domi60

Compositage d'images

Messages recommandés

Bonjour.
Je vois dans la partie galerie de superbes photos. Mais bien souvent il est question de "compositage"...

Si une âme charitale pourrais m'en dire un peu plus sur cette méthode, et pourquoi faire cela ?

Quel logiciel utilisez vous pour traiter vos clichets ?

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tiens justement, "compositage" est un terme employé uniquement a l'astro ??. Visiblement oui.
Sous Photoshop on pourrair dire "fusionner des calques" par exemple.
C'est plausible tout ca ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Compositer, c'est additionner une à une des images du même objet que l'on a préalablement aligné afin que son image se trouve calée au même endroit sur chaque clichés. Additionner des images, cela revient à additionner une a une les différentes valeurs des pixels qui composent les images.

On fait cela pour entre autre deux raisons:

La première c'est pour améliorer le rapport signal/bruit du résultat. En effet, chaque image contient du signal (l'image de l'objet céleste) et du bruit (information parasite). Alors que le signal est le même d'image en image, le bruit lui est aléatoire. En additionnant N images, on va amplifier le signal d'un facteur N mais le bruit, du fait qu'il est aléatoire, d'un facteur racine(N) seulement. Plus le nombre d'images additionnées (N) sera grand plus le rapport N/racine(N) sera élevé. Ce rapport, N/racine(N), correspond au rapport signal/bruit. Plus il est grand, plus le signal va en quelque sorte ressortir du bruit, plus il est faible plus le signal sera noyé dans le bruit.

La seconde, c'est pour augmenter la dynamique du résultat. Les clichés brutes sont en 8, 10, 12 ou 16 bits par pixels. Cela veut dire que chaque pixel de l'image brute va prendre une valeur comprise entre 0 et 255, 1024, 4096 ou 65535. En additionnant des images les unes aux autres, le résultat final va gagner en dynamique puisque chaque pixel pourra prendre une valeur comprise entre 0 et N*255, N*1024, N*4096 ou N*65535, si N est le nombre d'image additionnées. Il sera alors possible de visualiser des nuances qui n'auraient pas pu être définies avec la faible dynamique des images brutes.

Voilà, en gros et pour faire simple.

Amicalement,

Jacques-André (alias JAR)
Nexstar 5i - Etréchy (91), France
http://www.regnier-schmit.net/astronomie/

[Ce message a été modifié par jar (Édité le 25-02-2005).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant