Sign in to follow this  
marie

demande renseignement sur mak meade 7"

Recommended Posts

Je connais quelqu'un qui en possède un. Il l'aime beaucoup de procure une très bonne image. Il m'autorise à mettre son numéro à ta disposition et sera ravi de discuter avec toi de cet isntrument: 06 19 42 94 96; il s'appelle Jean Jacques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
epsilonzéro: surtout quand les ip sont identiques

Un peu facile de changer de pseudo pour développer son agressivité...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Tu devrais consulter un bon psy, il pourrait (peut-être) t'aider ? Si ton but est d'essayer de te faire valloir en agressant les autres, c'est peut être pas le lieu...

Bingo......

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

"Un mak de 178 aura la définition d'une ouverture de 178, donc supérieure à l'apo, mais un contraste inférieur à une apo de 178. Bilan des courses : un mak avec une résolution bien supérieure à l'apo et un contraste au moins égal à l'apo Vu la différence de prix, il faut choisir le mak pour le planétaire (c'est bien la résolution qui nous interresse dans ce cas !!!!)."

L'observation des planètes et surtout de jupiter nécessite de la résolution ET du contraste.
Je dirais surtout du contraste à cause des fines nuances colorées.
Donc à choisir, je préfère nettement un peu plus de contraste qu'un peu plus de résolution.
Avec une mire en terrestre: tous les instruments que j'ai testé donnaient un disque d'airy en fonction de leur diamètre (= résolution) mais que de différences sur juju...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est trop top ce post! Il faut que j'y mette mon grain de sel!
Je précise que je possède un mak chinois, un Bosma (même pas un skywatcher!) de 150mm ouvert à F/D12 acheté, avec sa monture, à 400 dollars. Je viens à peine de le régler correctement et, preuve à l'appui (j'envoie l'image à qui veut la voir!), je peux dire que je n'ai jamais vu une apo de 128mm (même une Taka!) tirer le portrait de Jupiter d'une telle façon, qu'on me contredise, je suis prêt à me dédire! Même en visuel, je n'ai jamais vu autant de détails sur Jupiter dans aucun réfracteur de 128mm (même une Taka!), mon patron en possédant justement une...
D'ailleurs, depuis qu'il a regardé Jupiter dans mon Mak, il est dégoûté...
Qui dit mieux? Au fait ça vaut combien une apo de 130mm????
Je voudrais que les intervenants (c'est peut-être un voeu pieux...)soient un peu plus factuels (en particulier ceux qui ont deux pseudos!)en faisant valoir leur arguments. Sans l'expérience, la théorie, ça reste de la théorie... Vous pouvez déployer les arguments que vous voulez. J'attends donc des preuves...

[Ce message a été modifié par mak jack (Édité le 12-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut mak-jack

Quand-tu veux pour une comparaison avec une FS128...
Faut pas pousser le bouchon dans l'autre sens non plus.
Il est certain qu'une comparaison mak de qualité moyenne et lunette "apo" doublet tak, il n'y a pas photo en faveur de l'apo et surtout pas de quoi être dégouté, c'est tout le contraire.
Pour être devant (et pas de grand chose)en ce qui concerne le planétaire il faut au moins un excellent de chez excellent miroir de 7" et en configuration newton peu obstrué.
D'ailleurs c'est pas moi qui le dit mais des observateurs beaucoup plus expérimenté, entre autres Andre Van der Elst.
As-tu lu son excellent "Guide du matériel d'observation de l'astronome" qui met une claque, par sa pertinance, aux bouquins de la collection Bordas...
Babar

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je veux bien Babar, mais je continue d'attendre des preuves, c'est tout ce qui m'intéresse.
Si tu en as une, poste moi une Juju faite avec ta FS 128 et une webcam en mode normal et je te poste une des miennes, qu'on compare devant témoin....
C'est pareil pour de plus petits diamètres; on m'annonce une apo de 80 au dessus d'un mak 127! Quand je vois les images planétaires de Cédric et tout ce qui a été posté comme images planétaires faites à l'apo de 80 (ou même de 100) sur Astrosurf et Astronomike réunis j'ai de sérieuses et très FACTUELLES raisons d'en douter!
Désolé d'être aussi catégorique mais je veux des preuves. Pour une comparaison en observation visuelle, faudra attendre mes congés (je vis à l'étranger, en Côte d'Ivoire) ou alors faudra venir par ici!

