Sign in to follow this  
maire

Pollution lumineuse version III suite... soyez constructif!

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bonjour,

Deneb a, je crois, doublement raison :
* chacun essaye de donner des leçons aux autres
* chaque énergie a du pour et du contre...

Pour le premier point, disons que c'est le café du commerce, et qu'on échange. Ce qui est d'ailleurs parfois difficile : j'ai vraiment beaucoup de mal à ne pas m'emporter sur certains propos de Camargue, dans ce fil, et je ne comprends pas ses raisonnements surtout lorsque je les rapproche des opinions politiques qui sont les siennes... Mais bon, je vais continuer à lire...

Pour le deuxième point, je modulerais les propos de Deneb (s'il permet) : chaque énergie a du pour et du contre ***à la lumière de l'information dont on dispose***
Ca veut dire -en Français- que le lobby nucléaire a choisi une voie qu'il n'est pas (dogme !) question de discuter. Point. Ce qui fait que certains débats sont biaisés. Exemples :
Quid de la micro production d'énergie vs centralisation de la production ?
Quid du *vrai* calcul de rentabilité (ce que ça rapporte/ce que ça coûte), vu que la source d'énergie est gratuite, dans le cas du solaire, de l'éolien, de l'air comprimé...
Quid des questions du traitement des déchets, quelle que soit la source, donc y compris le nucléaire !

La terre n'a qu'une seule source d'énergie, disponible d'ailleurs en permanence : le soleil. Cette énergie peut être utilisée directement (solaire), après une transformation (vent, par les phénomènes météo) ou après un paquet de transformations (pétrole).

Il est temps je crois qu'on se pose les questions du "comment on utilise l'énergie", et du "comment on récupère l'énergie dont on a besoin".
C'est un débat de société de riches. Mais ça veut pas dire qu'il faut continuer à se comporter comme des crétins et des irresponsables.

bons ciels
gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
kenaroh,
Encore une fois, écrire sans savoir : début des années 80, la coopérative hlm des Landes a initiés des programmes de constructions de maisons en bois. Qui en était le directeur intérimaire à cette époque? Ce pauvre crétin de Camargue30, drôle n'et-il pas?
De même si tu ne le sais pas, il est tout à fait possible de construire des collectifs en bois (3 ou 4 étages maxi, je crois).
Mais sur le fond du problème de l'utilisation de l'espace, pas un mot!
Tu me traite d'irresponsable quant à ma façon de voir les problème énergétiques, à la limite c'est ton droit,toout comme celui de préferer l'utilisation privative du sol constructible alors que je lui préfère l'utilisatioin collective de la même surface, ce qui a l'avantage de pouvoir loger plusieurs familles sur la même surface = économie d'espace, de VRD, etc... et pas de mitage, donc pas nécessité de réaliser des voiries qui seront éclairées la nuit par des lampadaires. CQFD!!!

g.bd,
tu as écrit : "Quid du *vrai* calcul de rentabilité (ce que ça rapporte/ce que ça coûte), vu que la source d'énergie est gratuite, dans le cas du solaire, de l'éolien, de l'air comprimé...". Or et sauf erreur de ma part, si l'air est gratuit, l'air comprimé, elle ne l'est pas, il faut de l'énergie pour entrainer les compresseurs;

[Ce message a été modifié par camargue30 (Édité le 25-07-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le coût réel du Kw nucléaire a été beaucoup et volontairement sous-estimé par EDF, personne ne peut le connaître. La gestion des déchets et surtout les futurs démantèlements des vieilles centrales va faire complètement exploser ce coût.
Penser qu'on va laisser des tonnes de déchets qu'il faudra refroidir, surveiller de très près pendant des siècles pour les plus virulents, quelle irresponsabilité!
Nos descendants auront vraiment toutes les raisons de nous maudire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bah, après tout, vivons dans le présent hein, les déchets, d'ici 50 ans ils sauront comment y faire, carpe diem....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour certains, la recherche et la science seraient figées. Nous ne savons pas, aujourd'hui, comment désactiver au maxi ces déchets. Donc, la science n'en saura pas plus dans 1 ou 2 siècles.
Quand on regarde tout ce qui a été trouvé et inventé durant les 2 siècles passés (plus que durant toute l'histoire de l'humanité), il y a gros à parier que nos descendants auront fait des bonds dont nous n'avons même pas idée ce jour!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Ah, Camargue... Tout en poésie...
On peut saloper, puisque nos descendants sauront nettoyer.
Pourquoi qu'y sauront nettoyer, hein ? Parce qu'on avance plein pot dans le progrès depuis 2 siècles.

