Sign in to follow this  
celestron20

Dobson Meade Lightbridge 400mm

Recommended Posts

==>Kentaro: je suis complètement d'accord avec toi. Je pense que le prix sera près de 3 000€ (ce qui représente un montant important) et que si on doit refaire la monture et retoucher le miroir pour pouvoir profiter pleinement de son instrument, autant acheter directement des optiques de bonne qualité et réaliser la monture.

Enfin, c'est aussi mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Nombreux sont ceux qui ont deux mains gauches ou qui ne se sentent pas (à tort à mon avis)de se lancer dans l'aventure de la construction personnelle, ou qui n'ont pas la place pour ça, alors, pour ceux là, qui veulent quand même accéder à un grand diamètre pour un prix abordable....ne soyez pas trop durs.
Se lancer dans la construction perso, surtout pour le premier dob et quand on est seul face à ses problèmes, c'est pas évident. Le site dévolu aux dobs et le forum aident un peu il est vrai mais quand même, c'est pas si simple que ça de concevoir du début à la fin son engin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est marrant Kantaro le nombre de certitudes sur un produit qui n'est pas encore sorti...
Mais c'est cool, grace à tout le monde, on sait maintenant que ce dobson est une grosse arnaque puisqu'une grosse M... à tous les niveaux. Et dire que certains ont faillit l'acheter... (brrr ça fait froid dans le dos).
Les ingénieurs de meade, on devrait les pendre haut et court pour leur incompétence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'incompétence des ingénieurs de Meade, ils lont déjà prouvée à maintes reprises. C'est frustrant, d'autant plus qu'ils sont capables du meilleur. Cf l'exemple du 114/900, ancien modèle vraiment bien, et nouveau modèle vraiment pourrave (je sais de quoi je parle, j'ai, essayé les deux!).

Share this post


Link to post
Share on other sites
acheter un kepler ou TS et refaire la structure c'est plus facile que partir de zero !

c'est comme que j'ai fais mon 300

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et ne soyez pas trop dur avec les dobson Kepler, ils ont un exellent rapport qualité/prix tout de même, et les optiques sont acceptables (en tout cas le mien donne de bons résultat).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Teovitch, j'ai vu de mes mains vu le Lightbridge 300 et l'ai essayé. Et d'après les photos présentées, le 400 est essentiellement un agrandissement du 300.

Pour les pattes de l'araignée trop étroites, le collage du secondaire, la taille des tourillons, et la conception du rocker, il suffit de voir les photos et un exemplaire du 300. Pour les vis de collimation du primaire, il y a un post sur ce forum qui l'évoque, pour un 300. Il faudrait espérer que le probleme a été résolu sur le 400.

Mon propos n'était pas lancer une polémique ni de descendre en flèche un nouveau produit pas encore sorti, mais de lister les points pouvant poser problème à un futur acheteur ou nécessitant une amélioration.

Il s'agissait également de répondre à la remarque/question: cela vaut-il encore le coup de construire son propre engin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
KENTARO :

Je possède le 300 Lightbridge depuis peu. C'est d'ailleurs moi qui ai lancé le post que tu évoques sur le problème de ses vis de collim.
Cependant il ne faut rien exagérer : ce problème est MINEUR, juste un peu chiant sur le terrain de nuit (on perd du temps), mais vraiment pas rédhibitoire. J'ai lancé le post pour optimiser au max le bousin afin d'en tirer sa quintessence. Car cette dernière est INCROYABLE pour le prix. Je sais de quoi je parle, étant amoureux des belles optiques et possédant pour cette raison un gros Mak russe INTES-MICRO avec un piqué et un contraste fabuleux.

Un problème plus "emmerdifiant" avec ce scope, c'est son équilibrage, puisqu'il pique du nez (même avec le frein serré)entre 0 et 45° de hauteur lorsqu'on met une bino et/ou des accessoires lourds sur la cage du secondaire... (je viens d'ailleurs de lancer un nouveau post - merci de m'aider !).

L'INTES je pense même le revendre, tellement la qualité du Lihtbridge n'a rien à lui envier - avec en plus plus du double de lumière collectée et un pouvoir séparateur nettement accru - c'est dire !

