Sign in to follow this  
celestron20

Dobson Meade Lightbridge 400mm

Recommended Posts

58 kg le 400 mm ?! Lourd ?!!!
Vous rigolez !!!

Le Newton SW 254 mm et son EQ6 font 49 kg ...
Rajoutez une batterie 12 volts, un Telrad et on dépasse les 60 kg de matos.

Et comme le dit Xavier2, le fractionnement du poids en plusieurs pièces devrait permettre un transport plus facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Joël, je pense aussi que ce xt12 ne fait pas référence et qu'il évoluera. D'autant plus que l'intelliscope est tombé en carafe. A noter l'OO ne nécessite pas d'être recollimater à chaques sorties mais que nous nous en assurrons toujours.
T. Clavel, nous observons de beaucoup de coin différents, du Larzac au parc nationnal de cévennes, le plus souvent possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelle belle nuit ! Comme vous l'as dit Gabal plus haut, j'ai passé un peu de temps et d'énervement pour collimater le Lightbridge ("avec du temps et de la fureur" LOL !). Mais c'est plus du à mon inexpérience des Newtons (sauf mon vieux 114/900 que je ne collimatais jamais à l'époque, je ne savais que celà existait !) qu'au scope en lui-même (d'ou mon post qui demande comment acheter - ou faire - des Bob's Knob).

La qualité de ce scope se confirme encore : nonobstant la fabuleuse capacité à capter des photons (300 oblige), le contraste et le piqué d'image sont fabuleux sur le Lightbridge. Aucune "frustration" par rapport à mon Mak Intes-Micro M715 (180mm à f/d 15 à 24% d'obstruction centrale).


HALFIE : pas comparé directement au XT12, mais définition (bien plus même, cause pouvoir séparateur doublé), piqué et contraste identique à mon M715 (les étoiles sont cependant un petit peu moins fines - mais "piquées" -, ce qui est normal pour un Newton comparé à un Mak).

Sur la lune dimanche dernier (à la bino à 300 et 400 X): c'est dément. Impossible de détailler tout par écrit. Il faut en faire l'expérience... Des cratelets partout dans Fracastor, la faille de son fond d'arène évidente, des différences d'albédo et de structure basaltique nettement marqués,...
Gassendi pareil : outre toutes les failles, je voyais parfaitement les différences de déclivité dans les canaux. Sur Rima Hyginus : j'ai parfaitement séparé les 4 petits cratelets ronds (de taille decrescendo) alignés côte à côte le long dans la faille sur son côté ouest.
C'est encore plus beau que sur les photos du Grand Atlas de la Lune (Larousse) de Thierry Legault et Serge Brunier (c'est plus net, piqué et contrasté : c'est vraiment ce que j'ai vécu et ressenti, et pas une éxagération lyrique de ma part).

Le double amas de Persée encore : rhhaaa.... C'est hallucinant : ça explose de partout, et tout est parfaitement séparé !

M27 (en ballon de rugby sans filtre aucun !) et M57 (un néon !) à la bino barlowtée (à 300 X !) : dément : outre le fait que ça "flotte" litérallement en suspension (on a envie de les toucher) dans l'espace très noir (quel contraste !), des détails de structures sont évidents, notamment en ce qui concerne les différences de densité gazeuse dans l'objet, et les extensions lattérales (M27),ainsi que le renforcement de l'anneau "à deux couches" (M57) est parfaitement visible... Et tout cela sans filtrer. Avec mon filtre Orion Ultra-Block (proche de l'UHC Lumicon), je ne vous raconte même pas !

Bref, je me régale avec cet instrument. Et pourtant j'en avais des a priori défavorables sur Meade ! Il faut vraiment le voir pour le croire (tout le monde est d'accord au club), mais attention : centrage du secondaire et collimation aux petits oignons obligatoires.

Hier soir, il y avait, outre mon Lightbridge 300, l'Orion Optics 350 mm aluminé Hilux, et le serrurier 400 de Gabal. En toute hônneteté, je pensais passer mon temps à squatter l'OO et le 400, et bien non finalement.
Comparés côte à côte sur les mêmes objets à pupille de sortie et/ou grossissement équivalents, ils ne m'apportaient que d'infimes différences, trop faibles pour justifier le squattage. En puis ils sont nettement plus galères à transporter et à monter (le OO est un énorme tube fermé et long, et le 400 nécessite un escabeau pour observer à partir de 70° de hauteur, nonobstant leurs poids respectifs).


Thierry CLAVEL : on observe généralement le vendredi soir sur la causse de Pompignan, à 45 km nord de Montpellier (au dessus de Saint Matthieu de Tréviers), à la limite du Gard et de l'Hérault. Joins-toi donc à nous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
P....n!je donnerais cher pour etre avec vous!et dire que j'ai de la famille à Lunel,et un pote à la Cavalerie!!!!vous etes dans une belle régon,les gars.gardez-là!

