Sign in to follow this  
Alexandre Renou

Météo France: Ensoleillement et médiocrité

Recommended Posts

Tout d'abord, bonne année aux astrosurfeurs !

Dimanche soir, en regardant les prévisions météos sur TF1, j'ai fais un bond : D'après Météo France, via la présentatrice Catherine Laborde, l' année 2005 a été particulièrement sèche, ça on en doute pas, par contre, l 'année 2005 a été aussi PARTICULIEREMENT ENSOLEILLEE !!!!!
Alors là, j'en doute plus que fortement…. Vu le peu de nuits d'observation sur l'année, c'est complètement faux !!! (bien sûr, il n'y a pas de soleil la nuit mais faute de statistiques nocturnes, je simplifie le pb en assimilant le nbre de nuits claires égal au nbre de jours clairs), Par exemple, cet automne a été très exécrable en terme de nuits "vraiment" claires. Jamais vu cela même depuis la dégradation générale depuis 1999.(et oui c'est le chgt climatique).
Alors si météo France nous dit de telles bêtises, c'est sans doute que leur notion d'ensoleillement doit être bien différente de celle des astronomes !!! Et ça je l'ai remarqué depuis un bon moment : Combien de fois dit on qu'il fait "beau" alors que pour nous astronomes, le ciel ne vaut rien (voile, brume, transparence médiocre…). C'est sûr que, s'il suffit de voir le Soleil à travers des cirrus toute la journée, on compte cela également comme une journée très dégagée, les statistiques s'envolent ! Ce n'est pas parce qu'il ne pleut pas qu'il fait beau (Déjà que pour la plupart des gens avant, dés qu'il faisait froid, c'est qu'il faisait froid…).
Enfin bref, l'appréciation "d'ensoleillement" par météo France a été revu à la baisse. Médiocre appréciation qui va de pair avec leurs prévisions de + en + aléatoire (j'étais pourtant le premier a dire "avant" que c'était assez juste).
La + grande différence dans le chgt climatique est pour moi, astronome amateur pratiquant, le taux de nébulosités diverses nettement plus important.(Notez que cela se voit bien mieux sous un ciel de campagne la nuit qu'en ville, car il ne suffit pas de voir Sirius ou Betelgeuse ou la Polaire pour dire qu'il fait "beau").
Le nbre de nuits exploitables (en terme de transparence) pour l'astro a chuté ENORMEMENT depuis qq années et cet automne, c'est le summum. Va t'on pouvoir continuer à faire de l'astro dans le nord de la France !??
Dernière chose concernant l'indice de confiance des bulletins météos: avez vous remarqué que quand c'est pour annoncer de la grisaille avec un fort indice de confiance, les prévisions sont assez correctes et quand c'est pour annoncer du beau temps, pour un même fort indice, "ils" se plantent ? En tout cas, hormis la côte d'azur avec ses tempêtes à répétitions de ciel clairs, le reste de la France (et surtout une très large partie nord) baigne dans la grisaille générale.
Il est loin le temps, où j'observais "quand je voulais" et non maintenant, où je dois sauter sur n'importe quelle trouée de ciel clair…………..(Et bien sûr je ne tiens pas compte de la pollution lumineuse qui accentue l'état pitoyable du ciel).
Je ne suis plus pessimiste mais de + en + réaliste : La fin de l'astro dans la plupart des régions de France et surtout l'hiver est proche…..??
Un adepte du ciel profond.
PS : Les plus heureux sont peut être les adeptes de planétaire : Ils ne sont gênés ni par la Lune (qui fait perdre 10 jours dans le mois pour les adeptes de ciel profond), ni par la pollution lumineuse urbaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
pour l'observation planétaire, les années suivantes ne sont pas top ( déclinaisons négatives ) y reste la lune!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nous en Alsace on ne regarde même plus ce que dit Météo France dont le site web départemental est payant au-delà de 24H et qui de toutes façons se plante trop souvent...
On regarde là : http://www.meteosurf.com/prev/diag/gfs/index.html http://pages.unibas.ch/geo/mcr/3d/meteo/ http://www.wetterzentrale.de/
C'est pas garanti 100% certes, mais ils sont bien plus proches de la vérité! Y a pas photo. Ce n'est pas l'avis d'un homme isolé mais celui d'au moins une dizaine d'adeptes réguliers du Champ du feu.

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 03-01-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis 1999???

en RP nord automne/hiver 2003/2004 à connu pas mal de nuits claires...

Regardes plutôt la chaine météo si tu peux...

Je me trompe peut-être mais il me semble que les buletins météos présentés par Mme Laborde sont préparé avec des données et cartes de méteofrance mais pas élaboré par météofrance...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, pour ma part, je suis un grand utilisateur de Wetterzentrale qui est très précis et bourré d'infos e tous genre pour une nuit d'observation au poil.

A propos de l'ensoleillement, ne vous y trompez pas : si on interroge des gens du Nord (genre Normandie, Bretagne ou Sein et Marne -vraiment au hasard ) et qu'on compare avec ce que peuvent dire des gens du Sud (genre Camargue, PACA, etc..), eh bien on verra un différence flagrante. Le Soleil, et ça c'est pas une nouvelle, est beaucoup plus présent au sud de la France qu'au Nord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...Alors si météo France nous dit de telles bêtises, c'est sans doute que leur notion d'ensoleillement doit être bien différente de celle des astronomes !!! Et ça je l'ai remarqué depuis un bon moment : Combien de fois dit on qu'il fait "beau" alors que pour nous astronomes, le ciel ne vaut rien..."

99% des gens doivent largement se taper de ce que pensent les astronomes amateurs (ce qui est tout de même normal) et la météo de TF1 n'est certainement pas destinée à cette population. L'astronomie n'est pas Dieu le Père :-) et je ne trouve pas débile de dire que l'on puisse avoir un beau temps sans pour autant pouvoir sortir un téléscope.
Il faut peut-être un peu relativiser les choses ! :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis plutôt d'accord avec elle pour dire que l'année 2005 a été bien ensoleillée et pourtant j'habite à seulement 100 bornes de chez toi. Pas mal de nuit clair mais très très peu de nuits intéressantes question turublence, ce qui est nettement plus regrettable pour l'adapte de planétaire que je suis.

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est sûr que la meteo dans le nord laisse a desirer...
Si une nuit est claire,il faut la prendre.
La seconde sera deja entaché par des nebulosité,voir une turbu a creuvé!!
Pour ma part,je met ça sur le cycle solaire..on est dans le creu de la vague,tenons bon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les données de météo France sont une moyenne sur toute la France. Donc si tu habites dans le nord, il peut être logique que tu trouve que l'ensoleillement a été beaucoup plus mauvais, ceci dit, c'est voir la réalité "par le petit bout de la lorgnette" . Ces données moyennes ne rendent absolument pas compte des variations locales et saisonnières (par exemple, l'année a été légèrement chaude, et pourtant il a fait bien froid en février et décembre...). Surtout que le quart nord-est est normalement moins ensoleillé et plus froid.
Ici à Paris, je qualifierais la qualité astro du ciel l'automne dernier comme excellente. J'ai observé 8 nuits en septembre, 10 en octobre, 8 en novembre, 3 en décembre (plus 2 en Bretagne en vacances). Les deux tiers de ces nuits étaient stables. Je ne fais que du planétaire, mais un ciel dégagé c'est un ciel dégagé... même si la transparence n'est pas excellente (elle l'a souvent été, cependant, sur cette période). C'est pour moi le meilleur automne depuis celui de 2001 !
En comparaison, l'automne 2004 avait été très mauvais : 3 nuits en octobre, deux en novembre, deux en décembre. Mais pour ce dernier mois, c'était du au fait que le brouillard du premier tiers du mois s'est attardé en IDF plus longtemps qu'ailleurs... donc une impression "locale" !
C'est dangereux sinon, de se baser sur des souvenirs en matière de météo... à moins de tenir des relevés personnels, comment se fier à des impressions vieilles de plusieurs années ? Personne ne peut retenir le temps qu'il a fait tous les 365 jours de l'année...
On peut toujours critiquer les prévisions météo (il n'y a pas que météo france qui se plante, et c'est vrai qu'il vaut mieux se chercher des données persos sur le web) mais là ce n'est plus de la prévision : c'est de l'analyse de données réelles. S'ils disent que 2005 a été une bonne année question ensoleillement sur l'ensemble du territoire, je ne vois pas pourquoi ce serait faux..

