Sign in to follow this  
Claude PEGUET

Etoiles doubles test

Recommended Posts

Bonjour,
Ayant essayé d'approcher les limites de ma lunette Kepler de 150, je me suis attaqué à 2 étoiles doubles serrées qui sont Sigma 186 un peu en dessous d'Alpha Poissons et A1254 vers Mu Poissons. Les éléments que j'ai pu trouver dans la littérature sont les suivants pour 2002 :
- Sigma 186 : 6.9 - 7.0, 1''09
- A1254 : 7.7 - 7.7, 0''7
J'ai pu les dédoubler à la limite avec des Gr. de X326 et X402. C'était très difficile et pas visible en permanence. Pour vérification j'ai essayé d'estimer l'angle que formait les 2 composantes. Pour la première j'ai estimé à peu près le bon angle. Pour la deuxième j'ai mieux perçu le couple alors qu'il devrait être plus faible et plus serré, mais dans ce cas l'angle trouvé ne correspond pas.
Quelqu'un peut-il tenter la même manip pour vérification ?
Je fais mes estimations d'angle en laissant filer l'étoile pour déterminer l'ouest et j'estime l'angle formé par le couple et la direction du nord, ceci sans réticule dans l'oculaire, ce qui ne facilite pas la précision.
Pour mémoire la direction du nord est déduite de la direction dans laquelle part l'étoile (ouest) en faisant 90° dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. L'angle à estimer est celui formé entre le Nord et la direction du couple, compté à partir du nord, et également dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Ceci sans renvoi coudé.
Avec renvoi coudé on inverse la manœuvre : le nord est déduit de l'ouest par une rotation de 90° dans le sens des aiguilles d'une montre, et l'angle et compté à partir du Nord également dans le sens des aiguilles d'une montre.
On prend toujours comme sommet de l'angle la composante la plus brillante. En cas d'erreur sur la principale on se trompe de 180°.
Merci d'avance,

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Claude !
Apparemment pas beaucoup d'amateurs d'étoiles doubles sur le forum !

Je viens juste de télécharger le nouveau Washington Double stars catalog sur le net (8,7 Mbytes,... Ouf !) et voici les éléments :

Nom Année Ang. Sep. Mag1 Mag2
STF 186 1999 61 1.0 6.79 6.84
A 1254 1991 272 1.3 9.48 10.20

En ce qui me concerne j'ai séparé une 1,2" bien nettement vendredi soir avec mon 250. J'essaye de créer une courbe de visibilité des doubles en fct de l'écartement et de la différence de magnitude des composantes (suite à article dans Sky & telescope de janvier). Plus l'écart en magnitude est important plus la séparation est difficile à écartement constant. Pour l'instant pas assez de tentative pour disposer d'un résultat probant (20 doubles vendredi soir qd même..).
A bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à dire que ces 2 étoiles ne sont pas faciles à trouver ("vers Mu Poissons" !).
Mon logiciel ne les reconnaît pas.
Ce soir j'ai observé Zeta Ori (2,4") et Eta Ori (1,7") sans ambiguité avec ma lunette de 128mm. J'ai tenté 14 Ori (5,8+6,5 / sep 0,7") mais sans succès...
Alain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

SALUT LAURENT
POURRAIS TU METTRE SUR LE FORUM LES COORDONNEES DU SITE D'ETOILES DOUBLES QUE TU AS TELECHARGE.
MERCI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans de trés bonnes conditions hier soir zeta Orion était sans problèmes dans ma L 105 et à la limite dans un 114X900. Essayez teta auriga dans le même genre (compagnon + faible)pas si facile à la L105 avec la + faible sur l'anneau de dif. Echec au 114X900

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour
A propos de zéta orionis, sauf méprise de ma part (Alnitak), elles sont très bien visibles dans des 60mm. Vues très clairement avec une FS60C et une telementor.
Je tente téta auriga la prochaine fois

