Sign in to follow this  
juliette29

que valent les filtres colorés?

Recommended Posts

bonjour,

les filtres colorés sont-ils intéressants pour faire de l'observation planétaire, ou ne sont-ils conseillés que pour faire de la photo???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Les filtres colorés peuvent apporter un petit plus pour Mars et un peu Vénus. Et c'est tout! Evidemment les vendeurs de matériel te diront que c'est indispensable.

Tu profiteras plus d'une bonne bouteille

Par contre si tu fais de la photo des planètes en noir et blanc (le plus dur pour obtenir des résultats!) alors là c'est vraiment utile pour Jupiter, Vénus et surtout Mars (pas Saturne, il ne te restera plus beaucoup de lumière).

De bons oculaires(et pas les plus chers!) sont à mon avis beaucoup plus utiles.

http://loulou7331.skyblog.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un filtre à posséder : O III
Avec ça pas mal de nébuleuses vont t’apparaître

jeanlg

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'effet des filtres colorés sur les planètes est assez variable, ils peuvent apporter un réel plus, ou bien ne rien faire du tout, ça dépend surtout de la couleur/contraste du ou des détails que l'on observe.
La plupart du temps, il servent surtout à mieux voir des détails déjà perceptibles sans filtre. Beaucoup plus rarement, mais ça m'est arrivé, ils révèlent des infos qui restent invisibles sans...
Certains observateurs visuels n'en utilisent pas, d'autres (comme moi il y a quelques années) y trouvent une aide utile à défaut d'être indispensable...
Pour la photo, tu parle de l'argentique ou de la webcam ?
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même dans le domaine des filtres colorés j'ai le sentiment (fondé ou non ?)qu'ils ne se valent pas tous...

Je ne parle pas des couleurs qui fonctionnent mieux sur certaines planètes selon ce que l'on veut amplifier mais plutôt de la qualité des verres.

Certains doivent avoir un meilleur surfaçage que d'autres.
Le meilleur verre étant celui qui ne dégrade pas l'image.
Cette idée m'est venue à l'idée un jour lorque je comparais des filtres de marque différente mais de même couleur.
J'ai acheté il y a quelques années des filtres chez Clavé (c'était les fonds de tiroir) et ils me laissent à chaque fois une excellente impression par rapport à mon autre jeu de filtres.
Je me demande si c'est le fait que les couleurs soient peut-être pas parfaitement identiques mais à l'oeil les couleurs paraissent semblables.

[Ce message a été modifié par PierreJL (Édité le 19-12-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vrai qu'au niveau des filtres colorés, tout le monde ne parle pas de la même chose. Les fabricants et les distributeurs font référence aux numéros Wratten, mais il suffit de comparer les pourcentages de transmission annoncés par rapport à ce qui est marqué dans la doc Kodak... ça laisse perplexe! Et que dire de la qualité du verre employé et de la précision de montage. Là, c'est le flou artistique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ma part:
-en observation ,je suis toujours plus ou moins deçu par les filtres colorés, par contre,comme le disait si justement jeanlg, un OIII me semble très utile et donne des resultats incontestables.
- pour l'imagerie , c'est autre chose.les filtres sur le soleil( en complément de l'astrobaader),mars ,etc.... donnent de bon resultats.fais une recherche sur le forum et regarde sur les commentaires des images de la galerie pour te donner une idée.
A+
betelgeuse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oulà, j'imagine que Christophe doit devenir fou lorsqu'il entend JJD dire que les filtres colorés ne servent à rien en astrophoto. Avant de donner de fausses infos JJD, il faut se renseigner et regarder autour de soi ce que d'autres font avec ces filtres colorés qui font le bonheur des amateurs d'astrophoto planétaire. Oui, les filtres colorés peuvent être hyper utiles en photo et en visuel pour l'observation des surfaces planétaires afin de mettre certains détails en évidence en fonction de la bande passante du filtre interposé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rapelle la question :
"les filtres colorés sont-ils intéressants pour faire de l'observation planétaire, ou ne sont-ils conseillés que pour faire de la photo???"

Donc, a ton avis, les filtres colorés sont conseillés QUE pour la photo ?.
S'ils sont "super-utile" pour la photo, je voudrais qu'on me prévienne avant ma mort.
Quand on précise "Photo", on sous-entend plus ou moins argentique. La web-cam, c'est pas spécifiquement de la photo, et l'APN, ben, c'est L'APN !.