Share this post


Link to post
Share on other sites
> epsilonzéro: surtout quand les ip sont identiques

> Un peu facile de changer de pseudo pour développer son agressivité...

Ah bon ? Y'a pas de Wifi chez vous ? Et encore, tous les gens du club n'ont pas branché leur portable... Faudrait voir à modérer vos propos quand même !!!

En ce qui concerne l'éternelle question MAK et APO: il est évident que chaque optique a ses défauts et ses qualités, surtout en ce qui concerne >>> sa propre <<< vision des choses.

Moi ce que j'en dis c'est que j'ai un MAK 6" et depuis peu une APO de 100mm. Et que je me sers quasiment plus de mon MAK depuis... (même si je viens de lui coller un PO sans shifting).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aven, je suis d'accord et je comprends assez qu'une apo de 100 ou 120 soit plus polyvalente qu'un Mak, hyper spécialisé pour les objets nécessitant une focale élevée.
Cependant, pour le planétaire et si je me réfère à ce que j'ai déjà vu et/ou exprimenté, un mak c'est LARGEMENT mieux qu'une APO qui, de surcroît, coûte la peau des fesses...
Et puisque personne ne semble me croire, je vous poste une ou deux petites images, histoire d'enfoncer le clou...
Voici deux Jupi, la première n'a subit qu'une balance des couleurs sous PSP et est brute de décoffrage sortie de Registax sans aucun tri préalable ni post traitement; La seconde a subi un traitement par ondelette avant la balance des couleurs. La toucam est en mode normal et le logiciel d'acquisition est QCFocus.

ET CE NE SONT PAS MES PLUS BELLES!!!

Les chinois en rient encore...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut mak jack,

C'est vrai qu'elle est magnifique ton image, surtout pour un 150mm, mais chez toi elle doit grimper à 67° de hauteur Jupiter si je ne me trompe pas, ça aide
Chez nous en ce moment elle plafonne à 26° .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mak >> Belles images pour un 150 !! Bon pour pouvoir comparer, il faudrait avoir des images faites avec la lulu dans les mêmes conditions, et qui aient subit le même traitement... Autrement dit, comparer des instruments sur la base que tu proposes est une totale abération.

Ceci dit, là ou je rejoins ton opinion, c'est que d'une manière les mak sont vraiment très bon en planétaire. Peut être pas autant qu'une bonne lunette qui n'a pas d'obstruction... mais pour le rapport qualité / prix c'est sur que c'est largement meilleur.

Amicalement
Quentin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il ne faut pas comparer des images faites avec une webcam: le traitement réhausse le contraste artificiellement.
Le seul capteur digne d'intérêt: c'est les yeux et alors une apo de 5" est devant.
Mais je suis d'accord en ce qui concerne la résolution théorique: un 150 est devant un 130 c'est mathématique mais... avec le renforcement du premier anneau dû à l obs
truction et un peu de turbu cela fait un gros pâté.
Mais je ne vais pas réinventer la roue, c'est un débat discuter déjà depuis longtemps et chacun défend son instrument avec passion ce qui est normal entre passionnés que nous sommes

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que c'est un débat de passionnés, et je ne suis, de loin, pas le moindre...MDR
Mais même en faisant de la théorie en matière de photons collectés:

*Le Mak: J'ai un miroir de 150mm soit 7,5 cm de rayon; surface théorique 7,5x7,5x3,14=176,625 cm2
Diamètre (mesuré!) du secondaire de mon mak: 50mm soit 2,5 cm de rayon; surface théorique 2,5x2,5x3,14=19,625 cm2
Soit 176,625 - 19,625 = 157 cm2 de surface utile...

*Une apo de 128 (c'est pas innocent!): Rayon 6,4 cm; surface utile 6,4x6,4x3,14= 128,614 cm2


*Différence: 28,39 cm2 soit 22%!!!

