Kentaro

Comment coller un miroir secondaire ?

Recommended Posts

Bonjour,

Je voudrais refaire le système de fixation du miroir secondaire, sur mon dobson. Les pattes en alu, trop larges, utilisées actuellement me semblent générer des reflets.

Qu'en est-il des systèmes par collage ? Attention, il s'agit d'un miroir déjà assez lourd (90 mm de petit axe), pour un 400.

- La colle silicone pour aquarium est-elle la plus adaptée?
- Sur quel support adhère t'elle le mieux ? (aluminium, bois, PVC, etc).
- Combien de points de colle faut-il prévoir ? à quelle position ?

Merci de vos conseils éclairés!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur mon dobson 400 "cul de jatte" j'ai préféré monter le secondaire de 80mm entre 3 pattes, contrairement à tous les autres miroirs plans (plus petits il est vrai) que j'avais collé à la silicone "verre"

Si ton seul souci est un reflet, fais comme moi, par précaution j'ai recouvert les 3 pattes de retenues avec du venilia velours noir des 2 côtés... ça mange littéralement la lumière, c'est aussi ce que j'ai à l'intérieur de ma cage secondaire...

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut
Il existe chez les spécialistes ou fabricant de miroirs (pas de telescope, de salle de bain...) une colle spéciale miroirs de marque SADER. Je l'ai utilisée chez moi pour un miroir de 2.50m de long sur 1 m de large donc un poids bien conséquent, ça fait 5 ans... Pas encore pris sur les pieds.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Philippe, c'est une bonne idée, le velour noir. Je pensais aussi les peindre en noir, mais j'avais peur de créer un effet thermique mal t'à propos. (je vois que tu ressors l'une de mes malheureuses expressions...mais tu sais très bien que j'ai déjà dit ici que ton engin était superbe! sourires...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allez Kentaro, c'est un clin d'oeil ;O)

J'avais quand même trouvé ça un peu dur au début comme jugement... et puis après ça m'a fait marrer !

C'est vrai qu'il y a un peu du "cul de jatte" dans la forme des Obsession... reste que, et en toute franchise, je n'ai pas encore trouvé mieux en robustesse, stabilité et douceur de mouvement...

Puisqu'on a parlé il y a peu sur le forum des dob composite de J. Civetta, il me semble qu'à l'époque, et après utilisation, il avait reconnu que son 400 (ou 450 je sais plus...) était quand même un peu juste en stabilité...

Un peu comme les Johnsonian évoqué il y a peu sur le forum... à voir comme ça, on est forcé d'être admiratif... mais à trop vouloir faire compact et léger, on perd forcément d'un autre côté...

Si j'avais plus le temps de bricoler, j'expérimenterai sûrement à partir des trucs de fous qu'on voit sur le net...

Pour l'instant, j'ai toujours en prévision la construction du dob 300 de notre club local, ainsi qu'une monture valiscope pour mon miroir de 400...

Oups, j'ai bien dérivé du sujet initial :O)

Donc pour mon secondaire, j'ai préféré jouer la sûreté en mettant des pattes alu, par contre j'ai quand même collé un fil nylon de retenue au dos du miroir... juste au cas où !

A+

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour les secondaires, j'utilisa avec bonheur la colle silicone depuis de nombreuses années sans soucis (T400 et mainteant, les Strock).

Il faut impérativement bien dégraisser la plaque support et le dos du miroir à l'acétone. Pour la plaque, l'alu marche bien, le carbone (pour etre mode) aussi.
Pour éviter toutes déformations ultérieures, il faut bien laisser à même température la plaque et le miroir pendant une bonne nuit.
4 bons patés répartis sur la plaque, une calle d'épaisseur d'1 à 2 mm, on dépose le miroir dessus et on laisse bien sécher, basta !
la colle silicone pour aquarium est épatante (encore heureux... 1000l sur la moquette feraient assez souillon)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Philippe, j'espère pouvoir me rendre aux RAP, mais pas encore certain. On pourra alors comparer. Il est vrai que le système avec boite à miroir "costaud" est le plus simple à réaliser aussi. Dans mon cas, il a fallu penser triangulation, entretoises, etc, pour assurer une parfaite rigidité. Et la aussi, il faut savoir "vivre" avec un miroir à l'air libre...Ceci dit, je viens de lui faire une belle jupe en lycra élastique noir (tissu tissé en tube, juste à la bonne dimension), cela devrait plutôt protéger le miroir, et maintenant, on dirait presque un Obsession...sans sa boite!
(bon, on a complétement dérivé...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
idem, colle aquarium, mise en température du support et du verre. Le support chez moi est une plaque de verre epoxy (circuit imprimé).
Dégraissage à l'acétone, trois points de colle circulaires si possible et disposés à 120°, 3 cales de 2mm, et on appuie lentement le secondaire sur le support, bien à plat, pour essayer de garder une forme ciculaire aux plots de colle. Puis 24h de séchage, jamais bougé malgré le froid, le chaud et l'humidité.
Je pense que la souplesse de la colle silicone ets excellente pour garantir qu'aucune déformation ni contrainte ne viendra perturber l'image.
Et pour plus de sureté, tu peux toujours coller derrière le secondaire un petit fil de retenue, à l'araldite ou autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi, ce sera pattes en alu.
Ou alors, adhésif double face.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les pattes en alu on ma nette préférence! En fait on peut les faire réglables (coulissantes) pour bien plaquer le miroir sur son support. Sur le support j'ai disposé de la mousse haute densité. De cette manière, à la mise en place du secondaire dans son support on évite les éventuelles contraintes mécaniques (entre autre du au sechage plus ou moins rapide de la colle...) pouvant être à la source d'un léger astigmatisme. Mes pattes sont recouvertes en sckotch noir de bonne qualité. Aucun reflet parasite détecté

