Sign in to follow this  
juliette29

réducteur de focale pour mak 102

Recommended Posts

bonjour,

je souhaite acquérir un mak 102 SW de focale 1300, idéal pour le planétaire, moins bien pour le ciel profond.

je voudrais savoir si un réducteur de focale améliorerait ses performances en ciel profond. comment cela fonctionne t-il ? et si cela est utile, quel type de réducteur devrais-je me proccurer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Tout dépend pour quoi, si c'était pour de la photo, un réducteur serait très appréciable, cependant pour du visuel, préfère un bon 40mm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je confirme ,
pour avoir, moi aussi, envisagé un réducteur de focale pour mon mak127 afin de profiter (un petit peu mieux) du ciel profond, j'ai constaté que cet accessoire apportait surtout un gain en astrophoto. En visuel, une perte de contraste, un bord de champ flouté, ajoutés à l'incertitude de pouvoir adapter au Mak un RF f/6.3 (celestron ou meade) m'ont vite fait déchanté.

donc, 2 solutions :

- passer au coulant 2" et dégoter un oculaire grand champ.

- investir dans un dobson (200 ou 250 pour ne pas exploser le budget).

Et à force de lire les dobsoniens de ce forum, j'ai malheureusement choisi la seconde alternative (je me donne 2 semaines pour m'arreter sur un modèle)... misérable et influencable je suis !

bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un reducteur sur ce Mak ne t'apportera rien !
prefere un oculaire grand champs style panoptic ou meme nagler, en choisissant une focale qui te donne un grossissement d'environ 55x - 60x (personellemnt j'utilisais un panoptic 22 sur mon Mak 102 (un nexstar) et le resultat etait vraiment sympa).

Pour l'observation en ciel profond, à champs egal il faut toujours privilégier le plus fort grossissement, car celui ci te permet d'atteindre une meilleur magnitude limite, et assombri le fond du ciel, en consequence prendre un 40mm est une erreur, car ces oculaires ont un champs apparant plus faible qu'un 32mm, resultat avec le 32mm tu auras le meme champs que le 40mm mais avec un grossissment plus fort !

Donc si tu ne peux pas te permette un panoptic ou un nagler, regarde du cote des speers walers ou Antares (tous sont des oculaires avec des champs apparant important càd >60°), le solution du 32mm est vraiment la derniere solution, mais dans ce cas je te consille de t en faire preter un d'abord car c'est pas sur que ca t apporte grand chose (et bien sur prendre un 40 est exclut, s'il s'agit d'un plossl).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben, un Plössl chinois de 32 mm est quand même nettement moins cher... Avec 1300 mm de focale il donne un grossissement de x40, donc un champ d'un peu plus de 1°, ce qui est parfait pour les objets étendus. Pas besoin à mon avis de passer au coulant 50,8 - surtout si ça n'est pas possible...

Juliette29 : n'oublie pas que ce qui limite ton télescope à faire du ciel profond, c'est le diamètre. Donc ce que tu cherches, ce n'est pas un réducteur de focale, mais un agrandisseur de diamètre. Ça n'a pas encore été inventé, tant pis...

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui, c'est vrai bruno, mais apparemment pour faire du ciel profond, c'est idéal d'avoir un grand champ.

merci de toutes vos réponses.

ps : je ne comprends pas, 1° c inférieur à 60° non? alors pourquoi le plossl de 32 me donnerait un grand champ ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le reducteur de focale va te donner un plus grand champ... dans la mesure où le vignettage (la perte de de lumière dans le coins) n'est pas trop grande. Malheureusement, à part les lunettes bien calculée, ce n'est généralement pas le cas des Maksutov-Cassegrains (ton telescope) et Schmidt-Cassegrains. Par contre, cela a une grosse utilité en photo (si le reducteur de focale divise la focale par 2, le temps de pose est divisé par 4).

Le Plössl 32 va te donner un grossissement de 1300/32= 40,6x. Le champ réel (sur le ciel), va être egal au champ apparent de l'oculaire (50°) divisé par le grossissement, soit 50/40,6=1.2° (c'est une valeur approchée compte tenu d'une particularité peu prise en compte de ton télescope, à savoir le dispositif de mise au point). 1.2° de champ, c'est déjà très sympa en ciel profond.

(Attention: A partir de là, cela va devenir un peu technique. Mais c'est bon à savoir.)

N'espère pas obtenir plus de champ utilisable avec cet instrument, même si tu mettais un réducteur de focal, ou même s'il était possible d'y mettre des oculaires au coulant 50.8mm.

Par construction ton telescope comporte un baffle (un tube peint en noir visible quand tu regarde le telescope par l'avant): ce baffle empèche que la lumière provenant du ciel atteigne directement l'oculaire, en passant par le trou dans le miroir primaire, mais il a aussi pour désavantage de limiter le champ de pleine lumière à une valeur très faible. En plus, le diamètre maximum du baffle ne saurait être plus grand que l'obstruction centrale de ton télescope (soit environ 30% de son diamètre). dans de telles conditions, si tu pouvais mettre une oculaire au coulant 50.8mm de 30mm de focale et "grand champ" à l'arrière de ton télescope (par exemple un oculaire Nagler 31mm qui pourrais théoriquement donner un champ de près de 2° avec un grossisseement de 41x compte tenu de la focale de 1300mm de ton télescope) , tu verrais la partie centrale du champ bien illuminée, puis tu te rendrais compte en balayant le champ qu'une étoile relativement brillante au centre deviendrait plus faible au fur et à mesure qu'elle se rapproche du bord du champ de l'oculaire, voir devenir invisible avant de l'atteindre: c'est ce qu'on appelle le vignettage.

Voili Voila

[Ce message a été modifié par vincent (Édité le 13-08-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les degrés minutes machin c'est pas ma tasse de thé, j'espère que ce ne sera pas confus...
Chaque type d'oculaire, de par sa formule, a par construction un champ apparent qui peut varier de quelques degrés en fonction de la marque.
Les ploss ont en général 50° de champ apparent, les nagler 82°, etc.
Ce champ ne doit pas être confondu avec le champ donné par un oculaire (+ l'instrument!) sur le ciel que l'on peut calculer avec la formule suivante:

Chr = Cha / G

Chr : champ réel en degré
Cha : champ apparent de l'oculaire en degré
G : grossissement ( = F / f )

Formule que tu retrouveras - avec d'autres - sur le site suivant : http://www.astrosurf.com/agerard/quesako/formules_optiques.html

Donc dans l'exemple de Bruno, le ploss de 32mm de 50° (env!) de champs apparent mis sur ton mak, te permet de voir un cercle d'un peu plus de 1° dans ciel.

------------------
A+
Damien

http://www.astrosurf.com/acrux974

[Ce message a été modifié par acrux974 (Édité le 13-08-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
« oui, c'est vrai bruno, mais apparemment pour faire du ciel profond, c'est idéal d'avoir un grand champ. »

Oui, contrairement au planétaire. Mais bon, 1° de champ, c'est déjà un grand champ. Et puis tu t'apercevras sûrement qu'il est par ailleurs avantageux de grossir en ciel profond (pas sur tous les objets, mais beaucoup). Pour avoir à la fois du champ et du grossissement, il faut des oculaires qui ont un grand champ apparent, comme les Naglers...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this