Ok, on va me dire que le rendement des lentilles c'est pas celui d'un miroir et vu qu'il y en a deux dans un mak, en plus de la lame ça doit jouer...
Sûrement, cependant un triplet, c'est bien trois lentilles non? Même avec un très très bon rendement, y'a des pertes non? Ensuite, pour arriver à la même focale que le mak il faut un peu charger l'oculaire de la lulu non?
De même j'ai cru comprendre que l'obstruction des cassegrain avait pour effet positif d'augmenter le contraste sur les objets lumineux tels que les planètes, un peu comme si on mettait un petit diaphragme.
Mon évaluation est-ele correcte?
Je tiens quand même à préciser que je ne fais pas le pocès des apo, mais j'essaie de comprendre comment on peut dire qu'une apo de 120 est supérieure à un bon mak de 150, en planétaire, je dis bien, hein!
Tous les instruments ont leur avantages et..leurs défauts, je présume donc que les apo n'ont pas que des avantages même si ce sont bien de magnifiques instruments qui font montre d'une belle polyvalence...
En conséquence faut pas conseiller une apo à quelqu'un qui vous dit vouloir faire du planétaire: c'est pas honnête, surtout vu les prix.
Et puis y'a un post qui peut faire avancer le chmilblik sur l'importance des grands rapports F/D en planétaire: http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/018150.html

Amicalement

Jean-François

[Ce message a été modifié par mak jack (Édité le 14-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Tout d'abord merci de votre participation.
J'ai téléphoné a mr Dordonat qui est tres sympathique .Ayant possédé une astrophysic 155 f/d 9 et un mak meade 178 , voici ses conclusions:
La lunette possède l'avantage de la stabilité de l'image, est un peu plus lumineuse et très légèrement plus contrastée,mais tout ça se tient dans un mouchoir de poche...
La définition est un peu meilleure sur le mak mais ça reste aussi très proche....
Le mak permet de grossir a plus de 450 fois sur jupiter sans aucune perte lorsque la turbulence reste faible...Ce modèle est collimatable.Par rapport a un sc de 8" le mak est largement devant,toujours en planétaire et grace a un meilleur contraste.
Le défault majeur du meade est sa mise en température du a l'épaisseur de son ménisque lorsque il y a une grande différence de température par rapport a l'endroi ou on entrepose son matériel.Bref les ventilos ne sont pas là pour rien...Son modèle avait pas mal de shifting...

Aux vues de ce comparatif, pour moi qui voulait un apo de 120,mon choix se porte sur le mak qui présente apparemment un rapport qualité prix imbatable pour le planétaire....


[Ce message a été modifié par marie (Édité le 14-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bla bla bla...

Déjà "voir" une différence entre une 5" et une 6" de qualité identique n'est pas si évidente que cela et n'est pas du style "à tomber par terre".
Alors entre une 5" apo et un mak moyen de 6"(j'ai pas parlé d'un questar, hein ...).
Mais c'est vrai que pour le planétaire le mak est très valable, mais alors un mak newton faiblement obstrué est encore au-dessus.
Maintenant avec ce raisonnement tous ceux ayant des apo et quelque soit le diamètre sont donc des "imbéciles" qui non rien compris et qui feraient mieux d'acheter des mak chinois beaucoup moins chers et beaucoup plus transportable.
Oserais-je parler également de la mise à température(à la dernière star partie un type est venu avec un mak de 178 et une fois monté il a dit: "bon maintenant il faut attendre deux heures avant qu'il donne des belles images...), de la polyvalence, de leurs qualité d'astrographe...
Le prix s'oublie, la qualité reste.
Maintenant les 120ED chinoises sont à 1500 euros avec valise alu de transport, c'est encore plus cher qu'un mak de 150 mais plus de beaucoup)
Mais je suis aussi d'accord que au dessus de 150/160mm elles deviennent de toute façon assez longues et alors un autre type d'instrument est préférable.
Babar

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'abord, vu que j'ai toujours un mak chinois de 5 pouces, je peux te dire que je vois très nettement la différence avec le 6 pouces...
De plus, Babar, je ne traite personne d'imbécile, j'essaie de réfléchir! Et il me semble bien que 90% de ceux qui achètent une apo ne le font pas pour le planétaire(on peut faire un sondage pour confirmer...).
Pour la mise en température, où je vis cela n'a aucune espèce d'importance...il fait 27°c en moyenne toute l'année! Alors à moins de mettre mon scope au frais... Inversement, dans les pays tempérés, je ne vois pas l'intérêt de garder son scope au chaud, il ne risque pas une pneumonie...
Et puis pourquoi est-ce qu'une apo de 130 devrait elle être beaucoup plus vite en température qu'un mak de 150? Je comprends pas bien là...
Enfin, mon scope m'est revenu à moins de 1000 euros, avec la monture et quelques accessoires. Cela nous met le tube seul avec transport et dédouanement (dans mon cas) à moins de la moitié du prix d'une apo chinoise...Ne parlons pas de Taka...
Mais bon j'ai bien compris, qu'on avancera plus beaucoup dans ce débat.
Atchâo alors...

