Sign in to follow this  
MatP

Rapport d'observation + Questions !

Recommended Posts

Bonjour à tous !

Si vous n'avez pas envie de vous farcir la lecture de tout le texte, vous pouvez aller directement aux questions en bas de page et sauter le rapport d'observation.

-- Rapport d'observation --

Niveau : débutant

Conditions d'observation :

- Date : nuit du samedi 8 juin 2002 au dimanche suivant (22h30 à 2h30 environ)
- Lune : nouvelle
- Pollution lumineuse : assez forte (lampadaire public à proximité, mais pas d'éclairage direct)
- Turbulences atmosphériques : moyennes
- Pollution atmosphérique : quasi nulle (village de campagne)
- Humidité : très élevée (quasiment tout mon matériel ruisselait de condensation) du fait, entre autres, que le village est au creux d'une vallée.

Matériel :

- Tube optique : téléscope 115/900 Ganymède Polar Plus
- Monture : équatoriale manuelle Kepler M (le bâââ de gâââmme )
- Oculaires : Ganymède Plössl 9 et 25 mm (grossissements 36 et 100 fois)
- Accessoires : aucun
- Carte céleste : SkyPlot Pro v2.5 (édité par Micro Application sous le nom d'Astronomie 3000) de Frank P. Thielen

Tentatives d'observation :

- Planètes :
Vénus : pas vu la phase, mais il faisait encore assez clair et elle était assez basse sur l'horizon donc près d'un toit, d'où turbulences...

- Etoiles doubles :
Cor Caroli (Alpha Canum Venaticorum) à 19.7" : facilement résolu à 36X (encore heureux)
Mizar (Zeta Ursae Majoris) à 14.5" : résolu à 36X, facilement à 100X
Izar (Epsilon Bootis) à 2.9" : non résolu
Sarin (Delta Herculis) à 10" : non résolu (me suis peut-être planté d'étoile, parce que là...)
Zeta Herculis à 1.6" : non résolu (ne rêvons pas)

- Ciel profond :
M81 & M82 (dans UMa) : deux taches (très) floues et oblongues dans le même 25 mm... j'ai l'impression de ne pas m'être trompé pourtant...
M13 (dans Her) : une tache ronde, et encore très floue... si çà se trouve je me suis planté d'objet : il y a tellement d'amas dans cette région...

Remarques :
- Le taux d'humidité était je crois exceptionnellement élevé car à la nuit tombée, quand je suis retourné dans le jardin auprès de mon instrument (je l'avais sorti tôt pour mettre le miroir à bonne température), au aurait pu croire qu'il avait plu ! A part sur les deux miroirs du 115/900 et mon ordinateur portable (heureusement !), de grosses gouttes d'eau se sont formées ; la condensation était quasi omniprésente... Sur les oculaires aussi, que j'ai essuyé à la va-vite avec un torchon en coton, d'où, peut-être, mes quelques déceptions sur mes observations...
- Je ne suis pas sûr que la collimation de mon instrument était parfaite : je me suis inspiré d'un site dont on m'a donné l'adresse sur ce forum et comme je n'avais pas de collimateur, je m'en suis bricolé un avec un emballage de pellicule photo percé d'un petit trou au centre du bouchon. Je ne sais pas si cette méthode est vraiment fiable...


-- Questions --

Suite à cette séance, j'aurais quelques questions à vous poser (si vous voulez bien prendre le temps d'y répondre, bien sûr) :

1) J'aimerais bien rencontrer l'un de vous pour parfaire (et il y a de la marge !) mes connaissances dans le domaine de l'astronomie amateur. Je pense que si je ne rencontre personne ayant plus d'expérience que moi dans ce domaine, je vais stagner dans mon ignorance J'ai vu ce que certains arrivent à faire avec un 115/900 "de base" (comme les mosaïques lunaires avec une webcam d'Etienne Bonduelle) et je me dis à chaque fois que j'ai vraiment une marge de progression sur ce "petit" téléscope ! Pour information, j'habite dans le 28 (Eure-et-loir) à 70 km à l'Ouest de Paris dans un petit village appelé Rouvres avec tout autour des coins dégagés sympas sans trop de pollution lumineuse ni de turbus (champs plats et sans arbres).
Donc si vous voulez faire cet été votre BA en faisant découvrir à un pauvre "newbie" (mais ayant néanmoins chopé le virus) ce que peut offrir un 115/900 à un oeil avide, voilà mes coordonnées :

Email : [effacé]

Je vais aussi de temps en temps en Normandie chez mes grands-parents à Condé-sur-Noireau dans le Calvados (à la limite avec l'Orne (61)), donc si vous organisez quelque chose dans le coin...