Et la en plus on spécifie "Colorés". Je doute meme que le filtre OIII rentre dans cette catégorie.
Pourquoi pas les filtres anti pollutions aussi.

Lisez bien la question avant de critiquer les réponses des autres.

[Ce message a été modifié par jjd (Édité le 19-12-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là, JJD tu joues sur les mots! Oui la photo numérique est bien une photo et si ça marche en numérique et en webcam ça marchera en argentique! D'ailleurs je ne dis pas que ça ne sert à rien en visuel puisque j'ai dit que même en visuel ils apportent un plus pour l'observation des surfaces planétaires!

Oui les filtres colorés (et pas seulement les OIII) sont intéressants et exploitables voire indispensables. Jette un oeil au site de Christophe Pellier. Tu es vraiment mal renseigné. Si tel est le cas, il ne faut pas intervenir à ce sujet! Si tu peux me prouver que les filtres colorés sont inutiles en planétaire, je te présenterai mes excuses mais je sais déjà que je n'aurai pas à le faire

SVP, renseigne-toi et lis correctement!

[Ce message a été modifié par Olili (Édité le 19-12-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok. Je fais de la photo Argentique en ciel profond. (Ca rentre pas dans l'observation planétaire, mais bien dans le contexte photo). Bon, je cours acheter un jeu de filtre colorés, et tu me spécifie sur quel genre d'objet je puis utiliser ces filtres, et lesquels.
Toute bonne info pour améliorer mes résultats sont bonne a prendre.
Merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben comme précisé dans la question de départ, je te parle des filtres pour les surfaces planétaires. Donc commence par acheter un filtre UV (Baader par ex), un filtre bleu, un vert, un rouge (Astronomik), un RG610, RG630, IR685, IR780, IR830, IR1000. Pour leur utilisation, jette un oeil sur le site de Christophe : http://astrosurf.com/pellier/filtres

La qualité des images dépendra de ta dextérité à utiliser ton matériel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parlais de l'argentique. Il n'y a qu'à voir les effets d'un filtre coloré sur une photo noir et blanc de paysage pour être convaincu de l'efficacité (pour peu que la couleur soit bien choisie!).
Un filtre rouge ve mieux faire ressortir les continents de Mars, car ils laissent passer le rouge et assombrissent les autres couleurs. Un filtre bleu ferra flasher la calottte et les nuages, au détriment des détails de surface.
Il me semble d'ailleurs qu'en webcam noir et blanc il y en a qui font de la trichromie: des images prises avec différents filtres puis on composite.


Niveau qualité des filtres je ferrais confiance aux Baader, moins chers et surement de meilleure qualité que les Mearde et Celestron.


On dévie du sujet avec le filtre OIII! Aucun filtre n'est indispensable (sauf le filtre solaire!), mais quand on adapte un filtre au bon objet çà peut être génial.
Avec un bon ciel le OIII fait des merveilles sur Hélix, et surtout les Dentelles du Cygne et NGC7000.
Je le conseille à tous ceux qui observent ces nébuleuses!

http://loulou7331.skyblog.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui. La vrai question c'est : "Utilisation des filtres en Planétaire : Pour l'observation et/ou pour la photo ?".
Ok, je l'avais pas vu comme ca.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info à propos des filtres, on avait essayé le OIII sur Mars sur un Mewlon 180 au Cdf en aout 2003, les contraste est considérablement augmenté, les teintes restent dans les mêmes tons. Bon le même soir une TOA130 ensuite a mis tout le monde d'accord

Essai surprenant!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre : si ton OIII donnait de bonnes images sur Mars, c'est parce qu'il laissait passer l'infrarouge, et c'est cette longueur d'onde que voyait la webcam (et effectivement ça booste carrément le contraste des détails de surface). Donc juste attention, mais ce n'est pas la bande OIII qui permet de bien observer Mars ; dans ce cas cette bande est noyée dans l'IR et de toutes façons n'est pas différente de la couleur verte normale.
Olili, ça va je me remet de ce que dit JJD (je plaisante )
Les filtres colorés sont aussi efficaces en argentique qu'en webcam pour l'imagerie des planètes, maintenant bonjour la perte de lumière. Enfin là c'est le débat argentique/webcam (bon il est tranché depuis longtemps )
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites

JJD, en me relisant je crains que le ton que j'ai utilisé eut été perçu un peu agressif, là n'était pas mon intention, désolé Attention que la personne qui envoie le post s'attend à une réponse objective et à de l'information, pas de l'intox ou de la confusion. Donc lorsque l'on répond veuillons à vérifier nos sources et nos dires faute de quoi plus personne n'y comprend quoi que ce soit.

