Sign in to follow this  
dwouisdan

peu de pub dans le mag !

Recommended Posts

re
il faut avant tout voir si le pb provient d'un règlage (a voir) ou d'un defaut de conception.
mais il faut demonter le moteur AD et voir si il vibre de lui même sans couplage mécanique.
disons que le monture d'après 1998 ne doivent pas avoir de probléme de même que l'ajout d'un kit temma jr (qui doit utiliser la techno micropas pour la gestion des moteurs)doit resoudre le probleme.
donc solution achat d'un kit temma ou d'un autre systeme de gestion.
je suis en train de regarder pour faire une carte microspas.

mais en gros tout ce qui est d'après 1998 ne doit pas poser de pb.

Erick

[Ce message a été modifié par ebondoux (Édité le 10-04-2003).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Erick, RV repassez vos messages sur astropratique, ça n'a aucun rapport avec le mag.
Merci
Maïcé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis heureux de voir que Mr Cazard met un peu d'eau dans son vin.
Le dernier post était (enfin) un peu plus nuancé. En tout cas très différent du premier qui ressemblait dangeureusement à du "tous liés par les annonceurs sauf moi". C'est une heureuse évolution que je salue. La nuance, c'est important, c'est ce qui distingue l'attaque sans fondements du raisonnement intérrogatif réfléchi.

Pour répondre à un membre du forum, ma réaction n'est pas disproportionnée. Il est trop facile de tenir des discours à base de généralités qui aboutissent à des calomnies déguisées. Et à voir le dernier post de Mr Cazard j'ose constater que ses écrits ont dépassé sa pensée.

Reste que quand Mr Cazard dit : "Pour moi, plus une revue est indépendante financièrement des annonceurs, plus elle est crédible lorsqu'elle fait le test d'un produit vendu par un de ses annonceurs. Et cas, je n'en démordrais pas."
Je peux faire tous les efforts que je veux pour comprendre, mais il reste le soupçon de principe qu'un journaliste est lié aux annonceurs, ce qui est contraire à notre éthique professionnelle.

Maintenant, dans cette logique même de Mr Cazard, posez-vous une autre question : plus une revue a d'annonceurs, plus elle est indépendante, non? Puisque la perte d'un annonceur ne peut pas la toucher...
Simpliste ? Pas plus que le raisonnement pub=manque d'objectivité du journaliste.

Je dis çà d'autant plus "détaché" que mon magazine n'a qu'une seule page de pub et que lorsqu'il sortira en kiosque il ne pourra pas avoir, par son sujet même, trop de pubs liées aux sujets qu'il aborde.

Au fait, l'exemple de "Mr peugeot" a bien un sens : c'est celui qui veut que lorsqu'on attaque la compétence de ses concurrents (ou la crédibilité/indépendance pour les journalistes, donc) on montre surtout qu'on est à la fois juge et partie.

[Ce message a été modifié par Olivier SANGUY (Édité le 10-04-2003).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être pour expliquer que deux mondes ne peuvent pas se comprendre, faut il simplement faire un constat :
Mr Olivier Sanguy appartient apparament au milieu assez fermé de la Presse et je comprends sa réaction.
Astrosurf Magazine est une revue faite par des AMATEURS, certes aussi bien structurés que des professionels de la Presse (il suffit de voir l'importance d'astrosurf, média internet, média écrit, espace de discussion etc...) mais sans pour autant avoir un lien quelconque avec cette profession.
Qui, dans tous les intervenants d'ASTROSURF MAG N°1 possède une carte de presse ? Il me semble fort, AUCUN.
Le principe même de la revue repose sur la libre collaboration, la bonne foi et l'experience de ses intervenants bénévoles il me semble. On peut donc tôt où tard avoir a faire a des dérappages dans un article, lire des choses plus ou moins scientifiquement prouvées ou non vérifiées etc... Le travail d'investigation de journaliste PROFESSIONELS qui dure parfois des semaines voire des mois (même dans la Presse scientifique) ne peut pas être fait avec les mêmes moyens par des amateurs bénévoles.
Il n'y a qu'a lire le ton et la prose de certains articles, au demeurant forts interessants pour comprendre que certains ecrivent un papier destiné a publication pour la première fois de leur vie.
Maintenant que l'administrateur/redac en chef/webmaster donne son avis sur le monde de la presse générale, c'est peut être maladroit mais il faut replacer ASTROSURF MAG dans son contexte : un BULLETIN ecrit complétant plus ou moins les autres médias existants mais aucunement (à mon sens) une revue de plus dans le monde de l'astro amateur. Ce n'est pas de la PRESSE professionelle, il faut faire attention, quel qu'en soit le contexte, à ne pas cracher sur celle-ci, qui est une profession structurée puissante (et syndiquée) et dans sa grande majorité très méritante !
J'ai travaillé pour plusieurs revues et je peux confirmer que l'indépendance des journalistes dans sa grande majorité n'est pas à remettre en cause ! J'ai déjà vecu des moments forts ou un annonceur et un Redac en Chef se pourrissaient au téléphone a cause d'un article peu complaisant... Ca n'a rien changé au nombre de pages achetées par la suite (la marque a besoin autant que le magazine de paraitre dans ses pages) et ca n'a rien enlevé a la verve du journaliste dans ses papiers futurs.