EDIT : apparemment tu n'habites pas dans le nord (juste sur la moitié nord) ok mais le raisonnement ci-dessus reste valable...

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 03-01-2006).]

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 03-01-2006).]

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 03-01-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est de bon ton de critiquer Météo France, moi aussi je l'ai fait . Objectivement, celà fait trés longtemps que je regarde les prévisions, d'abord pour la pratique du fun board, et ensuite pour l'astro . Je trouve globalement, une ammélioration constante des prévisions, avec des paliers . J'ai la sensation que depuis deux ou trois ans un nouveau palier a été franchi . Mais bon, ça reste des prévisions et il est clair que certaines situations posent plus de problèmes à nos ingenieurs .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour et encore bonne année à tous,

Au cours de l'été passé, Alexandre Renou avait déjà abordé ce thème. D'ailleurs j'allais ouvrir un sujet général " Bilan des nuits 2005" dans la mesure où je tiens un journal astro dans lequel je note systématiquement l'état du ciel nocturne.

Dans mon coin de Lorraine, j'ai relevé en tout et pour tout 85 nuits exploitables pour l'astro y compris les nuits où la Lune est gênante. Mon critère de choix est un ciel dégagé à 50% et plus. Autrement dit il y a bien sûr eu des nuits avec de courtes éclaircies que je n'ai pas comptabilisées. Voici le détail:
jan> 3
fév> 9 (taux d'erreur de 2 ou 3 nuits>vacances Dolomites)
mars> 2
avr> 4
mai> 5
jun> 4
juil> 10
aou> 14
sep> 8
oct> 16
nov> 5
déc> 5

Premier constat: il y a effectivement eu une période faste de juillet à octobre.
Quant au fameux "ensoleillement exceptionnel" de Catherine Laborde, j'avoue qu'il m'a aussi surpris. Je suis abonné aux bulletins climatologiques mensuels de Météo-France pour mon département (57) et je dispose des chiffres à fin octobre:
2005 > 1655h de soleil. A titre de comparaison, 2021h en 2003 (exceptionnel), 1748h en 1997, 1526h en 2004, 1332h en 1998 ( chiffre le plus bas depuis 1965). Octobre avec ses 140h est le 6e meilleur depuis 1960.

Cela dit, je suis entièrement d'accord avec Alexandre pour le "ciel-voilé-à-touristes".

[Ce message a été modifié par Rastaman (Édité le 09-01-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
" Les données de météo France sont une moyenne sur toute la France. Donc si tu habites dans le nord, il peut être logique que tu trouve que l'ensoleillement a été beaucoup plus mauvais, ceci dit, c'est voir la réalité "par le petit bout de la lorgnette""

...Ben non, car comme c'est bien connu, au sud il fait toujours beau... c' est l'ensoleillement du nord influe sur les moyennes annuelles nationale...Logique...

Foi de Normand !

