Sign in to follow this  
alain

AStronomie Magazine

Recommended Posts

J'aurais aimé savoir ce que vous pensez de ce magazine,notament les 2-3 derniers numéros?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Vous êtes durs là ! Il est pas si mal que ça ce magazine. En tout cas il est beaucoup plus orienté pratique et astro amateur que Ciel & Espace (auquel je suis abonné depuis plusieurs années et qui commence à me gonfler... trop de bla bla).
Je trouve que la recette tient la route : un peu de théorie, des tests de matériel, des conseils d'observation, des photos d'amateurs.

En astronomie, les choses n'évoluent pas très vite. Pas de grosses découvertes fréquentes comme en informatique ou autre, donc c'est normal que ce soient toujours les mêmes choses qui reviennent...
Je trouve que c'est la meilleure revue d'astro amateur française du moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Je suis d'accord avec toi Hale bopp; de toute façon depuis la fin du magazine "Eclipse" il n'y a pas grand chose d'autre à se mettre sous la main........... à moins que Astrosurf et J.P Cazard nous reservent une surprise...............

Zirkel http://www.astrosurf.com/wack-regards/

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En astronomie, les choses n'évoluent pas très vite".
C'est une blague ou quoi ??
"Pas de grosses découvertes fréquentes comme en informatique ou autre, "
euh ... il faudrait éviter de confondre le marketing de Microsoft et d'Intel avec les réels progrès de la recherche scientifique en particulier ceux de l'astronomie.
Mis à part le fait de prendre le consommateur pour un imbécile (ce qui en soit n'est pas une découverte), je ne vois vraiment pas où se situent les rélles "découvertes" de l'informatique. Ìnternet date des années 60, rappelons le. Quand aux effets d'annonces des éditeurs de soft ou de hard, ils n'ont vraiment rien de révolutionnaire.
Avez-vous réellement lu Ciel et espace ? Avez-vous assisté aux conférences de Reeves, Brahic ou Mayor ? Avez-vous pris la peine de lire un ou deux bouquins sérieux de vulgarisation: "Planètes et satellites" de Brahic, "L'univers chiffonné" de Luminet, "on a perdu la moitié de l'univers" de Jean Pierre Petit ?
Avez-vous avez entendu parlé d'astronomie récemment ?
Ces jugements me paraissent bien hatifs et complètement infondés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vous ai demandé votre avis car depuis qq numéros il y a de moins en moins de pages qui m'interessent.Certains sujets sont pas vraiments interessants et donnent vraiment l'impression d'etre la pour remplir des pages:n°de mars 8 pages sur l'astro en Arizona,8 p. bricolage d'un objet irrealisable avec le peu d'explication,4p. web (tant pis pour ceux qui n'ont pas internet,moi il y a guere de temps que je l'ai et je trouvais ces pages vraiment frustrantes),la constellation du mois 6 pages de bla-bla avec les photos les meme que celles de l'année derniere,et en moyenne 1 page sur 3 de publicité.Donc excepté les photos des amateurs et les ephemerides ça ne fait pas lourd pour 4.90€.De plus sur chaque sujet ils se reposent un peu trop sur internet en renvoyant à de nbx sites oubliant que nous n'avons pas tous le web et que sans leurs articles paraissent bien vide,et puis si il faut lire et en meme temps tapoter sur le clavier...Si bien que je pense que ça sera ma derniere année d'abonnement,par internet j'obtiens bien plus d'informations,a force qu'ils m'envoyent sur internet j'y suis resté et je ne leur suis plus revenu.AH aussi,j'allais oublier "la realisation d'une caméra ccd d'autoguidage autonome" du mois de janv. et fev. estce que ce n'est pas du foutage de gueule?!
Qu'en pensez vous,c'est moi ou quoi qui part en sucette?
ALAIN

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Alain,

Pourquoi l'article sur l'Astro en Arizona vous indispose ? Et sur la CCD d'autoguidage, pouvez m'expliquer pourquoi pour vous c'est du foutage de gueule ?

Plus généralement qu'aimeriez vous trouver dans Astronomie Magazine ?

Ce n'est pas pour polémiquer mais je cherche à comprendre votre réaction...