Sinon si vous connaissez un club sympa dans la banlieue ouest de Paris (dans le 78 notamment) ou dans un triangle Chartres-Evreux-Versailles, donnez-m'en les coordonnées.


2) Comme je vais, pour le Bac et pour mes 18 ans, recevoir environ 4500 F soit 686 euros, je pense faire des achats de matos astro, mais j'ai peur de faire des achats inutiles. Je pensais déjà à acheter 2 oculaires Takahashi LE, comme on me l'avait conseillé, qui seront de toute façon un investissement car ils seront compatibles avec les instruments futurs, mais comme je ne connais pas la qualité de mes oculaires, je ne sais pas s'il vaudrait le coup de les changer, c'est pourquoi il faudrait que je rencontre un amateur expérimenté. Je pensais également acheter une vis de support pour appareil photo pour faire des clichés en parallèle avec le Canon FTb QL (avec objectif 55 mm) de ma mère. Mais peut-être devrais-je plutôt me tourner vers une nouvelle monture motorisée style EQ5 (ou mieux une HEQ5 si j'ai les moyens) pour remplacer ma monture actuelle, pas très régulière dans les mouvements lents, pas très stable (surtout avec les montants de fixation de 2 trépieds sur 3 cassés (et sans forcer, en plus !)), et dont le réticule du viseur polaire (eh oui il y en a un !) n'est pas éclairé, ce qui fait qu'on y voit, pardonnez l'expression, que dalle...
Comme je n'ai "que" 4500 F il va falloir choisir !
Parfois, dans un grand élan d'optimisme, je me dis que peut-être mon instrument est de mauvaise qualité et qu'il va falloir que je le change... Mais il y a tellement de gens qui se sont découragés sur ce type d'instrument à cause, par exemple, d'une mauvaise collimation toute bête, que je ne me déciderai à passer à la taille au-dessus que lorsque j'aurai tiré la quintessence de mon 115/900... Pour revenir aux achats, je pensais également me procurer une ouaibecamme style Philips TouCam et la bricoler comme l'on fait tant d'autres...

Tous les conseils sont bienvenus.

Merci d'avance à vous tous et BCBC* !

Matthieu

------------------
*Bons Cieux Bien Cléments


[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 10-06-2002).]

[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 11-06-2002).]

[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 29-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bonsoir,

Tiens encore un Eure-et-Loirien (Euro-ligérien ? ) qui fait de l'astro...
Il m'arrive souvent de passer dans le coin, dans ce cas, je te ferais signe :-)

Cela fait un peu loin, mais il existe le club Polaris de Phitiviers, excellent club, où tu pourras rencontrer des gens de tout niveau et de toute confession (CCD, argentique, visuel, etc) Quelques pointures considérables hantent d'ailleurs de temps en temps ces forums...

C'est vrai, que de mes differents lieux de villégiatures, c'est encore en Eure&Loir que j'ai le ciel le plus sombre et le plus dégagé. Ma dernière soirée d'obs à été faites la bas, j'ai pu enfin y loger NGC 4361, que j'avais raté sous les cieux bretons, avec mon refracteur de 127...

Cordialement, et peut être à bientôt,


Raphaël


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ben en voilà une bonne nouvelle !

Surtout, surtout, n'hésite pas à passer dans le coin : il sera toujours possible de t'héberger et de te nourrir (à defaut de te blanchir ) et bien sûr d'aller sur les hauteurs faire un peu (c'est un euphémisme) d'observation !

Je suis dispo tout l'été (sauf du 26 juin au 1er juillet) donc à priori pas de problème.