Bon ciel

William

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai dégainé trop vite et j'ai envoyé le message précedent "sans enrobage". Je voulais ajouter que le téléchargement du WDS version 2001 ne se fait pas en mode ftp habituel mais sous forme d'une page web (un immense tableau en fait). J'ai fait "enregister sous" pour le récupérer sur mon disque. Et là, je me suis retrouvé avec trois fichiers dont un seul est intéressant (le plus gros !). Le danger c'est de supprimer les deux autres ce qui a pour effet d'entrainer aussi le fichier interessant dans la corbeille ! En fait ils sont inséparables. Pour m'en sortir, j'ai ouvert mon fichier intéressant et sous word pad , j'ai fait enregister sous un autre nom. Je me trouvais donc avec deux fois le fichier interessant sous deux noms. La mise à la corbielle n'en a entrainé qu'un !
Voilà, s'il y a un truc pour ne pas bricoler je suis preneur !
Sinon le fichier est monstrueux, environ 80000 entrées avec des données souvent récentes. L'inconvénient c'est qu'il ne fournit que la plus ancienne et la plus récente des mesures homologuées. On ne voit pas l'évolution entre les vénérables mesures du sieur Herschel et aujourd'hui.

Theta Auriga était magnifique vendredi dernier , très déséquilibrée. J'essaye dzeta Orion dès que possible. Côté esthétique , j'ai ausi beaucoup apprécié Rho Orion, une sorte d'Albiréo en plus serrée.

Bonne chasse !


Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,
Comment fais tu ingurgiter à Starry Night ton gros fichier de 80000 entrée ?

Bon ciel

William

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Désolé Claude, mais je n'avais pas noter les références de ces étoiles quand je suis sorti observé, hier soir. Il faut dire aussi que ce sont des étoiles plutôt pas évidentes :-)

Par contre, même si on ne peut pas vraiment parler d'étoile double (quoique), hier soir, j'ai vu pour la première fois l'étoile "E" du trapèze d'orion Theta Orionis ! Avec la L127 et un oculaire Clavé de 5 mm (228x) sans aucun doute possible.

Je vais regarder ce catalogue WDS de plus près...

Cordialement,

Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, c'est télécharger...

L'URL du fichier interessant est http://ad.usno.navy.mil/wds/wdsweb_summ.txt

C'est vrai que là, les gars de l'USNO ont vraiment tout fait pour que l'on ne le télécharge pas :-) ! J'ai rarement vu un truc aussi mal foutu...

L'idéal, c'est d'utiliser un petit utilitaire "aspirateur web" pour télécharger directement le fichier comme je l'ai fait, plutôt que de passer par netscape, mais bon, c'est une histoire de goût personnel...

Cordialement,

Raphaël.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
Les coordonnées de Sigma 186 et de l'étoile que j'ai appelé A1254 sont :
Sigma 186: 1H 53,3 et +1°36
A1254: 1H33,4 et +7°23
Ceci en coordonnées 1950, extrait de l'atlas de Godillon.
Après vérification, il semble que Godillon ait fait une confusion. J'ai trouvé, dans le livre de Paul Couteau sur l'observation des étoiles doubles visuelles, l'étoile Sigma 138 exactement aux coordonnées données par Godillon pour A1254. Par ailleurs Plaurent m'indique pour A1254 des Mv de 9.48 et 10.20 incompatibles avec ce que j'ai vu. J'ai donc dû voir Sigma 138. Pour cette étoile Couteau donne 7.3 -7.3 53° 1''71 (1975). Les Mv correspondent assez bien mais l'angle et l'écartement ne collent pas très bien. Quelqu'un aurait il des valeurs actualisées pour Sigma 138? Nouvel appel pour l'observation et l'estimation de l'angle....à partir des coordonnées ci-dessus.
A1254 est-elle bien une étoile distincte et à coté de Sigma 138 (appel à Plaurent et au WDSC).

