Sign in to follow this  
Nevermore

Test complet et premier petit Croa de la VIXEN A 80 SS

Recommended Posts

Test et premier Croa :
Lunette Vixen A80 SS

Emballage, conditionnement :

Difficile de faire plus sobre, plus simple : un carton, un peu de polystyrène autour du tube, et c’est tout. 2 sachets en plastiques pour les seuls accessoires livrés avec le tube :

- flip mirror
- Viseur point rouge

L’ensemble à l’air protégé, mais sans plus. On en vient à souhaiter que le carton n’a pas reçu trop de chocs pendant son voyage…

Petit regret : aucune notice, aucun schéma de montage, aucun mode d’emploi, rien du tout… sans doute ceux qui achètent le tube en même temps que la monture Sphinx sont-ils mieux servis de ce point de vue là.

Autre petit regret, le flip mirror ne contient aucun cache, dans aucun de ses trois « trous », ce qui est un peu dommage et fait craindre pour les dépôts de poussières inévitables à long terme..


Aspect général du tube et des accessoires avant observation :

Le tube inspire d’emblée confiance par son caractère compact et 98 % métal. (2 kg 300 pour le tube nu !) Le peu de plastique visible est réparti sur les molettes de mise au point, sur le cache de protection du porte oculaire, et sur le cache de protection de l’objectif .

Le pare buée de la Vixen A80SS se dévisse et se revisse dans l’autre sens, sur l’objectif. On obtient ainsi un tube OTA de 28 cm !!! Une fois monté, le tube OTA fait 36 cm de long.

Une queue d’aronde est livrée, vissée sous tube. Si on dévisse la queue d’aronde, on découvre un pas de vis Kodak, pratique pour la fixation sur un bon pied photo.

Le système de mise au point est une crémaillère tout ce qu’il y a de plus classique. Sans être de la qualité d’un beau système de chez WO, elle est cependant beaucoup plus robuste et agréable à utiliser que tout ce que j’ai pu voir sur les tubes synta et autres. Une petite vis de blocage remplit assez bien son rôle.

Le tube intègre une base de chercheurs compatibles avec les chercheurs Orion, SW et autres. Il contient en plus 2 petits trous qui permettent, je crois, de fixer une autre base de chercheur.

Personnellement, je trouve que l’ensemble du tube est très esthétique et très bien fini.

Le viseur point rouge est de très bonne qualité, tout métal lui aussi, et est enfantin à régler. Rien à voir avec les viseurs point rouge SW.

Premiers tests optiques

Première petite déception : alors que le PO est en 50,8 mm, il est impossible de mettre un oculaire directement dessus sans passer par le flip mirror, sous peine de ne pas pouvoir atteindre la mise au point. Je crois que c’est un problème fréquent sur les réfracteurs de focale assez courte. J’ai déjà entendu parler de ce genre de souci avec la 80 ed. Pour la tête bino paralux, c’est la même chose : j’ai du passer par le Magni max X 1,6 pour récupérer la mise au point.

Test en observation terrestre : de prime abord, le chromatisme est imperceptible, et il faut chercher un peu pour le voir. Mais pas de miracle, il est bien là. Il est apparu comme une très fine frange colorée alors que je visais une girouette métallique d’église à 200 m. Sur les arbres par contre, le chromatisme restait très discret.

Le porte oculaire m’a confirmé sa stabilité et sa finesse. Même chargé de la tête bino, du flip miror, et d’un oculaire Nagler 9mm, aucun jeu ressenti dans le mouvement de la crémaillère. On sent juste le « poids » de la masse à déplacer.

Je n’ai pas constaté de perte de luminosité flagrante en terrestre, en utilisation le renvoi du flip mirror. D’autres que moi on observé cette différence.


Test sur le ciel

Conditions d’observations assez moyennes : ciel en train de devenir brumeux, banlieue parisienne (Yvelines), air très humide, … et temps limité devant moi pour faire mes premières observations.

J’ai utilisé surtout le matériel suivant :

1) Orion Plossl Highlight 32 mm
2) Meade SP 3000 25 mm
3) Meade SP 3000 16 mm
4) Televue Nagler 9 mm

filtre Baader UHC-S. Peu sélectif, ce filtre est très bien pour les petits diamètres.

Concrètement , c’est le 32 mm et le 9 mm Nagler qui sont restés constamment sur le flip mirror.

Le tube était sur la monture équatoriale du « Lidlscope ». Une petite EQ2 un peu « cheap », mais suffisante pour du visuel avec ce type d’instrument.


Amas globulaires :

M 3 : très belle image, légèrement « poivrée », surtout dans le 16 mm où l’amas est encore petit. Bien meilleur que ce que j’avais avec la SW 70 700.

M 15 très beau, bien compact et lumineux, surtout dans le Nagler 9mm où il devient déjà bien granuleux.

Amas ouverts :

C’est là le champ de prédilection de ce petit réfracteur. Avec 4° de champ, l’image est un vrai régal !!!