Alors oui bien sûr : c'est taillé en série à Taïwan (mais sur cahier des charges apparament exigeant, et avec un contrôle qualité) et c'est du Meade (quel crime de collabo abominable ! Salauds de ricains fascites !). Meade qui est capable du meilleur comme du pire... En l'espèce, c'est plutôt du meilleur.
D'ailleurs Jean-Marc Lecleire m'a confirmé par mail qu'il en a testé 4. Tous étaient apparament à lambda/6 PTV - soit environ L/12 RMS (valeur confirmée par Astromag, et pas L/2 comme affirmé dans Ciel et Espace - ??? !!!). Et m'a chaudement recommandé cet instrument. Je me tatais afin de savoir si je lui prenais directement avec sa retouche à l/16 + aluminures Hilux, car il fallait attendre au moins 3 mois...
De surcroît, il était en rupture de stock, et n'allait pas en recevoir avant mi-septembre, et tous semblaient d'ailleurs déjà réservés ! Il m'a lui-même conseillé de le prendre "sortie d'usine", car déjà excellent comme tel (quite à le faire retoucher par lui après selon les attentes de chacun et les éventuelles "frustrations" en planétaire à -très- fort grossissement).
C'est la raison pour laquelle je lui ai fais cette infidélité (mais je compte bien le faire repolir chez lui à moyen terme, dans quelques mois), car le succès de ce scope est tel que les ruptures de stock m'ont fait sauter sur l'occasion dans les PA. D'ailleurs si J-M Lecleire me lis ici, qu'il m'en excuse... mais je le ferais bosser dans quelques mois (pas parce que je me sens obligé - quoique - mais parce que cela en vaut la peine. Passer d'un TRES BON instrument à un instrument TOP, miam,miam...).

Testé sur la lune à fort grossissement (environ 400X) : génial : des détails époustouflants - Gabal vous le confirmera - de partout ! Beaucoup plus de choses à voir qu'avec mon Mak Intès Micro M715 (180mm à f/d 15). Images très fines, détaillées, contrastées et très piquées... Des détails de l'ordre d'un kilomètre maxi évidents à voir. Je suis peut-être chanceux et suis peut-être tombé sur un mirroir qui a été le premier poli de sa série par la machine ? En tous cas c'est fabuleux...


[Ce message a été modifié par Astroliv (Édité le 15-09-2006).]

[Ce message a été modifié par Astroliv (Édité le 15-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout a fait ok!quand le miroir est bien à température,et que la collim.est paufinée sur une étoile,çà crache!j'ai été jusqu'à 700 fois sur la double-double,par curiosité,car n'étant pas fait pour çà,et la turbulence etait quasi-nulle ce soir là.résultat,2paires de billes dans leurs diques d'airy,tres espacées,magnifiques.c'est dire les possibilités.çà devrait dépoter sur la lune et saturne à la bino,dans de bonnes conditions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attila 08 : exact. La mise en température et une collimation précise est la condition sine qua non pour le juger. Je ne suis pas allé jusqu'à 700 X (!), mais ton résultat obtenu ne m'étonne pas. C'est vraiment un instrument incroyable pour son prix.
Au fait Attila : pourrais-tu m'expliquer comment tu fixes tes contres-poids aimantés (de haut-parleurs) avec la feutrine sur le tube pour l'équilibrer ? Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah, c'est du GSO. Les optiques sont plutôt bonnes.

Et le secondaire collé ne gêne pas tant qu'il n'est pas contraint.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Astroced69:

Je suis intéressé par ton projet. Peux-tu me laisser ton mail ? Peut-être pourrions-nous négocier des prix sur l'usinage des pièces.

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans notre assos nous avons deux light bridge dont celui d'astroliv. Ce qui est surprenant, c'est qu'ils mettent mettent une claque en piqué, contraste et mécanique aux xt12 et kepler disponibles aussi. Cela tient essentiellemnt à la collimation, stable et facile à obtenir avec un laser (verifier le centrage de l'oielleton du primaire et la bonne qualité du laser), la mécanique de l'ensemble bien conçu et l'optique. Un frein un peu faible pour les accessoires lourds toutefois.
En parralèle avec un OO 350 Hilux collimaté, il fait jeu égal, quintète visible sans problème avec son occulaire d'origine, un peu moins grossit que dans l'OO. Champs stellaire splendide. Dentelle visible avec un simple filtre cls, toujours l'occulaire d'origine et de nombreuse taches floues au rendez vous pour les constellation d'automne. En bino, les objets accessibles à fort grossissement (400X, M27, M13, M15, M57, M31 pour notre test), barlow oblige, sont splendides et contrastés, mieux que dans mon 400 Astam qui grossit trop et qui soufre d'un problème de bafflage.
Il se monte en 5 min seul, le télescope idéal pour de courtes soirées par exemple.
Partis avec beaucoup d'à priori sur ce scope nous n'en revenons toujours pas...J'attends avec impatience le 400.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabal franchement je trouve que la collimation tient trés bien sur le XT12.Pour preuve je l'ai doté de roulettes en caoutchouc donc non gonflables et malgré cet inconvénient il garde sa collimation et en plus mes dalles de terrasses ne présentent pas une surface trés plane.
Lors du transport ça branle un peu mais la collimation tient.

