Sign in to follow this  
skywatcher

astéroïde découvert à l' obs.des côtes de Meuse

Recommended Posts

je viens de lire dans la presse que l'observatoire des côtes de Meuse viens de découvrir un nouvel astéroïde ,mais je n'ai pas d'autres infos,es-ce que quelqu'un a des nouvelles à ce sujet?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut skywatcher,

D'après le Républicain Lorrain, c'est donc Mat Dawson, citoyen anglais résidant au Luxembourg, qui a découvert l'astéroïde 2005 QP 143 dans la nuit du 31 août en prenant environ deux cents clichés dans la région de Epsilon Piscium. Cet astéroïde aurait une taille d'environ deux km et serait situé à 700 millions de km.

Le site de l'observatoire des Côtes de Meuse:
http://perso.wanadoo.fr/observatoire.t83/

Share this post


Link to post
Share on other sites
bravo, cependant je me pose des questions ! avec un T830 il a fallu 200 images pour trouver un malheureux asteroide ? je crois que la technique est a revoir dans ce cas ou alors l'info est vraiment tres tronquee

------------------------------
http://www.astrosurf.com/demeautis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Skywatcher,
Il faut que vous m'exuse si j'ecrire en anglais....

2005QP143 is really not so special- a normal main belter - but the first discovery for the Observatoire Cote de Meuse, so for us it's exciting! The Republican Lorrain have
made it a bit bigger than it really is (along with a couple of technical errors- thats normal!) but thats ok. Any publicity is good publicity for asteroid research!
Im happy for the Observatoire to have some posititive press coverage though because they are doing a great job of astronomy education in Northern France.
We were really testing and callibrating and by coincidence there was was 2005QP143 in the corner of an image. It was very faint (Vmag 20.8) and was only visible by stacking images on expected motion of a mainbelter in that region. (Vitesse 0.4 "/m PA204) In order to maximise our chances of discovery I chose the retrograde point where they would be too slow for the surveys to pick up. Also August is a
good month for discovery with Linear closed for the monsoon season. The T83 was hand built by Marc and we will continue to use it for faint NEO recovery (and hopefully
discover more main belters)

Discovery images at http://www.dawson.lu/asteroidsearch.html
and the telescope at http://assoc.wanadoo.fr/observatoire.t83/

It only has a 2-day arc (Vaisala orbit) so if anyone can follow it up and report the measurements to MPC that would be great!
all the best,
Matt
163 Roeser & 216 Cotes de Meuse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'etais pas 200 images (!) ....c'etais 90 poses de 20 second sur sur un seul champ, c'est a dire 3x 600 seconds stacked.
Clear Skies
(malhereuxement pas chez nous....) .
Matt

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour les explications, je me disais aussi...

pour info par exemple il y a une dizaine de jours avec un T620 et une ST8XE de base on a trouve 28 nouveaux asteroides en 4 1/2 nuits d'observations, donc avec un T830 ca devrait y allez dur cote decouvertes...

-------------------------------------
http://www.astrosurf.com/demeautis

Share this post


Link to post
Share on other sites
->Matt Dawson
encore bravo pour cette découverte,même s'il ne s'agit <<que>> d'un astéroïde mais il fallait le voir et viser au bon endroit au bon moment,ce qui prouve bien que des amateurs ont un rôle important à jouer dans la recherche de nouveaux objets,c'est certain qu'avec un matériel de ce type ,c'est assez facile de capter des objets faibles,mais encore faut-il passer du temps à faire des recherches si quelque chose de nouveau apparait sur l'image,et je trouve cela assez passionnant à l'heure des télescopes automatisés type LINEAR.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le problème est bien là. D'une part, faire tourner un télescope comme ça en automatique, c'est à dire résoudre les problèmes de caméra, de focalisation, de pointage, de rotation éventuelle de coupole, de soft pour gérer tout ça (ils existent, heureusement), et ensuite se battre avec le ciel. Potentiellement, ce télescope devrait sortir des trucs très bien (dans les surveys profesionnelles, il y a des gens qui travaillent avec des télescopes de 40cm seulement) et il doit être, en tout cas je l'imagine, libre toutes les secondes parties de nuit ??? Il faudrait organiser la chose pour pouvoir avoir deux foyers, un avec la caméra CCD et l'autre pour le public, et en fin de nuit "publique" mettre le télescope en automatique et le laisser terminer.
Mais combien de nuit par an ? Etant Lorrain de quand j'étais petit, je sais que le nombre de nuit n'est pas très favorable... En tout cas, le premier astéroïde lorrain de l'histoire si je ne me trompe pas.
Félicitations,
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut Alain!!

