Sign in to follow this  
Kaptain

Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

Recommended Posts

en fait il est addict de séries Z japonaises ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

quote:

quote:En revanche, on n´a aucune idée de "comment ça arrive" le passage de l'inerte à la vie, aucune, on ne sait absolument rien.

Euuuuh ? Non, ça fait combien de temps que tu n'as pas ouvert un bouquin de biologie Kaptain ?



Tournesol, je te trouve un peu dur avec Kaptain (oui je sais, je réponds avec beaucoup de retard, trop de boulot, tout juste eu le temps de traiter et poster mes images de l'occultation d'Aldébaran cette semaine...).

On a fait pas mal de progrès sur les possibles scénarios qui pourraient avoir été responsables pour le passage de l'inerte au vivant. Mais on n'a pas vraiment fait de progrès pour savoir quel scénario a eu lieu. En gros, on commence à mieux comprendre comment ça a pu se passer, mais on n'a pas vraiment les moyens de savoir ce qui s'est passé réellement il y a 4 milliards d'années.
Ceci dit, ça reste hyper intéressant d'explorer les scénarios possibles, de mettre des contraintes sur ce qui a pu se passer, et peut-être un jour de trouver des indices de comment s'est passé la transition de l'inerte vers le vivant.

-------

Pour ce qui est de la biologie de synthèse, ma manip de Craig Venter reste tout de même très loin d'une création du vivant à partir de l'inerte. Ce qu'ils ont fait c'est synthétiser un chromosome bactérien minimal qu'ils ont ensuite introduit dans une bactérie (après avoir soustrait le chromosome initialement présent). Donc tout ce qui va autour de l'ADN (toute la cellule avec sa membrane, ses protéines, ...) vient d'une cellule normale, pas un truc synthétisé. Dans un sens, ça n'est pas très différent du clonage (sauf que là l'ADN est synthétisé in vitro). Ça reste une très belle performance et une étape dans la direction de la création d'une cellule vivante, mais on n'y est pas encore...
Après, qu'ils gonflent un peu les implications de cette nouveauté dans les 'press release' c'est de bonne guerre.

------

@hamilton

quote:
Un de mes amis, un jésuite malin comme un singe donc , a même tenté de démontrer sur des bases scientifiques qu'une approche n'exclut pas l'autre

Dis comme ça, on dirait que la conclusion précède l'expérience. Pas très scientifique. Mais bon, j'ai probablement encore du louper une de tes subtiles références...

quote:

Au fait jleouf si ton activité te laisse un peu de temps, je te conseille une lecture de chevet passionnante: "Dieu versus Darwin : les créationnistes vont-ils triompher de la science ?" de Jacques Arnould

Merci pour la suggestion. J'essaierai de le lire à l'occasion si je peux l'emprunter.

--------------

@Richard Guillaume

quote:

Je suis d'accord avec Hamilton, quand on va au fond des choses, tout repose sur des croyances improuvables.

Ça dépend. Tu considères les maths comme une croyance improuvable ?

quote:

Mais un point quand meme : il y a une contradiction à dire que la vie arrive 'Très facilement' dans des conditions 'rares mais pas exeptionnelles', et être incapable de re-produire ce phénoméne en laboratoire.

J'aurais du préciser 'facilement/rapidement' à l'échelle astronomique. Le fait que l'on soit passé de l'inerte au vivant en quelques (dizaines) millions d'années ne veut pas dire que c'est facile à reproduire en laboratoire (bien sur, on oublie au passage l'hypothèse de panspermie avec une vie un passage de l'inerte au vivant qui aurait pu se passer sur une autre planète en prenant plus de temps...).
C'est un peu comme si je disais : "la Lune c'est la porte à côté". Et que tu me réponds : "Ben si c'est si proche, pourquoi tu ne peux pas y aller avec un avion ?".

--------

quote:

On a un labo sur place: la Terre.
Là au moins on sait que l'émergence a eu lieu.