Share this post


Link to post
Share on other sites
hey dites encore heureux que le 300m en montre plus qu'un M715 de 180mm de diamètre.

PAr contre si du point de vue piqué y'a pas énormément de différence ça devient très intéressant, voir bandant.

Gabal ou Astroliv, avez-vous comparé votre OO 350mm avec des xt12?
Appremment vi, ça m'intéresserait d'avoir vos avis détaillés en piqué lunaire par exemple ?

Sinon faut voir ce 400mm, le problème c'est qu'un miroir de 300mm, c'est encore relativement tolérant côté barillet, mais à partir de 400mm qu'un barillet devient un cran plus délicat.

[Ce message a été modifié par HAlfie (Édité le 16-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme Gabal, j'etais assez echaudé par Meade pour avoir utilisé pendant des années un starfinder 16 en carton.
Mais j'ai observé plusieurs fois avec un ami qui a un lightbridge de 254, c'est un super rapport qualité prix.
J'attends le T400 avec impatience.
David.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Excellente nuit passée dans la campagne héraultaise sous un ciel cristallin. Transparence venteuse télescopes girouettes, astrams fébriles.
Marc : J'aime beaucoup le xt12 pour le push to mais celui que nous utilisons est incollimatable au laser (je sais pas pourquoi), et la collim du secondaire est pénible. Comme nous nous déplaçons beaucoup, la collim sur place est indispensable à chaque fois.
Il a fallut à Astroliv du temps et de la fureur pour collimater son LB, mais le système de bloquantes et tirantes à ses secrets que seule la pratique livre. Finalement il y est arrivé et ce fut encore une fois splendide.
Je n'est jamais était convaincu des images du xt12. Manque de finesse à fort grossissement, chute rapide du piqué et du contraste dés D/3. Avec le 350 OO ou le 300 LB les grossissement optimaux s'ateignent facilement, plus souvent de D/2 à D en ciel profond, en mono ou en bino. En planétaire il est déraisonnable d'observer en dessous de D avec l'OO même avec forte turbulence et il n'est pas du tout rare de faire des pointes à 2D avec un zoom swaroski et powermate. Quelques soirée à 900X avec un empilement de barlow et l'OO en équatorial furent mémorables.
Par rapport à l'xt12 ? Ne pas pouvoir dépasser D/3 sans détérioration de l'image rends l'utilisation peu interressante de cet exemplaire mais c'est hors sujet ici.
J'aimerais bien savoir si le 200 LB peut être du voyage de temps en temps à la place de la petite apo ou mak qui servent à chaque fois. Il ne doit pas être beaucoup vendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il ne faut pas non plus croire au Père Noël, un instrument de grand diamètre c'est lourd. C'est la vie. Ceux qui n'en veulent pas parce-que c'est trop lourd ils n'ont cas s'en prendre à eux même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca veut dire quoi "s'en prendre a eux memes"? regretter de ne pas ressembler a Schwarzy ?

Par contre l'Obsession de 450mm ne pese que 40kg... Bien sur ce n'est pas le meme prix non plus....

Share this post


Link to post
Share on other sites
58 kilos c'est le telescope complet?
mais comme il se demonte en plusieurs parties ça doit etre quand mm moins lourd. de plus rien n'empeche de "customiser" la base et de lui adjoindre des roulettes et deux barres pour le transport façon brouette.

[Ce message a été modifié par xavier2 (Édité le 17-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabal, vôtre XT12 semble être un cas à part si j'en crois les deux autres XT12 que j'ai cotoyé. Mon XT12 se collimate avec laser en 5 mn. J'ajoute que sur le mien à 300x sur la Lune ça pique bien... J'ai pas pu essayer à plus encore. Je viens de changer son PO pour un autre à démultiplication 1/10° car dans les forts grossissements (à partir de 250 à 300x) la mise au point devenait difficile sur le PO d'origine.
Seul défaut : la collimation est à refaire à chaque sortie avec déplacement en voiture. Le laser permet de le faire sur place les doigts dans le nez. C'est vrai qu'à F/5 avec une araignée fine, faut pas demander des miracles non plus. Par contre le contraste des images est au RDV lui, on ne peut pas tout avoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this