J'ai également essayé 14 Ori: j'ai deviné un petit 8 à X536, nettement dissymétrique, ceci dans les trous de turbulence. Godillon donne un angle de 42°9. J'aboutis à un angle assez différend et je suppose que l'écartement a pu varier aussi. Je suis également à la recherche d'éléments actualisés.

Autres étoiles observées:

A3764 (d'après Godillon, je me méfie......) 5H09,2 +0°59 (1950) 6.1 - 7.8 1''7 - 2 composantes parfaitement séparées.( X536)

Eta Orion: D'après Godillon on a 3.7 - 5.1 1''46. 2 faux disques parfaitement distincts et séparés, l'un plus faible et paraissant plus étroit, fragments d'anneaux agités autour de la principale. ( X536)

52 Orion: 6.0 - 6.1 1''38 Disques d'Airy presque tangents mais encore séparés X326

A5557, 10° au dessus de Sirius: (6H51,7 -5°47 1950) 7.0 -7.1 1''2 vue serrée à X326, l'angle correspond.

A6538: (8H00,3 +26°26 1950) 7.5 - 8.2 0''9 X414 Je devine un allongement et je distingue le coté ou se trouve la composante la plus brillante, (très faible et difficile).

A10912: (17H54,5 +0°04 1950) 6.8 - 7.0 0''9 X414 Je devine un allongement de la tache d'Airy, l'orientation correspond.

A5712 même secteur: toujours Godillon: (6H59,5 -10°49 1950) 7.3 - 7.8 0''8. Alors là je devine encore un allongement de la tache d'Airy à X326 et X414. Très difficile et de plus l'angle ne semble pas correspondre. Pourtant cette impression d'allongement persiste?????

95 Ceti: 6.0 - 10.0 0''96 pas vue.

Nota: pour je ne sais quelle raison je ne peux lire les messages qu'en différé. Je vois qu'il y a des messages récents mais ils ne s'affichent pas, je les aurais dans 2 ou 3 jours. Toutes mes excuses si certaines missives recoupent le contenu de ce message.

Bon ciel,


Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
Quelqu'un saurait il ou je pourrais trouver la correspondance des étoiles Otto Struve avec les autres catalogues d'étoiles plus classiques ? Par exemple Struve 412 c'est 7 tauri.

Bon ciel

William

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous !
Ben finalement si , y'a plein de gens qui s'intéressent aux doubles !

Concernant les étoiles tests de Claude voilà ce que j'ai trouvé dans Guide 7 (logiciel de planétarium made in Usa) :
STF138 : 7.7 et 7.7
RA 01h36.0m (J2000) Declination +07 39'
1.6" et 54° en 1992

d'après le WDS version 2001 :
STF138 : 58° 1.7" m7.50 et m7.63 en 2000.

Concernant A1254 voici ses coordonnées issues du WDS : 00h13,6' +44°12' , c'est dans Andromède.
Rien à voir avec STF138 , Godillon radote, ce qui est bien excusable à son âge !

Pour 14 Orion , dur dur !
14 Ori = STT 98 :
- 1992 0.7" et 343°
- 2000 0.7" et 321° soit près de 3°/an, elle tourne assez vite mais je crains que cet écartement soit hors de portée de mon 250 !

Pour répondre à une question posée plus haut , j'exploite le (gros) fichier du WDS2001 en mode texte dans Wordpad. Je fais "rechercher" avec le nom de la double.

Sinon je possède le logiciel Guide 7.0 , qui dispose du fichier WDS de 1996 (données un peu moins récentes que la version 2001, mais déjà très complet). Ca permet évidemment toutes sortes de recherches : par coordonnées , par tous les noms :
7 TAU BS 1086 BD+23 0473
HD 022091 SAO075999 ADS02616
STF418 AB PPM 92620 Hipparcos #16664
GSC1802 1524 NSV 1192
(Tout ce qui précède c'est la même étoile !)
Je fais la correspondance entre les catalogues par là. Entre nous ce qui me sert, c'est seulement 7Tau, STFxx et ADSxxx.