Pourquoi dépenser inutilement sur du lointain alors qu'on a tout ce qui faut sous la main ici-même pour essayer de tenter d'avoir une moindre idée du scénario le moins in-plausible?

Patte.


Le problème c'est qu'on n'a plus beaucoup de traces de ce qui s'est passé il y a 4 milliards d'années. Tectonique des plaques et tout ça... Donc aller fouiller sur un aster moins actif, ça peut être intéressant. Et puis, si on trouve des traces de vie sur Europe ou Titan (ou ailleurs), ça nous aidera à comprendre comment ça arrive. Bien sur, tant qu'on ne trouve rien on est un peu bloqué par le problème qu'on n'est pas sur de ne pas trouver parce qu'il n'y a rien ou parce qu'on n'a pas assez bien cherché. Ça fait des années qu'on cherche sur la Terre et seulement récemment on a enfin mis la main sur des traces de vides vieilles de plus de 3 milliards d'années. Alors sur Mars avec la difficulté d'accéder aux échantillons on pourra continuer à chercher pour longtemps...

-------

quote:

Attention, quand j'imagine une civilisation de dinosaures, c'est des gros, genre diplodocus et tyrannosaures. Après tout, l'homme est un primate de grande taille - ce n'est pas un ouistiti qui a eu le gros cerveau qui pousse !

En fait j'imagine quelque chose de comparable aux races de "La planète des singes" : chimpanzés (gentils), gorilles (brutes), orang-outans (hypocrites). Là, ce serait sans doute de bons et paisibles diplodocus menacés par des tyrannosaures nazis. Heureusement, leurs alliés naturels les brontosaures ont débarqué en Normandie. Ils ont monté une opération aéroportée de grande envergure, l'homme n'a rien inventé. Il faut imaginer le ciel rempli de brontosaures sautant en parachute...


Tu tiens un bon scénario de film là Bruno Si on a eu Sharkonado, on devrait bien avoir droit à la bataille des dinosaures. En 3D, ça passera sans problème

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Daniel, c'est pas toi qui parlait de l'étang de la Jemaye il y a quelques post ???? Si c'est le cas, je penserai à toi en y passant la prochaine fois

@Hamilton : pas eu l'occasion de te le dire, mais j'adore ta prose !!

A noter dans le prochain C&E, un dossier intitulé "l'Univers est-t-il plein de vie ?"
Ca va en peut-être en énerver certain (ou pas )

[Ce message a été modifié par brizhell (Édité le 14-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"On a un labo sur place: la Terre.
Là au moins on sait que l'émergence a eu lieu.
Pourquoi dépenser inutilement sur du lointain alors qu'on a tout ce qui faut sous la main ici-même pour essayer de tenter d'avoir une moindre idée du scénario le moins in-plausible?"

J'vais le dire d'une manière triviale c'est un peu se mordre la queue. Nan?


Share this post


Link to post
Share on other sites

brizhell > "@Daniel, c'est pas toi qui parlait de l'étang de la Jemaye il y a quelques post ???? Si c'est le cas, je penserai à toi en y passant la prochaine fois"

C'était pas "il y a quelques post" mais il a près de deux ans sur un sujet lancé par Desmoulins et sur lequel on avait pas mal déliré :

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003941.html

Sinon je suis bien périgourdin "de souche", né à Périgueux, et ma nombreuse famille y est toujours. J'en suis parti à 18 ans pour les études, et plus tard les circonstances et ma passion pour la mer m'ont fait "échouer" à Marseille.

Sinon, pardon à tous pour mon délire plus haut, il est vrai que le "bilan" est un peu biaisé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah non ! Pas de pardon : pour une fois que tu dis un truc intéressant...
(je parlais de tes origines périgourdines naturellement )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gaffe Alain.. ou je vais devoir concocter aussi ton "bilan personnel" sur Astrouf.... J'ai quelques billes ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"On a un labo sur place: la Terre.
Là au moins on sait que l'émergence a eu lieu.
Pourquoi dépenser inutilement sur du lointain alors qu'on a tout ce qui faut sous la main ici-même pour essayer de tenter d'avoir une moindre idée du scénario le moins in-plausible?"

