benoit1

Atlas du ciel

Recommended Posts

Salut à tous !
J'aimerai acheter un atlas du ciel (papier) et j'hésite actuellement entre deux ouvrages :
Uranometria 2000.0
The Millenium Star Atlas
Y en a-t-il un préférable à l'autre, ou en existe-t-il un meilleur ?
Merci de m'aider
Benoit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
salut!
le choix entre les deux est d'abord, et ça n'engage que moi, une question pratique.
je possède l'U2000 volume1 et je n'ai aucune
crainte à le sortir pour observer alors que je n'oserai même pas utiliser le millenium avec ses 3 volumes en dehors de mon salon.
Au niveau de la qualité d'affichage, les logiciels d'astro font mieux pour moins cher.
l'U2000 est super avec un instrument de la classe des 200mm. le Sky Atlas est peut être
mieux pour les plus petits. Je me repete mais je ne me voit pas en pleine campagne avec le millenium. un bon logiciel n'est peut etre pas plus mal tant on peut jouer sur l'affichage

------------------
jerome

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne les logiciels. J'utilise Skymap Pro 7 que je trouve excellent.

Personnellement j'imprime une carte de champs détaillée, le logiciel me permet de la mettre "à l'envers" et je m'oriente sans aucun problème à l'oculaire.

La carte peut prendre l'humidité, on peut la déchirer, écrire dessus. C'est extrèmement pratique. De plus la position des comètes est calculée. Le passage des satellites artificiels également etc, etc ...

En revanche j'aime beaucoup la revue des constellation de Texereau pour les descriptions qui sont données des objets du ciel profond en fonction des différents instruments et de différents observateurs (je trouve les cartes moins interessantes aujourd'hui). On retrouve tout à fait ce que d'autres observateurs ont décrits.C'est très instructif. Je me suis également acheté le "Night Sky Observer Guide" qui donne également de très bonnes descriptions et de superbes dessins.

Mais effectivement je n'utiliserais pas ces livres en extérieur. Je les utilise pour préparer les observations.

Je crois vraiment que les deux types d'outil (Atlas et logiciels)sont complémentaires:
- Le logiciel pour l'observation
- Le livre pour la préparation de l'observation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
proposition :

des photocops de l'Urano, sous pochette plastique se trouvent etre hyper performantes !
et ne craignent pas l'humidite.


Le Night Sky Observer Guide est pas mal, mais en anglais, pour les possesseurs de T200, le Brunier (Nebuleuses et Galaxies ou les Objets du Ciel Profond) trouvables d'occase sont impec.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu . . . là c'est plus de la spéléo Gégé c'est de l'archéologie :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

L interstellarum deep sky atlas est vraiment complet. 

Existe en version plastifié. 

Mise à jour du post effectué .....😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, j'avais pas vu la date ...parce que quand je vois qu'on conseille le Brunier ...il était bien dans les années 80 !

Ceci dit je m'en sers encore aujourd'hui pour relire chaque objet que j'observe, mais faut dire que les cartes sont plus que sommaires. Avec le recul je me demande comment je faisais à l'époque pour trouver les objets à la 60 mm n'ayant que ce guide.

 

Aujourd'hui, en papier, l'IDSA est effectivement une référence je trouve, jusqu'à plus de 300 mm. Pour plus de simplicité sur le terrain ou avec un moindre diamètre, le PSA suffit pour occuper moult soirées

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, arch stanton a dit :

L interstellarum deep sky atlas est vraiment complet. 

Franchement, y a t-il mieux pour l' observateur de terrain ?

Amicalement

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bein ca dépend aussi ce qu'on a comme diamètre. Me concernant, j'en suis resté au Sky Atlas complété par les 2 Night Sky Observer"s Guide.

 

Cdt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme que l'interstellarum est un excellent atlas, parfaitement lisible, pas trop encombrant, avec une bonne échelle de compréhension de la difficulté de visibilité des objets, puis il est très bien actualisé au niveau des catalogues d'objets.

 

Après pour ceux qui sont intéressés par les atlas de présentation d'objets, je propose les Splendeurs du ciel profond tome 1 (printemps) et tome 3 (automne) en PDF. A terme il sera possible de posséder toute la collection. 

 

http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/les-splendeurs-du-ciel-profond-en-5-volumes-p562872

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now