAAGSO tournent bien...

-j'ai toujours pas mal d'enfants volontaires pour l'initiation astro dans le cadre du périscolaire

N'y aurait-il pas un petit coté "C'était mieux avant, au bon vieux temps mon bon Monsieur." dans les propos de certains, ou bénéficions-nous d'une sorte de micro climat favorable par chez nous dans le 47?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'avantage de paris c'est que c'est une capitale (donc en gros tout le pays plus des tas d'étrangers s'y rendent dès qu'il y a un truc marquant), dans les villes de province c'est un peu plus difficile de faire bouger tout ça (heureusement la jeunesse reste curieuse en dépit de ses parents)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si le ressenti est différent, tant mieux !

Mes élèves sont plus âgés (de Bac à Bac +5) et ils ont des centres d'intérêt pour les arts et les spectacles.

Pour l'astronomie, on passe un peu pour un original, un matheux ou un rêveur.
Ce n'est pas très grave...

[Ce message a été modifié par PierreJL (Édité le 24-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Pierre,

j'avais zappé ce post.
+1 avec Astroviking, dans les années 70-80 c'était plutôt confidentiel sur tous les points de vue : grand public et astronomes amateurs.
Comme pour Astrovicking, le nombre de visiteurs chez nous, tous les premiers samedi du mois, a considérablement augmenté !!
A la télévision, sur Internet, les docus ont décuplé littéralement.
Dans les années 70-80, vous aviez rarement un dossier de l'écran qui était consacré à l'astronomie, un débat suivi d'un film un lundi par mois sur la une de l'époque il me semble, et puis bah c'était tout en gros.
Je pense que la démocratisation plus large de l'astro a coïncidé avec les premières Nuit des étoiles sur France 2 et je me souviens qu'on s'était fait la remarque à l'Observatoire de Rouen sur l'augmentation sensible des visiteurs quasiment dans le même temps. On a eu ensuite des affluences record quand cette émission a commencé à jouer de concert avec les clubs ( des trucs fous de 300-400 personnes, la police commençait à venir voir ce qu'il se passait dans notre impasse plutôt paisible en temps normal et nous avons même fait observé un car complet de CRS parmi un public très surpris, l'ambiance et la convivialité entre les fonctionnaires de police et le public avec nous avait même été délicieuse ).

Ensuite, depuis les années 1990-2000, la démocratisation de l'astronomie d'amateur s'est amplifié considérablement avec le prix et la diversité croissante des instruments.
Dans les années 70-80, le rêve absolu était d'acheter un C8 orange. Maintenant, une ouverture de 200mm chez les Dobsons c'est le minimum syndical.

