Sign in to follow this  
Kaptain

Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

Recommended Posts

Brizhell écrit :

1-soit les espèces disparaissent avant d'avoir atteint le degré technologique permettant la communication
2-soit elles atteignent ce degré mais ont pas le temps d'en profiter pour la même raison que 1
3-soit elles trouvent les niches de stabilité espérées et y faut que l'on ai la même chance qu'eux pour pouvoir les écouter....

Je suis pas sûr de te suivre, sur ces trois points, ou alors je ne comprend pas bien... Il ne manque pas un point "0"?

0 - soit il n'existe pas d'espèce technologique dans l'univers observable.

???

Après tout, l'espèce humaine (qui fabrique des fusées et des radiotélescopes, disons) est apparue au bout de 14 milliards d'années, dans un Univers de 14 milliards d'années, et après 4 milliards d'années d'évolution sur une planète habitée.

Pour le dire autrement, la Terre "vivante" représente à elle toute seule le tiers de la vie de l'Univers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pas 0.001 %, pas 1 %, non, le tiers ! C'est énorme !

Sachant qu'il est probable que les planètes "habitables" ou "habitées" étaient beaucoup moins nombreuses il y a 12, 10, 8 milliards d'années, faute d'éléments lourds, sachant que sur notre planète, les radiotélescopes n'ont été inventé que par UNE espèce sur des dizaines de millions, ou milliards, en 4 milliards d'années, il parait raisonnable de penser que nous sommes seuls à construire des radiotélescopes dans la Galaxie, voire le Groupe local, voire le super amas local, nan ?

Indépendamment de ça, reste la question de l'intersection des bulles spatio temporelles d'éventuelles et hypothétiques espèces à radiotélescopes, bien entendu.

Bref, nous sommes seuls, en acte ou métaphoriquement, mais je me demande si je vous l'ai pas déjà dit.


S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le problème c'est que l'ami Super trolle à fond les ballons !

Parce que lorsqu'il prend le temps de détailler son idée que nous dit-il ?

quote:
0 - soit il n'existe pas d'espèce technologique dans l'univers observable.
[...]
Indépendamment de ça, reste la question de l'intersection des bulles spatio temporelles d'éventuelles et hypothétiques espèces à radiotélescopes, bien entendu.
Bref, nous sommes seuls, en acte ou métaphoriquement

Et là, je suis totalement d'accord avec lui ! Étonnant non ?!

quote:
il parait raisonnable de penser que nous sommes seuls à construire des radiotélescopes dans la Galaxie, voire le Groupe local, voire le super amas local, nan ?

Par contre là, on en sait rien. Cf ma remarque sur la sensibilité des télescopes.

quote:
mais je me demande si je vous l'ai pas déjà dit.

Grrrmmmfffff !

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Raisonnable", j'aurais remplacé par "envisageable"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kaptain > "Je voulais aussi revenir sur l'expérience de Craig Venter et sa "bactérie minimum ". /../Venter disait que c'était donc les limites assez vite atteintes de son expérience, très utile par ailleurs pour comprendre certains mécanismes."
En effet Kaptain.

Craig Venter a travaillé avec le prix Nobel Hamilton Smith qui achève en 1995 le tout premier séquençage complet du génome d'un organisme humain. Il considère que les mécanismes qui ont permis l'avènement de la vie sur Terre sont "toujours mystérieux". Tournesol réfute cette analyse en s'appuyant sur la "psychologie et la sociologie des chercheurs"(?)... Et il considère que la biologie de synthèse "ça n'a rien à voir" avec la compréhension du vivant, et qu'en gros ça se résume à jouer au puzzle ... faudrait peut-être le signaler à l'équipe de Craig Venter, ils n'ont pas l'air au courant , car suite à leurs travaux très récents sur le génome d'une cellule dite "minimale", et aux perspectives que ces travaux ouvrent sur l'origine du vivant, ils considèrent que - je cite : "cette cellule minimale constitue une sorte de chaînon manquant dans l'apparition de la vie sur Terre".