Ceux qui s'interessent à Guide7 peuvent aller voir là :
http://www.projectpluto.com/

Voilà , amicales salutations à tous, et qui observera le couple le plus serré ....???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
je suis étonné que Claude ne voit pas 95 Cet. Elle est pourtant facile. Je l'ai vue sans problème au LX200.
Mon logiciel indique pour cette étoile : mag 5,6 + 7,5 / sep = 3,8".

Pour 14 Ori, je l'ai regardée hier avec ma FS128 à 139x (pas mieux comme oculaire) et je ne l'ai pas résolue. Peut-être une légère difficulté de mise au point... enfin rien de sûr. La turbulence était pourtant faible. Avec un oculaire de plus courte focale peut-être que j'aurais vu un disque d'Airy allongé. De toute façon la séparation de cette étoile est de 0,7" d'après mon logiciel, ce qui est en dessous de mon pouvoir séparateur théorique (0,9"). En revanche à 5' au sud de 14 Ori on voit une superbe double (mag = 9,2 + 9,3 / sep = 2,5" / jaunes).

Doublez bien,
Alain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
En ce qui concerne 14 Ori, j'avais trouvé un écart anormal entre l'angle donné par mon atlas et ce que j'avais approximé à l'oeil. Depuis j'ai eu confirmation de l'angle actuel par le Night Sky Observer's Guide et par PLaurent (voir plus haut). Cet angle est de 321° ou 322° pour 2000 et je l'avais évalué à 340° ce qui compte tenu de la méthode et de la faible séparation me parait honorable. Je ne l'avais pas réellement "séparée" mais perçu un huit à très fort grossissement. Le pouvoir séparateur théorique est une limite comportant une dose d'arbitraire. A la valeur communément admise (12''/D ) de cette limite les disques d'Airy empiètent déjà de 1 rayon l'un sur l'autre.

Pour HaleBop: en ce qui concerne 95 Cet nous n'avons pas les mêmes valeurs:-). Blague à part je vais vérifier mon observation et mes références mais j'ai une séparation indiquée dans l'atlas de 0''96. Compte tenu de l'écart en magnitudes il me paraissait assez normal que je ne la voie pas. A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous.
Je viens de mettre le nez dehors et l'oeil à l'oculaire par un temps glacé avec turbulence moyenne.
Voilà le bilan :
- 95 Ceti , pas séparée , vexant, mais bon c'est comme ça. Mes références la donne à 1.2" en 1999 mais elle se resserre.
- Gamma Ceti , separée : magnifique double très déséquilibrée, je vous la recommande elle est vraiment très jolie.
84 Ceti : bien séparée , 3.6"
Zeta Ori : separée mais pas facile car étoile brillante et bavante !
Je rentre parce qu'il y a du brouillard...

Au plaisir de vous lire....

|

- o O -

|


Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

J'ai enfin le temps de narrer ma très courte séance d'obs de Jeudi soir, qui outre du planétaire très classique en cette période, comprenait quelques doubles :

- Eta Ori, pour son haut indice de difficulté (DI = 87) Séparée, avec le compagon direction plein Est. Les indications WDS sont Sep = 1,7" , Angle = 78° !

Je cherchais 42 Ori, mais j'ai été infichu de la trouvée sur le Sky Atlas 2000, et comme je n'avais pas le courage d'allumer le PC, je me suis rabatu sur 52 Ori, indiquée comme double par le Sky Atlas.

C'était pas évident, mais j'ai bien vu une élongation à 225x, orienté plus ou moins vers le SUD. De fait, d'après le WDS on a Sep = 1,2", Angle 217° (STF 795) !

Finalement, c'est cool les étoiles doubles, et ça ne demande pas un ciel très sombre !