Ce genre de débat est né, à mon avis, plus à cause de la méconnaissance et de l'idée maladroite qui engloberait TOUS les journalistes dans leurs agissements que d'un réel besoin de discrediter une revue concurrente.

Puisqu'il etait question de tests a demi mots cachés concernant d'autres revues, posez vous la question simple de savoir qui les réalise (et les commande) et si ces personnes sont réellement des journalistes patentés...

Bons cieux.

Je me permets de compléter mon post après avoir pris connaissance du site internet de monsieur Sanguy. Monsieur Sanguy est donc lui aussi juge et parti dans ce débat, donc je ne peux que blâmer son intervention qui prend alors un tout autre sens à mes yeux...
Monsieur Sanguy, êtes vous vous-même en possession d'une carte de Presse ?

[Ce message a été modifié par looney (Édité le 10-04-2003).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Looney !
Remarquable analyse de l'incompréhension visiblement à la base du "fritage" qui a eu lieu.
Je souscrit à la grande majorité de ton post pour ne pas dire l'intégralité.
La voie de la raison...
Il y a du "vécu" dans ton post.

Tu poses un réel pbl pour les tests dans des domaines de hobby ou le nombre des pratiquants est "restreint" (et ce n'est pas que l'astro). En effet, un amateur est très capable de tester mais il peut faire des "erreurs" (disons des maladresses) journalistiques que pointeront des pros. La plus "facile" est de "tuer" un produit parcequ'on a le malheur de tester un exemplaire défectueux (il faut impérativement se renseigner pour savoir si c'est un défaut du produit ou un défaut isolé sur l'exemplaire testé). Mais si on doit se contenter des seuls détenteurs d'une carte de presse pour faire des tests publiables on n'ira pas loin non plus...

De plus écrire est un droit pour tous, une expression que chacun peut (et doit ?) exercer, en respectant certaines règles bien connues. La liberté d'expression totale est un mythe. En France, sont ainsi interdits l'incitation à la haine raciale ou au meurtre par exemple (c'est un exemple général, il ne s'applique pas à ce forum).

La voie est difficile et c'est le rédacteur en chef d'une revue qui a la responsabilité finale d'ailleurs, carte de presse ou pas. Pub ou pas.

Suis-je juge et partie dans l'affaire : indéniablement je l'avoue et je l'ai dit dès le départ (en précisant de "rédac-chef à rédac-chef"), mais mon but était de défendre ma profession, comme je l'ai précisé.

Ai-je une carte de presse ? non ! Elle est en cours depuis un bon moment (la procédure est longue). Mais cela ne m'empêche pas d'essayer de faire correctement le métier de journaliste. Je dis "essayer". Car ce sont les lecteurs qui restent les ultimes juges du travail d'un journaliste.

Encore chapeau Looney (que je ne connais pas personnellement, je tiens à le préciser).

Petit ajout : désolé pour le tutoiement ! C'est arrivé comme çà.