Share this post


Link to post
Share on other sites
soit j'hallucine, soit je me fourvoie
mais....

l'ensoleillement....

c'est le jour

parce que, à part pendant une éclipse, si y a du soleil, c'est pas bon pour l'astronome qui veut voir autre chose que des taches solaires

)))

Share this post


Link to post
Share on other sites
Astrovicking : et si le sud faisait baisser la moyenne nationale du seeing ?? ;-) (jusqu'à présent je n'ai jamais entendu dire que le quart sud-est, le plus ensoleillé, était un rêve de stabilité atmosphérique ?)
Moi j'attends de voir des statistiques objectives sur ces histoires de baisse de la transparence... et quant à faire intervenir le réchauffement climatique dans ces histoires, c'est peut-être un peu rapide non ?
On constate bien une augmentation de la température en France sur les dernières années (rappelons que le réchauffement ne se traduit pas forcément par des températures supérieures en un point du globe !). Comment faire le lien avec une baisse de la transparence ?
Je me souviens qu'il y avait eu déjà un post sur le même sujet effectivement...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Christophe, à mon avis tu as tout à fait raison.
Je ne nie pas non plus le réchauffement climatique global de la planète, mais je crois qu'au niveau local il faut être beaucoup plus prudent...
Te souviens-tu qu'après les DEUX tempêtes de fin 99 (qui dans la mémoire populaire n'en font plus qu'une seule) beaucoup de spécialistes (éventuellement autoproclamés) nous avaient prédit pour le futur imédiat de l'époque (notre actuel présent), un déferlement quasi continu de très fortes tempêtes sur notre pays....

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui en effet, et pareil pour la canicule... et là par contre, on serait plutôt sur une tendance d'hivers froids. Enfin bref tout ça pour dire que je ne crois pas trop au fameux "avant c'était mieux"... question transparence, je crois que la pollution lumineuse est un danger bien plus immédiat qu'une hypothétique augmentation de la couverture nuageuse !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Question ensoleillement, je suis assez satisfait de l'année 2005 chez moi (Yonne), en particulier de son automne (ça tombait bien à cause de Mars) : on a eu une sorte d'été indien jusqu'à la Toussaint (Soleil et douceur), puis un hiver froid et sec s'est aussitôt installé (Soleil et froid). Ce n'est qu'en décembre que le temps pluvieux est revenu. Quand Mars était repartie. Je ne me plains donc pas. D'autant que l'été aussi a été bon, contrairement au précédent. L'hiver a été assez mauvais, comme d'habitude (et il y a eu pire), et seul le printemps m'a déçu : rien à voir avec le formidable printemps de 2004 où je pouvais observer un soir sur deux.

Bref : ça doit beaucoup dépendre des régions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si quelqu'un parmi vous tient aussi un journal d'astro-météo, j'aurais aimé pouvoir comparer les chiffres que je citais plus haut...