Cordialement,

Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre à Claude, je me rends compte que mon logiciel StarryNight n'est pas du tout précis pour mesurer les étoiles doubles.
Par exemple Porrima (Gamma Virginis) est une binaire équilibrée. Dans Sky & Telescope ils la décrivent très précisément : binaire sur 171 ans actuellement à 1,5", est en train de se resserer, minimum en 2005 à 0,4". Je compare dans StarryNight : actuellement à 4" et elles s'éloignent... en fait seule la composante principale a un mouvement propre. L'autre est immobile, ce qui fait qu'au fil des ans seule la principale se déplace le long d'une droite alors que ce devrait-être le système de binaires en rotation qui se déplace... merdique quoi.
Donc mes chiffres de 95 Cet sont faux !!! et sont d'autant plus faux que le temps s'écoule... Ceci étant je l'ai résolue sans problème dans mon ex-LX200 de 250.

StarryNight intègre les données du catalogue Hipparchos et Tycho. J'ai l'impression que c'est pas encore ça... Il y avait déjà plein d'erreurs sur le Hubble GSC. Vivement 2004 et l'UCAC (USNO CCD Astrographic Catalog).
D'ailleurs, qq'un sait-il comment rendre plus digeste ce catalogue Washington DSC ?? Les étoiles n'y sont pas répertoriées par leur nom classique (HDXWYZ... truc muche) faut entrer les coordonnées pour savoir laquelle c'est, un peu trop compliqué à mon goût.
Tous les catalogues de doubles que j'ai pu trouver sur Internet ne contiennent que qq dizaines d'étoiles... pas terrible.

Donc ma question : COMMENT faites-vous pour connaître précisément l'écart d'une double ???

Dernière parenthèse pour Raphaël, tu dois pouvoir voir aussi l'étoile "F" du trapèze. On la voit à l'aise dans ma L128. On la voyait aussi dans la L105 de Phil.

Bon ciel à tous...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que c'est loin d'être évident de connaitre les bons chiffres quant à l'écart des doubles, que ce soit dans les bouquins ou sur le net qui, effectivement, est loin d'être complet dans ce domaine !
Aussi les informat° de chacun sont complémentaires et fort utiles. Il m'arrive de confondre certaines doubles ( observat° ) suite à l'imprécis° des chiffres lus auparavant.
Néanmoins, les étoiles E & F du trapèze sont visibles dans ma FS 102, certainement pas aussi " à l'aise " que dans la 128 d'HaleBopp, mais elles sont bien là. Idem pour 52 & 32 Orionis, avec Radian 3 où, à l'instar des observat° de Phil, 32 ( bien que + serrée ) se dédouble aussi bien que 52, voire mieux ! Alors encore une fois, quelle confiance faut-il accorder aux chiffres ? Concernant ces 2 dernières doubles, pas fichu d'en obtenir les bons, je les ai obtenu par l'intermédiaire de Phil et de Hale que je remercie au passage.

Albireo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour vous consolez, j'ai le même problème en photométrie stellaire. Alors que j'essaie de calibrer mon photomètre. Je recherche donc des catalogues au 0.01mg. Quelle idée j'ai eue...j'ai des écarts de 0.8mg entre les catalogues. Oh il y a toujours des explications pour justifier les écarts mais ça ne m'avance pas beaucoup.

Surprenant à l'époque des VLT...

Jean Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pour moi, les données les plus exactes, ce sont celles du WDS, et les échantillons que j'ai testé sont en accord avec les tableaux de Sky&T. Peut être qu'ils se basent sur ce même catalogue... Maintenant, je ne suis pas sûr qu'une différence de 1/10eme de " d'arc soit importante ! Il faudrait que je regarde sur le catalogue Hipparcos pour voir si on peut tirer des infos sur les doubles.

En ce qui concerne la correspondance entre les catalogues, je peux sans doute faire quelque chose, si vous êtes patient. Y a t'il un endroit où uploader des fichiers, sur Astrosurf ?