Cordialement,

Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oulaa ! Skymax est pas content...
Je persiste à dire que l'astronomie n'est pas une science qui évolue très vite car notre technologie actuelle ne nous permet pas de faire de grandes découvertes. Internet existe depuis les années 60... et la lunette depuis quand ?
J'y suis peut-être allé un peu fort et c'est ça qui t'as probablement choqué. Quand à ma comparaison avec l'informatique ce n'était qu'un exemple (au passage je conchie Microsoft, Intel et tous les PC de la Galaxie sans qui l'informatique serait bien plus avancée de nos jours...). Je voulais simplement dire : prenez une revue d'informatique d'il y a simplement 5 ans. Relisez-là, c'est du délire les progrès qui ont été faits depuis. Alors que si vous relisez les ciels & Espace d'il y a 5 ans (et j'en ai) vous serez peu dépaysé. On se posait déjà les mêmes questions : comment unifier théorie quantique et relativité générale, calcul de la constante cosmologique universelle pour savoir si l'univers et ouvert ou fermé... etc, et puis l'inévitable lunette ou telescope qu'est-ce qui est mieux ? Pour le matos c'est pareil, je prends au pif Ciel & Espace octobre 95, première pub au hasard ; Celestron C8 sur monture GP 17250 F avec une photo de M17 en illustration. Putain, sûr que si j'en prends un de cette année je trouve presque la même pub (seuls le prix et la photo auront changé). Je prends un magazine informatique de la même époque, le premier quadra avec 1Mo de RAM et double lecteur disquette plus cher que le dernier G4 bipro +ecran LCD et graveur DVD-RAM.
Bon c'est sûr qu'il y a des progrès (imagerie numérique, GPS...) mais le fond reste le même. On avance mais à petits pas. On veut des scoops, observer le ciel avec autre chose que des photons, découvrir de la vie ailleurs... Au lieu de ça on nous ressert une enième fois comment trouver M57 ou qu'est-ce qu'une comète, ou une éclipse comment ça marche. Tu comprends ce que je voulais dire ?
Quand tu me dis "Avez-vous réellement lu Ciel et espace ?"... bon OK, j'avoue honteusement je lis pas toutes les pubs. Et si j'ai entendu parler d'astronomie recemment ? Hem, oui j'ai 2 ou 3 livres (à peu près 2 fois la longueur de tout le rayon astro de la FNAC Toulouse). Quand à H Reeves j'ai presque tous ses bouquins et je pense que c'est un blaireau qui se prend pour le Pr Tournesol avec sa barbe. C'est un vulgarisateur que je n'apprécie pas du tout. Dans ses livres il mélange tout et n'importe quoi. Ca va de la théorie du Big Bang à la formation des flocons de neige en passant par la génétique et la mouche drosophile, le tout sur un fond pseudo-poétique à 2 balles. On sent qu'il meurt d'envie de dévier sur la théologie mais il n'ose pas.
Bon, j'ai un peu dévié par rapport au sujet du forum, pour résumer j'aime bien Astronomie Mag. Et pour ceux qui trouvent qu'il s'essouffle, qu'y a t-il de mieux dans la presse française ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'informatique est souvent pleine de fausses innovations et les vrais évolutions sont moins nombreuses que l'on penses, on privilégie souvent la forme et j'aime autant que mon télescope ne plante pas toutes les 5 minutes ou m'obligent à changer de configuration à chaque fois qu'un nouvelle oculaire est dispo sur le marché...enfin, c'est un autre débat :-)

Sinon, en astro, du côté des amateurs, je trouve que l'évolution est plutôt rapide, il n'y a qu'a voir les barres des magnitudes des images réalisées par les amateurs ou encore l'incroyable résolution de certaines images planétaire, et ce avec des moyens de plus en plus accéssibles aux amateurs. L'imagerie (qui n'est pas pourtant pas ma tasse de thé) a connue une évolution remarquable depuis quelques années. Elle a pour le moment plutôt profitée au planétaire, mais les progrés des capteurs sont impréssionnants. Il n'y a qu'a prendre justement un ciel et espace d'il y a 10 ou 15 ans et de comparer les clichés pour s'en convaincre avec ceux réalisés aujourd'hui. Ils sont souvent moins détaillés et souvent réalisés par une même "communauté" d'imageurs de pointe, aujourd'hui, on ne connait pas tout le monde :-)

