Sign in to follow this  
Joël Cambre

Laser vert puissant pour animations astro où trouver?

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bon finalement, qu'avons-nous appris par ce post?
Voilà un laser vert qui n'est plus interdit par la loi française alors que tout le monde le croit, qui ne détruit pas l'oeil des chats alors que leur pupille est beaucoup plus sensible que la nôtre*, qui ne gêne pas les pilotes d'avion alors qu'on le croit encore... Bref que d'idées reçues massacrées au passage!

On a appris aussi que: le laser vert de 5mW c'est pour les petits groupes rikiki de 3/8 personnes, et le 10mW colle pour les spectacles son et lumière avec groupes de 20 à 50 personnes.

* Si l'on en croit les expériences scientifiques de HaleBopp.

Zut le trolleur professionnel m'a doublé pour les 100 posts!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, bin ça évolue doucement mais sûrement.
C'est marrant, lors du 1° post à ce sujet il y a peut être 2 ans je m'étais retrouvé pratiquement tout seul à défendre le pointeur laser, un véritable lynchage, j'ai mis au moins 15 jours à me débarasser du goudron et des plumes.
La tendance a été bien inversée depuis, comme quoi rien de tel que de le tester pour se rendre compte de ses avantages et être rassuré quant aux peurs qu'il pouvait provoquer.
C'est le nom laser qui est souvent dans l'inconscient des gens lié au rayon de la mort des bouquins ou films de SF qui est responsable en partie de ces fantasmes.

Je l'ai toujours dit depuis le début, l'essayer c'est l'adopter .

Voilà epsi, j'en ai remis une bonne couche là

Share this post


Link to post
Share on other sites
On peut aussi observer avec le laser des phénomènes météo :
Ayant sorti un soir le téléscope malgré un ciel bien chargé en nuages, j'ai donné un petit coup de pointeur entre les nuages et là : surprise... un petit spot au bout du faisceau alors que d'habitude il se perd dans le ciel.
Du coup je laisse le pointeur allumé télescope à la verticale et prend le recul permis par mon jardin (30 m) et j'observe alors un petit trait vert à une distance et d'une longueur bien difficille à estimer(3 à 5 m de longueur à 150 ou 200 m de distance ??)et qui devait matérialiser une petite couche d'humidité très dense se situant sous les nuages car on voyait aussi bien ce trait sous les nuages que pendant le passage d'éclaircies.
A+
Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites
petite parenthese: dans mon boulot il m'arrive d'utiliser des lazers multicolors yag de 5 watts...
voila ca c'est dit
lucas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joël, tu as écrit: qui ne gêne pas les pilotes d'avion alors qu'on le croit encore... Bref que d'idées reçues massa crées au passage!

Conclusion un peu hative tout de même car aux US il me semble bien qu'un astram a été inquiété parce qu'un pilote de ligne avait perçu un faiseau en plein vol...
De là, à décréter le consensus unilatéralement c'est aller un peu vite... Autant franchir le Rubicon avec un Dragster
Debricon, faisant fi de ma réticence dogmatique habituelle je l'ai essayé et je ne l'ai adopté uniquement que dans des conditions suivantes:
Usage avec un public d'une dizaine de débutants en astro mais intéressés et curieux. Et je n'ai pas cédé aux demandes de certains qui voulaient voir et essayer ce laser qu'un ami m'a prêté...
Les autres usages ne me semblent pas pertinents et des solutions bien plus adéquates et rasurantes existent.

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 18-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
maire,
Voila le problème, tu l'écris :
"aux US IL SEMBLE bien qu'un astram a été inquiété parce qu'un pilote de ligne avait perçu un faiseau en plein vol...", un bruit, une rumeur, rien de plus, elle a décidément la vie dure malgré son impossibilité physique.
Comme il l' a été encore une fois souligné, les pilotes (sauf hélios.) ne oeuvent en aucune façon voir ce qui est dessous. Je laisse aux spécialistes des calculs tigonométriques pour dire à qulle distance, les pilotes ont vision sur le sol selon leur altitude de vol.
Exemple non transposable à 100% : Un porte-cointanaires d'environ 200m de long, timonerie tout à l'arrière, hauteur de la passerelle 15m au-dessus niveau de la mer : les hommes de quart ne voient pas à moins de quelques miles (1 mile vaut 1,859km),

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maire, je ne te comptais pas dans les nouveaux convertis, j'avais bien noté tes réticences et l'utilisation limitée que tu faisais du pointeur mais aussi une nette évolution positive par rapport à tes premiers posts sur ce sujet .
Tu nous a ressorti les avions, c'était bien d'essayer .