Tu as raison sur 1 point : ça fait 2 siècles (pressa poco) qu'on salope.

Camargue30, que la vie est simple et bien faite...

bons ciels
gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben ça va fort aujourd'hui les gars !

Y sont partis là ! A donf !

Je me marre d'entendre des trucs pareil, quand on regarde l'altermondialiste de base jeter son mégo par la portière de son van VW fumant comme une cheminé !
En faisant le monde avec un type de greenpeace sur la même fréquence.

Dites les gars, juste une question, vous avez calulé le volume de déchet des missions spaciale US pour lancer et entretenir notre beau HUBBLE?

Bonne nuit et à demain

Share this post


Link to post
Share on other sites
g.bd,
Que le temps des cavernes doit te manquer. Serais-tu si naïf pour ne pas savoir que le fabrication des verres pour mirroir, des occulaires, etc de tes instruments pollue énormément.
je n'ai jamais dit que l'on pouvait tout saloper, cette affirmation de ta part est une déformation volontaire de mes propos.
Je dis et continue de dire que si, aujourd'hui, dans notre pays nous n'avions pas l'électricité nucléaire, tu ne serais pas devant ton écran, moi non plus d'ailleurs.
Tu paierais ton Kw/h 2 ou 3 fois son prix actuel.
Pas de réfrigérateur, ces engins polluent. Dis à ta époiuse ou compagne d'aller laver le linge au lavoir municipal, la machine à laver tourne avec de l'électricité nucléaire et vous avez un lave vaisselle, il en est de même.
Que c'est beau de donner des leçons, mais peut-être vaudrait-il mieux de ragarder tout ce que tu utilise et oublier avec quelle énergie cà fonctionne!
Pour ce qui me concerne, je pense être honnête et ne prêche pas pour un mode de vie qui ne serait pas le mien. Je ne suis pas certain que tous ici n'en fassent de même.

[Ce message a été modifié par camargue30 (Édité le 25-07-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir

Bon, Camargue30, maintenant tu me fais peur...
Tu dis un truc, le contraire, une troisième version. Moi je ne peux pas suivre, ni discuter.

Tu me feras quand même le plaisir désormais d'écrire kW.h

* k : petit k pour kilo, comme kg, km, kW
* W : grand W pour Watt. Majuscule car c'est un nom propre : James Watt.
* . : point pour dire que c'est multiplié, pas divisé (/)
* h : petit h pour heure

L'énergie s'exprime en J (Joules, de James Joule) ou en kW.h, c'est plus commode par ex. pour EDF. Remarque : il n'est pas obligatoire de se prénommer James pour laisser une trace en physique.

Tu remarqueras que je réponds pas sur ma naïveté, le temps des cavernes, le réfrigérateur, la lessive, les leçons que je donne et toutes tes amabilités délirantes.
Je ne répondrai probablement plus à tes messages, je pense. Tu sais déjà tout, tu as déjà tout vu, tout fait, tout réfléchi... Tu n'as rien à apprendre de personne.

bons ciels
gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
G.BD
Non, je n'ai pas tout fait et, ne connais pas tout malgré une cinquantaine d'années très riche.
À 17 ans, marine nationale pour 3 ans,, puis 1 an en tant que vendeur chez Olivetti et embarquement dans la marine marchande pour naviguer au long cour. Durant cette période, je n'ai pas vu que du soleil : guerre civile en Indonésie et les cadavres flottés dans le port de Djakarta,
En juin 67 départ en Israël, premier kibboutz en plein désert du Néguev, puis vallée de Beithshan, frontière avec la Cisjordanie, les raids de l'aviation et les bombardements des villages palestiniens au napalm, retour en France en février 68 et nouvel embarquement de 6 mois, puis de nouveau Israël, prise de la nationalité, l'armée me voulait et moi ne la voulais pas, donc désertion et retour définitif en France en Juin 69.
Reprise de mes études et commencement de ma carrière dans l'immobilier (HLM et promotion privée) fac le soir, aboutissant à un capacité en doit, puis un institut du CNAM (ICH), enfin, décide de passer deux DESS d'Urba et d'Aménagement du territoire.
Je pense avoir eu une vie riche, j'ai eu la chance de pouvoir faire ce que je voulais, du bon, du mauvais. Des souvenirs de toutes beauté, d'autres qui me donnent encore des cauchemards, mais je ne regrette rien et referais la même chose si c'était à recommencer, à une exception : je m'engagerai résolument aux coté des Palestiniens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les adhérents à la liste Ciel Noir ont reçu une info transmise par Christophe Martin-Brisset: le Conseil Général de l'Essex (G-B) envisage l'extinction de l'éclairage public de minuit à 5h. Voici le contenu du message:

Résumé d'une information diffusée sur le site web du Conseil Général de l'Essex (1,3 milllion d'habitants), Grande Bretagne (le 15 juillet 2006) et commentée dans le « Daily Télégraph » du 16 juillet.