M 45 : le choc ! bien plus beau que dans la 70 / 700. Images très ponctuelles, pas de déformation visible des étoiles en bord de champs. Des amis qui avaient déjà vu les pléiades dans ma 70 700 et dans mon dob, ont trouvé cette vision très impressionnante.

Double amas de persée : Idem, très belle image. On commence à sentir la différence de couleur dans les amas. Image encore très belle dans le 9 mm.

M 36, M 37, et M 38 du cocher : alors que j’avais trouvé ces objets très décevants dans le XT12, c’est la première fois que j’ai réellement du plaisir à naviguer d’un de ces amas à l’autre. Le grand champ est ici très utile, et contribue à la féerie de l’ensemble. Dans le 16 mm, les images restent très fines.

M 44 : très belle image dans le 25 mm. Les étoiles sont très piquées, et on a vraiment l’impression de faire le tour de l’amas.

M52 : malgré les lumières de noël, image plutôt flatteuse, surtout dans le 16 mm.

M 103 : Bien visible dans le 9 mm.

NGC 457 : très belle image dans le 25 mm. La différence d’éclats entre les étoiles est très agréable. C’est vrai que c’est amas ressemble à E.T. !!

Je sais, y en a plein d’autres que j’ai pas eu le temps de pointer (M41, M39 encore visible etc…)

Nébuleuses :

M42 : un autre choc ! surtout avec le filtre UHC-S et le Nagler 9mm. Le trapèze est très bien défini. Les boucles de gaz ressortent vraiment bien. Dans le cœur de la nébuleuse et en vision dcalée, je commençais à voir certains détails, certains assombrissements qui me rappelaient de façon très lointaine ce que sont les images de mon 300. Le grand champ de 2° rajoute encore un peu de magie à l’ensemble. Un seul regret : l’arrivée de la brume au moment précis où je pointais cette belle nébuleuse…

M76 : encore faible (c’est pas le XT12 !!!) mais déjà visible. Je crois que l’UHC-S m’a rendu service sur ce coup là. Pas mal dans le 16mm

M78 : enfin visible, quoique très petit, dans le Nagler 9. A confirmer…

Galaxies

M31 : C’est pour cette galaxie que les petits réfracteurs ont été inventés !! L’image ressemble à celle qu’on a dans un paire de jumelles…Dans le 25 mm, il y a encore beaucoup de champ, et l’interaction avec M32 est très jolie.

M33 : Visible, comme dans un bon chercheur sous un bon ciel. Mais ne rêvons pas : aucun détail visible à l’intérieur.

M82 et M81 : très belle image, surtout dans le 25mmqui assombrit un peu le ciel par rapport au 32mm. Dans le Nagler 9 mm, on croit percevoir quelques détails dans M82. Rêve ou réalité ?

M 101 : visible, mais très faible, comme M33, sans plus.

Pas eu le temps de voir m51, le couple du lion, NGC 891 et d’autres…


Planètaire :

Il est évident que sur ce type d’objet, un achromat de courte focale se retrouve bien vite au tapis dès qu’on veut pousser un peu le grossissement :

Mars : booouh que c’est moche !! Un cercle rouge infâme entoure la planète. Je n’ai même pas osé dépasser les 40 X avec le Nagler 9, tant le résultat était laid. Mais il est vrai que la planète était un peu dans la turbulence. Enfin, d’autres astrams confirment qu’il est impossible d’avoir une belle image sur mars avec cet instrument…

Saturne : encore proche de l’horizon, une image un peu meilleure que celle de mars (pas de gros halo autour…), surtout avec l’emploi du filtre Jaune Vert meade. Division de cassini aperçue je crois bien, malgré une image « dansante » et qui « bave » un peu.A confirmer donc.

Lune : juste entraperçue avant l’arrivée d’une nouvelle vague de nuages. A 40 X, pas de chromatisme visible. Très belle image. A confirmer, et a essayer avec la tête bino.


Pas de possiblité de voir Jupiter…

Une petite étoile double en prime

Albiréo toujours aussi belle. Mais elle commence à « baver » un peu dès 100 X de grossissement ( Nagler + barlow SW ) La prochaine fois , je ferai un petit travelling en partant d’elle, pour aller jusqu’à M27, en passant par M56 et M57. Je crois que le spectacle du grand champ sera au rendez vous…


Conclusions

Je suis très très satisfait de cet instrument, qui correspond exactement à l’utilisation que je souhaite en faire : observation ultra nomade des objets du ciel profond à faible grossissement. Certaines des images que j’ai pu voir dans ce petit tube (M45, M44, M37) m’ont fait oublié quelques instants que j’avais aussi un dob 300mm…

Pas de miracle : le chromatisme est présent. Il est discret pour l’utilisation que je fais de cette lunette, il sera rédhibitoire pour quelqu’un souhaitant observer les planètes, ou je pense, la lune à fort grossissement. Sachez donc à quoi vous attendre.