[Ce message a été modifié par Olivier SANGUY (Édité le 10-04-2003).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'adhesion a mon propos mais désolé de ternir un peu le tableau en ayant appris que vous etiez vous même une personne qui agit dans le même cadre que les personnes participant a ASTROSURF MAG, que vous ne faites finalement pas partie du monde de la Presse (sisi une carte de Presse ca veut dire beaucoup, et pour information ce document constitue même légalement une pièce d'identité...) et que vous participez a des revues "concurrentes" (dans la forme pas dans le fond, cela est un jugement très personnel), d'ASTROSURF MAG. Vos sites internet, vos revues, vos interventions dans ASTRONOMIE MAGAZINE (revue à but lucratif basée sur l'intervention plus ou moins bénévole d'amateurs) trahissent votre propos !
Comme on dit chez moi "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" j'aurais préféré que vous indiquiez lors de votre intervention, vos références.
Les miennes sont tout autres (et je devance certaines questions que vous pourriez me poser) puisque les magazines (à grande diffusion) avec lesquels j'ai collaborés ne sont pas du tout dans ce creneau là (Presse féminine, mode). Je suis désolé que finalement ce débat au départ fort interessant, soit parti d'une prise de position interessée, cela discredite à mes yeux vos ecrits.
Ceci étant, la modération n'est pas un vain mot autant sur internet que dans la presse écrite et les prises de position de chacun devraient être plus nuancées, on voit vite comment la meute de requins se jette sur le moindre petit mot à croquer pour faire parler de soi ou de son concurent en mal...

Bons cieux

Share this post


Link to post
Share on other sites

A nouveau d'accord avec vous Looney.
La modération sur le net... vaste débat!

Mais je ne crois pas, très sincèrement, que mon intervention soit déplacée.
Je ne souhaitais pas défendre le mag d'astro dont vous parlez et pour lequel j'écris (dont je ne me suis pas réclamé dans le but de ne pas faire de pub sur ce forum) ou d'autres publications. Les lecteurs de ce forum sont assez grands pour se faire leur propre opinion. Bonne ou mauvaise, peu importe, c'est leur droit.
Mais ma profession était attaquée dans sa généralité (Mr Cazard a parlé de la presse en kiosque en général) et j'ai précisé que c'est pourquoi j'intervenais malgré mon implication). C'est cette profession que j'ai défendue, comme vous l'avez fait avec des mots encore plus efficaces que les miens.

On a le droit de défendre sa profession. De plus, mes interventions sur le forum sont toutes signées de mon nom, comme Cazard d'ailleurs. J'assume qu'on puisse me trouver juge et partie, mais j'ai exposé pourquoi j'intervenais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Olivier SANGUY> Vous aimez les sous-entendus?? Vous venez d'en faire un en disant "Les lecteurs de ce forum sont assez grands pour se faire leur propre opinion. Bonne ou mauvaise, peu importe, c'est leur droit.".
Il me semble aussi que vous vous sentez vite attaquer! Je fais remarquer que ce débat à commencer parce que Mr Cazard (comme vous l'apellé) à dit "dans les revues traditionnelles distribuées en kiosque, les revenus des annonceurs représente une part importante dans l'équilibre financier et si des annonceurs importants décident de s'en aller (par exemple à cause du test d'un instrument qui leur a paru défavorable), cela représente une perte importante". Il y a bien un sous-entendu dans sa phrase, mais pas celui que vous avez mentioné! Je comprends en lisant cette phrase (et le post en entier) que Astrosurf Magazine est tout à fait libre et n'a de dette en personne! Je pense qu'il est facilement compréhensible que si un annonceur est particulièrment généreux en vers le magazine, lors d'un test ou autre, il serait très mal venu de désaprouver cet annonceur même si le test le justifie (même si l'absence de cet annonceur de ferait pas de tord au magazine)!
Vous dites aussi que vous ne voulez pas faire de pub sur ce forum! Là vous avez raison, vous ne faites pas de pub, mais vous faites un contre-pub d'Astrosurf magazine en disant que les rédacteurs sont des amateurs ! Alors que je lis des magazines d'Astronomie depuis longtemps et je dois dire qu'Astrosurf est l'un des mieux rédiger. Dans les autres magazine on a souvent droit à du remplissage de page (je n'ai pas peur des mots, car moi je ne rédige pas de magazine, vous pourrez sous-entendre ce que vous voudrez, je n'attaque personne mais je défends les rédacteurs bénévoles d'Astrosurf à leurs juste cause).

Pourquoi ces attaques en vers le magazine? Même si on vous donne raison, vous attaquez tout les rédacteurs du magazine alors que vous n'êtes en conflit qu'avec Mr Cazard!

Je finirai par vous demander de régler vos conflits en privé (par email) la prochaine fois car je ne fois pas l'interêt de le faire sur le forum (du magazine respectif en plus, vous êtes culoté quand même!).

[Ce message a été modifié par bourgi220 (Édité le 10-04-2003).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bourgi220, le fait de dire que les redacteurs sont des amateurs ne veut pas dire que ce qu'ils ecrivent soit ininteressant...
De là à s'improviser "ecrivain", il y'a une marge, et même certains auteurs bien connu font appel à des "nègres"... Je suis certain qu'au fil des numéros tout cela va aller en s'améliorant.
D'autres revues (j'en ai cité une plus haut) font largement appel a des amateurs et ont un contenu plus ou moins interessant, plus ou moins bienvenu.
En l'occurence, outre le fait qu'ASTROSURF MAG n'en soit qu'à ses débuts (on ne juge que sur le numéro 1 n'oublions pas...), je pense que c'est de loin, le bulletin (revue, périodique, comme vous voudrez) qui correspond le plus, et de loin, à mes attentes d'astronome amateur...
N'omettons enfin pas de dire, et cela est essentiel, qu'ASTROSURF MAG est à but non lucratif (comme l'a longuement expliqué son Redac en chef) contrairement à ce que l'on peut catégorier comme étant de la concurrence. Si cela devait changer, ainsi que son contenu, alors il sera temps de débattre à nouveau du fond et de la forme et de réfléchir à l'oportunité de l'existence d'une telle revue...

Bons cieux

Share this post


Link to post
Share on other sites

looney > j'ai lu tous tes sujets et je suis d'accord avec toi. Mais Oliver Sanguy à eu des propos que je califierais de méchants en vers tous les rédacteurs. Je n'ai pas apprécier et je lui ai dit ma façon de penser.

PS: je sais que les rédacteurs ne sont pas professionels mais pour moi ce ne sont pas des amateurs (enfin soit on s'en fou de ca) ce que j'ai vraiment pas apprécié c'est que Mr Olivier vienne faire de l'esclandre sur ce forum. Si il veut qu'on s'intéresse à lui et qu'on le regarde, qu'il aille autre part!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le moins que l'on puisse dire, en effet, Bourgui, c'est que Monsieur Sanguy manque singulièrement de courtoisie et d'élégance. Son ton agressif et vindicatif à l'encontre d'un bénévole est parfaitement déplacé. Et d'ailleurs, cette rancoeur sent le dépit.
Chapeau à JP Cazard pour son dévouement et qu'il ne se laisse pas décourager par quelque esprit chagrin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après quelques échanges un peu chauds ... Olivier Sanguy et moi-même avons eu quelques échanges (courtois) en privé.
Il est clair que nous ne partageons pas le même points de vue sur les conséquences de la dépendence financière d'une revue vis à vis de ses annonceurs. De plus, il n'y a clairement pas de chance que l'un arrive à convaincre l'autre
Donc, je propose qu'on en reste là ...

Sinon, je voudrais quand même dire que je ne pense pas qu'Olivier Sanguy ait voulu "faire un coup de pub" pour sa revue (Espace Magazine pour ne pas la citer ), je suis persuadé qu'il a simplement voulu défendre son point de vue sans arrières-pensées.

------------------
Jean-Phlippe CAZARD
webmaster@astrosurf.com


Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh ben, je savais déjà que pour ne pas allumer la poudre, il fallat éviter les sujet du type "celestron ça pue, vive meade !!!!", mais je vais devoir être encore plus prudent à l'avenir

------------------
Hop !
++

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais bien compris, d'où mon " "
Vous (Philippe et Olivier) n'arrivez pas à vous mettre d'accord puisque vous avez tous deux raison :
- ne pas critiquer (au sens péjoratif) ses confrères ;
- la dépendance au parrainage induit un manque d'objectivité.

A la première condition je dirais qu'ici c'était dans un but constructif. Cela dit si tout le monde était semblable ce serait très dommageable, vive la concurrence !

Benjamin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste comme ça pour calmer tout le monde et dire que parfois on peut s'emporter :
suite à des recherches pour choisir un bon oculaires pour le ciel profond, je me replonge dans l'AM n°29 de novembre 2001 et là je tombe sur :
"Aspirations et buts différents empêchent toute amorce de pensée unique. Ca tombe bien, la pensée unique c'est le début de la bêtise" et cette phrase concluant le test du Nexstar 11 GPS est de Olivier Sanguy.
Allez bonne journée.

------------------
Ludovic, amateur, newton 200/1000.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this