Le revers de la médaille ( mais bon ce n'est pas si grave ), j'ai l'impression que maintenant, si vous coupez le GO TO d'un p'tit jeune et que vous lui demandez de pointer M13 ou n'importe quel objet classique M31, M42, etc... il est perdu.
Avant, on connaissait l'astro avant d'utiliser le matos, maintenant c'est l'inverse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil que Valère : dans les années 70 faire de l'astro c'était déjà être à moitié martien pour le commun des mortels.
C'était même parfois... limite suspect qu'on soit légèrement dérangé du ciboulot ! (c'est pas faux, note bien, quand on y songe )
Par contre c'était déjà un redoutable piège à filles (en mode super relax, allongés dans l'herbe côte à côte par une chaude nuit d'été... vous voyez d'ici le tableau ) Evidemment après dix minutes il fallait changer de sujet et en venir rapidement aux travaux pratiques, sans quoi on passait définitivement pour un martien, sans plus aucun espoir de retour(nement) possible
Ceci dit on voyait encore le ciel profond à l'oeil nu dans nos belles campagnes françaises : il y avait plein de choses à montrer sans avoir à se doter nécessairement d'un oeil cyclopéen, ça aidait grandement à éveiller la curiosité de son public même avec des moyens modestes ! (car il faut savoir le rester )
Plus de quarante ans plus tard le sujet s'est largement banalisé, tellement il a été (et reste) médiatisé.
Dans mon activité de montreur d'étoiles, je n'ai pas du tout l'impression que les gens en général portent aujourd'hui moins d'intérêt qu'hier aux choses du ciel.
Je publie ici sur ma petit île isolée, un billet hebdomadaire dans le canard local, par lequel j'ai régulièrement des retours de lecteurs qui m'interpellent sur le sujet de la semaine ou sur tout autre qui leur passe par la tête : c'est enthousiasmant de découvrir combien de personnes sur une si petite population insulaire - par ailleurs pourtant si peu cultivée au plan scientifique - s'intéressent néanmoins avec une telle soif de connaissances au vaste monde qui les entoure !
Ne serait-ce pas tout simplement et fondamentalement cette curiosité intellectuelle profondément humaine, qui nous habite par défaut où qu'on soit né sur cette Terre, avant que le brouhaha superficiel et polluant de la médiasphère ne vienne saturer notre réceptivité naturelle ?
En revanche la façon dont les sciences de l'Univers sont aujourd'hui approchées et en particulier médiatisées nous renvoie à des évolutions sociologiques.
Les questionnements de mes contemporains se sont en effet déplacés, précisés, durant ces quarante ans, reflétant indubitablement les grandes prises de conscience et aspirations - les peurs aussi - de notre époque (dont certaines bien légitimes) : quelle est notre place dans l'Univers et y sommes-nous seuls ? L'Humanité va-t-elle un jour être en mesure de quitter le Système Solaire ? Comment est apparue la vie ? etc, etc.
Ils finissent souvent par revenir en boucle sur notre propre situation ici sur Terre, après être allés flirter un moment avec les étoiles en ma compagnie
Ainsi de plus en plus de gens se posent à présent des questions sur notre avenir sur Terre, la finitude de nos ressources, la façon dont nous pourrions concilier progrès technologiques et équilibres vitaux...
Et corrélativement sur le modèle économique dominant fondé sur la croissance et le développement, où l'on sent bien que de plus en plus nombreux sont ceux qui commencent à distinguer la première du second... au moins en termes d'épanouissement personnel, car ce dernier se fout éperdument de la croissance.
Des trucs que je n'entendais pratiquement jamais dans la bouche de qui que ce soit ne serait-ce que vingt ans en arrière.
Et ça ne concerne pas que des intellectuels patentés, loin de là : mon voisin trentenaire, humble paysan n'étant allé qu'à l'école primaire, tandis qu'il s'extasie devant la Lune ou 47 Toucan à l'oculaire, me bombarde comme tous ses potes et sa famille - toutes générations confondues - de questions aussi pertinentes que profondes sur les sujets brûlants de notre époque qui les laisse tout sauf indifférents !
Et ces questions montrent qu'ils font tous parfaitement le lien entre ce qui se passe ici sur Terre et ce qu'ils contemplent derrière le télescope après quelques explications.
Alors je crois encore - un peu - en l'Homme (mais va falloir qu'il s'améliore vite quand même, le bougre )
Assez en tout cas pour continuer à militer sans relâche en faveur d'une vulgarisation aussi conviviale mais rigoureuse que possible des sciences de l'Univers.
C'est à mon sens l'un des moyens - sans pour autant se substituer à la morale ni faire appel à la religion - non pas forcément d'apporter les bonnes réponses, mais avant tout de poser les bonnes questions sur nos modes de vie, nos comportements, et leur évolution nécessaire.
Avec cette ambition utopiste - mais j'assume - d'un "mieux être avec" l'ensemble du monde qui nous entoure

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 25-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout va bien alors !

Cela me fait plaisir de lire le texte d'Alain Moreau.

Je ferai bien l'échange avec une partie de mes élèves qui parlent de sciences officielles et qui réfutent la conquête spatiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alain Moreau :

quote:
Evidemment après dix minutes il fallait changer de sujet et en venir rapidement aux travaux pratiques

Ah c'était ça, le truc !

Ah OK...

Ben mince alors.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

<<j'ai l'impression que maintenant, si vous coupez le GO TO d'un p'tit jeune et que vous lui demandez de pointer M13 ou n'importe quel objet classique M31, M42, etc... il est perdu. >>

Bonsoir,
Je suis un petit jeune de 70 ans, 17 ans d'astro, et si tu me fais ce coup là, JE SUIS PERDU!

Pourtant, je passe de très nombreuses soirées avec deux ou trois amis à discuter: mécanique céleste, physique/chimie stellaire ou planétaire, etc...

L'astro, ce n'est peut être pas que le ciel "visible" ou "photographiable".

Un exemple
Les "actualités à la une" sur webastro, c'est de très long moments d'astro, tous les jours et hors club. et c'est souvent le point de départ de nombreuses soirée entre astram.

