Sign in to follow this  
GUILLAUME

démotivation complete,trop de contraintes...

Recommended Posts

bonsoir a tous...
moi aussi j'ai fait le compte de mon investissement dans mon matos,et des belles nuits aux quelles j'ai acces dans ma région,c'est a dire tres tres peu malheureusement...
il y a trois ans j'étais méga motivé pour re-pratiquer notre passion commune,apres quelques années de stand-bye pour X raisons,puis depuis l'investissement dans mon intes M 603,et d'une monture vixen gpdx,un ensemble plutot sympa quoi,quelques bonnes bases en connaissances générales et en imageries planétaire,mon fait prendre conscience que tout tournait autour de l'astronomie pour moi au point de ne penser qu'a ca du matin au soir ! une drogue...
puis les soirs de pluie s'accumules,l'espoir d'une belle nuit un samedi soir s'évanouie,les contraintes de tout charger dans la bagnole et de faire 15 kms,et d'etre completement a la ramasse au boulot le lendemain tout la journée,surtout quand on bosse a son compte et des journées de presque 12h,et forcément la motivation trinque obligatoirement.
que faire ? vendre tout ? changer d'orientation ? me consacrer a fond dans ma deuxieme passion le vtt,qui me coute aussi cher que l'astro finalement,ou bien opter pour une petite lunette legere,tres courte et de bonne qualité optique,qui tiend dans un sac a dos,a poser vite fait sur un pied photo pour se rincer l'oeil sur un coucher de soleil ou un fin croissant de lune de 48h...
et des jumelles ? c'est bien des grosses jumelles ? qui taquine le ciel profond avec de bonnes jumelles genre 20X80 ou 25X100 et quelle satisfaction en tires t'il ?
perso je sais plus,je suis paumé,marre de voir la poussiere se déposer sur mon tube dans le salon pres du balcon,en dessous du quel tronent quelques lampadaires boules histoire de dire"tiend il fait beau ce soir,y'a pas de lune mais t'en profitera meme pas !"...
en fait j'en ai plein les fesses !
si je trouve pas d'alternative,alors que je fais souvent quelques sacrifices perso et financier pour garder mon matos(je cherche a acheter une maison,ca calme un peu quoi...),ben j'arrete tout simplement,mais certainement tres décu,forcément.
je dois vous gonfler avec ce sujet tordu,mais astrosurf est une grande famille sur laquelle j'ai trs pu compter dans mes recherches techniques et mes échanges d'expériences et de joie,et je vous dois a tous bcp pour cette petite expérience que j'ai acquis dans ce domaine.
vos conseils son bien evidement les bienvenus,je ne dois pas etre le seul a etre passé par cette petite baisse de motivation,mais celle là elle me lache plus cette fois...
merci et scinceres salutations a tous !
amicalement guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
tu as surement lu mon post, moi j'habite le pas-de-calais ,depuis des mois, toutes nos reunion de club du samedi ,sont baclees par le temps pourri, mais on redecouvre le ciel, a chaque fois et le plaisir de faire decouvrir aux novices la beaute du ciel, nous renforce dans notre passion de l'astronomie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
desolé cela fait un bout de temps, je ne sais plus ou il est?
je pensais que tu etais tombé dessus ,bref , fais-tu parti d'un club, si non alors vas y ,plein de plaisir a faire decouvrir aux autres ta passion

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fais le dos rond Guillaume! Les choses dans ton cas ne peuvent que s'améliorer...

Je suis un peu dans le même cas: pollution lumineuse assez importante, des arbres partout (et qui ces temps-ci reprennent leur feuillage), météo à géomètrie variable, nécessité de faire une heure de bagnole pour esperer faire un peu de ciel profond. Résultat des courses: je n'observe plus que la Lune et les planètes. Question matos, je garde mon dobson 200 et mes Plossl / orthos / Erfle à 2 balles, c'est bien suffisant vues les conditions d'observation et mes prétentions. Je me voyais pourtant avec un dobson 400 et des oculaires grand-angle modèle vide-porte-monnaie. Eh bien ce sera pour plus tard ou jamais (ça m'est bien égal).

Allez, tu gardes ton matos et tu le ressors quand l'envie te reprend!


Share this post


Link to post
Share on other sites
salut guillaume,c'est un peu vrai ce que tu dit et je suis en partie d'accord avec toi,on est tributaire de la mètèo et les occasions d'observer sont ,il est vrai assez rare ,je suis mordu de l'astro depuis tout petit j'ai maintenant 43 ans ,deux instrument de 200mm newton et comme toi sur l'un deux la poussière commence a s'y dèposè ,mais je me suis souvent posè cette question qu'il fallait vraiment ètre mordu pour ne pas laisser tomber et passer a autre chose,mais cette passion ma permis de faire la connaissance d'autre passionnes comme moi et de partager nos connaissance,et ça c'est tres enrichissant,non seulement sur l'astro mais aussi sur le plan humain,alors garde ton matos je suis sur que tu le ressortira un jour,et laisse passer ce moment de blues aller courage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que peux-tu faire ?