Share this post


Link to post
Share on other sites
A vous lire, je pense qu'il y a trois problèmes différents :
1- un climat ne se décrit pas que par ses valeurs moyennes, mais aussi par sa variabilité, dans le temps et dans l'espace. Alors on se calme : quand dans un lieu donné, un mois est un peu plus nuageux ou clair qu'un autre, il faut éviter de tirer tout de suite des conclusions définitives... ; d'autant qu'il est possible qu'à 200 km ou même 20 km le changement n'aille pas dans le même sens !
2- comme l'ont bien montré certains intervenants, il ne faut pas confondre prévisions météos (qui, quoi qu'on en dise, sont EN MOYENNE en progression) et temps passé. D'autant que la mémoire est incroyablement sélective et subjective. Il suffit d'avoir mauvais temps pendant ses 15 jours de vacances d'été pour annoncer partout que l'été a été pourri... Ma belle-mère raconte toujours qu'enfant, elle avait bien plus souvent que maintenant de la neige jusqu'au genou (c'est sûr qu'à 5 ans...).
3- comme l'ont bien montré également certains, le beau temps de l'astronome n'est pas le beau temps du pêcheur, de l'alpiniste ou du skieur. On n'a pas le même cahier des charges. Il n'est pas contradictoire de constater qu'une année a été plus ensoleillée et en même temps que ce n'était pas une bonne année pour l'observation astro : d'abord, en parlant d'une moyenne , il y en a nécessairement certains qui sont au dessus et d'autres en dessous , ensuite une meilleure insolation est nécessairement diurne comme cela a été également dit, et selon les régimes météos la nébulosité nocturne n'est pas forcément calquée sur la diurne ; enfin il m'arrive souvent d'avoir un ciel clair (près de Nice) et une forte turbulence d'origine thermique ou mécanique (vent fort en altitude) rendant l'observation médiocre. CQFD : meilleure insolation ne signifie pas obligatoirement meilleures observations astros.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le réchauffement climatique sévit aussi ici !
Désolé de contredire certains, mais quand je dis qu'il y a moins de nuits claires, c'est une constatation basée sur mes observations depuis 1980-81. Depuis cette date, j'observe dés que c'est possible (les comètes entre autres: 176 comètes à ce jour différentes et des centaines de notes qui vont avec), or maintenant c'est bien difficile. Ce n'est pas une impression ou un commentaire facile d'un "vieil" observateur nostalgique du passé qui dirait :"avant c'était mieux". (Y a quelqu'un ici qui fait de l'astro intensivement depuis plus de 10-15 ans ?? ). C'est vrai qu'ici "avant" la région où je suis (entre Angers et Saumur) avait un micro climat très favorable, + que dans pas mal de régions du sud (c'était la grande bagarre à l'époque avec des amis marseillais, et quand on connaît leur chauvinisme au niveau météo…mais bon Marseille était et reste toujours la région idéale en astro….si on rase la ville !). Bref, je ne me plaignais pas du tout, alors comprenez que maintenant, quand ici on a un temps comparable à Roubaix ou St Malo…. C'est dur !
Je vous accorde que globalement, peut être que la France a un bilan positif d'ensoleillement pour 2005 (dixit météo France) mais c'est pas l'Anjou qui fait monter la moyenne…snif snif. Notre région a bcp perdu et même si on ne peut imputer à coup sûr cette dégradation avec le chgt climatique, sachez tous Bushistes qui m'écoutent, que ce chgt existe bel et bien.
Je le répéte, le plus grand chgt d'un point de vue astro concerne la nébulosité du ciel (cirrus l'été et grisaille l'hiver en simplifiant). Du coup, le nbre de nuit cristalline chute. Le "beau temps de touriste" brouille certainement l'impression de pas mal de personnes qui pensent que rien ne change. C'est vrai que la pollution lumineuse est un fléau mais d'abord il faut qu'il fasse clair pour observer des étoiles !
Quelqu'un aurait une idée pour aspirer les nuages et les envoyer sur le ranch de Bush ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maintenant, qu'il y ait objectivement une dégradation sur 10 ou 20 ans des conditions d'observation par endroits (ou même partout, je n'en sais rien) est tout à fait possible, mais on ne parle alors plus de 2005...
Il y a exactement 10 ans j'ai travaillé sur l'insolation de la Côte d'azur et montré qu'il y a une tendance nette à la baisse sur près de 50 ans.
Reste à savoir la cause de cette "nébulosité" : ce sont peut être des nuages bas et hauts plus nombreux, mais sans invoquer le changement climatique (pas seulement bushien d'ailleurs, même s'il n'aide pas!), il y a aussi :
- l'accroissement des cirrus artificiels dûs à l'extraordinaire accroissement de la circulation aérienne(traînées de vapeur d'eau rejetées par les avions et immédiatement condensée -ou plutôt solidifiée- (certains jours c'est impressionnant de constater que 10 trainées finissent par recouvrir à elles seules plus du 1/3 du ciel)
- la pollution aérienne de basses couches (particules -merci les diesels!- fumées et autres NOx...) peut-être plus nombreux dans ta région ou près d'une ville en forte croissance...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this