Pour F de Theta Orionis (le trapèze), autant je me souvenais de l'emplacement de E (du côté des côtés les plus perpendiculaires du trapèze :-)), autant F, impossible de m'en souvenir. Quels grossissements utilisez vous pour ces objets ?

Tout de même, les gars, vous devez avoir un ciel beaucoup moins turbulé que le mien, parceque mes autres essais d'obs (il y en a peu, je le reconnais) de ces étoiles ce sont soldés par un echec, même si je sais maintenant où regarder ! Et les quelques discussion que j'ai vu passer sur s.a.a corrobore l'influence de la turbulence sur la visibilité des étoiles E & F...

Cordialement,

Raphaël.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Raphaël, c'est certain qu'une bonne stabilité atmo conditionne la visibilité de E & F dans le trapèze. Où se situe E et où est F ? J'avoue ne jamais avoir su qui est qui. Car en fonct° de l'orientat° du renvoi-coudé, la posit° du trapèze change ... Les 3 - 4 fois que j'ai observé Orion avec ma nouvelle L102, elles étaient au rendez-vous. Par contre avec mon ex-T203, la visibilité de ces 6 étoiles était ( en hiver bien sur ) le test que je pratiquais avant toute observat° pour tester la qualité du ciel ( diamètre davantage sensible à la turbulence ). Une ( E? ) ou deux ( E & F? ) étoiles supplémentaires apparaissaient alors de part et d'autre des 2 étoiles B et D en fonct° des condit° atmos.
A noter qu'une des deux ( E ou F ) est davantage proche de C que l'autre ne l'est de A. C'est guère mieux que ton " côté des côtés les + perpendiculaires " ! ... surtout si on ne connait pas la disposit° de A, B, C & D ...
Au niveau grossissement, je les voyais avec mes Pentax 14 & 10.5 ( 143x & 190x ) au télescope. Quant aux quelques observat° faites à la lunette, c'était avec un Radian 3 ( 273x ). Il faudra que j'essaie avec le Pentax 5.2 que je viens d'avoir ( 158x ) ou le Meade 4.7 ( 174x ) dès que le ciel daignera s'éclaircir, car depuis une bonne semaine, bonjour les précis° de la météo !

Bonnes observat° !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
Pour mettre tout le monde d'accord sur les composantes du trapèze, je vous suggere cette page : http://www.astropix.com/HTML/B_WINTER/TRAPEZ.HTM
Là vous saurez où chercher !
Je ne suis pas tout à fait d'accord cependant avec leurs valeurs des magnitudes pour E & F (11 pour les 2). Je pense que F est plus faible. En tout cas quand je l'observe avec ma L128 de chez moi (en plein Toulouse), je vois E mais pas F. Alors qu'en campagne les 2 sont bien visibles. Bref...
Sinon, je ne crois pas que la turbulence intervienne beaucoup pour les discerner car elles ne sont pas très serrées (je les vois avec un oculaire de 18mm soit x 58 même sans attendre de mise en temperature).
En revanche pour les couples serrés comme 32 ou 52 Ori, là il vaut mieux que ça bouge pas trop sinon on voit un gros paté au lieu d'avoir 2 petits disques.

Bon ciel,
Alain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien bravo et merci Hale pour cette recherche sur le trapèze et l'identificat° de E & F. Même en pleine campagne, leur bonne visibilité dépend malgré tout de la stabilité atmo. Le soleil étant revenu, le ciel devrait être bien dégagé ce soir. Je vais donc les essayer avec un 14 et un 10.5 ( 58x & 78x ) car la dernière fois, à 273x, leur luminosité laissait augurer une visibilité à 1 grossissement bien inférieur. Je les testerai aussi avec la L82, n'ayant jamais vu F à l' ETX 90, E étant limite ...
Quant à leur magnitude respective, il me semble bien également que F soit + faible que E.

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this