Sign in to follow this  
rocky8

projet astrographe

Recommended Posts

coucou me revoilou,

Après avoir déchainé les passions avec mon précédent message, j'ai réfléchi et voilà où j'en suis. Evidemment j'espère vos bon conseils.

Les images des tubes astro système austria m'ont épatés et convaincus du bien fondé du newton en imagerie. l'intérêt des tubes de cette marque est le correcteur de coma intégré qui fait des merveilles. mais ce correcteur est aussi en vente séparément. Voici mon idée:

1-commander un mirroir de 200mm à F/D 4 à un artisan français
pareil pour le miroir plan. Histoire d'être sûr d'avoir de la bonne qualité.
2-construire un newton autour avec tout qui va bien.

Pour le tube j'ai ami qui travaille dans une entreprise en rapport avec la carbone. y a moyen. Peut-être que le tube sera carré mais y a moyen.

Pour le barillet et toute la partie mécanique cela doit pouvoir se faire home-made sans trop de difficultés, non?

J'y rajoute un PO 3" avec le correcteur astrooptique et c'est fini! Un astrographe un poil chère mais moins qu'une lunette.

Dernier détail, je n'aime pas trop les aigrettes. Aussi je me dis que mettre une lame de fermeture traité anti-reflets serait une bonne idée. Justement, il y en a une en vente dans les PA. 250mm de diamètre et 12mm d'épaisseur.
Il me semble que c'est l'idéal avec un miroir de 200 pour ne pas avoir de vignettage mais je me demande si l'épaisseur est suffisante pour y fixer le secondaire sans qu'il n'y ait de déformations.

Que pensez-vous de tout ça?

merci pour vos conseils éclairés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'en pense pareil que toi, à savoir acheter un 200 a F/D4, un secondaire et un PO moonlite.
Des miroirs qui ont l'air correct se vendent pas trop cher chez TS (moins de 600 euros le 200). Avec le secondaire et le PO ça revientdrait dans les 900 euros.
Pour le correcteur je pense a un paracor photo en 2 pouces.
L'ensemble devrait être correct.
Pour le tube a section carré, du contre plaqué ferait l'affaire, et l'ensemble ne serait pas très lourd.

Voilà mon idée qui se rapproche pas mal de la tienne...
Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un correcteur en 3" est intéressant pour couvrir un format 24*36. Mais dans le cas d'un 200, ca devient pas facile de couvrir un tel champs sur un F/D court, ca risque de faire un secondaire vraiment trop gros par rapport au primaire.
Il faudrait passer au moins à 300.

Par contre un simple parracor marche bien des qu'on se limite à des capteurs plus petit sur un 200 F/4, voir les images d'Halfie fait avec un 200 Vixen F/4.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un conseil: éviter un tube carré sur monture équatoriale.
Sans possibilité de pouvoir tourner le tube, c'est vraiment galère pour l'observation.
Mieux vaut des colliers avec lesquels, sans aller jusqu'à des colliers rotatifs, on pourra toujours tourner le tube pour ne pas se démettre une vertèbre!
J'ai utilisé un tube en PVC de 250 mm de diamètre pour un miroir de 200 mm et des colliers en bois faits maison fixés sur une plaque alu.
Bon bricolage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A propos de la lame de fermeture, il n'y a pas à craindre une déformation: elle fonctionne en transmission, et seul une variation d'épaisseur entraine un défaut de l'onde transmise (ce n'est pas un miroir). 12 mm d'épaisseur est donc largement suffisant.
Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si c'est pour construire un pur astrographe, c'est trop que de commander un ensemble de miroirs de haute qualité. La qualité standard devrait être bien suffisante. Par contre, c'est toute la mécanique qu'il va falloir fignoler.

Share this post


Link to post
Share on other sites
télescopix,
tu l'as trouvé où le tube PVC de 250mm ?
Est-ce rigide le PVC dans ce diamètre ?

As-tu des photos de ton tube ? ;-)

Merci,
Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
parfaitement d'accord avec Vincent : un L à / convient parfaitement, surtout avec un correcteur.

Mets tes sous dans un porte occulaire, unee araignée chauffante, un capteur ccd....

Par contre, si pour faire que de l'imagerie, un tube carré convient : L'ilage, tu la regardes sur le pc. En plus c'est facile à faire, et moins lourd.
Amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'est-ce que tu appelles un bon mirroir ?...
Quel est son état ?

Tu peux m'en dire plus à cet email : zeu_98 at yahoo.com

Merci,
Fred.

[Ce message a été modifié par zeubeu (Édité le 26-01-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
« un L à / convient parfaitement »
Bah tient, ça sert a rien que Rayleigh se décarcasse, alors !

Share this post


Link to post
Share on other sites
L/4 à 6, on est dans la tolerance

plus important que la forme, c'est l'etat de surface, la diffusion ;

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça suffit pas alors un GSO Newtonian 200/800mm de chez TS ??
à moins de 500 euros avec un secondaire de 63mm, le crayford démultiplié, les coliers, le chercheur ...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour vos idées.