- Apparamment, tu n'as pas envie de faire des kilomètres à la recherche d'un bon ciel, pour cause de boulot le lendemain. Même le week-end ? Ça tombe toujours si mal ? Et samedi dernier ? Bon...

- Je suppose que ton site est pollué ? Au fait, tu disposes d'un jardin, ou d'un endroit pour observer sans trop te déplacer ? Si c'est le cas, tu pourrais tout revendre et acheter un Dobson chinois de 300 mm. Le grand diamètre compensera le ciel pollué, ce qui te permettra de faire des observations intéressantes sur les objets brillants (amas d'étoiles, nébuleuses planétaires). Si le lieu d'observation est juste à côté, le déplacement du télescope ne sera pas un problème et d'autre part l'installation est très rapide, ce qui te permettra des séances très courtes, à la place de la soirée télé par exemple.

- Si tu n'as pas d'endroit pour observer, il te faut obligatoirement prendre la voiture, j'imagine. Et comme tu n'as pas le temps de faire plein de kilomètres, ça va être compliqué. Là encore je te suggère un Dobson, mais plus petit. Essaie de viser le 250 mm (sinon 200 mm), qui se transporte en général sur le siège arrière d'une voiture. Deux voyages jusqu'à la voiture (tube, puis monture), ensuite 30 minutes de route... Tu peux trouver un ciel correct à 30 minutes de chez toi ? Installation en quelques secondes, 1 heure d'observations, et tu rentres à la maison avant minuit. (Sauf en mai-juin-juillet à cause du crépuscule). La simplicité du matériel, son installation quasi instantanées, permet d'observer très rapidement. Bien sûr, ma mise en température n'est pas un souci si tu ne chauffes pas la voiture.

Je suis sûr qu'on peut trouver pas mal d'idées, mais tu n'as pas expliqué en détail ta situation. Cela dit, tu cherchais peut-être plus des messages de réconfort et de motivation qu'une analyse froide de la situation...

Observer en groupe aide aussi à se motiver. Sauf que les nuits où tout le monde peut osberver ensemble sont toujours moins nombreuses que les nuits où on peut observer seul...

Autre idée : compte uniquement sur les vacances pour faire de l'astro. Tant pis pour le restant de l'année, tu feras du VTT à la place ! Réserve-toi 2 semaines en été (quand il fait beau !) dans le Sud (là où la probabilité de beau temps est maximale) et part en expédition astro ! Si tu peux prendre des vacances quand tu veux et où tu veux, bien sûr, mais comme je ne sais pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crois que les conseils de Bruno sont judicieux.
Bon courage!
Moi j'ai déjà abandonné une fois et repris depuis.
Et à présent ça va, malgré cette météo de chiottes! Au club on se soutien le moral en délirant par mails sur le meilleur moyen de chasser les nuages par de la sorcellerie patron là dis donc, grâce au marabout africain, au chamane et à bison allumé l'Indien... On rigole bien et le président se dit qu'il a un club de fous!!! On fait comme on peux pour oublier les nuages...
Demain et après-demain on sort au mythique CDF car les nuits seront potables d'après nos grenouilles bardés d'ordinateurs. Croisons les doigts! J'ai déposé une peau de chèvre arrosée d'urine de blaireau des Vosges et de trois grammes de sel de cuisine dans le fond du jardin. Si ça peut aider...
Conclusion: un club ça aide à tenir et ça permet de faire de l'animation astro, de faire des exposés entre nous sur des sujets astro etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

C'est peut être pas une consolation, mais dis-toi qu'il n'y a pas qu'en astro qu'on pratique peu:

J'ai fais de la vitesse moto. +- 12 courses par ans
Puis de l'endurance. 1x 24h, 1x12h, 500km, et 1x6h soit 4 courses par an + un peu de course de côte 2 ou 3. Pas bien lourd.
Parachutisme. +- 15 WE par an moins les repas de famille, la grippe, une naissance, etc. Reste combien?
Delta plane. Fallait se déplacer mini 600 km. Faut trouver le temps. Aura-t-on un temps correct? Total: Vacances d'été plus 3 ou 4 longs WE.
Plongée. Mêmes problème, à part la piscine, bofff.
Escalade et Spéléo 5 à 6 WE + 1 Expé par an.
Et ce fut le cas avec d'autre truc du même tonneau.
Ca fait toujours beaucoup d'investissements financiers et temps (les entrainements , la mécanique, l'entretien du matos etc...) et peu de pratique.