Parler de "thèmes de recherches", de "chiées de travaux", ça signifie simplement qu'on bosse sur le sujet, et là je crois que personne n'en a jamais douté, on est tous d'accord.

Le jour où on aura des idées précises et argumentées sur le processus d'émergence du vivant, je pense que ce jour là on saura nous le dire. Et les expressions telles que "mécanisme toujours mystérieux" ou "nous n'avons absolument aucune idée » ne seront plus usitées, même par des chercheurs prudents

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Tournesol réfute cette analyse en s'appuyant sur la "psychologie et la sociologie des chercheurs"(?)...

... pardon ? Non, regarde ce que j'ai écrit ! Je ne vais pas refaire la litanie de quelque uns des travaux qui existent et que j'ai évoqués plus haut !

quote:
Et il considère que la biologie de synthèse "ça n'a rien à voir" avec la compréhension du vivant, et qu'en gros ça se résume à jouer au puzzle ...

Dans une vie antérieure j'ai été formé à l'ingénierie inverse. J'ai eu des exercices du style, tu as une machine et tu dois comprendre à quoi sert quoi et pourquoi. On avait des questions subsidiaires du genre "Proposez une solution pour réaliser tel composant". Eh bien l'intérêt était justement de nous faire comprendre que cela n'avait pas grand chose à voir !

Avec tout le respect que j'ai pour Venter, non, ce n'est pas la même chose. Venter n'est pas un spécialiste de biologie évolutive ou d'évolution moléculaire.

J'attends que ma femme revienne de ses cours, et je vous donnerai quelques références de bouquins de biologie de première année Bon ok, je trolle... de master II.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans la mesure où je n'ai fais
que citer les commentaires de deux biologistes de renom il serait logique que tu leur envoies ces précieux bouquins.
Ils t'en remercieront certainement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vaufrèges, tu serais surpris des conneries par ignorance crue que j'ai pu entendre en physique de gens avec un CV impressionnant en physique (dont quelques Nobels) ! J'ai des souvenirs de silences gênés et de grands malaises mémorables à des congrès !

J'ai même entendu des conneries en biologie (et il se dit des conneries en biologie, et il n'y a pas que moi qui le dit), par exemple sur le génome, uniquement par méconnaissance totale de la théorie de l'information ou de subtilité en thermodynamique.

Attention, ce n'est pas des reproches !!!

Jean-Marc Lévy-Leblond faisait remarquer qu'il n'était pas rare de voir plus d'écarts en terme d'ignorance entre deux scientifiques (même de renom) qu'entre un scientifique et un quidam.

Par ailleurs, si vous vous demandez pourquoi alors les physiciens et les biologistes ne collaborent pas, je vous répondrai que d'une part ils collaborent, mais certes pas autant qu'il faudrait. Pourquoi ? Parce qu'il est extrêmement difficile de faire collaborer deux domaines au départ totalement opposés.
Il est rare qu'un physicien ait une formation en biologie moléculaire ou en biochimie, et biologie cellulaire. Et je ne parle même pas de la formation en chimie.
Il est rare qu'un biologiste ait une formation en thermodynamique ou en électrodynamique, et encore moins en physique quantique. Enfin, si, ils en ont un peu, mais ça devient vite des vagues souvenirs, où ils ne gardent que le nécessaire.

Donc, tu me reprochais les arguments d'autorité Attention de ne pas en faire

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 08-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens Tryphon, au lieu de poster des conneries, connaissant ton vif intérêt pour les phoques sous-glaciaires d'Europe, vise un peu ici.. Ils ne sont pas très optimistes... C'est pas écrit par des prix Nobel, c'est donc un gage de sérieux si je te comprend bien .. :

http://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/publications-scientifiques/de-la-vie-dans-les-oceans-deau-liquide-des-satellites-glaces/

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
[...]Europe, vise un peu ici.. Ils ne sont pas très optimistes... [...] http://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/publications-scientifiques/de-la-vie-dans-les-oceans-deau-liquide-des-satellites-glaces/

Vaufrèges, mais je plussoie ce qui y est dit sur le principe !
Il ne sont pas optimistes en ce qui concerne l'apparition de la vie sur Europe, car pour eux, les conditions extrêmes de départ requises n'y sont ou n'y étaient peut-être pas !

Je me cite dans les premier messages postés sur ce fil :

quote:

On parle souvent sur Mars de conditions favorables à la vie dans un passé reculé. Or, de ce que j'ai cru en lire, j'ai surtout vu la description de conditions favorables à la vie telle qu'on la connait maintenant !!!
Autrement dit, y a-t-il eu dans les débuts de Mars des conditions aussi extrêmes que sur Terre à la même époque ? Parce que sinon, je ne parierais pas sur le fait que la vie ait pu apparaître sur Mars.

Quand j'avais écris ça, j'avais aussi pensé mentionner Europe.

Est-ce à dire qu'il n'y a pas de vie sur Europe ? On en sait rien. On ne sait pas quelle a été l'histoire d'Europe. Et... dans les scénarios d'apparitions de la vie, on ne sait pas lequel est correct !
Le scénario de Robert Pascal est un scénario parmi d'autres.

C'est pour cela qu'une mission sur Europe est importante, ou ailleurs.
On a besoin de contraintes expérimentales.

Pas de vie sur Europe ça ne voudrait pas forcément dire "Ouais tu vois, la vie c'est un truc hyper compliqué et improbable". Si pour le coup les missions sur Europe confirment l'absence de conditions hautement extrêmes dans son histoire, cela pourrait signifier que le scénario de R. Pascal est correct !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Entre parenthèses, je conseille les articles de R. Pascal.

Entre parenthèses, les théories de Pascal ne font pas le beurre du copain de l'ami du journaliste de Super, parce que ça veut dire qu'autour des naines rouges (les plus courantes) la vie doit y être bien pour démarrer. D'où la blague à deux balles que j'avais fait

Un livre scolaire dans 2 siècles : "A la fin du XXIème siècle, on a pris conscience que la vie foisonnait autour des étoiles de type M, d'une part parce qu'elles permettent facilement l'apparition de planètes telluriques à bonne distance d'elles, mais aussi parce qu'elles fournissent les conditions extrêmes nécessaires à l'apparition de la vie. On sait maintenant que la vie dans notre système solaire, autour d'une étoile de type G, fait figure d'exception et a bénéficié d'heureux concours de circonstances.
La détection des civilisations, toutes situées autour d'étoiles de type M, a pu se faire avec le développement de la communication par neutrinos. En effet, l'activité de ces étoiles n'a pas permis de développement de la technologie radio comme sur Terre".
http://arxiv.org/abs/1203.2847

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 08-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas le truc n'est pas encore financé mais les responsables de la NASA disent que la mission "Europa Clipper" est toujours sur la bonne voie pour un lancement en milieu de 2022.
Lancé par le SLS le Clipper arrivera en 2025. Sans SLS, le voyage prendrait cinq ans de plus (donc 2030) et nécessiterait des survols de Vénus et de la Terre pour atteindre la droite trajectoire.

Mais il semble que le SLS s'impose car le vaisseau sera.. trop lourd..

Plus d'infos ici :

http://www.planetary.org/blogs/jason-davis/2017/nasas-audacious-europa.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je résiste pas au trolls

quote:
0 - soit il n'existe pas d'espèce technologique dans l'univers observable.

Ben formellement, cette affirmation est fausse....
Il existe au moins une espèce technologique de niveau 0.72 sur l'échelle de Kardachev/Sagan : la nôtre

quote:
Après tout, l'espèce humaine (qui fabrique des fusées et des radiotélescopes, disons) est apparue au bout de 14 milliards d'années, dans un Univers de 14 milliards d'années, et après 4 milliards d'années d'évolution sur une planète habitée.

Il faut voir que l'espèce technologie dont tu parle ne fait des fusées et de radiotélescopes que depuis ..... 71 ans, soit 5.07e-9 (0.000000000507) fois l'age de l'univers..... Ramène ça à 4 milliards d'années, ca fait encore 17.75e-9 (0.0000000177519) fois l'age du système solaire qu'on écoute ce qui se passe au dessus de nous (et même si c'est un peu con, je suis d'accord avec toi la dessus, ca fait court à l'échelle de l'Univers)....
En ramenant ça à l'échelle d'une vie humaine, disons 80ans soit 42 millions de minute, le temps que tu a passé à écouter le ciel est de 45 secondes.........
Tu m'étonne qu'on ai peu de chance de détecter quelque chose, surtout si le voisin d'à coté, qui a lui aussi un radiotélescope depuis l'age de 75ans, n'a émis que pendant 2 jours avant de disparaître (par accident ou de son grand âge).

quote:
Pour le dire autrement, la Terre "vivante" représente à elle toute seule le tiers de la vie de l'Univers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Enorme......

Correction 1 : "les tiers de la vie de l'Univers Observable" simplement et justement parceque l'on n'a pas la possibilité physique (et je précise, non pas technologique, mais bien physique) pour le moment d'observer de phénomène satisfaisant aux conditions de la vie, technologique ou pas, ailleurs que dans un environnement proche (c'est a dire pas loin, on est même pas foutu de savoir ça pour Mars)....
Correction 2 : Ce chiffre du tiers (4/14 = 0.28) ne représente pas un échantillon statistique représentatif d'une loi générale applicable à tout l'Univers puisqu'on ne sais pas ce qui se passe ne serais-ce que sur les exoplanètes voisines. Bref cette conclusion n'a rien de scientifique (et pourtant je n'ai fait là que des règles de trois)....

quote:
Pas 0.001 %, pas 1 %, non, le tiers ! C'est énorme !

Ah bon ?? !!! Il y en a qui vont être contentes !!

quote:
Sachant qu'il est probable que les planètes "habitables" ou "habitées" étaient beaucoup moins nombreuses il y a 12, 10, 8 milliards d'années, faute d'éléments lourds,

Et ?? Ca veut simplement dire que tu restreint tes hypothèses temporelle à 6 Milliards d'années pour l'émergence d'un autre petit coin de paradis, ailleurs, semblable à celui ou l'on est reclus... Admettons. On est alors à 11.83e-9 fois l'age du système solaire pour la période "technologique", celle en tout cas des radiotélescopes.
Question statistique encore sur les exoplanètes... On dispose actuellement d'un échantillon de quelques planètes de type telluriques autour d'étoiles proche. Fait un échantillonage sur l'ensemble de la galaxie et on recause, mais en attendant, on en a,sauf erreur, qu'une idée vague...

quote:
sachant que sur notre planète, les radiotélescopes n'ont été inventé que par UNE espèce sur des dizaines de millions, ou milliards, en 4 milliards d'années,

Dans ton assertion précédente, tu parlais de 6 milliards d'années, le nombre d'espèce importe peu pourvu que les contingences de leur évolution les poussent à faire émerger la technologie si c'est nécessaire à leur survie. Admettons qu'en deux endroits, de l'Univers (ici et ailleurs), le même type de civilisation techno (disons 1 millions d'années de temps d'émergence) apparaîssent mais à 2 milliards d'années d'écart dans le temps. Ben si t'écoute seulement pendant 71 ans, tu rate l'appel téléphonique de celui qu'est à l'aut' bout de l'Univers.... Car bien entendu, avec tout les exemples que nous connaissons sur Terre, sur les espèces pouvant perdurer pendant des millions d'années sans disparaître, il est évident que la communication pourra s'établir sans soucis de persistance entre la vieille espèce ayant duré 2 milliards d'années, et celle qui viens tout juste d'atteindre le stade technologique de la communication par ondes radio (suis pété de rire en écrivant ça...)

Dans les solutions probables du paradoxe de Fermi, il y a un physicien anglais dont j'ai oublié le nom, qui stipulait que si il existait un mécanisme particulier susceptible de stéréliser toute une planète avec une probabilité d'occurence de moins d'un millions d'années (le temps d'existence du genre "Homo", sachant que l'Homo sapiens date de 200000ans environ, et le technologicus seulement 71 ans selon le critère précité ), le paradoxe étais résolu.
Bref, le facteur temps, et plus particulièrement la brisure du principe de persistance dont j'avais parlé plus haut, me semble une hypothèse bien plus raisonnable que le "nous sommes seuls parceque nous le valons bien"

quote:
il parait raisonnable de penser que nous sommes seuls à construire des radiotélescopes dans la Galaxie, voire le Groupe local, voire le super amas local, nan ?

Envisageable, peut être. Raisonnable je pense pas... T'a un tas d'autres espications bien plus raisonnables que le Superfulgurocentrisme

quote:
Indépendamment de ça, reste la question de l'intersection des bulles spatio temporelles d'éventuelles et hypothétiques espèces à radiotélescopes, bien entendu.

Ben tu voit, j'en ai même pas parlé et là dessus, suis foutrement d'accord avec toi. Sans compter l'énergie à déployer pour se faire remarquer dans l'Univers, Tournesol en a déjà fait la démonstration je sais plus dans quel post, une sombre histoire de puissance à l'émission d'un signal interstellaire.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
The link achieved a decoded data rate of 0.1 bits/sec with a bit error rate of 1% over a distance of 1.035 km, including 240 m of earth.

Heu Tryphon, vu le débit, suis pas près de changer d'opérateur de téléphonie mobile, je reste aux ondes électromagnétiques !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super a écrit

quote:

Indépendamment de ça, reste la question de l'intersection des bulles spatio temporelles d'éventuelles et hypothétiques espèces à radiotélescopes, bien entendu....

Et, Brizhell, tu lui as répondu

quote:
Ben tu voit, j'en ai même pas parlé et là dessus, suis foutrement d'accord avec toi. Sans compter l'énergie à déployer pour se faire remarquer dans l'Univers, Tournesol en a déjà fait la démonstration je sais plus dans quel post, une sombre histoire de puissance à l'émission d'un signal interstellaire.....


Et pourtant plus haut tu as écrit
quote:
Ben si t'écoute seulement pendant 71 ans, tu rate l'appel téléphonique de celui qu'est à l'aut' bout de l'Univers.... Car bien entendu, avec tout les exemples que nous connaissons sur Terre, sur les espèces pouvant perdurer pendant des millions d'années sans disparaître, il est évident que la communication pourra s'établir sans soucis de persistance entre la vieille espèce ayant duré 2 milliards d'années, et celle qui viens tout juste d'atteindre le stade technologique de la communication par ondes radio (suis pété de rire en écrivant ça...)

Il me semble bien que c'est pourtant la même notion, non?


[Ce message a été modifié par Kirth (Édité le 09-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Brizhell, je ne suis qu'un "troll" disant des conneries, bien sûr, et toi un spécialiste de la vie extraterrestre, mais j'ai l'impression, vu ta réponse, que tu n'as pas compris mon argument pourtant simple...
L'Univers est JEUNE. Il n'a pas un âge infini, ou pas 100 ou 1000 milliards d'années, il est JEUNE. Dans cet univers jeune, la Terre et sa vie occupent une place ENORME : 30 % !

Pourtant, durant ces 30 % de l'existence de l'Univers, et malgré le fait que cette période énorme a été, sur Terre, vivante, les fusées et les radiotélescopes ne sont apparus qu'une fois, et aujourd'hui (100 ans), sur notre propre planète.

Mon message de troll, c'était que si ça se trouve, hein, l'émergence d'une vie "techno scientifique" est peut-être pas hyper hyper évidente, automatique, que si ça se trouve, c'est compliqué, rare, voire, comme le pensait Gould et bien d'autres, hyper coudbolesque.

Donc, le "troll" récidive : nous sommes sans doute la seule espèce de la Galaxie à utiliser des fusées et des radiotélescopes.

S

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 09-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouuuuhhh il est énervé ...

quote:
Brizhell, je ne suis qu'un "troll" disant des conneries, bien sûr, et toi un spécialiste de la vie extraterrestre, mais j'ai l'impression, vu ta réponse, que tu n'as pas compris mon argument pourtant simple...

Tu connais très bien ma spécialité, on en à déjà discuté, c'est l'Orphéon Périgourdin....
Pour redevenir sérieux, comme beaucoup ici, j'ai un cerveau, et j'ai tendance a essayer de m'en servir (peut être à tord)...
Mais ton argumentaire, je ne le trouve pas simple, je le trouve simpliste, ça fait une sacrée différence.

quote:
Pourtant, durant ces 30 % de l'existence de l'Univers, et malgré le fait que cette période énorme a été, sur Terre, vivante, les fusées et les radiotélescopes ne sont apparus qu'une fois, et aujourd'hui (100 ans), sur notre propre planète.

Et je maintiens que tu n'en sais bigrement rien sur ce qui s'est potentiellement passé ailleurs dans l'Univers.... Affirmer d'une part, que 14 milliards d'années c'est jeune !! c'est plutôt gonflé et ca ne présage en rien de la cinétique d'agencements possibles de la matière pour conduire à l'apparition d'une espèce technologique. Au mieux c'est une condition suffisante mais pas forcément nécessaire. Et tout orné de ta compétence en exobiologie, que je ne remet pas en doute d'ailleurs, je réaffirme mon droit à remettre ton affirmation en question, sur des bases scientifiques simples (qui nous poussent plus modestement à considérer que ce qui se passe ailleurs on en sait toujours rien !!).

quote:
Mon message de troll, c'était que si ça se trouve, hein, l'émergence d'une vie "techno scientifique" est peut-être pas hyper hyper évidente, automatique, que si ça se trouve, c'est compliqué, rare, voire, comme le pensait Gould et bien d'autres, hyper coudbolesque.

J'ai jamais dit le contraire !! Je remet juste en perspective ton affirmation selon laquelle "le silence assourdissant des espace infinis" est selon toi la preuve que nous somme seuls.
Hyper coudbolesque ne veut pas dire impossible et sauf preuve du contraire (qui n'est pas le contraire de la preuve) ben les scientifiques ont encore du pain sur la planche (pourquoi tu croit que je fait dans l'hypertélescope ??).

quote:
Donc, le "troll" récidive : nous sommes sans doute la seule espèce de la Galaxie à utiliser des fusées et des radiotélescopes.

Et je revendique à nouveau le droit de remettre cette affirmation en question.... Si "sans doute" est pris au sens "probablement", j'abonde, mais si "sans doute" est dans l'esprit "sans aucun doute", ben accorde moi le droit de ne pas être d'accord sans me prendre pour autant pour un imbécile....

B


Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que Superfulgur a tort d'affirmer (et encore : « il paraît raisonnable de penser ») que la Terre est la seule planète de la Galaxie où on a construit des radiotélescopes (je résume). Car en vérité on n'en sait rien.

Mais je vais le défendre quand même : affirmer quelque chose à propos de la vie dans l'univers, c'est très courant dans les forums astro. Sauf que ça va toujours dans le même sens : beaucoup de gens affirment que la vie est certaine, voire abondante. Or on n'en sait rien. On ne peut pas exclure l'hypothèse qu'on est seuls, au même titre qu'on ne peut pas exclure l'hypothèse que la vie est abondante dans la Galaxie. Donc là, si on traite Superfulgur de troll, il faut traiter de même des dizaines et des dizaines de participants, question de logique.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 09-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Kirth

quote:
Il me semble bien que c'est pourtant la même notion, non?

Oui et non.

Non parce que stricto sensu, la première partie de mon argumentaire portait sur la possibilité d'émergence simultanée d'espèce technologique capable de communication, dont l'existence se recouvraient temporellement, et ce indépendamment des contingences spatio-temporelle d'échange d'information entre ces deux espèces.
J'avais volontairement isolé l'hypothèse d'émergence quasi simultanée (c'est en fait, sauf erreur, ce qui correspond à l'estimation de l'équation de Drake).

Mais oui du point de vue pratique, il faut considérer aussi et en plus la partie physique (et plus particulièrement la difficulté de mise en oeuvre) de la communication.

@Bruno

quote:
Le problème c'est que l'ami Super trolle à fond les ballons !