Je sais, je reviens encore une fois avec les grands diamètres, mais si sa c'est pas une évolution rapide et importante de l'astronomie amateur, je n'y comprends rien ! Nous sommes passé en quelques années de 100 à 200 mm de diamètre à des instruments qui vont de 500mm à 1 m de diamètre. On va me répondre que cela ne concerne que quelques personnes, les RAP sont la démonstrations du contraires, le coût, il est souvent moindre que celui d'une lunette haut de gamme, la taille, il existe maintenant des instruments de grands diamètres et pourtant fort compactes. Certes plus on monte en diamètre plus cela se ressert (jusqu'à ne presenter que deux ou 3 exemplaires tout en haut), mais les 4 ou 500 mm qui sont comptés sur les doigts d'une main il y a quelques années sont maintenant bien plus nombreux. La "démocratisation" de ce matériel est une réelle évolution. Les observations impossibles jusqu'alors, comme le quasars double ou des amas globulaires dans d'autres galaxies sont maintenant routiniers. Cette évolution est plus ou moins marqués suivant les pays mais elle n'attend qu'une évolution des mentalités. On ne peut pas trop jeter la pierre aux magasines (bien que de part leur sponsoring il ne puissent être complètement neutre) car si ils veulent survivre il faut bien qu'ils collent à la demande génrale, de plus, rien n'oblige à acheter tel ou tel magasine :-) Je ne suis plus abonné a quoique ce soit depuis pas mal de temps et je ne le regrettes pas, le net est bien plus puissant ;-)
Enfin, chacun voit midi à sa porte ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut à tous,

Je suis débutant en astronomie et pour ma part j'apprécie les 2 revues qui sont complémentaires.
C&E s'adresse aux personnes qui s'interressent aux choses du ciel et de l'espace sans pour autant posséder un instrument ou être le dernier professeur bricolus.
Astro Mag est plus tourné vers le monde spécifique des astronomes amateurs.
C'est comme ça que je perçois ces 2 revues.

Cela fait 8 mois que je lis chaque revue et c'est vrai que c'est parfois un peu répétitif mais il en va de même pour toute revue spécialisée.
Prenez les revues informatiques et comparez les, tous les 6 mois on a droit à "comment nettoyer son pc", "booster windows" etc etc.

Je souhaiterai que nos 2 revues et en particulier Astro mag, soient plus étoffées.

Par exemple, l'article sur l'Arizona pour moi est un peu court.Quitte à envoyer un gars passer une semaine à l'autre bout du monde, on peut espérer avoir un article plus poussé.(Interview d'astronome amateur, visite de l'observatoire...), à chaque fois, j'ai toujours le sentiment que le journaliste s'est super régalé mais que la restitution n'est pas à la hauteur de ce qu'il a vu ou pu faire.J'ai eu le même sentiment avec l'article sur l'observatoire des Makes.

Côté information chaque revue à ses plus et ses moins, par exemple, ce mois-ci seul C&E parle de la possibilité de voir l'ensemble des objets de Messier sur un mois "Marathon Céleste".

Ce que j'aimerai voir dans ces revues :

Beaucoup plus de tests de matériel astro avec des comparaisons d'instruments ou accessoires en tests simultanés, plus d'articles détaillés sur la fabrication de téléscopes.
En bref des revues avec peut être moins de thèmes mais des sujets beaucoup plus approfondis, c'est ce que nous offre internet de ce côté là.

Amicalement,

Fred.

[Ce message a été modifié par Fred (Édité le 27-02-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention,

dans Eclipse Magazine de nombreux articles (pour ne pas citer l'Arizona de ce mois) ne sont pas ecrit par des journalistes, mais par des astronomes amateurs ou affilies (ceci peut expliquer cela).

Maintenant quand je lis que l'astro n'a pas evolue depuis 5 ans, je fais un bond sur mon clavier !!!!

en astro pro : les exoplanetes, les gamma ray burst, les surveys qui se terminent .... pour ne citer que qq ex. les nouveaux instruments (VLT, Subaru, les fenetres submillimetriques, les projets a venir (virgo, ngst, ALMA ..)

en astro amateur : le saut de geant grace aux webcam, les dobson de grand diametre qui se democratisent, nouveaux accessoires, meme un nouveau telescope (quoi que le clavius c'est peut etre pas un bon ex, mais bon)


ALORS NON !!

je m'excuse mais chaque fois que je relis un C&E meme de 95, je prends un coup de vieux ! (et je n'ai que 25 ans.)


Share this post


Link to post
Share on other sites
cela dit c'est vrai que C&E c'etait mieux avant

et Astro Mag, c'est un peu trop amateur (dans le mauvais sens du terme)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Caméra CCD d'autoguidage et "foutage de gueule". (Avis personnel)

C'est du "foutage de gueule" pur et simple, car il n'y a pas un lecteur sur cent qui est capable de réaliser ce bricolage. Il n'est qu'à lire les remerciements à la fin de l'article pour prendre conscience de la quantité de ressources qui ont été sollicitées pour cette réalisation!

De plus, on peut s'intéresser à l'astronomie sans être un crac en électronique. (Pour ma part, je confondrais une carte électronique avec une plaque de Lego!)

Je n'ai pas l'impression d'être une exception rarissime, mais je pense avoir mieux à faire que des montages électroniques et autres bricolages.

(Rappelons à ce propos que "Astronomie" est un magazine d'astronomie, et non d'électronique. C'est d'ailleurs pour ça que je l'ai acheté!)

Pour moi, ce genre d'article a autant d'intérêt que la construction de sa propre monture équatoriale allemande, le polissage d'un miroir de 50 cm, ou la réalisation d'une lunette APO, la réalisation d'un radio-télescope dans son garage, etc.

L'article est donc sans le moindre intérêt. Comme j'ai payé pour ça, suis-je autorisé à être modérément content de mon achat?

Share this post


Link to post
Share on other sites
La marathon Messier à ete traite l'an dernier par AM de fort belle facon avec un article tres etoffe,c'est vrai que AM evolue et s'embourgeoise un peu mais ils n'ont aucun interet à faire du CE dans le texte.
Si vous voulez de l'astro pratique et des articles complets abonnez vous a Pulsar.
Hale Boop est un type formidable ,un modele en quelque sorte, songez qu'il est l'heureux posseseur d'une TAka de 130 et certainement d'un G4 avec ecran 22pouces display cinema,une Golf ou une AUDI,il honnis les PC et leur proprietaire je suis sur aussi les Peugeot et leurs utilisateurs,et les Kepler et leurs utilisateurs.
Il faut que tu saches tout de meme mon cher Hale que tout ce qui excessif est au final peu credible ...
Meme si moi aussi je suis un utilisateur de Mac depuis des lustres, je trouve aux PC quelques avantages quand ils ne plantent pas ;-)).
Pour ce qui est d'Hubert Reeves c'st vrai qu'il en fait un peu trop sur le registre poetique de l'univers dans ces derniers livres mais il a contribué de facon extraordinaire à la vulgarisation de l'astronomie et par la meme de l'astro amateur.
A ce sujet ne trouvez vous pas que l'emission la nuit des etoiles l'ete est une caricature de tout ce qui touche à l'astronomie avec aux commandes d'ailleurs le redacteur en chef de CE ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les détracteurs d'Hubert Reeves.

Hubert Reeves est simplement un scientifique qui se pose des questions.
Il fait parti du peu de personnes capables de conceptualiser des choses terriblement abstraites pour le commum des mortels et qui tente de les mettre à la portée de tous.

Je pense qu'un grand nombre de scientifique et en particulier en Astronomie, font ce job pour essayer de comprendre l'Univers et trouver des réponses aux questions qui restant sans réponse accentuent l'"absurdité" de la condition humaine.

Les grands débats métaphysiques ont toujours existé et personnellement je préfére les voir abordés par des "scientifiques" (astronomes, physiciens, philosophes et pourquoi pas poètes) que par des charlatans d'astro...(je vous laisse compléter) ou sectes de tous poils.

Pour terminer, qui n'a pas passé, les nuits d'été, des heures allongé sur l'herbe à contempler les cieux pour finir par être saisi d'un vertige devant l'infini et les questions qui font galoper notre cerveau...
L'astronomie comme thérapie en voilà une idée qu'elle est bonne pour une nouvelle rubrique dans Astro-Mag !!!!!!!