Share this post


Link to post
Share on other sites
gabal, ton XT12 doit avoir un sérieux problème de collimation Avoir des images trop médiocre à D/3 n'est pas normal. je pencherait soit pour une collimation dans les choux ou un problème mécanique d'orientation du PO (réglable sur les XT) Au pire, contacte le vendeur.
Sur un XT 10 non trié je fais facilement 600* en lunaire/planétaire, et de l'imagerie planétaire sur table équatoriale à 6-9 m de focale...
Pour en revenir au meade: je suis actuellement sur la fabrication de mon dob 400. Il sera probablement aussi lourd et volumineux que le meade ) mais entièrement métal, prêt à recevoir à terme un dob driver. (l'intelliscope du XT10 va déménager de suite)
Avec un miroir artisanal à L/16, je suis à 4000 euros maxi tout compris.
c'est un peu plus cher, mais... moins que l'achat du meade, retouche et reconstruction de la monture, éventuellement...

[Ce message a été modifié par chinois02 (Édité le 17-09-2006).]

[Ce message a été modifié par chinois02 (Édité le 17-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
celestron20>

Je te file mon mail: vicarini(point)cedric(arobase)9(en toutes lettres)(point) fr

Tu te trouves dans quelle région?pour le cas où on trouve un accord

A++
Ced

nb: les plans ne sont pas encore fait car ce n'est qu'un projet pour le moment et il reste encore pas mal de chose à pofiner...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est ce que l'on a une idée du prix en France de cet engin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est officiel, j'en peut plus d'attendre... J'ésite entre prendre un 12" maintenant ou attendre le 16 en mettant des picallions de coté.

Je pense que pour l'europe, comme bien souvent avec Meade, il vont se contenter de remplacer le $ par € et de rajouter la tva de 18.6 ( rappel, aux states, les prix sont communiqués HT ) ce qui nous mettra la bestiole aux alentours de 2200€. 2200€, pour un tube qui apporte 8 fois plus de lumière qu'un C8, ça reste quand même très bon marché.

[Ce message a été modifié par Shishigashira (Édité le 29-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
MDR!
ca fait plus 4 fois que 8!
revois tes formules pour l'aire d'un disque...
Pi x R2.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Heu, je pense qu'il y a une erreur quelque part.

L'augmentation du diamètre augmente exponnentiellement (et non pas proportionnellement) la lumière collectée. Il me semble que c'est le carré du rayon de l'ouverture en mm.

Ainsi mon 300mm collecte 2X fois plus de lumière qu'un 200mm (alors qu'il n'est pas 2X plus large, mais 1,5 fois).
Et un 200mm lui-même 3 fois plus qu'un 114 mm, alors qu'il ne fait même pas le double du diamètre (source : Ciel et Espace octobre 2006, page 92). Alors pour un 400 ? (Faites une règle de 3).

Fort posssible donc que le 400 soit 8 fois plus lumineux qu'un 200...

Share this post


Link to post
Share on other sites
eh les gars, arrêtez de déconner et prenez la calculette !

Miroir de 200mm :
100*100*pi = 31415.9mm²

Miroir de 400 :
200*200*pi=125663.7mm² soit 4 fois le résultat précédent !

Vous allez pas réinventer la poudre quand même

Astroliv, ton 300 est exactement 2.15 fois plus puissant qu'un 200...

Je ne comprends pas quand tu dis que les rapports ne sont pas proportionnels, mais exponentiels, alors qu'à la fin de ton message, tu nous demandes de faire une règle de 3 ???


Phil

[Ce message a été modifié par CIRON Philippe (Édité le 29-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore faut il preciser à grossissement égal ou au foyer à F/D identique...

Bons cieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
A bin non justement. A F/D identique tous les scopes du monde ont la même luminosité au foyer .

Share this post


Link to post
Share on other sites
OOps, vi évidemment, je voulais dire à focale identique...
Méa culpa !

Bons cieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, vu les réponses, je vous propose de créer un " Club des brèles en maths " - dont je serais Président d'honneur il va sans dire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
suis un brelos en math mais quelque soit le F/D un miroir primaire seul collecte tant de lumière relativement à sa surface et c'est tout !
Le % d'obstruction lui, peut effectivement faire varier la luminosité finalle selon les F/D

L'étoile strange, brêle de math

Share this post


Link to post
Share on other sites
Phil et Looney parlent de photo. Pour une caméra CCD donnée, un pixel reçoit la même quantité de lumière quel que soit le diamètre, si le F/D est identique.

Par contre, en visuel, la quantité de lumière reçue par l'oeil dépend du diamètre et non du F/D.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this