Sign in to follow this  
Alexandre Renou

Météo France: Ensoleillement et médiocrité

Recommended Posts

J'ai la chance de avoir la coupole sur le toit. Il est commode e j'asseye. Hore 2 réveils, un oille a la fenêtre, j'espère que il est nuageux, si non vêtements d'hiver e en coupole. Normalement la turbulence il est moindre et le seeing meilleur. Bon ciel, noire et sans turbulence a tous Sergio

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Pour ma part, un phénomène me questionne depuis 3 ou 4 ans mais je ne sais pas si c'est ma perception qui a évolué ou si c'est un réalité bien tangible. Il me semble qu'il reste toujours une brume légère au ras du sol même quand les températures deviennent négatives, cette brume altérant de manière sensible la transparence. J'ai le souvenir que quand les températures approchaient -4 ou -5°, le ciel devenait cristallin jusqu'à l'horizon. Maintenant ça n'arrive jamais ( je parle de la Gironde Nord et Est) malgré des températures qui ont atteint les -8 à -9° en 2004 et 2003. Peut être est ce du à la pollution lumineuse galopante qui met en évidence les nébulosités basses ? C'est possible, ou alors est ce mon niveau d'exigence qui a monté d'un cran avec le diamètre de l'instrument, possible aussi, ou un réel phénomène atmosphérique ?? Est ce que l'un d'entre vous peut m'expliquer comment se forme ces brumes, peut être faut il commencer par là ?
A+

[Ce message a été modifié par olivier (Édité le 04-01-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
>> Dernière chose concernant l'indice de confiance des bulletins météos: avez vous remarqué que quand c'est pour annoncer de la grisaille avec un fort indice de confiance, les prévisions sont assez correctes et quand c'est pour annoncer du beau temps, pour un même fort indice, "ils" se plantent ? <<

Oui, c'est probablement exact, mais autant que je sache les modèles météo sont plus performants en période de dépressions qu'en périodes anticycloniques. Il est donc plus facile de prédire la pluie que le beau temps, d'autant qu'anticyclone n'équivaut pas à soleil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, ça ne fait que 5 ans que j'observe de façon intensive donc c'est sûr que je n'ai pas ton étendue "archivesque" . Ceci dit j'ai du mal à comprendre comment le réchauffement climatique pourrait jouer un rôle ici. Pour le moment, en France ça se traduit par une petite hausse moyenne des températures, je ne crois pas que les autres données de base (pluviométrie, ensoleillement) aient changées vraiment.
En quoi une hausse moyenne de 0,5° (au hasard) pourrait diminuer la transparence moyenne des ciels dégagés ? Où est le lien ?
Et au fait, en 2003, ça donnait quoi dans ton coin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
héhé. l'europe en cas de rechauffement climatique , sibirait une pluviometrie plus prononcée , pour une histoire complexe de courant océanique et d'evaporation

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça c'est un des scénarios... pour le moment, on se tape surtout une bonne sécheresse due à la persistance de pressions élevées depuis septembre 2004 ! Pas de pluviométrie en hausse...
Sinon il y a aussi le scénar du retour du petit âge glaciaire pour cause d'arrêt du jetstream. Ca va nous faire drôle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce post me laisse perplexe, et pour tout dire, me fait un peu sourire...

Le temps se dégrade, c'est plus comme avant, de mon temps y faisait beau, la turbulence a augmenté, les images se sont détériorées....

Voui, voui, voui, bien sûr, et les marmottes, elles font........................

Pour ma part, je n'y crois pas une seule seconde, et n'y vois qu'un biais d'ordre psychologique, dû à l'âge...

Je m'explique... Voici 25 ans, oui, vous avez bien lu, 25 ans, un quart de siècle : 25 ans, j'ai entendu strictement le même discours tenu sur la Côte d'Azur par Georges Viscardy, un "grand " de l'observation qui à l'époque, commençait… à arrêter d'observer.

Si il se plaignait déjà voici 25 ans, au rythme de la dégradation, vous imaginez aujourd'hui ????????

Mais non, voyons, la turbulence, en Europe, pour faire simple, demeure toujours la même...

Ce qui change, c'est l'âge de l'observateur !!!!!!!!!!

Perso, à 18 ans, je passais mes nuits dehors, à observer comme un fou :

1 : une image quelconque me semblait géniale, puisque je n'avais pas d'expérience.