Un des problèmes de l'ASTRO, c'est le nombre et l'étendue des disciplines en jeu et l'accès actuel à quasi toutes.

Satisfaire tout le monde, au niveau de l'info par exemple, n'est pas évident et on peut considérer que si elle ne traite pas de l'astro qui est la nôtre, on n'a pas parlé astro.

La démocratisation et l'accès actuel au matériel ont, je pense, un effet pervers:
Je me souviens des premières images astro que j'ai connu: OM1 en CP et en planétaire Webcam (mamiecam 240x320 pixels) et ensuite la saga Vesta pro avec mes copains: Étienne Bonduelle, Dany Loudèche, Fred Fera, JC Dalhousy et tous les autres du début d'Astrochti (Week end mémorable à Buthier avec Colmic).

Fallait avoir le moral, mais il y avait le challenge. (Fallait le mérité).

Christian

PS: "L'intérêt du grand public pour l'astro à baissé"

Était-ce de l’intérêt ou de la simple curiosité pour des exploits ou mystères dont la quantité accessible via les médias était beaucoup moindre que maintenant.
Essayez d'étonner quelqu'un aujourd'hui.
Était-ce de l'intérêt pour l'astronomie ou pour les exploits technologique et le rêve d'Icare

[Ce message a été modifié par Backel (Édité le 27-09-2016).]

[Ce message a été modifié par Backel (Édité le 27-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Backel,

bah tu es probablement l'exception qui confirme la règle ?
J'exagère un peu bien sûr, mais j'ai vraiment cette impression. Ce n'est peut-être qu'un épiphénomène statistique ? Avec la démocratisation du matos en général, plus de gens pratiquent sans connaitre forcément le ciel au départ ? Dans les années 70, on était peut-être davantage nourri par les bouquins avant de pratiquer ? ( c'était mon cas, mes parents n'ayant pas trop les moyens de me payer un télescope.).
Mais bon, ce n'est peut-être qu'une fausse impression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS: "L'intérêt du grand public pour l'astro à baissé"

"Était-ce de l’intérêt ou de la simple curiosité pour des exploits ou mystères dont la quantité accessible via les médias était beaucoup moindre que maintenant.
Essayez d'étonner quelqu'un aujourd'hui.
Était-ce de l'intérêt pour l'astronomie ou pour les exploits technologique et le rêve d'Icare"

Bonsoir Backel

Oui ce sont peut-être les exploits technologiques associés à l'imaginaire qui donnaient de l'intérêt.

Sinon j'ai trouvé ce lien de la fête de la science qui date de 2011 : http://www.persan.asso.fr/pages/pdf/FdS2011/FICHES_PDF/Valrose_Cosmophile_Fiche_inscription_FdS-2011.pdf

Il y a une phrase sur la page du lien : "Descriptif court :
Voyager dans l’espace est le rêve des hommes depuis des centaines d’années, aujourd’hui
c’est chose faite, mais pourtant, de nos jours, qui se souvient de cette spectaculaire épopée ?"

Maintenant le public n'a pas tous les torts.
En fait de spectacle, le vol spatial s'est transformé en cauchemar.
L'astro en a peut-être fait un peu les frais ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les robots ont remplacé les humains, c'est tout. Mais l'intérêt n'a pas baissé. Il n'est que de se souvenir de l'émotion à propos de Philae, qui est quasiment devenue une personne, un être cher qu'on avait perdu puis retrouvé !
Sinon il ne reste guère plus qu'Elon Musk qui espère envoyer des humains sur Mars. La lune a été notre première frontière, avec tous les fantasmes associés à sa "face cachée". Il est à craindre que ce soit aussi la dernière...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui, Kaptain, c'est exactement ça...

Philaé, Curiosity, on bien plus de choses à nous "dire" qu'un Thomas Pesquet, par exemple, qui part dans quelques jours pour l'espace...

En tout cas, BFMTV consacre une partie de sa journée de vendredi à l'atterrissage en direct de Rosetta sur Churyumov-Gerasimenko, comme quoi la télé sait ce qui touche les gens, aussi...

S

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 28-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour beaucoup de jeunes:

ASTRONOMIE = CHIANT
SCIENCES = RÉBARBATIF

Pour beaucoup de gens, ils sont même pas foutu de donner les noms des planètes.

