Sign in to follow this  
emmanuel fontaine

Moteur courant continu en Déclinaison

Recommended Posts

Je retente ma chance sur un post qui n'a jamais eu beaucoup de succès. Je veux motoriser ma monture en déclinaison, jsute pour guider, pas de GOTO, donc mouvement très bref. On y met d'habitude des moteurs pas à pas, mais c'est compliqué, il faut un variateur, une batterie, plein de fils, etc... Comme en AD, quoi! Je souhaiterais donc y mettre un moteur à courant continu, une petite pile, un interrupteur, et vogue la galère. Mais quid du moteur? Je ne vois sur le net que des motoréducteurs à courant cntinu qui vont au minimum à 5-10 tours/min, ce qui est trop rapide. Et quitte à bricoler un réducteur de merde, autant passer à du pas a pas! Donc: ou peut on trouver des moteurs continus 1-2 tr/min à prix raisonable? Serge Vieillard semblait avoir des idées sur la question dans un vieux post, mais je ne trouve pas son mail

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Quand le fabricant du motoréducter indique 10 tours/minute, il entend que tu l'alimente à sa tension nominale par exemple 12 volts. Si tu baisses la tension d'alimentation tu peux faire tourner le moteur presque aussi lentement que tu veux. Avec 2 boutons poussoirs simples, deux piles et un potentiomètre de 200 à 500 ohm (à essayer selon le moteur et la charge que tu lui imposes) tu peux déjà avoir une raquette à vitesse variable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chez Crouzet.

Ils ont des motoréducteurs à courant continu avec des rapports de réduction très petits. J'en ai utilisé un pour motoriser l'AD de ma lunette NPE 80.
http://www.crouzet.com/catalogue_web/int/fra/293/Moteurs-a-courant-continu-Motoreducteurs-a-courant-continu-a-balais-FRA-1133.htm

[Ce message a été modifié par scc (Édité le 10-12-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci scc. Ca coûte combien ces petits moteurs, il n'y a pas d'indication de prix dans le catalogue
Merci bob60. Ca marche comment l'inverstion de la polarité avec un seul bouton poussoir (avec 2 ou trois j'y arrive, mais bonjour l'ergonomie!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le problème des moteurs crouzet c'est de les trouver à l'unité.
Il ont une gamme gigantesque mais ne vendent à leurs distributeurs que par 10 pièces et ces distributeurs en ont rarement aux rapports qui nous intéressent à l'unité.
On en trouve quelques modèles chez radiospare mais pas toujours ceux dont on a besoin.

Peut-être voir chez comodrill. pas mal de produits aussi et bien connu chez les anglais. Ils ont aussi des variateurs qui ont l'air intéressants :
http://www.mfacomodrills.com/gearboxes/gearboxes.html

pour inverser la polarité il faut un poussoir à 6 broches et croiser deux fils quelque part.
Tu trouvera facilement avec un petit dessin

Denis

[Ce message a été modifié par den (Édité le 11-12-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emmanuel:

A un bouton, je sais pas. J'ai parlé de 2 boutons et 2 piles. Les deux piles sont en série l'une derrière l'autre; le point milieu entre les piles est branché à une patte du moteur. Chaque bouton poussoir connecte une extrémité des piles à l'autre patte du moteur. En pressant un bouton, une pile fait tourner le moteur dans un sens, en pressant l'autre bouton, l'autre pile fait tourner le moteur dans l'autre sens. En pressant les deux boutons on a un court-circuit

Pour commander mon dob en azimut j'ai mis un moteur Igarachi de chez conrad (démultiplication 300:1). J'ai fabriqué une électronique avec un micro-contrôleur PIC et un pont en H. Les boutons poussoir déclenchent une rampe d'accélération par modulation d'impulsion. En relâchant le bouton il y a une décélération douce, comme pour une loco électrique "digital". En pressant les deux boutons simultanément, j'indique au PIC d'inverser le sens des boutons pour faciliter le suivi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous. Pas bête le coup des piles en série Bob! J'ai trouvé un moteur pile poils chez Conrad 2tr/min à 6V,pas sur leur catalogue mais nouveau sur leur site. Impeccable donc!

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'oublie pas que la vis sans fin de déclinaison a aussi un rapport de réduction. Deux tours/minute en sortie de réducteur, ça donne quelle angle de rotation/min de la tête de déclinaison?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le motoreducteur de broche à barbecue ... çà marche!!