Certes mais ça nous fait une seule expérience, n=1 Un peu limite pour faire des statistiques, les biologistes font en général au moins trois répétitions, n=3, pour commencer à discuter sérieusement, et on ne parle même pas des physiciens voire des instituts de sondages ! Et est ce qu'on est sur que la vie aurait pu apparaître une seule fois selon un seul scénario ?

Pour ceux qui n'ont plus de popcorn pour lire ce fil (intéressant) : http://www.bbc.com/earth/story/20161026-the-secret-of-how-life-on-earth-began

Share this post


Link to post
Share on other sites
Remarquable ce lien vers la BBC! Une belle synthèse historique qui reprends les pistes successives et entremelées explorées par les grands noms de la recherche des origines de la vie. Oparine, Haldane, Miller et plein d'autres remis en perspective.Passionant.
Merci Apricot.☺

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, une petite pause dans ce débat passionné qui nous mène des micro-fossiles aux espoirs d'un tsunami de vie dans ce vaste océan cosmique qui reste à ce jour d'un calme plat....

Soyez indulgents, c'est aujourd'hui mon "anniv" ,je m'offre cette journée car tel est mon bon plaisir.J'en suis donc le prince éphémère.

**Je prendrai le temps de répondre à Jfleouf qui a pris soin de pas opposer un mépris silencieux aux propos échangés avec des gens n'appartenant pas au monde des chercheurs


Je dédie cet autre petit billet(avec photo de "l'auteur") à un ami,disparu dans la constellation du cancer, et avec lequel j'ai partagé nombre de nuits d'émerveillement sous le ciel.


@mitiés


SONGE D'UNE NUIT D'ETE


Le ciel se donne parfois des airs de Création.

Il suffit parfois que se répandent des flots de nuages submergeant les plus fiers des étoiles-phares de nos constellations, que la lune s’enlise inexorablement dans ces marécages cotonneux, pour que se joue dans un ciel d’été des scènes de Genèse.

C’est ici une semblance de nébuleuse, matière supposée de tous les soleils et planètes qui s’arrache de la côte d’une simple mais interminable nuée.

Là, notre reine éblouissante, momentanément déchue, se découpe dans une forêt primaire comme observée par quelque hominidé s’interrogeant sur les intentions de cette souveraine des cieux.


Tout s’écoule dans un perpétuel mouvement, une tourmente silencieuse.

Un sillon découvrant des étoiles rappelle que depuis l’origine, la matière s’est organisée pour germer du milieu le plus sombre, du désordre le plus apparent.

Mon regard étonné se perd dans ce théâtre cosmique et dans lequel tout se mesure en abîme de temps et d’espace.


Seule l’insistance des grillons, le ballet gracieux de chauves souris moissonnant un lampadaire qui grouille d’une vie virevoltante, me disent qu’à toutes les échelles, l’origine de ces splendeurs reste un fantastique mystère.


Et je remercie encore les sages docteurs en mécanique céleste de m’enchanter, car Ils m’invitent à observer la lune au-delà de leur doigt pointé toujours plus haut, vers les délices du savoir.

Et j’interroge aussi ce souffle intérieur qui est une part de mon être, car il me rappelle que toute face cachée reste une autre dimension des choses, à jamais invisible mais bien présente au monde.

Je me sens figure de proue d’un vaisseau-humanité qui embrasse l’univers, autant que je me confonds avec lui, partie infime et négligeable de son immensité.

Le ciel se donne parfois des airs de Création.

Certaines nuits d’été, il suffit pour le découvrir,de lever les yeux, d’écouter les étoiles et de contempler les mystères dont le cœur est déjà en nous.


[Ce message a été modifié par hamilton (Édité le 15-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu nous fais rêver avec des nuages aux allures de piliers de la création Hamilton.

Merci aussi à Abricot (in french) pour le lien BBC (en anglais) et son excellente et nutritive présentation épistémologique riche en enseignements. Cela vaut le coût d'être lu. Pour faire le lien avec l'astronomie il n'y manque qu'une dose de panspermie et quelques spéculations illustrées par un tardigrade dans sa "tenue de cosmonaute". Ci-joint un lien le présentant.
http://www.out-the-box.fr/tardigrade-animal-extraterrestre-aux-incroyables-capacites-survie/

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:

Pour faire le lien avec l'astronomie il n'y manque qu'une dose de panspermie et quelques spéculations illustrées par un tardigrade dans sa "tenue de cosmonaute". Ci-joint un lien le présentant. http://www.out-the-box.fr/tardigrade-animal-extraterrestre-aux-incroyables-capacites-survie/

Désolé Geo le curieux, mais je suis obligé de râler un peu contre ce lien. Quand je lis :

quote:

Mais leurs capacités hors du commun interrogent les scientifiques, a tel point qu’ils estiment que les tardigrades pourraient être d’origine extraterrestre.

je ne peux pas m'empêcher. NON, les tardigrades ne sont pas d'origine extra-terrestre. Ils sont bien à leur place dans la phylogénie du vivant, au milieu des autres animaux. Donc sauf à imaginer que la vie sur Terre vient de l'espace (la source serait une planète mystère ?) et que cette même source nous aurait envoyé le tardigrade plus récemment, on ne peut pas dire que le Tardigrade est plus extra-terrestre que le reste de la vie sur Terre.
Je me demande bien quels scientifiques "estiment que les tardigrades pourraient être d’origine extraterrestre".

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben si jfleouf, la vie sur Terre vient du grand tout, le big-bang, qu'il se soit réduit à nôtre seule planète n'enlève rien à son origine extraterrestre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
jfleouf,

Cette débilité à propos de l'ours miniature à six pattes pose, d'ailleurs, une autre question qui me fascine... Apparemment, les biologistes sont tous d'accord pour dire que nous descendons tous de LUCAS, un ancêtre commun, disons, lié à l'origine de la vie. OK.

Pourquoi la vie n'est elle apparue qu'une seule fois sur Terre ? Pourquoi n'y a-t-il pas des formes de vie différentes, apparues quelques centaines de millions, voire quelques milliards d'années après l'apparition première ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas la peine d'épiloguer plus encore sur les tartigrades quand on a un article aussi intéressant que celui de ce fil à commenter.
Au sujet de l'article, il faudrait savoir si ces filaments sont situés à 4 ou à 4.3 Milliards d'années. Ce n'est pas du tout pareil et les conséquences sont cruciales.
L'impact avec Theia, qui serait à l'origine de la Lune, est estimé à 4.5 et il ne peut guère être reculé plus avant. La croute terrestre en fusion a été litteralement mise en orbite, avec une partie qui est retombée et une autre qui s'est accretée pour former la Lune.
Donc si les filaments sont agés de 4.3 cela laisse moins de 200 millions d'années pour y caser chimie prébiotique et molécules autoréplicatives dans une turbo-évolution qui conduit au métabolisme fixeur de fer des filaments, avant que le late heavy bombardment ne reprenne pour effacer le tout. Car évidemment, comme c'est mentioné plus haut, si un bombardment stérilise tout à nouveau, on recommence à zéro. Au final, dans cette fenêtre de 200 millions d'années, il n'y a peut être que 50 millions qui sont exploitables.