Amicalement

Jean-François

[Ce message a été modifié par mak jack (Édité le 15-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbes images mak jack, une référence pour le diamètre . Jamais vu ça avec une apo de 120, mais jamais vu ça non plus avec un 6 pouces .
Tu as probablement un tube trés réussi, petit veinard . Et...une belle maitrise, bravo .

Au fait, on aimerait bien voir les meilleures . Tu as des Saturne aussi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui c'est vrai, il est impossible d'avancer dans un débat pareil déjà longuement discuté.
Chacun restera sur ses positions.
Il y a les fanas des belles optiques et des images impec (j'en suis, et le marché existe...)quitte à perdre (parfois) un peu d'information.
Il y les autres qui préfèrent le plus d'informations possibles quitte à ce qu'elle soit un peu "brouillée".
Chacun fait ce qu'il veut et c'est cela qui est intéressant.
Mais il faut mettre les pendules à l'heure surtout pour les débutant qui nous lisent: la meilleur image possible à diamètre égal et même un peu supérieur, c'est la lulu apo.
C'est peut-être cher mais bon c'est comme dans tout, pour une qualité un peu supérieure il faut souvent débourser beaucoup beaucoup plus.
A propos du contraste, consulte le bouquin d'andré van der elst et tu veras bien qu'un système obstrué même de qualité extraordinaire, commence avec un facteur de sthrel beaucoup plus bas qu'une lulu apo(ou achro)de même diamètre: l'obstruction agit comme une aberration de sphéricité.
Ici on est pas dans le meilleur rapport qualité prix, sinon un dobson avec un miroir convenable mettra aussi une claque à ton mak pour encore moins cher.
Et puis c'est aussi une question de mode.
De toute façon je suis aussi ouvert à d'autres optiques: j'ai un petit mak de 105 acheté par curiosité (assez bon mais je préfère la polyvalence de ma fs78) et un SC Meade de 10"; mais en connaissant très bien les domaines où ils donnent le meilleur d'eux-même.
Pour un coup d'oeil rapide c'est à dire pas toute la nuit: la lulu, si c'est pour toute la nuit alors le 10"...
Et non, je ne suis pas fortuné: tous achetés d'occasion à des prix fort intéressant.

Amicalement

Didier

Share this post


Link to post
Share on other sites
aven59: oui oui...
Mais bon, comme tu le met si justement sur ta carte: "Trublion de mauvaise foi"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne veux pas ranimer une vieille guerre, aussi je vais essayer de ne pas citer de marque.
J'ai (re)commencé l'astro avec un SCT. J'avais du fric à l'époque (1988), et j'étais décidé à reprendre cette vieille passion et me payer du "bon", d'entrée. Inquiet devant les pitoyables images produites, je l'ai fait expertiser, me disant que j'étais peut-être tombé sur un "accident" de série. Eh bien même pas: qualité "standard"!
Je me suis alors tourné vers les lunettes APO, suite à nombreuses lectures, jurant partout qu'on ne m'y reprendrait plus avec les télescopes (obstruction, aucun contraste, turbu permanente, etc... airs connus...).
J'ai donc acheté (prudent, traumatisé le gars) une petite 70mm qui m'a donné de superbes images, bien sûr sans trop de grossissement. Convaincu, j'ai sauté le pas vers la 128 (ah m... j'avais dit que je citais pas de marques...). Excellente lunette, qui m'a coûté un bras, que j'ai gardé longtemps, et qui m'a permis de voir enfin autre chose que deux vagues barres marron sur Jupiter (je ne fais que du visuel). Evidemment, en CP, c'étais pas la joie, bien que surprenant pour le diamètre.
Mais le doute m'habitat et je finis par me dire que peut-être, mon premier télescope était une m... , et qu'il fallait peut-être que j'essaye un dernier "coup". Mon petit cerveau s'est alors dit: "la 128 était bien, peut-être que le M210 aura la même qualité?".
Eh bien mes amis, aujourd'hui, je peux vous le dire: j'ai enfin trouvé la Voie !
Je soutiens qu'en visuel, j'en vois 3 fois plus qu'à la 128, et que le 180 m'aurait fait le même effet ou presque.
Et tel Zola, j'accuse: j'accuse la mauvaise qualité générale (sauf exceptions, il y en a) des SCT d'avoir traumatisé une génération entière d'astram, dont moi, et les avoir du coup poussé vers des lunettes, certes extraordinaires, mais hors de prix! Alors que de bons télescopes existent, moins chers, et qui en donnent plus pour le même fric.
J'accuse les marchands d'astro de m'avoir vendu du "design" laqué, pseudo look high-tech, hyper cher pour la qualité, pour m'en foutre plein les mirettes au magasin, sachant pertinament que je ne verrais jamais rien avec cette m...e.
Seule exception acceptée (avis perso, bien sûr) pour les lulu: la photo grand champ en CP, et la petite lulu occasionelle, courte et légère qu'on emmène en voyage.
OK, ça fait Taka contre le reste du monde, sauf que je suis convaincu que les chinois se foutent beaucoup moins de nos gueules et qu'il est possible de trouver d'excellents télescopes venant de chez eux.
Voilà, Zola a fini. Il ne lui reste que le goût amer de s'être totalement fait avoir et d'avoir laissé autant de fric qui aurait certainement été mieux employé ailleurs.
Combien d'entre nous de la même génération ont vécu cette même histoire? Je suis sûr de ne pas être seul sur ce coup là...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve ton témoignage très intéressant. Il devrait aider certains à comprendre pourquoi on vend (et achète) des télescopes plus chers mais de qualité optique garantie. On lit parfois des gens qui s'offusquent des prix de certaines marques, qui témoignent que leur Schmidt-Cassegrain est aussi bon que certains télescopes très chers. Oui, mais ce sont des exception, ils ont eu de la chance, ou bien ils connaissent les combines pour trouver de bons exemplaires. Mais qu'ils n'oublient pas que leur cas particulier n'est pas général. Et qu'une meilleure qualité optique, certes plus chère, apporte réellement quelque chose.

Je pense notamment à ce télescope tout jaune qui provoque des polémiques et que certains dénigrent sous prétexte qu'il n'apporterait rien de plus qu'un Schmidt-Cassegrain lambda pourtant trois fois moins cher, alors qu'ils n'ont jamais regardé dans ledit tube jaune...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaptain, tu as dû vraiment tomber sur une daube pour ne voir que 2 vagues bandes marrons sur Jupiter.
Avec mon SC8, acheté en magasin en 98, non testé, sans piston, j'arrive à voir jusqu'à 6 bandes sur Jupiter, des détails, des spots blancs, des détails entre les bandes...
C'est un SC dans la moyenne je pense, pas exceptionnel et jusqu'à maintenant j'ai vraiment l'impression d'en avoir pour mon argent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour en revenir aux SC:

Certes, il y a des bons et des mauvais exemplaires mais je doute que la différence soit si énorme que celà. A mon avis, un grand nombre de ces télescopes sont tout simplement mal réglés... quand on sait l'effet d'une légère décollimation sur l'image sur ces systèmes optiques...

Amicalement
Quentin

[Ce message a été modifié par quentin (Édité le 15-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaptain: j'ai l'impression d'avoir vécu la même chise que toi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La collimation était parfaitement réglée (j'y ai passé des soirées entières...).
En revanche, en butinant sur Internet après avoir tapé "star test" sur Google, j'ai bien compris ce qui m'était arrivé: aberration sphérique monumentale, catastrophique, ce qui fait qu'il n'y a aucune "vraie" mise au point possible, vu que le foyer est étalé sur 1/2 cm ! Plus état de surface déplorable tueur de contraste. Je me demande vraiment comment le test l'a déclaré "standard"... J'aurais des sous à perdre, par pure curiosité, je demanderais un test sérieux à JML, juste pour "rigoler", jaune bien sûr.
Avec cette merveille (collimatée), impossible d'avoir un semblant de sensation de netteté, toujours une sorte de "brouillard" entre l'objet observé et soi, même sur un truc à haut contraste genre la Lune.
Je sais, j'ai du tomber sur le mauvais numéro, mais la loterie à ce prix là, non. Et je suis sûr que mon histoire va rappeler des choses à pas mal de gens... qui reconnaitront la marque sans même que je la cite !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this