Ne me cherchez pas je suis déjà dehors !! ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour inverser la rotation d'un moteur CC il faut inverser la polarité de l'inducteur OU de l'induit (pas les deux). lorsque l'inducteur est un aiment permanent il suffit donc d'inverser l'alim du moteur sinon il faut accéder à l'un des deux circuits et l'inverser.
Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonne remarque scc, effectivement un 2tr/min me donnera une vitsse pile équivalente à l'AD
Tutu, c'est pas du tout ridicule! C'est même un très bon conseil. J'en ai acheté un il y a quelques temps et ça pourrait effectivement aller (en plus il y a un inverseur "hard", qui va bien pour ce que je veux faire car pour du guidage en Dec, le but est uniquement de corriger un défaut de mise en station, et donc pendant une pose ça dérive toujours dans le même sens). Par contre c'est bruyant et sans doute générateur de vibrations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vive les moteurs CC pour nos bricolages ! pas chers, pas d'électronique complexe de controle, simple d'utilisation.
Les marchands ont des merveilles mais la récupération est une mine inépuisable ! par exemple, une foire à la brocante propose des milliers de joujous à vil prix. dedans, plein de moteurs, d'engrenages, de viserie. Les tourne-broches sont aussi très bons !
J'ai utilisé avec bonheur des servo de modélisme. En les bidouillant un peu, on obtient facilement de beaux motoréducteurs, costauds, fiables, avec du couple. Pour augmenter le rapport de réduction, il suffit d'ajouter des étages d'engrenages. C'est facile à faire vu que le bloc de réduction des servos est un élément à part entière, aux dimensions idoines. Il suffit d'empiler autant d'étage que désiré.
Pour le sens de rotation, rien ne vaut .....un inverseur ! même si il est réalisé avec 2 poussoirs. Mais le point milieu de de pile en série ne me semble pas très rationnel, même si ça marche. (à la fin du compte, on à 2 piles dont la décharge n'est vraiment pas uniforme....)
Pour le réglage de la tension, utilise un régulateur variable, composant à vil prix et 3 pattes, commandé par un potentiometre.
Pour plus d'efficacité, faire du courant pulsé avec un NE555.
Un autre truc, c'est d'utiliser le circuit électronique d'asservissement de position des servo, en le faisant travailler en asservissement de tension, commandé directement par le potentiometre d'origine, mais découplé mécaniquement de l'axe de sortie du servo.
Enfin, on le voit, il y a plein de possibilités économiques.

bonnes bidouilles !

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est une mine d'idées ce sujet !

Utiliser un moteur CC pour une déclinaison est loin d'être stupide. Le moteur pas à pas apporte comme "amélioration" le fait de ne pas necessiter d'encodeur pour obtenir le retour de l'information de position. Mais si encodeur il y a, un moteur CC pourrait faire l'affaire même pour du GOTO.
Le moteur CC a pour avantage de tourner sans accoups !

En tout cas, un montage simple, consiste à alimenter ton moteur via une "bonne" capa de façon à obtenir un accélération/décélération modérée de la vitesse.
C'est à peu près ce qui est réalisé sur mon C8 (Ultima) qui dispose d'une prise 9V "inversable" via la raquette de commande pour alimenter le moteur de dec. Le moteur entraine ensuite une vis sans fin solidaire d'un index fixé au bout du bras de levier de dec (c'est CE montage qui empèche de faire du goto en fait).

En utilisation c'est "simple" une courte pression sur le bouton provoque une faible rotation lié au temps de charge de la capa (constante de temps RC -résistance/capacité- du montage). Si tu appuie plus longtemps, la capa se charge "aussi vite" qu'elle se décharge et donc le moteur tourne à sa vitesse maximale !

Simple et facile à réaliser !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Patry, sur mon dobson j'ai l'encodeur en prise directe sur l'axe d'azimut et le petit moteur CC qui court autour d'un grand disque, sans problèmes de glissement ou patinage qui feraient perdre la position.

Autre avantage, le bruit strident d'un moteur CC qui résonne dans une caisse en bois donne un certain cachet à mon dob artisanal: A l'oreille on jurerait un ETX fabriqué par une très grande marque de télescopes...

[Ce message a été modifié par bob60 (Édité le 14-12-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"'Sont pas bruyants les ETX" (parodie d'un certain film avec des canards) !

Remarque, j'ai entendu rugir un LX200 une fois ... ca fait peeuuuuurrrr !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge, c'est une super idée d'utiliser un servomécanisme dont on découplerait le potentiomètre. Ca me donne envie de relancer un vieux projet de collimation électrique.