On va me dire que même 50 millions d'années de chimie prébiotique c'est beaucoup et que ce n'est pas reproductible en laboratoire. Je ne suis pas d'accord. En général le Temps est introduit comme une variable liée à une probablité, par exemple de rencontre entre espéces chimiques, ce qui détermine la cinétique de la reaction. Si on essaiyait de reproduire cette réaction, on essaierait de compenser cette cinétique défavorable par toute sortes d'artifices qu'offre un laboratoire : concentrations, températures, catalyseurs, présence d'intermédiaires artificiels s'ils le faut. On fait bien des diamants artificiels que la nature met des millions d'années à produire. Au pire on peut ignorer simplement une étape supposée défavorable. La tricherie est autorisée, sachant que le but n'est pas de reproduire la cinétique originelle pré-biotique, puisque l'on a pas 50 millions d'années a attendre, mais qu'il sagit plutôt, en résumé, de prouver l'equation 'Materialisme Réductioniste' idéale :
C + O + H + N + P + Fe +...(temperatures, catalyseurs, espéces intermédaires) --> filaments à métabolisme fixateur d'Hématite = Vie.

Idéalement si on comprenait le truc parfaitement, ca devrait être faisable en quelques semaines.
Certes, rien n'est idéal, mais même quand on ne sait pas et qu'on ne connait pas les conditions exactes et toutes les molécules présentes, on peut faire du screening en masse et en batch, ce qui devrait conduire à reproduire l'équation plus haut en quelques années.

Si on y arrive pas c'est plutôt selon moi parce que l'on y est pas du tout, conceptuellement. Par exemple à cause d'un élement manquant fondamental dans l'équation C + O + etc, qui, du coup, n'est pas présent dans le laboratoire.


Share this post


Link to post
Share on other sites
De SuperF.
-----
Pourquoi la vie n'est elle apparue qu'une seule fois sur Terre ? Pourquoi n'y a-t-il pas des formes de vie différentes, apparues quelques centaines de millions, voire quelques milliards d'années après l'apparition première ?
-----

Il y avait d'ailleurs eu un article dans Pour la Science je crois sur une "vie bis" parfaitement terrestre et actuelle mais invisible car trop peu orthodoxe à nos yeux !
Elle peut aussi apparaitre en différents lieux et époques mais sur une même architecture (la plus probable).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non la vie est apparue au moins deux fois (pour les Chrétiens). Une fois il y a ~ 4 milliards d'années et autre fois en ~ 33 de notre ére. Le deuxième cas est tout à fait improuvable, je l'admets, mais pas moins intéressant que le premier.
Il y en a ici qui ont essayé de conceptualiser ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
@jmpg86

quote:

Ben si jfleouf, la vie sur Terre vient du grand tout, le big-bang, qu'il se soit réduit à nôtre seule planète n'enlève rien à son origine extraterrestre...

Je réagissais surtout au fait que l'article suggère que peut-être les tardigrades sont arrivés de l'espace sur un astéroïde/comète, indépendamment du reste de la vie sur Terre. Ce scénario ne tient pas la route avec les données qu'on a en main. Apres, si tu veux que la vie sur Terre est d'origine extraterrestre parce qu'on vient du big bang, pas de soucis, mais ça n'a pas grand chose avec le problème que je soulevais.

@Superfulgur

quote:

Apparemment, les biologistes sont tous d'accord pour dire que nous descendons tous de LUCAS, un ancêtre commun, disons, lié à l'origine de la vie. OK.

Pourquoi la vie n'est elle apparue qu'une seule fois sur Terre ? Pourquoi n'y a-t-il pas des formes de vie différentes, apparues quelques centaines de millions, voire quelques milliards d'années après l'apparition première ?


Effectivement, toutes les formes de vie cellulaire connues à ce jour partagent un ancêtre commun (LUCA, sans S : Last Universal Common Ancestor). Mais il est tout à fait possible que d'autres formes de vie aient existé dans le passé, et une seule a réussi à coloniser la Terre. Un peu comme les humains. Actuellement le seul représentant vivant est Homo sapiens, mais il n'y pas si longtemps de ça différentes espèces d'Hommes peuplaient la planète (Neanderthal, floresiensis, ...).

Maintenant, la question de pourquoi une seule forme de vie qui réussi sur le long terme, on n'a pas vraiment d'explication définitive mais plusieurs hypothèses :

1. Origine unique de la vie. Si le passage de l'inerte au vivant ne s'est produit qu'une seule fois, ça résout le problème. Si la vie est effectivement apparue lorsque les conditions sur la Terre étaient extrêmes, ça pourrait expliquer ce scénario (seule la 'courte' période de temps avec ces conditions extrêmes permet l'apparition de la vie dans ce scénario).