Pour le tube c'est uniquement pour de la photo. Donc pas de soucis avec la rotation du tube pour mettre l'oeil à l'oculaire. Ce qui m'importe plus c'est la rigidité et une dilatation la plus faible possible. D'où le choix du carbone et comme je peux avoir des "planches" en carbone, tube carré.

Pour le miroir, je suis perplexe. Alors quelle qualité?

Et pour l'obstruction, j'ai regardé le site d'astro système et le 200mm est proposé avec un secondaire de 90mm. Cela fait 45% d'obstruction. Pour le visuel c'est nul pour l'imagerie qui serait l'unique objectif de l'instrument est-ce gênant? Je ne crois pas mais je me trompe peut-être.

Pour le correcteur paracorr je suis allé voir le site d'Halfie et il y a de très belles images. Mais elles sont montrées à 70% de leur taille et sur certaines d'entre elles on voit que ça part ans les coins.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

l'obstruction sur les telescopes , c'est le prix à payer pour les grands champs , tu as parfois 50% en diamètre.

Sinon, une question vitale que tu ne soulèves pas, c'est le guidage.

Si tu guides avec un capteur dans la camera genre sbig, tu peux te faire une mécanique approximative, mais si tu veux veux guider en parallèle , par exemple si tu as un APN, alors il faut une mécanique super soignée.

Pour un projet en 200 , j'ai une bonne adresse de tube carbone en france :

va voir sur :
http://xmcvs.free.fr/scope1/index.htm

j'ai aussi un projet dans ce sens "8-)

Je trouve que le faible surcout pour un PO starlight mérite vraiment qu'on s'y penche. Tu achètes aux US, et tu t'en sors bien, même avec la douane.

Aplus
Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vincent,
toi qui y réfléchi... Si je veux qu'un capteur au format 24x36 soit couvert correctement, il faut que le champs de pleine lumière contienne un rectangle de 24mm X 36 mm , c'est ça ? Dans les 42 mm de diamètre non ?
Et à partir du chanmp de pleine lumière, des dimensions du tube et du tirage optique souhaité je calcule la taille du secondaire ?
Si mes calculs sont bons, il me faut un secondaire de 90 mm de petit axe (obstruction de 0,45).

Merci.
Fred

[Ce message a été modifié par zeubeu (Édité le 26-01-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour le tuyau Vincent.
Toi qui les as contacté. As-tu un ordre de grandeur de prix pour un tel tube?

Pour l'instant j'ai atik16hr. Dans l'avenir je pense m'équiper d'une artemis11000 ou un truc dans le style. Donc avec un capteur externe.
Pour la mécanique je devrais faire ça aux petits oignons. As-tu des pistes?

Share this post


Link to post
Share on other sites
methrotrexate,
ton mirroir est bon au niveau précision je suppose, et pour son aluminure ? Quel âge a t-il ?

Merci.
En mail privé ça serait peut être mieux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et pourquoi pas une araignée courbe?
Encore une fois c'est juste pour de la photo très longue pose donc je ne pense pas l'obstruction supplémentaire soit problématique et il n'y aurait plus d'aigrettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,


>Toi qui les as contacté. As-tu un ordre de grandeur
>prix pour un tel tube?

Oui, dans les 600 euros en 5mm d'épais, mais cette epaisseur, c'est un vraiment solide, tu peux sauter dessus.

Mais guider en // c'est pas évident pour les longues poses qu"'il faut en CCD, et j'ai vraiment galéré avec ça , alors je blinde ce coté la.

pour la méca je suis en train de faire des plans , mais ça avance doucement.

pour le champ, oui , c'est la bonne démarche, mais 42mm de champ de pleine lumière, c'est très grand, et tu peux oublier les correcteur en 2" !!!
Tu peux tolérer je pense à condition de maitriser les flats , je dirais 25mm , sur un C8 tu as un champ de quelques mm de large, ça empéche pas de l'utiliser.

mon miroir est encore dans sa boite, je dois d'abord finir ce que j'ai promis en échange avant de continuer, question d'éthique "8-) Hein cyril "8-) pas moyen de glander dehors avant que tu aies mon boulot !

Aplus
Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
si on prend un champ trop petit on risque pas d'avoir un vignettage important ?
J'avais fait des photos au foyer d'un 150/750 Vixen, le vignettage était vraiment présent sur un film 24x36.

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

si , mais on CCD on peut corriger avec flat, ce qui est plus dur en argentique.

Faut abuser quand même car il y a des pertes de detectivité qui ne reviennent pas.

Avec le C8 je corrige *parfaitement* ( on en voit rien de chez rien ) des pertes sur le bords de environ 20% , le centre à 10000 les bords à 8000

Aplus
Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this