J'aurais 3 questions pour ceux qui auraient essayé:

- Si on ne fait qu'alimenter le servo, est-ce que l'asservissement est actif sans avoir d'impulsions de télecommande ? Est-ce que le moteur poursuit la position du potentiomètre même sans impulsion de la radio ?

- Les servos ont une butée à 180 ou 270 degrés. Est-ce compliqué de la supprimer ?

- Est-ce qu'il y a des servos plus faciles que d'autres à démonter pour accéder au potentiomètre et à la butée ?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour répondre aux questions :
2- franchement, j'sais pas.... mais il existe des trucs sur le web à ce sujet. En tout cas, ça ne doit pas etre grand chose. Ce qui est sur, c'est qu'au final, en agissant sur le potentiommetre découplé, on agit sur sur la vitesse de rotation du moteur.
2- il n'y a aucun problème à faire sauter les butées. Souvent, il y a un ergot sur l'axe de sortie, et 2 butées dans le carter. Selon comment ça se présente, on a le choix de faire suater l'un ou l'autre de ces bidules. Le cuter ou les micro fraises sont idoines pour celà.
3- j'ai bidouillé plusieurs types de servos, notament les vieux nanards antidéluviens qui ne fonctionnent plus avec les radio commandes actuelles. Je n'ai jamais rencontré de difficulté quelque soit le modèle.
3 bis- il est à noter que certains servos ont un axe de sortie sur roulements à bille, le dernier étage d'engrenage métallique, un moteur plus puissant, d'autres sont miniaturisé, etc... bref, on le voit, il y a de quoi faire avec ces petits joujous.

[Ce message a été modifié par serge vieillard (Édité le 15-12-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si j'ai bien compris, un servo c'est un petit moteur CC avec un moto réducteur d'intégré.
Dans ce cas, est-il possible de commander ce servo avec un asservissement electronique qui ferait varier la largeur des impulsions positives par rapport aux impulsions négatives.
Ce qui simulerait (plus ou moins) un moteur pas a pas.
Quel sont les produits dispos (au niveau asservissement).

Share this post


Link to post
Share on other sites
un asservissement.... de quoi ? de la vitesse ? de la tension ?
- pour la vitesse, il faut bricoler un circuit électronique. Par ex, on allimente le moteur avec des crénaux. avec une porte logique, on récupère entre 2 crénaux, une tension produite par le moteur en train de tourner, la F.C.E.M. et on la garde dans une capacité. Vu que cette tension est absolument proportionnelle à la vitesse du moteur, yapuka faire varier la largeur des crénaux avec un ampli op, et voilà. (voir dans les fana de modélisme ferroviaire)
- pour la tension, et bien justement, le circuit intégré dans le servo peut se charger de ce précieux travail

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a très longtemps , on alimentait le moteur par des crénaux positifs et négatifs. On faisait varier la largeur des crénaux de manière a alimenter un peu plus en positif (par exemple), pour que le moteur avance un peu plus vite dans un sens, et vice versa. (L'appellation a l'époque était : Commande proportionnelle).
Le process a t-il évolué depuis ce temps ?.
Existe t-il des circuits (Tout pret ou en kit), qui fassent ce travail de découpage ?.
Merci de répondre a un type que ca fait des siecles qu'il ne s'est pas renseigné sur ces méthodes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et attention tout les servos ne sont pas modifiables du fait justement de certaines butées plus ou moins compliquées, mais un marchand de servo expérimenté aura vite fait de vous vérifier ceci avant votre achat et de vous expliquer comment faire sauter la butée.

Denis

[Ce message a été modifié par den (Édité le 15-12-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
jjd: il y a des circuits tout prêts dans les commandes de modèles réduits de voitures électriques.

Ces modules ont un rendement extraordinaire et une puissance énorme. Ils sont protégés contre toutes les calamités électroniques et travaillent sur 4 quadrants. Inconvéniants: pas donnés, et ils utilisent une impulsion variable de 1 à 2 ms et 50 Hz pour la valeur de consigne. Il faut donc encore bricoler quelque chose pour l'interface utilisateur à deux boutons.

J'ai aussi trouvé dans un surplus des circuits de commande de moteur de caddie électrique (pour les golfeurs ou pour les handicapés). La commande se fait par un potentiomètre, il y a des relais pour l'inversion du sens de marche. J'ai utilisé ce circuit pour le cric électrique qui ajuste l'altitude de ma plateforme équatoriale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this