Cette discipline manque profondément de "figures".

J'ouvre la boite de pandore : les Bogdanovs.

Oui je sais nianiania....y sont nuls.. nianiania....y racontent que des conneries...nianiania... etc. LOL. Mais ils ont le mérite d'exister.

Parce que pour toucher le public, t'as pas le choix, faut leur en mettre plein les yeux, plein la tronche. C'est l'air de l'astro 2.0. Tout ceux qui sont restés à l'air préhistosaure de la lulu à papa sont à la ramasse.

Donc deux E.T. sur un plateau TV ça marche ! surtout pour une populace fan de daube comme la star'ak et de josacine ange gardien.

Il nous manque un Leader. Il nous manque aussi quelques chaines de TV sérieuses et intéressantes; heureusement il y a France 5 et Arte.

[Ce message a été modifié par eeva (Édité le 28-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut eeva,

bon là par contre, je ne suis pas du tout d'accord avec tes affirmations gratuites.
Je n'ai jamais rencontré de jeunes pour lesquels l'astronomie c'est chiant, j'en vois plein tous les jours. Pour les sciences, bon, en tant que prof de sciences il est vrai que pour beaucoup de jeunes, ce n'est pas la matière préférée déjà, du moins en septembre , le challenge est de leur faire changer d'avis d'ici juin.

Quant à la populace qui regarde des daubes à la télé, fais gaffe à ce que tu dis nom di diou, j'avoue regarder de temps en temps certaines daubes que je ne citerai pas à la télé... D'autre part je n'ai pas télérama mais télé-loisirs comme programme TV, oui et ? Est ce que ça fait de moi un neu neu de service ? ( enfin, j'espère pas quand même )
Et pis excuse moi, mais des gens qui ne regardent que Arte à longueur de journée, ça n'existe pas, où alors faut consulter.
Je signale également que beaucoup de gens très bien sur ce forum regarde aussi le foot, du moins les grandes rencontres comme la coupe du monde et cie, t'as qu'à demander à Pierre Alain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VL > ".. t'as qu'à demander à Pierre Alain"


Valère, faudrait pas non plus nous faire prendre l'helvétie pour des lanternes .. (Copyright LAURENT-BAR)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VL,

avec tout le respect que j'ai pour toi ( et il est immense, si ça fait pas trop lèche bottes ) ceux ne sont pas des affirmations gratuites, c'est un constat

quote:
Je n'ai jamais rencontré de jeunes pour lesquels l'astronomie c'est chiant

même pas un tout petit petit! un riquiqui! juste un ! Au moins un !

quote:
il est vrai que pour beaucoup de jeunes, ce n'est pas la matière préférée déjà

Exacte, tous ceux qu'ont choisi une filière littéraire

quote:
j'avoue regarder de temps en temps certaines daubes que je ne citerai pas à la télé..

Là, je dois bien avoué que je suis curieux.. 3)

quote:
mais des gens qui ne regardent que Arte à longueur de journée, ça n'existe pas

Bah, vire:
TF1( mimi mati et compagnie )
France 2 ( Michel drucker ! au'scoure ! put…bip encore 40 ans)
Banal plus,
M6 ou W9 même combat,
TMC,
mince la 11 c'est quoi ? ( une chaine qui me marque vraiment ),
NRJ12,
LCP : au moins tu fais comme au sénat, tu dors devant
France 4 : relève un peu le niveau ( parfois )
BFNTV ( que certains appelleraient plutôt BFMW…), la chaine météo
ITV: je serais curieux de savoir ce que signifie le I ?
D17, tellement nul que maintenant c'est Cstar …
Gulli : ok mais bon j'suis plus un enfant... quoi que parfois
France O : de bons reportages, pas toujours dommage ..
HD1 : une émanation de TF1 au cas ou t'aurais raté josacine, y'aura une redit sur HD1
L'équipe : "j'aime pas le foot"
la 23 : Super ! Alien Théorie ! on y apprendra surement que nous sommes des transmutés d'aliens
RMC découverte : au choix : la deuxième guerre mondiale ( et oui encore ) ou top Gear ( j'aime pas ma bagnole )
Cherie 25: Rien que le nom de la chaine…
LCI : Le journal de TF1 avec Pernif en continu
France info : Bon on vas regarder les infos…

Reste France 5 et Arte . CQFD . Je t'assure que j'ai pas besoin de psy.

