Sign in to follow this  
GUILLAUME

a partir de quel diametre voit-on les couleurs en ciel profond ?

Recommended Posts

salut !
par curiosité,ou peut etre pour un futur projet de dobson,je me demandais a partir de quel diametre on pouvais commencer a percevoir de la couleur dans les objets diffus du ciel ciel profond comme mes nébuleuses planétaires,galaxies,etc...
300 ? 400 ? plus ?
merçi de vos expériences et aux possesseurs de gros diametres...
amicalement guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Salut,

En fait des 150mm on voit nettement du vert dans la nebuleuse d'orion. En novembre et en decembre avec mon C9 j'ai même perçu autre chose que du vert (suis incapable de donner le ton exact...).

Plus recemment (cf mon croa du 16/08/2004) au C9 :
"En fin de soirée j’ai enfin pointé les deux dernières nébuleuses que je m’étais fixé comme objectif :
- NGC6210 d’un aspect quasi ponctuel avec le Wide Scan de 30mm apparaissait légèrement verdâtre. Avec le Nagler de 20mm celle-ci s’avérait être effectivement de couleur émeraude.
- NGC6572 d’un aspect quasi ponctuel avec le Wide Scan de 30 mm, apparaissait, elle aussi, légèrement verdâtre. Toutefois en grossissant un peu plus sa couleur verte semblait s’atténuer, pour virer vers une autre que j’ai eut du mal à définir (pas le gris). Dans l’ouvrage que j’ai lu, elle est donnée pour être de couleur bleue). "

Plus recemment encore dans mes notes :
"NGC7009 au widescan de 30mm et Nagler de 20mm avec puis au Nagler de 16mm et enfin au plossl de 11mm : tres vertes avec une legere teinte de bleu au nagler de 20mm, verte au nagler de 16mm et plossl de 11mm."


A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le probleme vient aussi de la qualité de ton lieu d'observation et de la qualité du mirroir. Mais disons dans des conditions idéales et pour sortir du verdatre, il faut un 300/350 et encore d'une tres bonne qualité optique sinon il faut au moins du 400mm voir plus ...!!
Pour les couleurs, a part la photo on n'est pas bien gaté sur des instruments moyen!!:-(

Share this post


Link to post
Share on other sites
A noter dans mes observations, le premier site etait "bon" a savoir mag 6,5. Pour NGC 7009 : Site a mag 5,5...

Donc il y avait possibilité de faire bien mieux niveau couleur. En dessous de 300mm tu devas te contenter de quelques objets colorés, avec les optiques ad'hoc et d'un ciel de bonne qualité.

Par ailleur cela depend grandement de ton oeil et de ta forme...

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
avec le C11 (280mm) j'ai pu voir un chouilla de bleu sur M57, je n'etait pas le seul à pouvoir le voir.
je pense que sur orion ca risque de déchirer vivement que ca se lève plus tot!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Apparamment, ça dépend presque plus des observateurs (on n'est pas égaux devant la vision nocturne des couleurs) que du diamètre. Je crois que j'exagère à peine...

Voici quelques objets, pour fixer les idées. Avec mes yeux.

- M42 : vert dans un 115/900 en périphérie de ville lors de ma première observation avec cet instrument, quand j'étais tout débutant. La couleur est la première chose qui m'a frappée. Évidente, sautait aux yeux. Je l'ai vue verte ensuite dans une lunette Mizar 68/600 et même dans mes jumelles 15x70, mais c'est plus difficile. Au 300 mm on distingue difficilement des nuances dans le vert.
- M8 : difficilement verdâtre dans un 200 mm.
- M27 : idem.
- Certaines petites nébuleuses planétaires comme NGC 6210, NGC 6572 ou NGC 7662 : vertes, d'un vert plus vif, presque bleu-vert, dans un 200 mm. Mais ne saute pas aux yeux non plus. Dans un 300 mm ça saute aux yeux. C'est même comme ça que je les repère à faible grossissement : ah, l'étoile vert-pomme, c'est la nébuleuse planétaire, à présent grossissons ! À noter que quasiment toutes les nébuleuses planétaires de magnitude de surface élevée ont alors cette teinte un peu vert-pomme. Sauf M57 sur qui je ne vois jamais de couleurs (apparamment mes yeux sont très sensibles au vert et complètement insensibles au reste, par exemple je ne vois pas de bleu...)
- Comètes brillantes : verdâtres à partir de 200 mm semble-t-il. Pour la NEAT du printemps dernier, ce n'était pas trop difficile dans le 200 mm ou le 300 mm. Sur Hale-Bopp c'était évident dans un 200 mm.
- Galaxies : jamais vu de couleurs !

Il faudrait retrouver le vieux CROA de Diabolo dans son 800 mm, il était question des couleurs vues dans de très gros télescopes.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 25-09-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui d'accord avec Bruno sa dépend de l'observateur et des conditions, perso cette été en début de soiré j'ai vu des nuances de vert dans l'anneau de la lyre et meme un chouia de rouge dans un C11, mais en fin de soiré (début de matinée en fait) j'était crevé, j'avait froid et j'ai vu aucune couleur dans orion avec un 450...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, le filtre va, comme son nom l'indique, filtrer les longueurs d'onde indésirables, par là-même les couleurs différentes. Tu ne vois avec un OIII que la couleur qui donne sa tonalité au filtre. Avec un Lumicon, les étoiles brillantes sont rouges, avec un ICS, elles sont vertes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Avec mon 400, miroir de meade, donc optique moyenne on va dire, et sur un site de mag 5.5, le long d'une route bien éclairée, j'ai distingué très nettement du bleu dans M57. Sinon dans un site à mag6 et pas de lumière parasite, on a pu distinguer un liseret rouge sur les bords de M57 on était à trois à l'avoir distingué pas facilement, mais on l'a vu! Sinon si on prend la nébuleuse d'orion bien là les couleurs dans les même conditions, c'est bleu-vert et rosé... Mais ce sont les seules couleurs qu j'ai vu sur des objets de ciel profond, malheureusement, mais c'est déjà pas mal

a++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi c'est pareil qu'Hugo:
Je ne vois pas facilement les couleurs sur les objets (mis à part Orion) au T330 et T400. Par objet, je parlais nébuleuses et Galaxies. Pour les NP, c'est vrai que c'est un peu plus facile, mais j'attends avec impatience les rencontres astrosurf pour voir ce que ça donne dans un bon ciel avec un 600.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans mon ancien 150/750 je ne ne voyais pas de couleurs en ciel profond ,meme m42 me semblait grise.
Avec mon 300/1500 ses couleurs ressemblent a celles des reflets sur un objectif traité multicouches.
La nébuleuse du clown est très bleue.Les étoiles sont très colorées a faible G.En règle générale les observations sont plus interessantes a grossissement moyen mais les couleurs moins vives qu'a faible G.
Bruno,tu dis ne jamais voir de couleur sur les galaxies;et meme sur M51? Je l'ai toujours trouvée vert-bleu et cela m'a toujours surpris,mais non, rien a faire,je la vois ainsi aux jumelles,au 150 et au 300...
Mais toutes les autres sont grises pour moi.
En planétaire l'apport en couleur est certain:le délicat contraste entre le blanc des anneaux et le jaune du globe est mieux rendu.
Enfin, je peux dire que "l'arrivée de la couleur" est une des choses qui frappent le plus quand on monte en diamètre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this