Sign in to follow this  
PETIT OURS

Les astronomes étudient un astéroïde de Jupiter à l�orbite atypique

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui, assez incroyable d'avoir déniché ce quasi troyen (2015 BZ509) circulant à contre sens (vs 99,99 % des "nornaux")
sans être aucunement troublé par la présence de Jupiter et stable pendant au moins les prochains milions d'années !
Personne ne sait comment il est arrivé là (ancienne comète ?) et maintenu, peut-être, par une étrange résonance ?
http://www.astro.uwo.ca/~wiegert/2015BZ509/
http://www.nature.com/nature/journal/v543/n7647/pdf/nature22029.pdf
http://www.nature.com/nature/journal/v543/n7647/pdf/nature22029.pdf#videos

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 03-04-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis ce temps, 2015 BZ509 a été rebaptisé Ka`epaoka`awela. Et surtout on vient de lui découvrir une famille, qui d'après les découvreurs sont nés hors de notre système solaire :

 

http://www.cnrs.fr/fr/decouverte-de-la-premiere-population-dasteroides-venus-dailleurs

 

L'astéroïde Ka`epaoka`awela1 a créé la surprise en 2018 en tant que tout premier objet du Système solaire à l'origine extrasolaire démontrée. Mais ses découvreurs annoncent aujourd’hui qu’il n’est pas seul. Publiés dans la revue MNRAS le 23 avril 2020, les travaux de Fathi Namouni, chercheur du CNRS au Laboratoire Lagrange (CNRS/Observatoire de la Côte d’Azur/Université Côte d'Azur) et Helena Morais, chercheuse à l'Unesp au Brésil, prouvent qu’au moins dix-neuf autres astéroïdes ont également orbité autour d’une autre étoile avant de rejoindre notre système.

 

 

hum hum... Il s'agit du résultat de simulations informatiques, pas d'observations directes, donc à prendre avec des pincettes.

 

Le papier est en accès libre :

 

https://academic.oup.com/mnras/article/494/2/2191/5822028


An interstellar origin for high-inclination Centaurs
 

Edited by jackbauer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this