quote:
gens très bien sur ce forum regarde aussi le foot

Ok, tant mieux pour eux, moi je ne regarde même pas les finales. Du pain et des jeux

c'est quoi que tu regardes VL comme daube ? …



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu le programme de ce soir.. je crois que je vais regarder… France 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous

L'astronautique ne fait pas rêver car elle n'est effectuée que par des robots : l'Humanité se passionne que pour des histoires humaines, tant que l'Homme ne sera pas dans des vaisseaux pour explorer, il n'y aura pas de passion populaire pour cette aventure.
Pour l'Astronomie, pour les amateurs, c'est très onéreux et pas toujours bien expliqué par les clubs (chez moi, à par l'AG33, tous les autres clubs sont nuls !!!). De plus, ils n'ont pas le "niveau" pour relayer l'ampleur des découvertes en astronomie pro.
Pour intéresser les jeunes, il ne faut pas faire que le "montreur" d'étoiles !!!


[Ce message a été modifié par Oceanis411 (Édité le 28-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Océanaute :

"L'astronautique ne fait pas rêver car elle n'est effectuée que par des robots : l'Humanité se passionne que pour des histoires humaines, tant que l'Homme ne sera pas dans des vaisseaux pour explorer, il n'y aura pas de passion populaire pour cette aventure."

Complètement faux. 500 gugusses tournent en rond depuis cinquante ans dans l'espace dans l'indifférence quasi générale. Générale et légitime : ils n'ont strictement rien à faire là haut.

Dès Apollo 12, plus personne n'avait rien à f....e du programme Apollo.

Philaé a passionné les foules, parceque les robots, comme le Wally du film éponyme, s'humanisent...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou Daniel

"c'est quoi que tu regardes VL comme daube ? …", je tiens à préserver mon image de marque si tu veux bien, alors botus et mouche cousue.
Bon y'a des limites quand même, pas les grosses m.... style les anges de la téléréalité, les marseillais chais plus où, les émissions de comment faire la cuisine, la vaisselle, la déco, faire ses lacets, etc, etc...
Pour les émissions de comment choisir une fille, ah...là ça dépend...
Pour dire la vérité, je regarde relativement peu la télé en fait, le forum astrosurf en est devenu largement responsable.

Hi, hi, il se trouve que je suis sur France 5 depuis 21H00, là tout de suite ça commence à se répéter sérieusement, un peu tape à l'oeil mais des images à couper le souffle dans le premier docu avec le gars en combinaison dans le cratère. Comme j'ai bien envie de me rendre bientôt en italie pour voir le Vésuve, Naples, Pompéi et cie, ça tombe bien.
Eeva, c'est marrant, ta liste est un peu exagérée mais en même temps non exhaustive !
Pas touche à TMC, la chaine qui abrite mon Yann Barthes préféré et toute sa joyeuse équipe. Son émission est un vrai délice pendant que je suis à table.
Tiens y'à le générique de fin sur la 5, pô terrible le second docu.

[Ce message a été modifié par VL (Édité le 28-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi non plus j'aime pas le foot.
Ce qui fait que j'aime pas la télé, non plus.
Ni les humains qui tournent en rond comme des cons au-dessus de nos têtes en faisant leurs clowneries qui ne me désopilent pas (combien de tours depuis le premier bidon en orbite, déjà ?)
Ni les robots qui mettent un temps encore plus infini que les humains à cahin-caha-cahoter avec des longueeeeeeeeeeeeeeeeeurs interminables sur les cailloux de Mars, en évitant désespérément les seuls trucs palpitants à faire là-bas : s'enliser dans une dune et se dégager avec sa propre pelle, s'élancer d'une falaise pour tester les amortisseurs, jouer au foot en gravité réduite et en atmosphère raréfiée (là je comprendrais qu'on s'intéresse au foot), apprivoiser un marchien pour qu'il aille chercher le journal... que sais-je ?
Au lieu de cela faut choisir entre se cogner les discours rasoirs classiques sur la science auxquels on panne que dalle, ou les channels à la gloire de l'amérique-toute-puissante-et-supérieurement-plus-intelligente-et-forte-que-tout-le-monde, ou encore les délires sur les anciens et autres surréalistes aliens theories...
Ce qui fait de ce Brunier un authentique martien dans le paysage audio-visuel hexagonal depuis la mise au placard de C'est pas sorcier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant