Sign in to follow this  
smyleys

StellarGuide / Skysenor 3D

Recommended Posts

Bonjour,je cherche des infos aux sujets des systèmes StellarGuide et Skysensor,désirant m'équiper de l'un de ces systèmes sur une GP,quelqu'un peut il m'éclairer quand a leur, fiabilité ,efficacité,précision, y en a t'il un plus complet ou de meilleur conception.Toute info sera la bienvenu,merci a tous.

[Ce message a été modifié par smyleys (Édité le 27-01-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir, le stellar guide se compose de deux encodeurs et d'un petit boitier afficheur à installer sur une GP ou compatible. Il permet de se "repérer" dans le ciel par la lecture des coordonnées AD et Dec (précision faible mais suffisante pour tous Messiers)
Il possède 800 objets en mémoire.
Coté skysensor (version 3D), il ne possède pas les encodeurs d'origine (à rajouter) mais se connecte et controle les moteurs, permettant un pointage "automatique" via sa base de données (il faut la version 2000 pour la commande via un PC).
En résumé, le stellar guide permet un guidage manuel (freins de la monture débrayés) et donc une assistance limitée mais pratique pour se répèrer et le skysensor ( un peu + cher) la même chose en tout automatique (attention il sera perdu s'il n'a pas les encodeurs et si l'on debraye les freins...) Honnètement la précision des deux est juste pour de la recherche précise mais rendent bien service, mais il faut surtout savoir que le sky3D est largement dépassé par les possibilitées de sa nouvelle version 2000...
Conclusion un stellar guide d'occasion (autour de 400 euros) rend bien service mais un 3D un peu plus cher demande un jeu d'encodeurs et les moteurs pour faire mieux autant, dans ce cas, économiser et s'acheter la version 2000 au lieu de la 3D.
Slts

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci Astro,mais le Skysensor 2000 coute la bagatelle de 12700f.
Par contre j'ai trouvé d'occase un skysensor 3D nickel avec les encodeurs pour 2800f,et un stellarguide pour 3950f,qu'en pense tu.D'après ce que je crois comprendre un 2000 est tout automatique et un 3D est manuel donc déja top pour gagner un peu de temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un skysensor 3D avec ses encodeurs à ce prix là, c'est intéressant.
Toutefois je ne suis pas sur que même équipé d'encodeurs, un SS3D puisse balayer tout le ciel sans devoir être recalé.
D'origine le SS3D doit être calé sur une étoile repère -on déplace la monture à la main en ayant débrayé les moteurs- et à partir de là, il peut déplacer tout seul le télescope vers les objets voisins. Ce système fonctionne assez bien si la mise en station a été faite soigneusement, et le jeu des engrenages de la monture est bien réglé.
Alors avec les encodeurs, est-il capable de se déplacer tout seul d'un point à un autre éloigné, je ne sais pas, mais j'ai des doutes.
Il faut savoir aussi que la vitesse de déplacement du SS3D ne doit pas dépasser 4 fois la vitesse sidérale, donc il ne faut pas être pressé.
Par contre, comme il est motorisé, il assure bien évidemment le suivi de la monture, ce qu'un Stellar Guide ne peut pas faire. En plus il est capable de faire du suivi cométaire et possède la fonction PEC.
Je pense que c'est une bonne alternative au SS2000 qui, comme tu l'as remarqué, est loin d'être donné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour votre réponse,donc je vais opter pour le ss3D,puisque le stellarguide ne peux pas etre motorisé,c'est bien ce que j'ai compris?.

Share this post


Link to post
Share on other sites
encore un chose,comme le stellarguide est manuel,n'est il pas plus fiable en précision,peut on me donner un avis,encore merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai jamais utilisé le StellarGuide, donc je n'ai pas de point de comparaison sur la précision des deux engins, mais je ne vois pas en quoi le fait que le déplacement soit manuel peut augmenter la précision.
Dans les deux cas, les encodeurs sont des pièces isolées, donc pas d'interaction directe entre les moteurs du SS3D et ceux-ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Lorsque les encodeurs sont sur l'axe du moteur électrique la précision est en dixième de secondes d'arc mais il faut prendre en compte le jeu des engrenages Bien sur, il impossible de déplacer le tube à la main.

Lorsque les encodeurs sont directement sur l'axe AD et DEC, il est possible dans ce cas de déplacer le tube à la main, mais la précision dépend du nombre de point. En général 4095 pour les encodeurs JMI, plus de 12000 points pour ceux de Takahashi et je crois 1024 ou 2048 pour ceux de Vixen ( à vérifier). Dans ce cas la précision de pointage est trés simple ex : pour JMI : 360*60/4095=5,27' par point.

La première solution est généralement préférée par l'ensemble des constructeurs car moins couteuse et plus précise si les erreurs de jeux sont gérées ce qui est possible avec l'informatique d'où l'importance de la calibration.

CELESTRON avec ULTIMA 2000 avait mixé les 2 ce qui rendait le télescope très pratique mais la chaine cinématique intégrait 2 moteurs, 2 roues dentées par axes d'où 2 fois plus de problèmes... Les Nexstar GPS sont classiquement du premier genre.

Jean Michel

Jean Michel

Un autre problème qu'il faut prendre en compte est la perpendicularité des axes AD et DEC.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Désolé pour le retard de la réponse, quelques soucis infos (comme tout le monde...)
Le 3D à ce prix avec les encodeurs, il ne faut pas hésiter... ne reste que les moteurs pour bénéficier du tout auto avec bien sur une reserve, il est clair que lui demander de passer d'un coté à l'autre du ciel ne permettra pas une très grande précision et en plus il ne faudra pas être préssé.
Slts

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this