Maintenant, comme le précise Christophe, il est vrai que les films argentiques seront difficilement exploitables suite à la chute de luminosité engendrée par le filtre interposé, sinon ils sont parfaitement utilisables

Olivier

[Ce message a été modifié par Olili (Édité le 19-12-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:

Un filtre rouge ve mieux faire ressortir les continents de Mars, car ils laissent passer le rouge et assombrissent les autres couleurs.

Bruno, livre toi a une petite expérience, prend un filtre rouge, par exemple le N°25A de Meade ou de Hoya et regarde un objet rouge au travers. Diras-tu que :
1) on voit mieux l'objet rouge
2) on le voit moins bien

J'aurais tendance à croire que les "structures" martiennes sont justement plus sombres que le désert rougeatre, en attenuant la tonalité de ce dernier, on fait davantage ressortir les détails des autres couleurs...

Donc pour en revenir au sujet du thread, oui, les filtres colorés sont très utiles pour l'observation planétaire visuelle.

Lors de la dernière opposition, j'ai cependant trouvé nettement plus utile que le rouge pour l'observation de Mars, un filtre auquelle on ne pense pas de prime abord : le filtre gris, ou "densité neutre" (genre ND96 ou filtre lunaire) : il permet d'atténuer l'impact de la réfraction atmosphérique. Et sur mon achro, le résultat était vraiment sympa...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Raphaël, un objet rouge à travers un filtre rouge sera mieux visible. Pour Mars j'ai vérifié à maintes reprises que le filtre rouge augmentait le contraste des zones sombres. Je préférais le filtre bleu qui faisait flasher la calotte sans trop atténuer les tâches sombres.

Pour Saturne et Jupiter çà ne m'a rien apporté de bon.

Mais avec une lunette Apo qui déchire la race en planétaire c'est dommage de mettre des filtres, les couleurs sont tellement belles et les détails abondants!

http://loulou7331.skyblog.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, alors j'apporte ma contribution, et je vais me faire pourrir, mais c'est pas grave.

J'ai acquis recemment une jeu de filtres Antares pour 80€. Je les ai essayé avec mon Dobson (250) et mon mak (102) sur la lune, saturne, et jupiter. Verdict : Nul. completement nul. Ca n'apporte absolument rien a part effectivement peut-etre d'infinis détails sur saturne, mais vraiment pas de quoi justifier l'investissement, et meme cela a tendance a plus deteriorer l'image qu'autre chose.

J'attends donc Mars avant de sauter dessus à pieds joints.

Donc, pour repondre à la question, je ne dirais pas "ca ne sert a rien", mais je dirais "a essayer absolument avant d'acheter !"

Quand a l'utilisation avec la photo, je suis assez surpris, car a l'instar de JJD, j'ai toujours entendu que c'etait à éviter. Mais, c'est toujours interessant d'avoir d'autres avis !

Bon cieux a tous,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme une image vaut mieux que tous les discours, voici une image assez parlante pour démontrer l'efficacité des filtres colorés en imagerie planétaire. Je l'ai empruntée à Christophe Pellier (qui je suis sûr ne m'en voudra pas, n'est-ce pas Christophe?) :

Tout le monde admettra que les détails visibles dans le bleu et dans le rouge ou infrarouge sont différents.

Olivier...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Olivier, cette utilisation va te coûter un max
Vous ne précisez pas dans vos réactions si vous parlez d'observations visuelles ou d'imagerie. Pour les premières, effectivement l'utilité des filtres est limitée et très variable. Ca sert surtout à mieux voir certains détails, mais beaucoup d'observateurs préfèrent regarder sans. Moi je m'y retrouvais, mais j'ai mis pas mal de temps à l'époque où j'étais un féru de dessin pour comprendre comment je pouvais m'en servir. Mais même alors, ils n'étaient jamais indispensable.
Pour l'imagerie par contre, les filtres permettent tout simplement de multiplier le nombre de phénomènes observables ! L'imagerie en lumière visible (couleur) permet déjà de voir beaucoup de choses, mais en sélectionnant la lumière on peut mettre en évidence beaucoup d'informations qui sont noyées dans les autres longueurs d'ondes sur une image couleur. La planche que vient de montrer Olivier est un exemple typique...
Voilà une de mes pages, sur laquelle j'ai essayé d'expliquer tout ce que les filtres permettent de voir sur Jupiter : http://astrosurf.com/pellier/jupvertical
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this