A+

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Matthieu,

Si Rouvres est dans le secteur de Chartres, j'ai un point de chute à une cinquantaine de km de là, mais merci de ta proposition !

Ok, je tacherais de te faire signe cet été, en cas de ciel dégagé, j'espère que ça sera plus le cas que pour le printemps :-(

Cordialement,

Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ! désolé ! Je suis moi aussi à 50 km environ de Chartres (40 km à vol d'oiseau), mais au Nord (exactement sur le même méridien que la célèbre cathédrale). En fait je suis tout près d'Anet, ou encore à mi-chemin entre Houdan (dans le 78) et Dreux.
En gros je suis à côté de la frontière avec les Yvelines et avec l'Eure.

Si tu es du côté de Brézolles ou encore de la Ferté-Vidame, çà ira. Si tu es du côté de Châteaudun ou de Nogent-le-Rotrou, çà commence à faire loin.

Mais au besoin je pourrai m'arranger pour me déplacer, moi : même pour 100 km, le jeu en vaut la chandelle.

A bientôt.

Matthieu

[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 11-06-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
On est payé pour passer le bac maintenant? Merde, je suis né trop tot!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus c'est facile, mieux on est payé, c'est bien connu
(Aïe les chevilles...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici mon avis. Ça va être long...

<< - Oculaires : Ganymède Plössl 9 et 25 mm (grossissements 36 et 100 fois) >>

Personnellement je trouve que des Plössl sont de bons oculaires pour un 115/900 tout simple. Il y a peut-être de meilleurs oculaires, mais la différence sera probablement imperceptible car on sera limité par l'optique du 115/900. Qu'en pensez-vous ?

Pour ma part, j'ai un peu peur que Matthieu ne dépense beaucoup d'argent pour un progrès pas bien grand. Par exemple des oculaires Takahashi (voir plus loin), ça se justifie quand on a de l'argent, mais peut-être pas quand on est un jeune débutant pas très riche.

<< - Carte céleste : SkyPlot Pro v2.5 (édité par Micro Application sous le nom d'Astronomie 3000) de Frank P. Thielen >>

C'est à mon avis plus pratique (et moins dangereux pour l'ordinateur ! - j'ai détruit un portable en faisant de la CCD par une nuit très froide et très humide (givre)) d'utiliser un atlas traditionnel.

<< Vénus : pas vu la phase, mais il faisait encore assez clair et elle était assez basse sur l'horizon donc près d'un toit, d'où turbulences... >>

Il faut grossir. De toute façon elle est encore petite et gibbeuse, donc ce n'est pas facile ! Dans quelques mois elle montrera un quartier mais sera basse.

<< Izar (Epsilon Bootis) à 2.9" : non résolu >>

Avec mon 115/900 je n'ai jamais réussi. Il faut dire que la deuxième composante est bien plus faible. Si elle était de même éclat que la première, tu aurais résolu le couple.

<< Sarin (Delta Herculis) à 10" : non résolu (me suis peut-être planté d'étoile, parce que là...) >>

L'écartement est plus faible que 10". Cette étoile double est un couple optique et la deuxième composante, bien plus faible elle aussi, se rappoche très vite de la première. L'écartement était de plus de 20" lors de sa découverte au 19è siècle, mais de seulement 9" dans les années 50. Je te laisse extrapoler... Finalement, compte-tenu de la faiblesse de la deuxième composante, il n'est pas étonnant que tu n'aies pas pu la séparer.

Essaie de résoudre l'Étoile Polaire. La deuxième composante est bien plus faible, mais assez écartée (18"). La première fois que je l'ai tentée au 115/900 j'ai mis un temps fou à la détecter, puis je l'ai vue et elle m'a semblée évidente. Le problème est qu'au début on ne sait pas à quoi s'attendre, et je pense que l'oeil (ou le cerveau) s'adapte à la vision de la principale, brillante. Je te conseille d'essayer, pour comprendre la difficulté de résoudre des étoiles doubles de composantes différentes (c'est la plus facile de ce genre).

Avec un instrument plus gros, Rigel est de même difficulté. Puis il y a Antarès et Sirius... de vrais défis !

<< Zeta Herculis à 1.6" : non résolu (ne rêvons pas) >>

D'autant qu'actuellement la séparation est inférieure, environ 0.5". C'est une orbitale rapide (34.45 ans) dont les deux composantes sont, là encore, d'éclat dissemblables. C'était donc impossible !

Dans le domaine des étoiles doubles tu devrais essayer la "double-double", Epsilon de la Lyre. C'est un bon test car ses composantes sont de même éclat, cette fois. Je sais qu'elle se dédouble sans aucun problème dans un ETX 90 mm, mais les 115/900 n'étant pas toujours de qualité optique extraordinaire, ce n'est pas gagné d'avance à mon avis.

<< M81 & M82 (dans UMa) : deux taches (très) floues et oblongues dans le même 25 mm... j'ai l'impression de ne pas m'être trompé pourtant... >>

"Pourtant" quoi ? Tu as parfaitement décrit ce que l'on doit voir dans un 115/900 depuis un site éclairé ! Dans ton village, tu perd peut-être 1 magnitude par rapport à un vrai site de campagne (soyons optimiste). C'est peu, a priori, pourtant une lunette de 70 mm a les mêmes performances que ton 115/900 si elle est utilisée à la campagne (il y a 1 magnitude d'écart entre une 70 mm et un 115 mm). Si tu observes dans un bon site, qui montre à l'oeil nu 1 magnitude de plus, ton 115 mm devient alors aussi performant qu'un 180 mm laissé au village.

En fait, on sous-estime souvent les ravages de l'éclairage. On croit que perdre une petite magnitude ne se verra pas... Erreur !

<< M13 (dans Her) : une tache ronde, et encore très floue... si çà se trouve je me suis planté d'objet : il y a tellement d'amas dans cette région... >>

Au contraire, Hercule est plutôt pauvre en objets du ciel profond. C'est certainement M13. Pour le résoudre il te faut un ciel très noir, un fort grossissement, et alors tu pourras voir quelques étoiles périphériques. Sinon il y a M92 dans le voisinage, mais M13 est très facile à pointer : tu es capable de trouver M81-82, donc a fortiori M13 également.

<< je m'en suis bricolé un avec un emballage de pellicule photo percé d'un petit trou au centre du bouchon. Je ne sais pas si cette méthode est vraiment fiable... >>

En plein jour, pointe le télescope vers une fenêtre (mais pas le Soleil !!). Regarde dans le porte-oculaire : tu vois le miroir secondaire et, au centre, le reflet de ton oeil. À présent recule-toi. Tu dois continuer à voir ton oeil, même à deux ou trois mètres du télescope. Si ce n'est pas le cas, il faut réaligner le secondaire.

<< Comme je vais, pour le Bac et pour mes 18 ans, recevoir environ 4500 F soit 686 euros, je pense faire des achats de matos astro, mais j'ai peur de faire des achats inutiles. Je pensais déjà à acheter 2 oculaires Takahashi LE, comme on me l'avait conseillé, qui seront de toute façon un investissement car ils seront compatibles avec les instruments futurs, mais comme je ne connais pas la qualité de mes oculaires, je ne sais pas s'il vaudrait le coup de les changer, >>

Je crois que c'est une mauvaise idée parce que c'est une bonne partie de ta fortune et ces oculaires ne vont pas "transcender" ton matériel. Si l'optique du 115/900 n'est pas à la hauteur, ça ne sert à rien d'avoir d'excellents oculaires. Essaie Epsilon de la Lyre pour juger ton optique, par exemple.

À mon avis, si tu dois faire une grosse dépense ("grosse" par rapport à tes moyens), il faut que tu voies la différence, que ce soit spectaculaire. Dans ce cas je te conseille le Dobson 200/1200 Kepler, qui coûte 620 € chez Unterlinden. En attendant d'avoir une voiture pour te déplacer en rase-campagne, tu es condamné à observer depuis ton village, donc autant avoir du diamètre.