Amicalement,

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu viens de te faire allumer Hale! Et puis qu'est ce que j'apprend, t'es sur MAC! Comment tu vas faire pour être mon cobaye? Parce que ce que je vais te soumettre tourne sous windaube. Tu peux emuler?
Moi mon point de vue sur ce qui a été dit est le suivant:
Il existe deux sortes d'astronomes amateur: Il y a ceux qui font de l'astronomie en observant et en se réunissant de temps en temps dans un club ou ils s'assoient autour d'une table et discutent de l'univers, de leurs observation, ou ecoutent un gugus qui leur fait une conférence sur le système solaire. J'ai rien contre, mais si je vois ça, je m'endort, quoique je me sauve en courant plutôt. Et puis il y a la deuxième gatégorie de mecs qui observent aussi (un point commun, sauf peut être pour moi) qui se réunissent aussi à la différence que dans leur club, ils ont une scie à la main, ou un bout de verre, ou une casserole avec de la poix fondue dedans. Donc les intérets des uns et des autres sont pas les mêmes. La revue qui va plaire aux uns satisfera pas les autres. Il faudrait donc une revue qui satisfasse tout les apétits. Et ça peut pas être le cas de Ciel et Espace. Car pour ceux qui connaissent pas l'histoire, je vais leur raconter : C&E a été créé par Pierre Bourges dans un but amateur, pour tout les amateurs mais l'époque et le business aidant, il a été viré à coup de latte dans le fion de SA revue par une bande de panaméen qui ont vu dans C&E une affaire juteuse qui, si elle s'ouvrait au grand public, rapporterait plus. Cela a bien sur changé l'allure de la revue. (quand les mecs y ont vu le Pierre Bourges avec ses sandalettes débarquer de son Orne, il se sont dit "ce paysans là, on va lui faire sa fête"). Un vrai panier de crabe le monde des astro amateur français. L'éventuelle revue idéale serait donc une revue généraliste qui n'oublierait personne et surtout avec le plus grand nombre d'intervenants histoire de pas créer des "figures" comme il y en existe et qui ne le mérite pas (après, on croit tout ce qu'ils disent, même quand ils racontent n'importe quoi). Je sens que je vais m'énerver, je m'arrête.
Salut à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
A Fabrice2

On peut être "philosophe" et "bricoleur" à la fois !!!!

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Slt@tous,

Au risque de me répeter, je crois pour faire suite a vos différents posts, que Astrosurf nous prépare une revue vraiment orientée amateur.
La question est de savoir si ce sera un magazine en ligne ou sur papier.
patientons donc et peut etre serons nous agréablement surpris.......

NB: l'imagerie à la webcam pour un cout dérisoire c'est pas un progrés pour l'astro amateur???

Zirkel http://www.astrosurf.com/wack-regards/

[Ce message a été modifié par zirkel 2 (Édité le 27-02-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouf ! c'est ma fête sur ce forum...
Je vais essayer de m'expliquer. Je n'ai jamais dit que l'astro n'avait pas fait de progrès en 5 ans. J'ai dit qu'elle en faisait peu par rapport à d'autres disciplines et en particulier l'informatique. Et vous allez dans mon sens. Par exemple le LX-200 sur le plan optique c'est le même qu'il y a 10 ans ! C'est juste la partie électronique qui a changé. Goto, GPS, CCD, webcam, tout ça c'est des progrès informatiques (au service de l'astronomie c'est vrai mais avant tout informatiques). Les exoplanètes, les trous noirs... ça fait des dizaines d'années qu'on suppose leur existence. D'après Fabrice2 le Clavius est une formule optique déjà connue depuis longtemps. Je ne critique pas l'astronomie, j'adore ça, je dis juste que ses connaissance avancent lentement. C'est pareils dans d'autres disciplines comme la médecine. Bref, de toute façon c'est pas très important.

Petite précision pour Thierry qui manifestement me croit plein aux as. Je ne roule ni en Golf ni en Audi Je me déplace à 95% en VTT (les 5% restants je prends ma Toyota Yaris pour aller observer et faire mes courses). Mon mac est un des premiers G3 (1998) sur un 17 pouces qui va fêter ses 6 ans (Fabrice2, tu m'as jamais dit qu'il fallait avoir un PC pour être cobaye, j'en savais rien moi ). Je n'ai rien contre les Peugeot (t'as une Peugeot ou quoi ?). Je n'ai pas non plus de téléphone portable (si ça t'interesse). Si je deteste les PC c'est que moi même j'ai travaillé (et parfois maintenant encore) sur des PC. Et de tous les systèmes que j'ai pu cotoyer (Unix, Linux, BeOS, MacOS et j'en passe) c'est le plus merdique et de loin. Et pourtant c'est celui qui est le plus répandu. Ca me désole. Et tout ça explique mon attitude excessive. (et je continuerai à honnir et agonir tous les PC de la Terre jusqu'à la disparition du dernier )
Et Kepler dans tout ça ? Et-ce que j'ai déjà flingué Kepler ou un de ses utilisateurs dans un forum ? C'est très bien Kepler.

