Sign in to follow this  
jerome30

reseignement pour lx 200

Recommended Posts

Bonjour a tous

j'aurais voulu savoir avec quoi je pouvais nettoyer ma lame de fermeture de mon lx 200 et surtout, est ce qu'il faut que je la démonte ?
ce nettoyage doit ce faire régulierement ?

merci et a bientot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

personnellement, j'utiliserais pour le nettoyage les chiffons et produits adaptés aux objectifs photographiques (taitement de surface multicouche tout aussi fragile); il semble cependant que l'on doit éviter les produits à base d'alcool isopropylique, trop agressif.

Je déconseille le démontage de la lame: collimation à refaire, délicate sur les SC.

nettoyer le moins souvent possible, il existe par ailleurs les bombes d'"air comprimé".
Bonne chance, et prudence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A propos des bombes d'air comprimé, il s'agit en fait d'un gaz liquéfié; par conséquent, éviter d'approcher la buse trop près de la lame. En effet, le gaz, en sortant trop rapidement, entraînerait lors de son évaporation un refroidissement local important pouvant provoquer au pire une cassure de la lame:


donc, utiliser l'air comprimé à quelques centimètres de la lame, en appuyant modérément sur la gachette;

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention au gaz qui peut geler la surface et faire une trace intérieure et extérieure, tout à refaire et c'est dur à enlever.

Le jet de gaz peut faire une abrsion, vu sa vitesse, car il y a des grains abrasifs sur les poussières à la surface.

A mon avis, que du liquide avec une pissette genre labo ou celle des grandes surfaces brico ou auto (rayon batterie). L'eau distillée est à filtrer sur un filtre à café car elle est pleine de grains (!).

Si on démonte la lame:
1 Respecter les repères lame-tube, les lames et les miroirs sont appariés en usine pour l'astigmatisme.
2 Il faut refaire toute la collimation, le dégrossissage n'est pas facile.
3 Ne pas trop serrer les vis du cerceau de fixation, cela peut entrainer des contraintes dans la lame avec les problèmes optiques en conséquence.

A mon avis: Que du liquide, de l'alcool ou de liquide à vitre ou a vaisselle, une goutte seulement. Ne jamais essuyer sinon c'est à refaire, automatique !

Pencher le tube vers le bas, arroser tant qu'il faut, recommencer plusieurs fois, laisser sécher seul et c'est bon.

Mais tout le monde est d'accord: La lame peut être relativement sale sans problème !

Bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Pour ma part j'utilise depuis 3 ans la méthode de Paralux(à raison d'un nettoyage par an), c'est à dire avec un produit à vitre le plus simple possible, sans aucun additif de type anti trace (qui son catastrophiques) et des mouchoirs en papier blanc sans aucun gauffrage (Lidl).

Par contre cette méthode implique de refaire la collim, mais bon avec un SC il est quasi impératif de savoir effectuer cette opération pour tirer le meilleur parti de sa bestiole.

La méthode est simple, et je la pratique telle quelle:

Pas de démontage du baffle de protection de la lame mais soufflage avec une bombe air sec. attention a ne pas la secouer).

Puis une bonne dose du produit à vitre directement sur la lame en veillant bien à ce que des coulures ne passent pas sur l'autre face de la lame ou sur le primaire (mettre la lame verticale.
Et enfin le nettoyage en traitant 1/8 ième par 1/8 ème la lame, à l'aide d'un mouchoir imbibé du même produit à vitre et faisant de petit rond.
Il est impératif de changer de mouchoir trés trés souvent dés qu'un bout a été fait.
Aprés cette phase il reste généralement plein de traces que l'on va faire disparaître , en faisant de la buée en soufflant sur la lame, celà permet de revéler efficacement les zones grasses, et toujours avec un mouchoir propre, et en faisant de petits rond, hop la saleté s'évanouie.

Avant d'entreprendre cette méthode, je te conseil:
1° de noter les éventuelles rayures déjà présentes afin d'evaluer l'état de celle ci avant le nettoyage.
2° de faire un test dans une zone se situant derrière le cache de la lame afin de de verifier si le nettoyage n'est pas effectué de façon trop agressif (gare aussi au grain de poussière qui n'aurait pas été enlever par le soufflage.

Donc toujours s'assurer de la méthode avant de faire quelque chose de trop définitif.

La grosse galère en fait c'est surtout le nettoyage de la face interne de la lame...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this