Sign in to follow this  
claude60

choix d'un instrument

Recommended Posts

Bonjour à tous (toutes...)
Pourriez-vous m'aider dans le choix d'un premier instrument, je suis un presque débutant, dans la mesure ou je n'ai jamais observé mais je lis les revues et des bouquins depuis longtemps.
Voici mon cahier des charges: site moyen (village près de Compiègne), je suis plus attiré par le ciel profond mais je jetterai un oeil sur les planètes de temps en temps..., j'aimerai aborder l'astrophoto, donc monture stable et précise, budget 1200/1300 euros avec accessoires peut-être plus... Je souhaite de toute façon acquérir du matériel de qualité et ne pas être déçu ...
Alors, lunette ou telescope ? mon choix pencherai plutôt pour une lunette de 80 ou 100 avec faible f/D.
Pourriez-vous me conseiller sur du matériel qui vous semble "bien". Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut ,
La petite lunette oui en astrophoto mais pour ce qui est du visuel en ciel profond .... Tu vas être rapidement limité .
Pour rentrer dans ton budget et répondre au cahier des charges .... Pourquoi pas un M603 sur une GP DX ou un C8 toujours sur GP DX ... En occasion bien entendu .

Share this post


Link to post
Share on other sites
si tu veux rester dans les "petites" lunettes :
la lunette 80/400 est tres bien pour debuter.. avec le bouqin de R.Jillis (j espere que y a pas de faute ) 'j observe le ciel profond avec une lunette de 60 ou un telescope de 115mm'...
pour faire l astrophoto, une monture eq3-2 irait tres bien avec cette lunette

ca te fait : la lunette avec monture az3 (la monture az3 est bien si tu veux observer rapidement et voyager) 255e + monture eq3-2 215e
soit un total de 470e...
apres, tu achetes des filtres : UHC (il est preferable pour cette petite lunette que le OIII) 135e chez l astronome.fr (tu peux trouver moins cher ailleur) filtre constrast booster (si tu veux faire un peu de planetaire) 50e,
et pis tu as aussi les oculaires..
m enfin, au bout du compte t arrive aux alentours 650e..
et pis apres matos pour la photo

m enfin, avec ton budget, tu peux prendre l orion 80ED
ca te ferai le compte...

ton budget permet de toucher un dobson 300mm avec accessoires mais pas de photo

voila, c etait les calculs si tu veux prendre la lunette 80/400. mais maintenant, tu vas voir, on va te proposer plein d autres instruments parce que tu as vraiment le choix avec 1300e

mais bon ,comme l a preciser mezzo, tu vas etre 'assez' limité avec cette lunette.. m enfin, avec tous les objets que contient le bouqin de R.Jillis, tu en as pour un bon bout de tps avec cette lunette... et pis, pourquoi pas acheter un telescope apres...

voili voilou..
j espere que je ne me ferai pas critiquer par certains cette fois ci...

amicalement, lavenne

ps : les filtres ne sont pas obligatoire.. tu te regaleras deja enormement sans

[Ce message a été modifié par Lavenne (Édité le 05-05-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Voici mon cahier des charges: site moyen (village près de Compiègne) »

Premier conseil : ne reste pas sur place ! Trouve un bon site. Donc tu cherches un télescope qui rentre dans une voiture...

« je suis plus attiré par le ciel profond mais je jetterai un oeil sur les planètes de temps en temps... »

Donc un grand diamètre.

« j'aimerai aborder l'astrophoto, donc monture stable et précise »

Oui. En argentique ou en numérique ? Au foyer ou en parallèle ? C'est pour savoir si tu as besoin de matériel de guidage, par exemple.

« budget 1200/1300 euros avec accessoires peut-être plus... »

Donc plus.

Bon, alors, finalement ? Ben, c'est pas facile, parce que tu veux faire de tout avec un bon instrument et avec un budget pas si élevé que ça... Quelles sont tes priorités ? Photo ou visuel ?

Voilà ce que je verrais pour toi : une lunette Orion 80 ED sur monture Vixen SP d'occasion (si tu en trouves) ou sur une EQ chinoise mais à condition d'intaller par dessus une petite lunette-guide et de faire du guidage. Et s'il te reste un peu d'argent (ou un peu plus tard, car à mon avis on dépasse déjà un peu le budget), un Dobson 200 pour les observations visuelles.

En effet, je ne crois pas que ton budget te permette de faire de la photo dans un 200 mm, mais d'un autre côté ce serait dommage de faire du ciel profond seulement avec un si petit diamètre. La solution des deux télescopes spécialisés est souvent plus économique que le télescope unique qui fait tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour 480 euros, il existe des dobsons 200 mm de diamètre très simples d'utilisation!

