sagtc

Intrication Quantique

Messages recommandés

Je pense que tu es trop étriqué dans ton blouson intriqué je ne sais plus...

[Ce message a été modifié par sagtc (Édité le 07-11-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi l'analyse de Pascal ne figure pas dans le papier c'est étonnant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[doublon]

[Ce message a été modifié par PascalD (Édité le 07-11-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, peut-être parce que c'est une bêtise ...

Honnêtement je crois que c'est très difficile d'appliquer le vocabulaire de la MQ non relativiste ('particule', 'intriquée') à ce domaine où les 'particules' sont relativistes et en plus se propagent dans un espace courbe (pour nous, qui sommes à l'infini, en tout cas), sans dire de bêtises.

C'est pour ça qu'il serait intéressant d'avoir des avis autorisés sur la question (AlSvartr , dg2 ? ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou sont ils.<p>[Ce message a été modifié par sagtc (Édité le 07-11-2016).?<p>[Ce message a été modifié par sagtc (Édité le 07-11-2016).?

[Ce message a été modifié par sagtc (Édité le 07-11-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ma connaissance, les meilleurs spécialistes galèrent à expliquer l'intrication et diverses particularités quantiques d'aspect paradoxal. Alors, avant de plonger ce genre de problème dans celui des trous noirs, certains envisagent plutôt de le tester au voisinage de la Terre à l'aide de satellites pour voir ce que ça donne. C'est ce que commence à faire la mission chinoise Mozi avec des photons intriqués qui peuvent être utilisés pour le cryptage des télécommunications.

Mais il s'agit de photons, intriqués en polarisation, une intrication assez "robuste" qui se conserve assez bien. Pour les particules massives que l'on arrive à intriquer, l'intrication s'avère très fragile, même dans le relativement paisible environnement de nos laboratoires. Je doute que cette intrication survive bien longtemps au voisinage d'un trou noir. Elle sera sans doute très rapidement "décohéré" bien avant d'atteindre l'horizon du trou noir.

Quant à la nature de l'information contenue dans les algorithmes quantiques qui lient les particules intriquées, quelle est-elle exactement ? Actuellement, ces algorithmes me semblent surtout corréler une part d'incertitude commune, plus qu'une information clairement définie.

"Celui qui prétend comprendre la physique quantique est un menteur", ai-je lu, écrit par des spécialistes. Personne ne semble la comprendre vraiment, pas plus qu'on ne sait ce qui se passe dans un trou noir, ou de façon encore très spéculative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,
J'en profite pour saisir la"particule"au bond quand tu mentionnes :
"A ma connaissance, les meilleurs spécialistes galèrent à expliquer l'intrication et diverses particularités quantiques d'aspect paradoxal."
notamment pour ce qui concerne "l'aspect" peut-être voulais tu parler
d'Alain ASPECT......!!!!!!!
Mais je suis d'accord avec R. Feynman, je n'ai pas tout compris.
.......juste pour la blague. A +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant