Sign in to follow this  
Guest

apo ou c 14......

Recommended Posts

Guest

voila je serait bref,je dispose de bonnes economies et j'hesite pour l'achat entre un celestron 14 sur ci-700 ou celui d'un superbe réfracteur 155mm edfs d'astrophysique.....
sachant que j'habite pres de lampadaires mais pas en ville(landes) et que je suis a 3 km de l'ocean.
je suis un fervant observateur lunaire et planetaire.
c'est vrai la quantitée de lumiere avalée par un 355mm n'a rien a voir avec les 155mm de l'apo .
en qualité d'image l'apo serait elle meilleure ??
merci de me guider dans ce choix crucial...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonsoir,

Purée de moi-même, j'aurais autant de sous je prendrais l'Astrophysics de 155, sans hésiter un instant. Même si c'est un instrument costaud de chez costaud, elle prendra moins de place que le C14, enfin si la place est un critère.

Je ne sais pas ce quand pense les pointures de ce forum, mais je crois qu'en tant que "fervent observateur lunaire et planétaire" vous devriez prendre plutôt une lunette, la quantité de lumière collectée étant moins cruciale pour ces disciplines.

D'autre part j'ai vu ça et là sur le web des tests assez catastrophiques sur le C14, aussi surprenant que cela puisse paraître.
Je manque peut être d'objectivité, j'ai déja regardé dans une edf-155 et pas dans un C14...

Cordialement,

Raphaël.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Sans hésiter une seule seconde, achetez l'astrophysics de 155 !!!

J'ai possédé un Meade LX-200 de 254mm. Je l'ai revendu pour m'acheter une Fluo Takahashi de 128mm (que je devrais recevoir dans 15 jours).
J'ai compris le jour où j'ai observé dans une Astrophysics de 105mm (seulement !) que la course au diamètre n'est pas une fin. C'est vrai que la théorie nous dit que plus le diamètre est grand plus l'instrument sera lumineux et meilleur sera son pouvoir séparateur. Mais en pratique il faut le nuancer...

D'après votre description, il vous faut l'Astrophysics !
En effet vous aimez observez le planétaire et lunaire et un réfracteur vous donnera de bien meilleures images (plus piquées, plus constrastées). C'est dû à la conception optique (lentilles) et à la moindre sensibilité des refracteurs à la turbulence. Les gros télescopes sont très sensibles à la turbulence, ne sous-estimez pas les dégâts qu'elle fait surtout en planétaire. Pour vous donner un exemple, j'ai observé Saturne avant hier dans une AP de 105mm. Je n'ai jamais eu d'image aussi fine dans mon LX-200 ! Avec le Meade (qui était bon optiquement) il y avait de la résolution je voyais la division de Cassini même devant le disque, mais ça bave toujours un peu. Rien à voir avec les images tranchantes d'une apo. Pour profiter pleinement d'un diamètre de 350 il faut des conditions exceptionnelles de turbulence (du moins en visuel). Ca n'arrive que très rarement.
De plus un C14 c'est lourd et encombrant, faut refaire la collimation souvent. Vous êtes près de l'océan et de lumières, vous voudrez sûrement vous éloigner un peu pour diminuer l'humidité et les lumières urbaines. L'AP sera bien plus facile à transporter et les optiques ne nécessitent aucun entretien (collimation, réaluminisation...).
Le C14 sera bien meilleur en ciel profond. C'est indéniable. Vous aurez acces à des galaxies de magnitude 14 en visuel. Mais la focale est très longue... on est limité au niveau du champ par un grossissement important même avec des oculaires de 40mm ou plus. Avec mon LX-200 je n'ai jamais pu voir le double amas de Persée ! Je n'en voyais toujours qu'un seul à la fois... Et puis la finesse des images d'une apo est telle qu'on en oublie vite son diamètre inférieur. La dernière fois que j'ai observé le double amas de Persée dans une AP de 105mm, la machoire m'en ai tombé... sans rire ! Et ça faisait un an que j'observais avec le LX.
Je pense que le C14 serait plus utile pour quelqu'un qui a absolument besoin de diamètre ou mieux encore pour la photographie CCD, qui permet de s'affranchir de la turbulence particulièrement handicapante à un tel diamètre.
Ne vous fiez pas à la résolution des images CCD que nous fournissent les virtuoses de la photo numérique comme Th. Legault, pour arriver à un tel résultat il faut des conditions très particulières : turbulence quasi nulle, temps de pose très court (pour la turbu), ils font plein de clichés puis les trient et les recomposent, puis le traitement d'image pour rehausser les contrastes... un vrai art.

Alain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai oublié de préciser la seule ombre au tableau dans l'achat d'une Astro-Physics (mis à part le prix puisque ça ne vous gène pas apparemment). C'est le délai d'attente.
La petite société amériquaine se refuse à augmenter sa production pour garantir la meilleure qualité à chaque instrument et garder ainsi sa renommée internationale.
Mais la demande est très forte. Normal, ce sont parmi les meilleurs objectifs du monde.
Il faut actuellement entre 3 et 4 ans d'attente avant de recevoir une AstroPhysics neuve !!! C'est plus que pour une greffe du foie !
C'est une des raisons qui m'ont poussé vers Takahashi.