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci à tous d'avoir pris le temps de me répondre. En fait je pensais à une lunette pour les raisons suivantes: site moyen, facilité de mise oeuvre, pas de pb de collimation ni de mise en température, transportabilité.
Sinon est-ce qu'un bon 114 et lequel, peut malgré tout être performant dans un site un peu pollué et permettre une certaine polyvalence entre le ciel profond et le planétaire ?
sinon je sais bien que le matériel qui "fait tout" n'existe pas, malheureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dans un site pollué tu ne ferras quasiment pas de ciel profond,le mieux est de se déplacer vers des cieux purs.

pour le planétaire,aucun problème.

un 114/900 est déjà qq chose de bien.dans un super site tu pourras déjà bien t'éclater en ciel profond.Un 150/750 c'est un peu mieux,mais déjà plus lourd.

si tu ne peux pas te déplacer je te conseillerais un lunette longue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
« En fait je pensais à une lunette pour les raisons suivantes: site moyen »

Encore une fois, tu DOIS te déplacer. Comprends bien que même dans un petit village, l'éclairage suffit à perdre 1 magnitude. Ça n'a l'air de rien, et on pourrait qualifier ce site de "pas trop mal", n'empêche que 1 magnitude de perdue, c'est la différence entre un télescope de 180 mm et un télescope de 115 mm. Si tu observes avec une lunette de 80 mm, elle sera aussi lumineuse dans ce site "pas trop mal" qu'un chercheur de 50 mm à la campagne.

Tu n'as pas l'air d'envisager de te déplacer. Pourquoi ? Si ce n'est pas indiscret : tu n'as pas de voiture ?, pas de permis ? tu es en prison ? tu n'as plus de jambes ?, ta femme t'interdit de sortir le soir ? Si ce n'est pas une des raisons précédentes, je ne vois pas pourquoi tu veux observer depuis ton site "moyen".

« facilité de mise oeuvre »

Dans ce domaine, rien ne vaut un petit Dobson.

« pas de pb de collimation »

Pas de problème de collimation avec un petit Dobson.

« ni de mise en température »

Ah le mythe de la mise en température ! Le prochain qui me dit que les télescope c'est pas bien parce que c'est long à mettre en température je lui fait la blague du « coucou, devine qui c'est ? » avec les mains sur les yeux pendant les deux minutes d'une éclipse du Soleil.

Pendant le trajet, le télescope se met en température dans la voiture, et il est prêt une fois installé sur le site. Ce problème ne concerne que les spécialistes de l'imagerie à haute résolution, qui ont besoin de chipoter sur le moindre détail. Eux perçoivent une gêne, mais pas un observateur visuel lambda.

« transportabilité. »

Un Dobson pas trop gros, par exemple de 200 mm, est transportable : le tube sur le siège arrière et le socle dans le coffre. Les deux sont faciles à porter. Le 250 mm est déjà plus encombrant. En tout cas tu as raison de relever ce point car c'est FONDAMENTAL étant donné que tu DOIS te déplacer pour observer.

« Sinon est-ce qu'un bon 114 et lequel, peut malgré tout être performant dans un site un peu pollué »

Qu'importe, puisque tu vas te déplacer (c'est un ordre ! )

Sinon, je ne suis pas d'accord avec Bruno Thien. Si tu ne peux pas te déplacer (en prison, pas de voiture, femme jalouse, etc.) il te faut le plus grand diamètre possible si tu veux compenser la perte de magnitude due à l'éclairage. Comme de plus tu risques de faire pas mal de planétaire (le ciel profond ce sera un peu plus difficile) là encore il faudra un télescope de diamètre conséquent. Et de bonne optique. Donc plus cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bruno salque, defenseur farouche des dobsons

le dobson 200 est tres bon et pas cher ! skywatcher 378e en allemagne !!
et pis, si tu veux faire de l astrophoto, ben, tu prend une petite 80/400 a coté

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par expérience : Oublie les projets photos. C'est très particulier et surtout très complexe.
Mon expérience: lorsque j'ai débuté il y a 5 ans je projetait aussi de faire de la photo astro (étant de plus photographe). Mais on m'a dissuadé de commencer par cela et après avoir taté du visuel et avoir vu la complexité de la photo astro, j'ai découvert que c'était un autre monde: Grosso modo on fait de la photo ou on fait du visuel.
Je te recommande franchement de commencer par le visuel et de participer à de la photo astro avec des astro photographes et apres tu choisira ta voie car ce n'est pas du tout la meme.
De part mon expérience et surtout mon retour d'expérience je te conseille comme tu débutes de commencer par le visuel et pour cela un dobson est la meilleur voie (et la moins chère) et surtout de pas t'emmerder avec une monture équatoriale dès le début (j'ai donné au départ et découvert les dobsons en me disant : putain pourquoi on m'a pas dit que ça existait!!!!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
coté dobson, c'est vraiment pas sorcier d'en modifier un pour qu'il tienne dans un bout de coffre.
par ex: http://www.astrosurf.com/telescopeamateur/scotopix/index.html ou http://www.astrosurf.com/rcd

tout plié, un cube de 35 cm de coté. 13 kg, bref le pied pour trimbaler partout... mais évidemment avec mon dobson 4x4, je suis largué par les astrographes "formules 1" pour l'imagerie
c'est un choix :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zoglub :"Grosso modo on fait de la photo ou on fait du visuel."
c'est tres grossomodo et tres sectaire
Je fait des eu et je vais bien. Les années passant je devient tres exigente sur le visuelle , mais j'y prend beaucoup de plaisir, et cote photo je ne susi pas en reste.
Par contre je te suis dans le conseil de commencer par du visuel. Il ne faut pas mettre la charue avant les boeux, et il faut faire ses gamme : aprendre a pointer a se repérer. Mais c'est moins chiant que des gammes sur un clavier , ... c'est meme tres tres fun. Alors fonce, prend un gros Dobson et pendant que tu te feras plaisir sur le ciel met des souss de cote pour acheter une monture plus tard, ... Etape suivante imagerie des planetes, c'est un vaste domaine mais qui ne necessite pas des montures de competitions. (genre tu fou ton dobson de 250 ou 300 sur une EQ6 ca le fait !) Tu pourras aussi faire de la photo grand champ (objectif photo). Quand tu auras bien abordé tout ca du temps se sera écoulé et tu auras les sous de cote pour acheter une belle monture et tout ce qu'il faut si tu as envie de faire du "vrai" ciel profond.

conclusion tu as tout le temps et en astro faut etre patient

A+

JLD

------------------
jldauvergne[@]club-internet.fr
http://jld-photo.com

http://astrosurf.com/eternity

Share this post


Link to post
Share on other sites
Me revoilà, merci pour vos commentaires. Je vois qu'il y a des adeptes du dobson. C'est vrai que j'y ai pensé. Mais n'y a t'il pas des difficultés à pointer un objet et à le garder dans le champ sans cercles de coordonnées et sans monture ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Mais n'y a t'il pas des difficultés à pointer un objet et à le garder dans le champ sans cercles de coordonnées et sans monture ? »

Pointer un objet se fait au chercheur ou au Telrad pour ceux qui préfèrent. Le pointage au cercle, c'est peu précis (sauf pour les montures équipées de grands cercles de coordonnées avec verniers) ou alors si ça marche, c'est qu'on pointait un objet facilement pointable au chercheur (c'est mon opinion, mais j'ai essayé les deux méthodes et j'ai vite abandonné le pointage aux cercles !)

Pour garder l'objet dans le champ, tu voulais dire "sans motorisation" je suppose. Non, ce n'est pas du tout un problème. Avec mon Dobson 200/1200 j'ai observé Mars à x300 l'été dernier, et j'ai pu la dessiner un peu. Disons que la motorisation est quand même plus pratique, mais juste dans le sens où c'est un confort, mais on arrive à s'en passer. Pour le ciel profond, avec des grossissements de l'ordre de x100 plutôt, il n'y a aucun problème.

De toute façon une monture équatoriale pose d'autres problèmes : encombrement, montage long, démontage encore plus long, observation debout...

Pour simplifier, en supposant un budget constant :
- Avec un Dobson, tu auras du mal à pointer un objet (uniquement au début !) mais tu le verras facilement.
- Avec un télescope plus "élaboré", tu le pointeras peut-être un peu plus facilement, mais tu auras du mal à voir l'objet (car pour un même budget le diamètre sera moindre).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno > Ferait beau voir que j'observasse debout ! Même avec une monture équatoriale mais avec les Dobsons à F/D court on peut en plus observer dans une chaise longue .... et ça , c'est le pied ! Le rêve c'est d'avoir en plus quelq'un qui fait le suivi manuellement pendant que tu observes ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, j'ai débuté en visuel sur un dobson 114/900 fait maison (avec du papier peint et du tube PVC). Je possède depuis 3 ans un dobson 200/1200 de chez Orion.
En visuel en ciel profond, c'est génial!!! facile à pointer, facile à voir, lumineux car l y a un gros diamètre (fo pas hésiter sur les dobsons de prendre un gros diamètre, du moment que ca rentre dans une voiture). Le seul inconvénient c'est qu'il n'y a pas de suivi.
Mais la encore, au début mieux vaut commencer par le visuel, qui ne demande pas de suivi.

L'étape suivante, c'est la webcam, sur un dobson posé sur une table équatoriale c'est pas très stable mais ca suit, c'est faisable. Je viens de terminer cette étape, mes photos prises avec ce système sont sur mon site : http://www.astrosurf.com/planetesreti

Etape suivante : Monture équatoriale pour photo webcam plus élaborée et photo argentique en parallèle.

Etape suivante : Photo argentique au foyer et photo CCD.

Pour info, je vends mon dobson 200/1200 avec 2 occulaire et table équatoriale pour 450 euros .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mezzo, pour le dobson chaise longue, tu as la table équatoriale qui fait le suivi mécaniquement pendant que tu observes. Il est vrai qu'elle ne fait pas la conversation, ni le café...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Claude,

Dans le département de l'Oise il existe de nombreux clubs dont un à Lassigny, pas loin de Compiègne: AstroClub Andromède. Je ne peux que le recommander.

Voyez leur site web et contactez les. Ils sont TRES sympas. Je pense que c'est la meilleure facon de se faire une idée du matériel avant achat.
http://site.voila.fr/andromede/index.jhtml

Bonne soirée

Bruno

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this