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais vu une petite technique pas con, dans un livre, qui consistait à avoir la surface du support du secondaire un epu creuse pour y mettre un fil de sécurité. C'est peut-être connu comme technique, mais si ce n'est pas le cas, je m'explique :

Sous la surface du secondaire, tu laisse une petite cavité dans le support. Ainsi, lors du collage du secondaire tu ne le colle que sur les bords, comme pour le coller sur un CD pour donner une image. Mais tu a pris soin avant de coller dans cette cavité le bout d'une ficelle. Tu colle l'autre bout de ce fil au centre du secondaire. Ainsi, si celui-ci ce décolle, au lieu de tomber sur le primaire, il est retenu par la ficelle. Voila, c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après l'avoir décollé 9_9 je vais recoller mon secondaire de SC sur un support carbone...

 

Toujours la colle aquarium le tout à la même température pendant 24 h

4 "points" répartis

épaisseur du point 1.5 mm

diamètre du point 15mm

 

Ça marche comme ça d'après vous ?

Edited by Pascal C03

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Pascal C03 a dit :

sur un support carbone

C'est une histoire de coeficient de dilatation ? Il est en quoi ton secondaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est compliqué à expliquer... C'est un secondaire de C11 sur un support totalement modifié. Je veux gagner un peu d'épaisseur / au support alu d'origine et je veux abandonner les griffes à 120° car c'est plus un emmerdement qu'autre chose...

Edited by Pascal C03
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'on y est ;)

A toutes fins utiles : http://www.reto.fr/marquage/

Mais cela je n'ai jamais recollé de miroir SC.

Je resterais quand même sur trois points de collage, plutôt que quatre ou la moindre contrainte dans un des points pourrait induire une contrainte miroir.

Sinon, j'avais fait des tests de résistance avec la bostick aquarium et je soulevait sans problème un poids de 10kg au bout de trois plots de colle d'environ 1 cm².

je n'ai pas testé plus loin.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, den b a dit :

Je resterais quand même sur trois points de collage, plutôt que quatre ou la moindre contrainte dans un des points pourrait induire une contrainte miroir

 

Tu sais, un point de colle, c'est déjà un encastrement avec blocage des 6 degrés de liberté. Juste que cet encastrement a une souplesse... Un seul  point assez large suffit en théorie. Il faudrait faire de nombreux tests...

D'ailleurs, je vais peut être ne mettre qu'un point sous forme de couronne... Le secondaire d'un SC étant axisymétrique...

 

Merci pour le lien...

 

Sinon, j'insiste sur l'importance de la même température y compris pour la colle.

Edited by Pascal C03

Share this post


Link to post
Share on other sites

colle aquarium, bien laisser sécher 24h et laisser le poids de ce petit miroir faire le boulot d'ajustement tout seul.

Vérifier ensuite que c'est bien collé, pas grave si l'épaisseur de colle est visible.

Le mien c'est un 43mm de diagonale et 8mm d'épaisseur, donc susceptible de se déformer. (R4 / e2 >1000). La colle a aquarium fonctionne bien. Il tient par tout le bord du support de l'araignée qui est celui d'un TAL-2. d'environ 38mm de diamètre sur la section circulaire et 32mm en diamètre intérieur. Je n'ai pas de soucis de planéité. Le test étoile est sympa, c'est un miroir Zen combiné à un primaire GSO pas exceptionnel mais plutôt bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now