Pour la photo, ce tube est moyen. Certains s’en sont pas trop mal tirés quand même, mais ça relève de la gageure !!
http://www.buytelescopes.com/gallery/gallery.asp?p=9034

et http://www.barrie-tao.com/vixen80ss.html


Une comparaison avec la SW 80 400, avec la Zenithstar ou autre serait interressante de ce point de vue…

La mécanique solide et l’aspect général du tube me plaisent beaucoup. 28 cm qui ne me quitteront plus ! Ce tube rentre dans un petit sac à dos, se monte sur un pied photo en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et c’est ce que je cherchais. En randonnée à la montagne, sur la terrasse des hôtels en réunion pour le boulot…beaucoup d’astronomie nomade s’ouvre à moi !


Merci à tout ceux qui m’ont aidé dans mon choix, y compris par leur avis parfois critique sur les limites de ce type d’instruments.

Je vous promet de beaux CROAS du ciel de la Réunion et de Melbourne, où je vais bientôt partir en mission pour le boulot…


Bon ciels et bonne fin d’année à tous !!!


Nevermore


Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Beau compte rendu

Et tres bon instrument,j'ai une vixen 80 planet S(son ancetre)et j'en suis super content.Son terrain favori:les amas ouvert.Ce qu'elle aime moins:les planetes(je ne vois d'ailleur pas pourquoi ils l'ont nommé ainsi!)

Optiquement jamais comparer avec une SW,mais mecaniquement si.Pas de plastique pour la Vixen.D'ailleur la mienne a resister a une explosion,pas la SW.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une explosion?!!!!!

Très bon test j'espérais cependant que cette lunette aurait de meilleur résultat en planétaire mais bon faut pas trop en demander non plus!

[Ce message a été modifié par NitriX_972 (Édité le 31-12-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ayant acheté cette lunette à peu près en même temps que Nevermore je me fends moi aussi de quelques commentaires.
Globalement je partage la même analyse que Nevermore. Quelques précisions cependant.
J'ai eu droit à une notice car le vendeur du magazin où je l'ai achetée rtrouvait un peu fort de café qu'il n'y en ait pas et se l'ait donc faite envoyer par Médas. Mais bof, c'est sutout fait pour la Sphinx.
Le chercheur point rouge me semble excellent et robuste. Au niveau du flip-mirror, le miroir, qui n'occupe pas la totalité du champ fait perdre en luminosité: en photo diurne ja quantifie cette perte à l'équivalent photo de un diaphragme. En nocturne sur les Pléïades je perds les étoiles les plus faibles. Ceci étant, la vision de M45 avec un 32 mm est éblouissante !
Au début j'avais un léger point dur sur la crémaillère, ce n'est plus le cas maintenant: probablement une petite saleté coincée dans le rail.
La vis de blocage de la crémaillère est surdimensionnée: c'est une excellente idée ajoutant au confort de l'ensemble lorsqu'on les doigts gelés..
Coté optique: je trouve le chromatisme plus que discret avec mon 20 mm et mon 32 mm, pour ne pas dire totalement inexistant, de jour comme de nuit. Sur la lune même avec une barlow, je n'en ai pas vu et l'image était précise et piquée. Par contre en planétaire c'est effectivement la misère; on peut cependant obtenir une image nette en utilisant un filtre pour absorber la lumière excédentaire. De toute façon je ne l'ai pas achetée pour ça ...
Les amas ouverts sont bien sûr le terrain favori de cette lunette: le grand champ est vraiment quelque chose de fantastique et voir des "célébrités" comme M44 en entier laisse pantois.
Je crois ( me trompe-je ?) que la difficulté de faire la mise au point dès qu'on grossit un peu vient du rapport F/D: en tout cas il faut vraiment y aller doucement, mais c'est sans doute le cas pour toutes les lunettes de ce type.
Je n'ai pas de filtre UHC mais un deepsky. Celui-ci monté sur un 20 mm, Orion est magnifique, les extensions n'ent finissent pas: formidable.
Coté Auriga les visions d'ensemble sont très belles, mais pour chaque amas pris individuellement je préfère un instrument de plus longue focale.
Coté Cassiopée et persée les classiques sont superbes. Stock 2 m'a enfin paru intéressant.
Bon bout d'an et meilleurs voeux à tous pour 2006.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à Nervermore et fifouniou pour leur CROA . Je suis dans l'embarras car je cherche une lunette dans ces prix et ce format pour faire de l'APN avec entre autre .
C'est vrai que les photos (astro) presentes ci dessus ne sont pas extraordinaires mais bon sincerement je pense que cette lunette peut mieux faire assurement ,j'ai fait des tests avec une vielle Perl Halley 70 sur M31 et M45 le ciel n'etait pas avec moi et les resultats sont encourageants je trouve mais bon c'est pas la meme lunette .
j'hesite donc al'acquerrir tout de meme si vous avez une autre idée de lunette pour cet usage dans ces prix (hormis 80ed Sw)

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this