Alain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai un peu moins catégorique que mes collègues. J'ai essayé les 2 et franchement, un bon C14, c'est super. De plus, je trouve la nouvelle monture Celestron très stable. Je ne pense pas que ce télescope soit beaucoup plus lourd que la lunette de 155 qui est très encombrante. Très bien règlé, c'est primordial, les celestrons sont des instruments merveilleux. Il ne faudra pas hésiter à contrôler le C14 et demander son remplacement si les tests étaient négatifs car il est, je crois, démontré que les C14 ne sont pas tous égaux en qualité. Mais quand il est bon, il surpasse n'importe quel autre T ou L.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai comme Serge le souligne qu'un C14 lorsqu'il est bon c'est super. Cependant si Celestron (tout comme Meade) fait des bons télescopes, il en fait aussi des moins bons... Si vous tombez sur un miroir à lambda sur 30, très bien. Mais si vous tombez sur un modèle dont le miroir ou la lame correctrice sont contraints, ou astigmate à lamda sur 10 (voire pire) c'est la cata. Et chez Celestron (comme chez Meade), ils ne voudront rien savoir.
Alors que l'AP est garantie de ce côté-là.

De plus (je me repète) un 350 c'est hyper sensible à la turbulence et même s'il est à lambda sur 30 ou mieux, on ne peut en profiter pleinement en planétaire et stellaire que qq rares nuits dans l'année.
Sans compter la longue focale qui réduit le champ au petit trou de la lorgnette et la collimation fréquente et fastidieuse. Il est d'ailleurs d'autant plus difficile de collimater parfaitement l'instrument que sa sensibilité à la turbulence dégrade le disque d'Airy. Et sans disque d'Airy, pas de haute résolution...

Alain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit veinard , des soucis comme ça j'en demande !
On va retomber sur l'éternel débat reflecteur vs refracteur. Bien que n'ayant observé ni dans une AP 155, ni dans un C 14 j'ai une petite idée sur la question ,la 105 dont parle Hale Bopp, c'est la mienne et j'adhère à 100% à ce qu'il dit.
Une petite annecdote: il y a 2 ou 3 ans j'ai observé côte à côte avec mon AP et avec un bon 300 Newton. Les conditions étaient bonnes quoique pas exeptionnelles ( voir forum seeing ). Tant sur Saturne que sur Jupiter les images étaient plus riches en détails, sans aucune contestation possible dans le 300 . Pourtant l'image dans la lunette était plus belle du strict point de vue esthetique, la aussi sans contestation .
Avec la 155 tu auras les deux , le 350 ne montrera plus que lors de nuits exeptionnelles , combien y en a-t-il par an ?...
Amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

J'ai deja observe avec ces 2 instruments.

Je commence par le C14 : c'est une gros gros telescope imposant, avec pas loin de 4 m de focale ... donc pas beaucoup de champ ...
LOURD ! Et pas un telescope que l'on installe en 5 minutes ... plutot un telescope poste fixe. Cela dit c'est quand meme plaisant d'observer avec ce type d'instrument !!!

Idem cependant avec la AP155, avec du matos a ce prix, on fait gaffe, et il faut du temps pour mettre en place. Car les montures requises pour la stabilite sont lourdes ...

Perso, si j'avais le budget, c'est clair que je prefererai la AP155. SURTOUT pour du lunaire et du planetaire !!!

CEPENDANT : une petite lunette 100 et pourquoi pas 130 donne aussi de tres bons resultats ...


La solution que j'envisagerais ce serait de faire peter un C11 ET une AP 130 (ou bonne lunette APO tant qu'a faire de 100 ou 130).

2 tubes pour une meme monture.


La polyvalence en effet ca n'existe pas facilement en astro, et donc mieux vaut pour un prix < avoir des telescopes specialises !

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Idem, si j'avais le choix : AP 155 sans hésitat°, voire même une 206... à la place d'un C14, même ici où les excellentes nuits sont souvent au rendez-vous, surtout l'hiver.
Confirmé pour le délai de livraison, j'ai dernièrement pris contact avec Medas, bonjour l'attente ! ( On m'a répondu plutôt dans les 18 mois, mais quand même, faut pas être pressé ! ).
HaleBopp, avec mon TSC Meade 203mm et oculaire 40 grand champ coulant 50.8, je peux admirer le double amas de Persée dans toute sa splendeur et son intégralité, même si effectivement moi aussi je prends davantage plaisir à l'observer avec 2.5° ou 3° de champ dans une courte focale ; ce qu'une longue ne peut pas faire... Ou alors avec un réducteur et oculaire grande focale grand champ, mais bonjour l'ombre du secondaire !
OK avec la qualité optique d'un tube Meade ou Celestron à un autre. Je l'ai déjà vérifié à +sieurs reprises. J'ai eu la chance de tomber sur un bon tube. A ce sujet, j'ai souvent entendu dire que Meade réservait les bons pour les montures LX 200, les moyens pour les LX 50 et les moins bons pour les LX 10. C'est faux ! J'ai un LX 10, et bien je l'ai trouvé largement meilleur que certains LX 200 ( ou C8 ) avec lesquels il m'est arrivé d'observer ( à collimat° égale et la même nuit ).
Une AP 155, ma foi çà ne laisse pas indifférent...

[Ce message a été modifié par Albireo (Édité le 29-10-2001).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

puisque vous etes fortune je vous suggere plutot d'acheter 2 instruments:
(1) un refracteur style Takahashi 128 mm ou Astrophysics 130 mm a F/D=8 voire 6,
(2) un Newton 250 a 300 mm a F/D = 6 que vous pourriez vous faire construire (par des opto / mecaniciens francais qui savent faire de la qualite)

Avec ces deux instruments vous aurez un maximum de polyvalence (planetaire avec la lunette & stellaire avec le reflecteur - certaines nuits de tres faible turbulence vous pourrez meme faire du bon planetaire avec le reflecteur).
Nota: pour la monture se tourner vers Takahashi ou Astrophysics ou Losmandy

Enfin s'il vous reste de l'argent n'oubliez pas l'observation du Soleil en H-alpha qui est spectaculaire: visez par exemple une lunette Nearstar de la societe Coronado (site Web: http://www.coronadofilters.com).

Meilleurs cieux a tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this