Traduction par David Porthmouth, correspondant ANPCN 78

Pas besoin d'être une lumière dans l'Essex

Le Conseil Général de l'Essex (1,3 million d'habitants), conscient du besoin de prendre des mesures radicales pour la réduction des émissions du bioxyde de carbone, de réduire la pollution lumineuse et de conserver l'énergie, va faire évoluer sa pratique traditionnelle d'éclairer sa voirie et ses espaces publiques toute la nuit sans interruption.

Selon une information officielle diffusée le 14 juillet 2006, M. le Conseiller Rodney Bass, Membre de la Commission Voirie et Transport a annoncé que l'éclairage public sera dorénavant éteint entre minuit et 5h du matin dans des "zones appropriées".

"En tant que collectivité, nous sommes conscients de notre responsabilité à prendre des initiatives sur le plan local qui touchent les problèmes mondiaux de l'environnement" a déclaré M. Bass.

"Nous possédons un parc de 120.000 points lumineux, correspondant à l'émission de 19.000 tonnes de carbone équivalent par an. Dans la mesure où nous incitons nos administrés à réfléchir sur l'impact de leur mode de vie personnelle sur l'environnement, il est normal que la collectivité agisse de la même façon. D'une manière générale, nous devons analyser les conséquences de l'ensemble des politiques de notre Département sur l'environnement".

"Suite à une étude sur notre consommation énergétique globale, nous avons conclu que si dans certains endroits la permanence de l'éclairage public paraît souhaitable, la généralisation de cette pratique traditionnelle constitue une source de gaspillage énergétique".

"Compte tenu de la taille et la diversité du Département, il nous paraît judicieux d'oeuvrer pour un éclairage public flexible à l'opposé d'un éclairage nocturne permanent" a dit M. Bass.

Lord Hanningfield, Président du Conseil Général, souscrit entièrement à la nouvelle politique d'éclairage. "Notre Région a été toujours ouverte à l'innovation et cette action n'est qu'un nouvel exemple de cette attitude. Pour la mise en oeuvre de la nouvelle politique, nous nous concerterons avec les acteurs locaux et la police afin de trouver les solutions optimales pour les communes individuelles" a-t-il déclaré.

Il est l'intention du Département d'introduire la nouvelle politique à l'ensemble du territoire à commencer par les communes pilotes d'Uttlesford (31.000 habitants, près de l'aéroport de Stansted) et Maldon (60.000 habitants).

Selon ses détracteurs, le conseil de M. Bass aux administrés qui ont peur du noir est... "Carry a torch" (se munir d'une lampe de poche) ! Pas si bête, après tout. ( fin de citation)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le nombre d'accident de la route va donc augmenter de façon vertigineuse, les cambriolages, l'insécurité pareil !!!

Ho mon Dieu ca va être horrible !!!!!

PAS DE CA EN FRANCE SVP !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Projecteur à rayon laser (suite)
c'est avec quelque retard que je vous communique la réponse du Préfet du Gard (voir le début : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/018650-9.html)
PRÉFECTURE DU GARD

DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET CES LIBERTES PUBLIQUES

BUREAU DES ELECTIONS ET DE L'ADMINISTRATION GÉNERALE

REF. : DRLPIBEAGlRDP/N'

Nîmes, le 11 août 2006

AFFAIRE SUIVIE PAR : Rui de PINHO TEL. 04 66 36 41.80
FM: 0466364176
MEL: rui.de-pinho@gard.pref.gouv.fr