Alain, c'est pas le premier astéroide lorrain... je doit en avoir 7 ou 8 decouvert a St Michel dans les Vosges. Bon, pour la Meuse, je dit pas non:-)

A pluch!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ooops, désolé, j'avais oublié. Donc le premier astéroïde meusien. Mais bon, bien quand même.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Matt! Toutes mes félicitations pour ta découverte! Tu n'as pas à t'excuser pour ton français, j'en suis au même point avec l'anglais! Comme je ne connais strictement rien en photo, j'ai simplement repris le texte du journal, mais j'avoue que j'ai trouvé plus que bizarre l'histoire des 200 poses.

> Alain: à propos du "premier astéroïde lorrain", je suis presque sûr que Richard Philipps en avait également découvert un en 1997 ou 1998 dans son jardin " bien aménagé" à Hottviller.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben oui, mais Hottwiller, c'est plutôt en Alsace... Et ne vas jamais dire à un Lorrain que c'est la même chose...tsss....
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Congratulations Matt for your discovery ! I was very much looking forward to have a night at the Observatoire des cotes de Meuse during the last 12 month (...), but the weather was not favourable ...

What CCD equipment did you use for the asteroid on the T83 ?

Regards,

Didier

Share this post


Link to post
Share on other sites
ah, pour Hottviller... il s'agit de (46731) PrieurBlanc alias 1997 TB18: mon tout premier asteroide decouvert avec Richard Phillips et Philippe Buttani sur le T300 de Richard, tout les 2 m'on permis de le nommer en memoire d'un des fondateurs de l'observatoire de Saint-Veran

------------------------------
http://www.astrosurf.com/demeautis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain,
Hotttwiller c'est à côté de Bitche, en Moselle !

@+
Charles

[Ce message a été modifié par astroblac (Édité le 13-09-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
et toc Alain! Je te l'avais bien dit que le Duché de Lorraine s'étendait autrefois jusqu'à Philippsbourg à côté de Niederbronn, ce qui est devenu sous Napoléon le département de la Moselle!

> astroblac: c'est Hottviller et non pas Hotwiller!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben c'est qu'est ce que je dis... Moi quand j'étais petit on m'a toujours appris que la Lorraine comprenait 3 départements, la Meuse, les Vosges et le sud de la Meurthe et Moselle, enfin la Meurthe quoi... Le reste c'est casques à pointes. La frontière passe un peu au nord de Pont à Mousson, comme en 1870. Non, parce que si on commence comme ça, on va bientôt entendre parler de Metz capitale de la Lorraine, ach, qu'elle est ponne, che me marre... Non mais.
Bon j'ai merdu, avec un nom comme ça, j'étais sûr que c'était en casquàpointerie, heu, je veux dire en Alsace (putain je me fait des potes en ce moment ).
Enfin je dis ça mais une partie de ma famille vient de bleds avec des noms bien français comme Ebersviller, Freichstroff (ou un truc du genre), mais bon, NOUS, MONSIEUR, on a déménagé en France en 1870...
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sympa, merci pour la "casquapointerie". Y'aurait-il une pointe de germanophobie primaire dans ces propos?

Je signale tout de meme que l'Alsace c'est en France (pour le pire et le meilleur).

Ah les "francais de l'interieur" , d'éternel jaloux

Bye.

[Ce message a été modifié par fredhoer (Édité le 13-09-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, il n'y en a pas, c'est bien sûr à prendre plus qu'au second degré. Bon, sauf pour le fait que Nancy est la capitale de la Lorraine, il y a des trucs sur lesquels on ne peut pas transiger.
et même les astéroïdes trouvés en Alsace comptent comme astéroïdes français, sinon on perdrait tout ceux de Christophe, faut pas déconner quand même .
Alain, sous les nuages, comme en Lorraine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Astrokylling
Chez Cotes de Meuse nous avons un CCD Apogee AP47p, c'est a dire les pixels de 13mx13m en format 1024x1024(binned 2x2). Nous le utilisons moitier/moitier sur le t83, et sur mon telescope a Luxembourg.
Je suis tres fier, comme etranger, de representer Lorraine, mais je veut laisser le definition exact d'un asteroide Lorraine a la famille Cassini et les autres cartographeurs Francais!
Matt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this