Share this post


Link to post
Share on other sites
camargue30,
Non pas un mile (prononcer maille) mais un mille (prononcer mil) dont la valeur est de 1852 m et non 1859.

Share this post


Link to post
Share on other sites
den: suis tout a fais d'accord je l'utilise un peut pour cela cela donne une bonne idee des particules en suspension dans l'air donc la pureté du ciel.
bon cieux oppy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toutiet,
Tu as entièrement raison, inexcusable de la part d'un officier de marine, avant de me reconvertir dans le droit de l'urbanisme, le "mile" étant une unité de mesure terrestre et équivalant à environ 1 600,00 m.
démonstration: diam de la terre à l'équateur = 40 000km
mesurer sur une circonférence de 360°.
Soit 1° = 40 000/360 = 111,111111 km
le degré étant lui-même divisé en 60 mn ou 60 milles, cela donne :
111,1111/60= 1,8518182 km arrondi à 1,852 km. CQFD!
Autre précision, sur les cartes, mesurer les distances sur l'échelles des parallèles et non sur celle des méridiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Camargue30 a écrit: Comme il l' a été encore une fois souligné, les pilotes (sauf hélios.) ne oeuvent en aucune façon voir ce qui est dessous. Je laisse aux spécialistes des calculs tigonométriques pour dire à qulle distance, les pilotes ont vision sur le sol selon leur altitude de vol.

... parfois quand je pilote un planeur j'amorce un virage pour mieux voir ce qu'il y a en dessous (approche de la piste, observation de la manche à air, etc.)... Bon aucun risque de me prendre un coup de laser vert nous sommes interdit de vol la nuit Ceci dit quand tu utilise un laser vert il t'arrive de l'incliner... non? Je te laisse le soin d'en déduire la suite
De plus certains avions ont des cockpits qui permettent de bien voir ce qu'il y a en dessous....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un autre truc auquel on ne pense pas, ce sont les passagers. Ben oui, dans un avion il n'y a pas que les pilotes ! Quand ils ont le mal de l'air et qu'ils se penchent par la fenêtre pour vomir, eh bien rien n'empêche qu'il puissent se prendre un coup de laser dans l'oeil !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maire,
Sur ce coup, ta mauvaise foi me stupéfie ! A te lire je n'ai jamais du voyager en avion.
cite moi un seul avion commercial qui s'incline assez pour que le pilote ou son co-pilote puisse prendre un tel rayon dans la rétine?
Un seul avion commercial, dont le ckpit est conçu de telle façon que le pilote ou le co-pilote puisse voir ce qu'il y a en dessous.
je pense que tu dois confondre avec le poste du mitrailleur avant des B17, 29 de la seconde guerre mondiale !

Share this post


Link to post
Share on other sites
camargue30, un problème de trigonométrie: un avion de ligne amorce un virage et incline à 15° avant de commençer son approche donc relativement bas en altitude... Un astram incline son laser vert vers M104 pile sur la trajectoire de l'avion. La puissance du laser est de 5mW. La distance de l'astram à l'avion est de .. etc... La probalité que le faisceau soit vu par les pilotes n'est absolument pas nul même si elle est statistiquement résiduelle.
Le rapport de la FAA (Federal Aviation Administration) sur cette question: http://www.hf.faa.gov/docs/508/docs/cami/0107.pdf
Désolé pour l'anglais. Bonne lecture.