Monsieur,

Par lettre du 24 juillet 2006, vous m'apportez des éléments supplémentaires sur le fonctionnement d'un projecteur à rayon laser dans le parc forain Mariland (nom actuel Amigoland) au Grau du Roi et appelez mon attention sur le jugement du tribunal administratif de Grenoble du 4 juillet 200 l,qui a attribué à ces dispositifs la qualification de « publicité »,en raison de leur puissance,leur dimension,leur intensité et parce qu'ils sont destinés à être vus de loin.
En effet, la cour administrative d'appel de Lyon, qui a confirmé, en date du 8 février 2005, le jugement du tribunal administratif ci-dessus, a considéré que ces dispositifs, destinés à attirer l'attention du public et visibles à une grande distance, dépassaient la fonction d'enseigne, réglementairement prévue pour signaler la proximité, et constituaient une publicité à part entière.
Il s'agit donc d'un dispositif de publicité lumineuse, soumis à l'autorisation du maire ,en application de l'article L58l-9 du code de l'environnement et non pas à autorisation préfectorale,au sens de l'article L58l-l8 du même code,dont la procédure ne concerne que les enseignes,
Je transmets donc votre demande à Monsieur le maire du Grau du Roi, qui agit en cette matière au nom de l'Etat., et lui demande de me tenir informé de la suite réservée à ce dossier.
Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Le préfet,

Ma réponse ci-dessous :

copie : Mme. Nelly OLIN, Le Grau-du-Roi, le 21 août 2006
Ministre de l’Écologie et du Développement Durable
Direction de la réglementation et
et des liberté publiques

Monsieur le Préfet,
Par courrier ci-dessus référencé, en date du 11 août, vous me faites savoir que vous transmettez le dossier à Monsieur le Député-Maire du Grau-du-Roi, car de votre point de vue il s'agit d'un dispositif de publicité lumineuse et que de ce fait, un tel dispositif n'est pas soumis aux dispositions de l'article L581-18 du de l'environnement.
Je suis stupéfait de constater qu'un Préfet de la République ignore délibérement et sciemment les termes de la Circulaire sur les lasers "Ministère de l'environnement - 26 mai 1997" qui est sans aucune ambiguité en ce qui concerne les dispositifs à rayonnement laser : Chapître II - A - Champ d'application de l'autorisation préfectorale ...
. Seuls les dispositifs constituant des enseignes au sens de l'article 3 de la loi d'une part et utilisant d'autre part une source de rayonnement laser entrent dans le champ d'application de l'autorisation préfectorale préalable.
Je considère que votre attitude, indigne d'un représentant de l'Etat, dans ce dossier n'est dictée que dans le seul but de faire trainer les choses et de vous éviter toute confrontation avec l'exploitant sachant très bien que le parc Amigoland ferme ses portes dans quelques jours.
Vous ne serez donc pas étonné que je transmets votre courrier et cette lettre à Madame la Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable ainsi qu' à Monsieur le Président de la République aux fins de les informer de quelles façons les lois sont appliquées sur le terrain par ceux qui sont en charge du respect de la légalité républicaine.
Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de ma considération distinguée.

Daniel-Pascal BLACHERE

Dès que j'aurai réponse à cette lettre je vous en communiquerai la teneur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Projecteur à rayon laser (suite)
c'est avec quelque retard que je vous communique la réponse du Préfet du Gard (voir le début : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/018650-9.html)
PRÉFECTURE DU GARD

DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET CES LIBERTES PUBLIQUES

BUREAU DES ELECTIONS ET DE L'ADMINISTRATION GÉNERALE

REF. : DRLPIBEAGlRDP/N'

Nîmes, le 11 août 2006

AFFAIRE SUIVIE PAR : Rui de PINHO TEL. 04 66 36 41.80
FM: 0466364176
MEL: rui.de-pinho@gard.pref.gouv.fr

Monsieur,

Par lettre du 24 juillet 2006, vous m'apportez des éléments supplémentaires sur le fonctionnement d'un projecteur à rayon laser dans le parc forain Mariland (nom actuel Amigoland) au Grau du Roi et appelez mon attention sur le jugement du tribunal administratif de Grenoble du 4 juillet 200 l,qui a attribué à ces dispositifs la qualification de « publicité »,en raison de leur puissance,leur dimension,leur intensité et parce qu'ils sont destinés à être vus de loin.
En effet, la cour administrative d'appel de Lyon, qui a confirmé, en date du 8 février 2005, le jugement du tribunal administratif ci-dessus, a considéré que ces dispositifs, destinés à attirer l'attention du public et visibles à une grande distance, dépassaient la fonction d'enseigne, réglementairement prévue pour signaler la proximité, et constituaient une publicité à part entière.
Il s'agit donc d'un dispositif de publicité lumineuse, soumis à l'autorisation du maire ,en application de l'article L58l-9 du code de l'environnement et non pas à autorisation préfectorale,au sens de l'article L58l-l8 du même code,dont la procédure ne concerne que les enseignes,
Je transmets donc votre demande à Monsieur le maire du Grau du Roi, qui agit en cette matière au nom de l'Etat., et lui demande de me tenir informé de la suite réservée à ce dossier.
Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Le préfet,

Ma réponse ci-dessous :

copie : Mme. Nelly OLIN, Le Grau-du-Roi, le 21 août 2006
Ministre de l’Écologie et du Développement Durable
Direction de la réglementation et
et des liberté publiques

Monsieur le Préfet,
Par courrier ci-dessus référencé, en date du 11 août, vous me faites savoir que vous transmettez le dossier à Monsieur le Député-Maire du Grau-du-Roi, car de votre point de vue il s'agit d'un dispositif de publicité lumineuse et que de ce fait, un tel dispositif n'est pas soumis aux dispositions de l'article L581-18 du de l'environnement.
Je suis stupéfait de constater qu'un Préfet de la République ignore délibérement et sciemment les termes de la Circulaire sur les lasers "Ministère de l'environnement - 26 mai 1997" qui est sans aucune ambiguité en ce qui concerne les dispositifs à rayonnement laser : Chapître II - A - Champ d'application de l'autorisation préfectorale ...
. Seuls les dispositifs constituant des enseignes au sens de l'article 3 de la loi d'une part et utilisant d'autre part une source de rayonnement laser entrent dans le champ d'application de l'autorisation préfectorale préalable.
Je considère que votre attitude, indigne d'un représentant de l'Etat, dans ce dossier n'est dictée que dans le seul but de faire trainer les choses et de vous éviter toute confrontation avec l'exploitant sachant très bien que le parc Amigoland ferme ses portes dans quelques jours.
Vous ne serez donc pas étonné que je transmets votre courrier et cette lettre à Madame la Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable ainsi qu' à Monsieur le Président de la République aux fins de les informer de quelles façons les lois sont appliquées sur le terrain par ceux qui sont en charge du respect de la légalité républicaine.
Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de ma considération distinguée.

Daniel-Pascal BLACHERE

Dès que j'aurai réponse à cette lettre je vous en communiquerai la teneur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Prefet découvrira peut-être une circulaire qu'il ne connaissait pas ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis d'accord pour sensibiliser les gens au problemes que l'on rencontre avec l'eclairage public mais ou peut on le faire ? des feux d'artifices il n'y en a pas tout le temps ....
et bien moi qui reviens de la cite de l'espace je suis aller au planetarium et figurer vous qu'une chose tres simple consisterait a montrer au gens dans le planetarium la difference de vision du ciel avec et sans la pollution lumineuse ... car pour le moment le presentateur se contente de dire avec la PL en ville vous n'en voyez pas autant....
si les planetariumsplutot que d'en parler le montrait peut etre les gens seraient ils plus touche par le probleme...
Il y a aussi l'idee qui a ete evoquee au moment des feux d'artifices...
cote coup je crois qu'une aou deux villes en france sont en train de faire le test de nouveau eclairages en ville malheureusement est ce que les resultats seront rendus public rien n'est moins sur.
quand a montrer au gens le cout d'un eclairage public je ne suis pas persuader que cela leur causent beaucoup car a l'heure actuelle cela ne semblent pas les toucher directement sinon je pense que les choses auraient evoluees beaucoup rapidement mais par contre si l'assoc peut avoir des reportage sur ce qu'elle defend et ce de maniere reguliere cela finira peut etre par interpeller les gens surtout si c'est au journal de 20h....
par contre il faut exclure les actions coup de poing car cela sera le meilleur moyens que tout ce qui est ete entrepris auparavant ne tombe au oubliettes et que l'on soit considerer comme des terroriste de l'anti eclairage...
au passage je connait une ville qui eteind tout pendant la nuit les amis ... dommage elle se trouve en bretagne ... c 'est lanrivoire il en existe une autre qui coupe sont eclairage public a partir de 22h30 alors cela est possible la preuve..
enfin pour les defenseur de l'insecurite qui se targuent de dire qu'en laissant les eclairage il y a moins d'agression dans ce ville la il ne se passe rien alors peut etre q'uen s'appuyant d'exemple concret comme ces deux la peut etre que cela peut faire reflechir les maires d'autres villes.....
a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
maire,
Je pense qu'il faut dire "qu'il ne veut pas connaître". En effet, je le lui ai jointe avec mes 2 précédents courriers, sans oublier que ces références étaient clairement indiquées dans le coprs de la lettre : N°, date, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this