Tu peux ensuite revendre tes oculaires d'origine (le Kepler est livré avec des oculaires de même focale que les tiens) et racheter un troisième oculaire avec, ou un support de photo parallèle :

<< Je pensais également acheter une vis de support pour appareil photo pour faire des clichés en parallèle avec le Canon FTb QL (avec objectif 55 mm) de ma mère. >>

Je ne connais pas cet appareil photo mais s'il est muni de pose B, tu pourras débuter l'astrophoto avec un guidage manuel (avec 55 mm il n'y a aucun problème). Par contre, il faudra soigner la mise en station. J'avais fait ça avec un Ganymède 502 T qui doit être l'ancêtre de ton télescope et l'impossibilité de régler la mise en station (il n'y avait pas de réglage fin en hauteur) générait une rotation de champ gênante. Mais ça donnait des résultats prometteurs, avec des poses de 5 à 10 minutes et une pellicule 400 ASA développée par le photographe du quartier : nébuleuses California, America, Pélican, Gamma du Cygne, Dentelles, ...

<< dont le réticule du viseur polaire (eh oui il y en a un !) n'est pas éclairé, ce qui fait qu'on y voit, pardonnez l'expression, que dalle... >>

Si ta monture à un viseur polaire, alors elle a un réglage fin en hauteur. Elle est donc bien meilleure que la mienne ! Dans ce cas, elle suffit dans un premier temps, une focale de 55 mm ne nécessitant pas un guidage strict.

<< Comme je n'ai "que" 4500 F il va falloir choisir ! >>

Je récapitule :

Dobson 200/1200 à 4067 F (620 €) et vis de photo en parallèle. Comme tu auras deux jeux d'oculaires Plössl de même focale, revend l'un des deux jeux et achète-toi un oculaire supplémentaire (peut-être un 6 mm pour avoir un grossissement élevé pour les observations planétaires) avec le prix de la vente. Regarde les prix des Super-Plössl Kepler, qui sont modiques. Tu gardes le 115/900 pour la photo en parallèle et tu observes le ciel profond dans de bien meilleure conditions avec le 200/1200.

Sache qu'EN AUCUN CAS l'utilisation d'oculaires haut de gamme ne te feras gagner autant que passer à un diamètre de 200 mm. Je veux bien croire qu'on puisse gagner 0.1 ou 0.2 magnitude en passant d'oculaires Plössl à des Takahashi LE (si l'optique du 115 est bonne, pourquoi pas ?) mais un 200 te fait gagner 1.2 magnitudes ! (cela dit si tu observes dans un meilleur site tu peux gagner aussi 1.2 magnitudes...)

<< je ne me déciderai à passer à la taille au-dessus que lorsque j'aurai tiré la quintessence de mon 115/900...>>

Si tu as de quoi te payer un 200 mm, pourquoi te priver ? Tu sais pointer M81-82, tu t'intéresses aux étoiles doubles et tu sais apprécier leur résolution, j'estime que tu n'es plus vraiment un débutant et que tu pourras sans problème "dompter" un Dobson 200 mm. D'ailleurs c'est plus facile à utiliser qu'un 115 équatorial !

Bruno.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai moi aussi fait quelques observations d'étoiles doubles hier. Je me suis cassé le nez sur des étoiles de l'ordre de 2" d'écartement et moins. D'habitude j'arrive bien à les résoudre mais là la turbulence était trop forte. Normalement ton telescope doit permettre de résoudre Izar mais si ton tube était pas trop en température et que la turbulence était un peu trop forte le résultat que tu as obtenu semble très logique. Les étoiles doubles sont un peu capricieuses... elles ne se donnent pas toujours à l'observateur. Il faut perceverer. Normalement ton 9 plossl doit te permettre d'observer le compagnon d'Izar.

Bon ciel

William

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Bruno pour ton post exhaustif.

C'est vrai qu'un Dobson me tenterait assez (gros diamètre et petit prix), mais je n'ai pas vraiment envie de me limiter au domaine du visuel. Par contre si je peux l'adapter plus tard sur une équatoriale allemande, l'achat est peut-être envisageable.