D'abord c'est Tournesol qui a commencé

Aie ! Pas la tête on avait dit ...


[Ce message a été modifié par brizhell (Édité le 09-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
ca ne présage en rien de la cinétique d'agencements possibles de la matière

Oh que si ! Il faut quand même un minimum de temps pour que les premières générations d'étoiles puissent créer quelques éléments lourds. Tu ne vas pas monter en complexité seulement sur de l'hydrogène et de l'hélium...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Bruno Salque...

Je te cache pas que d'être traité de "troll" par un scientifique (Tourneboulis) qui met explicitement en causes ses collègues scientifiques qui font du SETI depuis 60 ans au motif que "forcément, on peut pas entendre quoi que ce soit avec notre technologie" me gave un peu...............................

Merci Nostra, intéressant, si ça se trouve, Brezhell va enfin comprendre mon argument, on sait pas...

Brezhell, j'ai l'impression d'un dialogue de sourds, laissons tomber la vie extraterrestre, laissons tomber SETI, laissons tomber d'autres "civilisations".


Prend juste la Terre, et sa vie. Sa vie existe, pour faire court depuis 4 milliards d'années. Elle a cru et embelli depuis 4 milliards d'années. Elle a conquis toutes les niches possibles, depuis l'eau jusqu'à l'air, en passant par la Terre et même la glace. Toute la Terre, toute.

En quatre milliards d'années, elle a évolué dans toutes les directions possibles et imaginables, et créé des dizaines de millions d'espèces d'une complexité inouïe, certaines perdurant des millions, voire des dizaines de millions d'années, comme le Coelacanthe, par exemple, ou les grandes familles d'insectes, de poissons, de reptiles, etc etc.

Combien de ces espèces ont "choisi" d'utiliser la pensée abstraite, la techno science, pour se perpétuer ?

Une.

Y a t-il quelque chose, chez nos espèces cousines, avec lesquelles, je crois, nous partageons 99 % de gènes, bonobos, gorilles, chimpanzés, etc, qui laisse penser qu'elles auraient décidé, en notre absence d'inventer les fusées et les radiotélescopes ?

1 planète, 4 milliards d'années, 10 ou 100 millions d'espèces, 1 espèce à radiotélescope.

Et c'est moi le troll ? C'est pas les gens qui font du SETI qui pourraient être qualifiés de guignols ?

S

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 09-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Et c'est moi le troll ?

Moi on me traite bien de zouave... alors tu sais

Au final, je crois que l'on est d'accord sur le fond, mais pas sur la forme !

Il y a un horizon civilisationnel astrophysique. C'est la seule chose que l'on peut dire.
Je l'ai dit et je le répète, si il y avait une civilisation en tout point comparable à la notre autour de Trappist-1, on ne serait même pas capable de la détecter actuellement !

Le reste, dans un sens ou dans un autre, c'est de la croyance, de l'opinion plus ou moins argumentée scientifiquement, mais sans preuve.
La seule chose que l'on peut faire, c'est lever le nez et observer.

Je n'ai pas dit que SETI est une connerie. C'est les conclusions et les attentes des collègues qui sont parfois des conneries. Nuance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu sais koi, Tourneboulis ?

En relisant nos échanges, je réalise que ce qui doit irriter certains ici, c'est que j'en ai rigoureusement rien à foutre, des extraterrestres...
Ce qui m'intéresse, c'est l'histoire des rapports entre l'humanité et les extraterrestres.

Ca, oui, ça me passionne... Depuis la période flamboyante, celle de Flammarion qui croivait à la vie universelle (y compris la vie des morts, lol), jusqu'à la période mièvre (Sagan, SETI, les OVNIS, les années 80, Rencontres du 3 e type, toutes ces conneries), en passant par la période douche froide (Viking qui découvre que Mars est un désert) jusqu'à la période "demain on rasera gratis" actuelle, qui projette la vie là où justement on peut pas la trouver, sous sol de Mars, sous sol d'Europe, sous sol de l'exoplanète Machin, lol, bref, tout ça me fait, j'avoue, bien rigoler

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this