Je pense que lorsqu'on veut pratiquer autre chose qu'une activité "de masse" (c'est peut être pour ça qu'elles sont de masse) ce sera jamais 3x par semaines à heures régulières.

C'est pourquoi j'ai toujours eu plusieurs activités en même temps. Quand ça marche pas pour l'une, ça marche pour l'autre.
Eh puis j'en ai de moins contraignantes (à part généralement le temps): La photo, la marche, la natation (nage avec palme), l'apiculture, le modélisme .....(non pas la ferme et la star ac.)Ca rempli une vie, ma femme ne fait que me voir passer.

Mais quand tout s'arrange pour la pratique choisie, c'est que du bonheur, parfois de courte durée, mais faut pas passer à côté c'est trop rare et quelques bons souvenirs c'est mieux que plein de regrets.

J'espère que tu fera le bon choix, pas forcément celui de la raison! Mais celui de tes rêves.

Christian
(viel artisan de 59 ans pour qui heures, jours, mois, années sont trop courts comme le sera ma vie, si je tiens compte des projets qui restent dans mes cartons)

[Ce message a été modifié par Backel (Édité le 10-05-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben alors Guillaume,

un coup de blues?

Rassures-toi tu n'es pas le seul, moi aussi j'en ai marre de ce temps de merde( je suis en Bretagne). Depuis 5 mois j'attends une nuit correcte pour faire mes tests de PIC-ASTRO 2. Enfin je les tiens, 3 nuits d'affilée, c'est une aubaine! Alors j'attaque, tant pis pour le lendemain.Tu vois j'y suis encore et demain boulot à 8 heures. Et en plus ce n'est pas pour le plaisir de m'adonner à l'astronomie seulement pour faire des tests et validations purement technique mais en retour je sais que bon nombre auront la satisfaction de faire leur PIC-ASTRO.

Tu vois la solution que j'ai choisi n'est plus de me faire plaisir 10 nuits par an mais de partager mes compétences avec un maximum. C'est une autre manière de pratiquer ce loisir, puisque je ne peux pas en profiter pleinement, comment en faire profiter les autres?

Transformes donc ce loisir égoïste en un loisir collectif tu auras alors plaisir de contribuer à son développement.


Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites
Va a l'essentiel. Si tu fais de l'astro c'est pour le plaisir, si plus de plaisir, aucun intérêt.
- Regarde ce que tu peux éviter et ce que tu ne peux pas. Ne nous dit pas que tu ne t'étais jamais rendu compte qu'il y avait une météo pourrie en France avant d'acheter ton matose... On aurait du mal à te croire.
- Adapte ton matériel à ta pratique. Tu peux faire de l'astronomie dans un site pollué, les amateurs européens qui trouvent le plus de supernovae sont anglais, alors en France, le ciel et la vie est belle. Tu peux aussi décider de ne pas faire de l'astronomie, sauf dans des moments et des endroits privilégiés. Ne pas tenter d'en faire de chez toi, et d'en faire quelques moments par an dans des conditions meilleures.
- Change d'activité si ce n'est plus ta passion. Moi j'aurais du mal à faire autre chose que de l'astronomie. Si je ne prends pas en compte le temps que je passe à faire autre chose que de l'astronomie, ça ne fait pas grand chose. Le problème de changer d'activité ne se pose pas. Si tu arrives à t'en passer, pas de pbs, la très grande majorité de nos concitoyens ne regardent pas le ciel et certains sont même très heureux. Si tu en arrives à te prendre plus la tête avec l'astro que ce que ca devrait, il est temps de repenser ta vie, sans s'interdire d'y revenir à un moment de ta vie où ca semble plus faisable.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Guillaume,
Je comprends un peu ta démotivation, mais cette fichue météo a un peu gâché nos nuits à tous ces derniers temps...
A ta place, j'essaierais de reprendre goût avec du matériel léger comme une petite lulu de 80 sur un équatorial facilement transportable histoire de faire un peu d'imagerie. Bon, c'est sûr qu'après, il faut avoir le temps de traiter tout çà, mais çà permet de continuer à pratiquer son hobby les mauvais jours. Au pire, comme tu le soulignes, une paires de jumelles type 12 ou 20 x 80 dans le sac à dos, et hop, vas-y que je grimpe sur la colline la plus proche en VTT.
Ou alors, fais comme moi, quand il pleut, je vais à la pêche, si si!
Bref, j'ai jamais le temps de m'emmerder lol

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
A vrai dire étant novice dans ce domaine, j'avais au début décidé de m'équiper de façon asser importante. Achat éventuel d'un LX.200 GPS... Mais je constate dans ma région que depuis le 1er février il n'y a eu que trés peu de nuit propice à l'observation.