Mais Zirkel 2 avec qui j'ai eu une discussion au téléphone m'a suggéré un Newton 150/750 ou 200/1000 Kepler : c'est vrai qu'ils sont pas chers et paraît-il de bonne qualité ! Tentant !

Matthieu

[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 11-06-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
cherche "newton200"sur la page d'acceuil et tu y trouvera un dob de 200 motorisé(je l'ai partiellement pompé).si tu est bon bicoleur tu peut en reproduire une partie.franchement en un 115 et un 200,ben y a pas foto!"ploosl" veut dire haute difinition,donc ca veut dire que tu a deja de bon occulaires,vouloir acheter mieux cerait mettre la charue avant les boeufs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais Astroseb faisait la remarque judicieuse que des oculaires Plössl sont déjà de bons oculaires.

Maintenant effectivement ils portent le nom de leur inventeur, comme les oculaires Huyghens, Ramsden ou Orthoscopique.

Voilà voilà...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un oculaire peut avoir la dénomination "Plössl" juste parce qu'il y a 4 lentilles (2 doublets) et peut ne pas avoir bénéficié des traitements habituels ou d'une bonne qualité optique.
"Plössl" n'est pas une marque de qualité optique à proprement parler, mais juste une "technologie" un peu plus poussée que les Ramsden, Huygens et consors...
Je me trompe ?

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et celui de monsieur Ultra Wide Angle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Svonimir Ortoskopic (Dubrovnik, 1796 -Vienne, 1875) : opticien serbo-croate, auteur d'importants travaux sur la taille des lentilles de microscopes et de télescopes. Inventa un oculaire qui porte son nom. Dirigea conjointement avec Slobodan Ödiaskopic la chaire d'optique à l'Université de Belgrade.

Voilà voilà voilà voilà...

Bruno.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 11-06-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas mal !

En concurrence directe avec Antòn Sioupawaï-Dengel (il avait des origines chinoises) du ZONZ (Zagreb Optik Nationall Zentrum), donc. A noter que lui, au moins il a fait carrière aux States dans une boîte dont le nom commence par M et finit par E avec EAD entre les deux je crois (où il était en étroite collaboration avec le fils (Super il s'appelait je crois) du célèbre monsieur Plössl)...

N.B.: je préfère les travaux de Slobodan (pas Milosevic je vous rassure) à ceux de Svonimir...

[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 11-06-2002).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sois tranquille, c'est bien M13 que tu as vu dans Hercule, car à part lui et M92 tu n'as que deux autres objets que tu ne peux pas voir avec ton instrument et qui sont NGC6207 Galaxie juste à coté de M13 de magnitude 11.6 et NGC6229 amas globulaire de magnitude 9.4 également inaccessible.
bonne continuation...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain, tu cites les objets inaccessibles dans un 115/900. Heu... il y en a des milliers de millions !!!! Cela dit, dans un très bon ciel, NGC 6207 est accessible (magnitude 11,6). Et peut-être NGC 6166, une galaxie de l'Amas d'Hercule de magnitude 11,8 qui serait alors la galaxie la plus lointaine visible (encore plus loin que les deux elliptiques géantes de l'amas Coma !).

Bruno.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Matthieu ,
Ayant habité Houdan pendant 20 ans ( mon épouse est houdanaise ) et St Lubin de la Haye pendant 3 ans , souvenirs , souvenirs !
Il y avait un club à Rambouillet , je ne sais pas s'il existe toujours , je vais me renseigner .
Merde et bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ben çà alors !

C'est vraiment la porte à côté. En moins de 10 minutes on aurait pu se voir !

Ca doit être plus chaud pour trouver un site pas trop pollué du côté de Marseille, non ?

BCBC*

Matthieu

------------------
*Bons Cieux Bien Cléments

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben oui , si çà trouve , j'ai même failli t'écraserquand tu roulais en vélo et que je roulais comme un malade sur la route de Bû .

Polluée Marseille ! Tu rigoles , c'est pas comme à Aix !
Il suffit juste de faire un petit écart d'une quarantaine de kilomètres ... Je vais également dans le Vercors et là c'est 250 Km .
Bon ciel à toi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this