2. La première forme de vie à se développer empêche les autres formes de se développer. Les proto-organismes se font bouffer par les organismes vivants.

Note au passage qu'on n'est pas certain de partager un ancêtre commun avec les virus. Ça pourrait être considéré comme une origine indépendante de la vie (si on considère les virus comme des organismes vivant...).


@Richard Guillaume , dsl pour le HS sur les tardigrades, mais je voulais clarifier un peu les choses.

quote:

On va me dire que même 50 millions d'années de chimie prébiotique c'est beaucoup et que ce n'est pas reproductible en laboratoire. Je ne suis pas d'accord. En général le Temps est introduit comme une variable liée à une probablité, par exemple de rencontre entre espéces chimiques, ce qui détermine la cinétique de la reaction.[...]

Oui et non. Si on est chanceux et qu'on essaie de suite les bonnes au labo ça peut marcher. Mais en plus du temps, il faut voir la diversité d’environnements disponibles sur Terre. Reproduire toute cette diversité dans des tubes a essai, ça va pas être facile (mais on va essayer...).

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oulala ça devient ardu pour moi, j'ai bien où mal lu, avec difficultés " l'éventail du vivant" de S-J Gould où il plaçait la bactérie comme la forme sinon la plus évolué mais la plus pérenne de l'histoire de l'évolution.

Il est vrai que dans cet ouvrage il fait l'impasse sur les virus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Oui et non. Si on est chanceux et qu'on essaie de suite les bonnes au labo ça peut marcher. Mais en plus du temps, il faut voir la diversité d’environnements disponibles sur Terre. Reproduire toute cette diversité dans des tubes a essai, ça va pas être facile (mais on va essayer...)

Oui, c'est pour ça que je mentionais une approche 'en masse' mais quasiment à l'aveuglette, en testant des millions de conditions physiques et d'espéces chimiques, simultanément, puis trier les meilleures, les combiner, puis répéter le processus.
Il n'y a peut être pas le budget pour ça mais c'est une autre problème. La 'Naissance de la vie' c'est trop général comme theme de recherche. 'Autocatalytic properties of molecules XYZ' ça sonne mieux.

De la même façon, je me suis demandé si l'idéal pour terraformer Mars avec des organismes terrestres, était vraiment de commencer avec des organismes (lichen, bacteries, etc) isolés d'environnements qui ressemblent à Mars, comme l'Antarctique. Je ne crois pas, car il y a là une très faible biodiversité qui n'est finalement qu'un produit de l'histoire passée des biotopes précedents. Et si l'on considére l'Evolution comme un calcul, ces organismes représentent le résultat de calculs qui n'avaient de sens que sur Terre en cet endroit précis.
Donc paradoxalement, je pense qu'il serait plus profitable, dans le but de terraformer Mars, de commencer avec des organismes qui vivent dans des conditions tropicales mais où la biodiversité est beaucoup plus grande (=plus de calculs possibles). Ces organismes, fungus, bactéries et algues tropicales, ne sont pas adaptés aux conditions Martiennes évidemment, mais en s'approchant très lentement des conditions froides et séches de Mars, de façon non linéaire : /un pas en avant/ un pas en arrière/ deux pas en avant/ Pause/Repeat... je parie que le potentiel d'adapdaption d'un biotope initialement tropical aux conditions martiennes se révélera au final très supérieur à celui d'un biotope de départ directement issu de l'Antarctique.
Bref c'est une façon de dire qu'il vaut mieux faire un minimum d'hypothèses de départ et plus de calculs, que l'inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oulala Denis, la vie n'est pas un miracle mais une suite logique, forcement logique, d'interpénétrations, désolé pas pu trouver mieux, que nous ne sommes pas fichus d'expliquer
sur un simple format excel par exemple.