De ce fait je change complétement mon fusil d'épaule. Je vais m'équiper plus léger côté financier. Style lunette kepler ou autre au environ de 800.00 € et si tout baigne d'ici un an on verra pour un matériel plus performant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La grande question n'est pas celle de tel ou tel instrument ...Et je rejoindrais totalement ( cela arrive ) l'analyse d'Alain Maury .

Tout est dans la passion !

Alors il convient de se poser les bonnes questions .

Ma passion est-elle toujours intacte ou devient-elle petit à petit un souvenir qui m'est cher affectivement ( et pécuniairement le cas échéant )?

Pour employer une image triviale : "Ai-je encore envie de faire 500km en voiture pour faire l'amour à ma maîtresse ?"
Bien évidemment , il est hors de question de faire cela tous les jours , c'est matériellement impossible.Mais est ce que le jour ou je monte en voiture -ne serait ce qu'une fois par trimestre - j'ai encore cette envie qui me tord le ventre ?
Si cette envie est toujours là alors il est toujours temps de passer au point suivant ... celle du matos .
Si elle n'est plus là ... et bien soit on remise gentiment son tube en espèrant qu'un jour peut être , soit on fourgue et on tire un trait !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

tu dis que tu comptes acheter une maison, n'est-ce pas?

Choisis-la avec un ch'tit jardin bien orienté, ce qui te permettra de sortir le matos en 2 temps 3 mouvements

Il fait beau ce soir, pas envie de faire 150 bornes? Ouaip, poses le matos dans le jardin, tu observes 15 min après!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Je pense que ce serait une erreur de vendre ton matériel, tu le regretteras un jour.
L'idée d'une petite lunette ou de jumelles les nuits où le ciel n'est pas certain et/ou l'envie pas trop présente est par contre une bonne solution.
On a tous des passages à vide plus ou moins long mais ca passe toujours: une passion c'est pour la vie!
Du point de vue météo, après une longue période de temps couvert, le plaisir d'observer enfin n'est que plus fort.
Et on a tous ces fameux imprévus: vendredi ou samedi soir bien dégagé mais le lendemain il y a un travail imprévu ou encore maladie, visite de la famille ou chez des amis, madame pas contente... alors on reste.
Faut pas te décourager...

Share this post


Link to post
Share on other sites
je comprends ton découragement, çà m'est arrivé aussi par moment...mais mon remède a été ceci:
- faire partie d'une association astro
- observer à plusieurs
- faire l'acquisition d'un dobson de 200mm (construction perso) facilement démontable, qui tient sur le siège passager de ma bagnole (j'ai aussi un newton 150 motorisé vixen que je sors du coup beaucoup moins car moins facile à déplacer seul)

du coup j'observe plus souvent, lorsque le temps le permet ;o)

j'espère t'avoir un peu remonter le moral

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait, l'astro, c'est un peu comme tout, il ne faut pas en abuser ! C'est également bon parfois de rester tranquille chez soi sans stresser ou se coltiner du matos à 3h du mat, il faut que cela reste toujours un plaisir et jamais une contrainte !! Mais franchement il en est ainsi de nombreuses activités (toutes ???)
Mon truc quand je me sens gavé ? Je mets à jour mon site web c'est rigolo, c'est pas fatiguant, et ce n'est plus totalement de l'astronomie... Mais il y a bcp d'autres moyens comme se matter un bon starwars lololol y a tout plein d'étoiles partout et y a meme pas besoin de se geler les miches pour les voir :p :p :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
observe le Soleil !
Plusieurs niveaux d'equipements typiques:
1. une FS60 avec Solarmax 40
2. une TV76 avec Solarmax 60
sur une monture azimutale.
Quand j'arrive du travail je sors ma TV76+SM60 et qq s
apres j'observe : plaisir garanti !
Quand je vais en montagne je sors ma FS60+SM40 avec un
trepied Manfrotto: Plaisir garanti !

Je prefere un petit matos performant que j'utilise souvent
a un gros matos que j'hesite a sortir.

Bon courage
Gilbert

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que si tu as un boulot,et qu'en plus il n'est pas facile,et une famille ce n'est pas évident de concilié les deux a la fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu dis dans ton post que tu cherches une maison... Avant de prendre une decision sur ton matos, attends d'avoir trouvé ta nouvelle demeure... peut etre les conditions d'observations seront elles meilleures? Sinon, si il te reste un peu de roros de coté, un pst pour faires quelques observations simpas de jour...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this