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 18-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
maire,
Dans ton hypothèse : calcul de probabilité que le pilote ou le co-pilote se le prenne en pleine rétine ?
A quelle distance ton astram ou autre quidam? portée du rayon d'un laser de 5mW, entre 1000 et 2000m maxi!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et la probabilité qu'il se prenne un laser de discothèque ou de spectacle en plein air avec une puissance et une portée 100 ou 1000 fois supérieure ?
Ca fait quand même 25 ans au moins que ces lasers zébrent nos ciels nocturnes, s'il y avait un risque pour les avions on le saurait, ils en aurait parlé sur TF1 .

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne participerai pas à votre discussion parce que visiblement c'est un dialogue de sourds ;-) mais je voulais juste signaler que moi j'utilise un powertank celestron...
avec batterie chargée, je peux vous dire que ça dépote! idéal pour faire découvrir le ciel à des amis en toute sécurité!

voilou. mon petit grand de sel
PA

Share this post


Link to post
Share on other sites
Interessant le PDF, j'en ai sorti quelques éléments principaux:

"From January 1996 to July 1999, the FAA’s Western-Pacific Region identified more than 150 incidents in which low-flying aircraft were illuminated by lasers."

Ok c'est un peu plus que ce que je pensait mais illumination ne signifie pas nécessairement "dommages" pour le pilote ou le copilote ! A suivre.

"The misuse of laser pointers involving exposure distances greater than 10 feet is not likely to cause permanent eye injury."

Ok, les problèmes oculaires se posent en deça des 10 pieds (on va dire 30m pour nous). On est vachement plus près des 350m de tout à l'heure, et absolument pas dans des distances "publiques" pour un avion en phase d'approche !

"Momentary exposure from a laser pointer can cause discomfort and temporary visual impairment (glare, flashblindness, and afterimages), without causing permanent physical damage."

Là on parle effectivement d'inconfort, de gène et d'ébouissement. On est bien loin de rendre aveugle une personne qui s'est pris le laser pile dans les yeux durant une fraction de seconde lors d'un mouvement qui sera "malheureux" (je ne considère pas l'acte malveillant volontaire bien évidement). Toutefois être ébloui peut être génant et provoquer un "stress" dans le cas où la bonne vision est indispensable à l'activité (conduite ou pilotage). Hum, il faudrait savoir si les "boites à lumières" posées ça et là le long de nos routes par la maréchaussée ne sont pas un réel danger pour la conduite (?) mais ceci est un tout autre débat.


Les cas reportés en page 6 ne font écho que d'illumination d'hélicoptères, qui volent souvent bas, moins vite et qui disposent d'une vision vers le sol bien meilleure qu'un avion ... qui plus est un avion de ligne !

Le cas cité plus loin en page 4 (? c'est quoi cette numérotation ?) d'un avion illuminé en continu à 2 miles de l'aéroport me semble plus relever d'un acte terroriste que du simple "pointage malencontreux" ! Parce que à cette distance, rester pointé sur une cible en mouvement demande un asservissement précis (la tache faisait quelques dizaines de cm) on est loin du mouvement de la main.

"While there is little or no risk of biological damage resulting from momentary exposure to laser pointers, misuse of these devices can and has resulted in ocular injury. Such injuries from laser pointers are usually the result of prolonged self-exposure or malicious illumination by another
individual. ... Since the power output of laser pointers is relatively low (< 5 milliwatts), an exposure that could cause injury must be from close range (10 feet or less) and be several seconds to a few minutes in duration."

Voila ce que je cherchait : si a 5mW il faut être à 30m ou moins et illuminer plusieurs secondes un individu pour lui provoquer des dommages, je vois mal comment, même si la puissance est double, "injurier" (pour reprendre le terme anglais) un astram par accident avec un laser pour 1/100e de seconde !

Pour en avoir discuté avec un collègue, qui a travaillé sur des lasers, il me semble bien plus dangereux pour le pilote de se prendre un "coup" de laser IR qui -lui- va provoquer des brulures alors que le faisceau lui même sera parfaitement invisible !

En tout cas merci pour avoir transmis ce fichier PDF !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, bonjour
Je n'ai pas d'opinion sur le sujet !!!
Je ne fais que passer !!!
A+, Philippe

[Ce message a été modifié par C8+ (Édité le 18-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this