Sign in to follow this  
methrotrexate

couleurs nébuleuse orion

Recommended Posts

Maice, tu peux reproduire mon témoignage car je semble être un des seuls à ne pas avoir remarquer de rose/rouge dans un gros (600 f/3.3) télescope.
Mais avec les dessins de Bruno, j'essaierai en sachant ou regarder.
Par contre tu ne semblait pas indiquer le même endroit pour voir le rouge que sur ses dessins, non?
Raphaël Guinamard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'ai lu dans un vieux Pulsar (1986) que les cellules de l'oeil les plus sensibles aux couleurs se situent près de l'axe optique. Donc que pour voir du bleu ou du vert, il faut observer en vision directe et garder la vision décalée pour voir les extensions de la nébuleuse.

A tester....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voilà : les dessins somptueux de Serge Vieillard résument tout. Bravo !

S

[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 28-02-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
M42 est pour moi, vert très pale, pastel, avec l'ED80 et vert émeraude plus franc avec le 300. Il y a d'autres objets du ciel profond que je vois gris, comme quoi ce n'est pas psychologique.

Comme il a été dit plus tôt, c'est physiologique et ça dépend des individus. Je pense aussi qu'avec un peu d'entrainement, on peut peut-être améliorer la vision des couleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il manque ce qui m'est apparu le plus facilement sur les dessins de Serge Veilliard, l'arc en ciel. Pour le reste, on voit bien les verts et rouges sensiblement aux mêmes endroits; seulement pour moi, c'est beaucoup plus ténu, et je n'ai aucune trace de bleu pur (pas turquoise) sauf au coeur du trapèze.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maicé: ta partie "arc en ciel" est bien sur la partie rectiligne (que je vois très bien dans ma mémoire) qui est -sur le dessin de Bruno de Lybie- juste à gauche des 3 étoiles alignées du centre du dessin (donc à droite du trapèze). Un mur un peu incliné et qui est peu marqué sur le dessin.
C'est bien ça?
J'essaierai de voir tout ça pendant l'éclipse de lune : un cout de lune pour s'activer les cones, et tout de suite direction M42 pour voir si vraiment y a pas d'espoir et que je suis physiologiquement désavantagé pour les couleurs.

Raphaël

[Ce message a été modifié par rguinamard (Édité le 28-02-2007).]

[Ce message a été modifié par rguinamard (Édité le 28-02-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaël, oui, c'est cette partie... Et mon conseil serait de comparer les tonalités de gris que tu observes pour y voir des nuances, chaudes, froides... et de laisser "monter" l'impression de coloration du gris. Le plus dur c'est de mettre un nom sur la couleur, ça reste très subtile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"M'autorisez-vous à reproduire vos commentaires dans mon article?
"

Bien sûr Maïcé! De toute manière ce forum est public, toute déclaration peut donc y être reprise par la presse ou n'importe quelle autre revue?


Quand à la vision des couleurs je précise que mes yeux étaient habituées à l'obscurité. Encore une fois le ciel n'était pas transcendant, pour preuve les extensions de la nébuleuse n'étaient pas sensationnelles. çà m'a surpris, d'autant plus qu'il me reste encore des travaux indispensablesà effectuer sur mon dobson, dont la peinture en noire mat de l'arraignée en aluminium.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour aider Maicé dans sa carte "colorimétrique" de M42, j'ai consacré un quart d'heure à M42 avec le 445mm depuis le Queyras la semaine dernière. Les extrémistes comprendront bien la portée d'un tel sacrifice en songeant à ce que représentent 15 minutes passées sur un objet bateau mille fois admiré, alors que NGC 4395 me tendait ses régions HII de l'autre côté du ciel...

La nuit était très correcte, sans lune, bien dégagée avec à peine un fin voile de haute altitude (sensible seulement sur les étoiles brillantes), mvlon=6.31 dans UMi 75% du temps en vision indirecte.