2 : comme j'observais beaucoup, forcément, il y avait dans le tas des nuits extraordinaires que j'exploitais à ma manière : Cassini, Môôôôôôôôôssieur, dans un Celestron 5, oui, Môôôôôôôôôssieur.

Avec l'âge, les responsabilités, tout çà on observe moins et surtout, on "filtre" dans sa tête la qualité d'images : telle Saturne où Cassini fait seulement 3 x le tour de la planète semble pourrave, parce que, en 20-30 ans, d'observation, on a vu mieux, alors que, voici 20 ans, on trouvait cette image géniale.

Ce syndrome : "Les conditions d'observation se dégradent " est typique de l'âge qui vient, je l'ai vu chez nombre d'observateurs… Ca permet de se rappeler "le bon temps", çà déculpabilise, çà donne des excuses pour rester au chaud pendant que les p'tits jeunes s'éclatent avec leur web cam...

Au final, c'est assez rigolo : c'est clair, c'était mieux avant, de mon temps, on savait faire des optiques, de mon temps, mais oui, on avait 3-4 mois de ciel clair d'affilée, j'ai vu, absolument, des images parfaites durant des nuits entières, etc etc, sauf que, maintenant, avec vos nuits pourries et vos daubes américano-chinoises, vous sortez des images lunaires et planétaires d'une qualité qui force l'admiration...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Ce post me laisse perplexe, et pour tout dire, me fait un peu sourire...

Ben oui moi aussi. On a gagné 1 degré, il faut encore en gagner 4 par le réchauffement climatique et 95% de la vie sur terre va disparaitre. Comme au Permien.

Après le ciel sera plus clair :-)

Mais non, le temps ne se dégrade pas plus qu'avant... (C'est George W Bush qui le dit, alors je le crois...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, oui, Serge, c'est bien de ça dont je me méfie en parlant de "mes brumes" qui visiblement n'interpellent que moi. Je sais bien à quel point le cerveau, ou ce qu'il en reste à un certain âge a tendance à interpréter comme il le souhaite. Je suis tout à fait d'accord qu'avec l'expérience qui augmente, les exigences augmentent aussi et certaines choses deviennent perturbantes alors qu'avant ça ne dérangeait pas du tout.
C'est bien pour ça que je demande comment se forment les brumes par basses températures, et comment elles peuvent perdurer même quand on approche des -10° ? Si ça se trouve elles étaient là à l'époque ou je croyais avoir un ciel hyper transparent et je ne les voyais pas ??
a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous!

Je viens de prendre le sujet au vol , permettez moi d'apporter quelques une de mes observation.

De part mon boulot je bouge pas mal sur l'hexagone et donc je peu comparer un peu le climat qu'il fait ici et là avec celui de ma Bretagne natale.

Cet été il s'avere que les côtes atlantiques ont été nettement plus ensoleilé que le les régions plus est de notre pays.
En Bretagne il a fait très beau de début juin jusqu'à fin octobre (plus d'ensoleillement que la normal).J'étais à Metz au moi de juillet:la premiere quinzaine était absolument exécrable alors que les cotes atlantiques étaient plutôt préservées.

En fait je pense que cette année il y a eu un contraste est/ouest du fait d'une position très à l'occidentale de l'anticyclone des açores.En effet celui si protègeait les côtes atlantiques mais laissait s'engouffrer un flux de nord plus à l'est.
Il est indéniable que sur l'ouest l'ensoleilement a été supérieur à la normale:la végétation a montré les signes d'un fort ensoleilement (par exemple les cultures potageres un peu exotique comme les cucurbitacées et d'autres plantes exotiques aclimatées).

Pour en finir comme il a été dit au début ensoleilement ne rime pas avec qualité de ciel pour l'astro!Il peut faire beau mais y avoir des cirus par exemple.

Pour infos: ceux qui n'ont pas peur du teuton ils peuvent consulter les excellente carte météo de www.wetterzentrale.de
Ce site a le mérite d'être gratuit et de présenter beaucoup de carte analysée.Il est un peu limiter pour des prévisions locales.
Les sources de "wetterzentrale" sont completement différente de météofrance et parfois la confrontation des prévision est intéressente.

Allez faire un tour!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this