Y'a encore du boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites
@jmpg86
J'ai aussi lu Gould et je suis assez d'accord avec lui sur les 'sauts
évolutifs ponctués'. Le reste pas trop par contre, mais ça je l'attribue aux préjugés politiques de Gould.
Dire que seul le quantitatif compte, le nombre d'espèces, comme Gould, c'est absurde, enfin non, c'est arbitraire disons.
Alors oui, les bactéries ont colonisé tous les milieux, mais l'homme aussi non ? donc une seule espèce d'hominidé peut faire aussi bien qu'un milliard d'espéces de bactéries.
C'était vraiment arbitraire de la part de Gould de décréter, comme ça, que les bactéries avaient plus de succés évolutif que l'homme.
Mais enfin, je vois que je ne suis pas le seul à NE PAS avoir gobé ce gros bobard.

[Ce message a été modifié par Richard Guillaume (Édité le 16-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah bon, mais après l'homme que restera t'il à part les bactéries, nous ne sommes pas une finalité, enfin si, pas d'humain plus rien.

Sacré paradoxe.

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 16-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le succès évolutif est actuellement défini non pas comme la capacité à s'adapter à différents milieux mais plutôt comme la pérènisation d'une branche du vivant et par le nombre de ses ramifications...

Concernant les hominidés, le succès est bientôt à zéro (une grosse guerre nucléaire et basta, j'espère me trumper).
Pour les bactéries, comment dire... nous ne jouons pas dans la même cour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les tardigrades je ne les présentais que comme une spéculation parmi tant d'autres. Personnellement, je doute qu'ils soient d'origine extraterrestre. Leurs étonnantes facultés de résistance nous enseigne cependant que cette forme de vie, assez évoluée, peut se perpétuer en résistant à des conditions extrêmes qui échappent à l'ordinaire (comme les formes de vie autour des « fumeurs noirs »). Ils doivent cette résistance, entre autres, à leur enveloppe lipidique protectrice, un peu comme les "proto-cellules" artificielles, présumées primitives, que l'on arrive à produire en laboratoire. L'analogie s'arrête là, leur très hypothétique origine extraterrestre est pure spéculation avec effet médiatique.

Les "miracles" sont toujours l'effet de ce que l'on ne comprend pas, le résultat de notre ignorance, de ce qui nous échappe. On appelle ça le hasard. La somme de certains hasards, même fort peu probable, peut donner quelque chose qui arrive quand même (« émerge ») compte tenu des myriades de possibilités offertes par la nature (dont celles offertes par la Terre primitive). Si Dieu ne joue pas aux dès, comme disait Einstein, la nature y joue peut-être, avec comme résultat : la réalité. Et la nature y joue sans faire de savants calculs avec des "objets mathématiques". On peut gagner aux dès sans rien connaître des mathématiques et des probabilités, surtout si le résultat n'est pas une valeur indiquée par un seul dé, mais une valeur globale plus ou moins bien définie et fluctuante. Le « bon résultat » pour la nature est celui que l’on obtient. Et pour nous, les bonnes formules mathématiques, ou raisonnements complexes de logique de causes à effets, parmi les myriades de combinaisons possibles, sont celles qui nous permettent d’expliquer la partie de ce que l’on peut connaître, caractériser et mesurer.

Pour l'origine de la vie, on cerne actuellement mieux les possibles, grâce à la science et à des myriades de chercheurs passionnés dans différentes disciplines, surtout les biologistes, associés aux géologues et maintenant également les astronomes.

Je retourne à mon jardin en pleine éclosion de vie, et s’il fait beau cette nuit je jetterais un petit coup d’oeil dans ma bien modeste lorgnette astronomique d’amateur à la recherche d‘extraterrestres (chauves souris et lucioles) ou pendant la journée dans ma loupe de géologue à la recherche de restes de formes de vie du passé (il y en a plein dans les cailloux près de chez moi). Bon week-end !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this