Pour en revenir au sujet, Sky & Telescop et bien pour ça car il mélange astro générale et pratique. Et il va je trouve plus au fond des choses. Par exemple leur test du LX-90 faisait au moins 10 pages. Dommage qu'il soit en anglais, c'est chiant.
Et Pulsar... je l'ai reçu en 99 et 2000 quand j'étais à la SAP. J'ai jamais accroché. Très proche de l'amateur, je lui reprochais son côté foutage de gueule dont vous parlez sur Astro Mag (construire soit même un variateur pour moteur pas à pas avec le schema et et les composants électroniques à souder soit même... arrgh dur !). et puis l'iconographie en noir & blanc, moyen.

Voilà, mille excuses à ceux que j'ai blessé involontairement et à H Reeves (j'ai quand même presque tous tes livres mec !). Je vais essayer à l'avenir d'être plus tempérant.
Bon ciel à tous (j'ai le droit de pas aimer les nuages ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il fait pas trés beau en ce moment et ça se sent...

Le problème pour une revue c'est d'être rentable. Donc si elle se spécialise sur tel ou tel aspect,elle risque d'interesser un nombre de lecteurs insuffisant.Nos chères revues sont donc obligées de plaire à un maximum de gens,au risque de devenir un peu "sans âme".
Un exemple significatif: j'ai mis un sujet sur les fabricants de télescope peu connus, combien de réponses ? Visiblement trés peu de gens on eu l'occasion d'observer avec ces instruments. Croyez vous que C&E aurait fait le même tirage s'ils avaient en couverture annoncé un Test du dernier Ceravolo en lieu et place du C8GPS ?

Un autre aspect: on n'est pas interessé par la même chose quand on est débutant ou vieux praticant, je ne sais pas trop à quelle catégorie appartient le gros des lecteurs.

De plus il ne faut pas nier que internet nuit certainement à la presse papier.
Bon ciel à tous (c'est pas parti pour...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien Phil, CQFD sur l'ignorance totale des gugusses de C&E car c'est leur boulot d'informer les astronomes amateurs et de leur dire qu'il existe un paquet de fabricant de matos. Tu crois que le Clavius, ils l'ont trouvé tout seul? Bien sur que non, la Kino ou quelqu'un qu'a des intêrets sur cet instrument a contacté C&E et hop, un article tout fait. Ces mickeys y ont même pas été foutu de se renseigner un minimum pour savoir si c'était réellement nouveau même si en quelque sorte ça l'est d'un point de vue matériel et puis non, c'est pas ce que C&E a titré, je site, "un français invente un nouveau type de télescope"(Y sont pas près d'en vendre aux USA car Richard Buchroeder initiateur du système, est quand même vachement connu chez lui). Pour des mecs qui devraient être plus au courant que les autres, bravo! Pour eux des types de télescopes y'en a 5 ou 6, si je cherche, j'en trouve 50 voir 100 répartit sur 10 familles au moins!
Salut à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour rajoutter à l'empoignade, je dirais qu'il n'y a pas photo entre un H.Reeves et un J.P. Luminet, je reste scotché à écouter le dernier alors que le père Reeves me prend la tête à un point difficilement supportable.
Quand à ciel et espace, il y a bientôt vingt ans qu'on lui reproche de n'être plus une revue astro-pratique, par contre,j'ai des numéros à partir de 1973, tout en noir et blanc, même la couverture, et le contenu était vraiment proche des amateurs/observateurs.
La clique des Brutus, Bordat, Kholer et Cirou qui ont évincé Pierre Bourges me dégoute souverainement.
C'est étonnant de revoir les prix de l'époque, un C8 coûtait 7200F, un 150mm Perl 8100F, un 200mm Astrola 8700F, une lunette Unitron 100/1500 7440F, avec un SMIG du moment qui devait tourner autour de 1000F mensuels, je vous laisse évaluer la difficulté à s'équipper pour un amateur, comparativement à aujourd'hui!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ma part, il me semble que ce genre de débat n'a rien à faire sur le forum d'astrosurf.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pascal,
Nous te remercions de ton intéressante contribution au débat. Plus qu'intéressante même, ton intervention était nécessaire et nombreux étaient ceux qui l'attendaient impatiemment.
Merci d'être venu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this