Comme Raphael, aucune impression nette et irréfutable de couleur sur M42. En me concentrant bien (me persuadant bien?), je "sens" la couleur "froide" du coeur et la couleur "chaude" de l'intérieur de l'aile ouest, mais je n'en jurerait pas. Je ne dois pas être du tout sensible aux couleurs la nuit (ou bien mon télescope est trop mauvais).

Peut-être qu'un fond de ciel éclairé par la lune offrirait une couleur grise susceptible de fournir une référence neutre plus favorable à la perception des couleurs de la nébuleuse ?

Bref, maicé, j'ai fait un flop sur ce coup là... sorry.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lorsque la nuit noir n'est pas encore présente, que la constelation d'orion est juste dessinée, au 800 la partie centrale d'orion apparaît bleu verte, c'est uniquement dans ces conditions que je peux les percevoir sans problèmes, c'est assez intense. Les extensions ne sont alors pas visibles car trop faibles sur un fond de ciel très clair. Seul le coeur est bien présent. Lorsque la nuit est tombée, du rouge/bordeau sombre apparaît dans les extensions et une zone orange dans le fameux arc en ciel est bien présente. Cela au 26 mm à 132x.

[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 28-02-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Observée hier soir dans un Newton 200 et à 200 fois, sans conteste c'était vert, dans un ciel pas terrible (PL+lune presque pleine), mais aucune hésitation, vert. Pas de rose visible.
Très beau spectacle en tout cas.
François

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joël,
abonne-toi à CE, lis l'article, je donne des tuyaux pour voir des couleurs (mais il te faut au moins un 300 et un ciel vraiment transparent, la pollution lumineuse importe peu)
Si avec ça, Yann n'a pas une recrudescence d'abonnements

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans un mak 150, sous un ciel urbain pas trop pourri j'ai perçu plusieurs fois une nuance vert de gris (exactement comme sur la photo postée par Orinel) sur les parties les plus brillantes..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca c'est intéressant, cette zone "arc-en ciel"...
Le truc que je vois dans cette région, c'est plutôt une espèce d'irisation, un aspect nacré (donc un arc-en ciel ?????). Mais ça me semble relativement ténu.
Promis, la prochaine fois, je ferai attention à ce détail.

Ca montre une chose, c'est qu'on observe bien ce que l'on connait bien.

SErge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec mon XT12 (donc 300 mm) le vert est évident avec parfois la sensation de voir du rose, mais pas tout le temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, c'est dommage, apparamment peu de personnes voient l'arc-en-ciel avec un gros diamètre. C'est pourtant l'un des plus magnifiques spectacles du ciel, et l'un de mes plus beaux souvenirs, lorsque j'avais pointé pour la première fois M42 au 495 mm depuis la campagne, en novembre 2005 ! Maïcé, si tu as besoin de mon témoignage, voici la description provenant de ce CROA : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/000112.html

« À propos de M42 : ça y est, j'ai vu des couleurs intéressantes ! L'espèce de ligne brillante parcourue de nodosités, au bord sud-est, montre un superbe dégradé de couleurs : vert foncé, vert clair, ocre et orange. Il y a des zones où le vert est plus clair, d'autres où le vert se "fonce", devient plus ocre (près du bord nord). Mais bon, le vert domine quand même largement l'ensemble. Sinon, inutile de dire que la région centrale de M42 est toujours aussi fabuleuse (et évidemment indessinable, à moins d'y passer plusieurs nuits... »

L'arc-en-ciel, c'est ce que j'appelais bien sûr le dégradé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gris au C8/Red.6.3.
Normal, quoi!!!

BGI

Share this post


Link to post
Share on other sites
De mon coté : bleu-vert dans des télescopes pas forcément énorme (130mm) mais plus la pollution lumineuse est présente plus il y a besoin d'un gros diamètre.

En tout cas, pas de rouge pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this