Sign in to follow this  
grelots

Quels sont vos bons souvenirs d'astro?

Recommended Posts

Pour rebondir sur le post précédent.... (très très interressant) qels sont vos meilleurs souvenirs astro??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Rahhh nou di Diou !! Saturne la première fois au 114/1000 sur eq 1 LEs premières fois... on dit souvent que c'est pas terrible mais ca laisse de bon souvenirs !

Et puis hale bopp aux jumelles... rah là là ca va bientot faire 10 ans déjà :s

Amicalement
Quentin

[Ce message a été modifié par Quentin Vauthier (Édité le 09-03-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La découverte du Restefond alors que David ne mangeait que de la salade verte !
La découverte des objets au Restefond dans le 600 de David et le 800 de Fred .... La gifle !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mes meilleurs souvenirs....
1997, la fabuleuse comète qui a été pour moi le phénomène déclencheur de ma passion...
1999 l'éclipse totale que j'ai pu voir.... oui y en as...
2006 l'éclipse totale en turquie...
à suivre.........

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Moins mazo que l'autre question...

Le sumum à ce jour : Mars à l'observatoire de St Véran en février il y a longtemps... Turbulence = 0, grossissement de 1300x, avec une vision "hublesque".

La même année au même endroit, mais au parking du village à 2000m, avec notre tout nouveau T400, la tete de cheval.

Plus récemment, une nuit exceptionnelle en Mauritanie avec le T250, puis toutes les nuits Sahariennes, Algérie, Lybie avec le T400.

Dans une plus large mesure, chaque opposition martienne attendue avec impatience...

Et puis, et surtout, les nombreuses sorties avec les copains du club !!! Les vacances avec le STROCK 250. Bref, à chaque fois que je pratique.
Ah oui, les éclipses, celle de 99 avec la chance inouie d'être sous le petit carrée de ciel bleu, vers Beauvais. ET celle de Libye, et, et, et, et ..........

SErge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ma première Saturne avec ma Swarovski 80HD !!

Magique, c'est là que je me suis remis à l'Astronomie.

Depuis j'observe le plus souvent possible.

Amicalement,

Marcel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
arf.. j'en ai pas mal...
mais dans l'ordre.

saturne. la premiere fois que je mettais l'oeil a un telescope. c'etait en 98 a la nuit des étoiles... partie voir par curiosité... j'ai regarder dans le plus gros telescope en place... c'est marrant de voir que plus c'est gros plus ça attire, bref superbe!!! je suis rester au moins 5mn devant!!! j'ai du laisser ma place a d'autres ... je suis aller voir le president du club et j'ai pris mon adesion direct!
l'eclipse en 99. 15 mn avant la totalitée super ciel bleu!!! j'ai beau savoir comment se deroule une eclipse c'etait la premiere pour moi... ça, ça reste une super claque!
Mars en 2003... un soir ou la turbu etait extrement faible.
pousser a 500 fois avec un cn212!!! magnifique!!!
jupiter aussi...
et enfin juste tout les soir quand il fait beau et que j'imagine que les photons que je reçois dans l'oeil ont ete emis il y a des centaines voir des millions d'années!!! ça, ça reste toujours un bon souvenir
xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites
en bons souvenirs j'ai jupiter à la montagne de Lure en 2004 avec mon 200 : turbu géniale et des détails (on a réussi à avoir les satellites sans surexposer la planète et ça valait presque pas le coup de traiter le film tellement les images étaient bonnes)

La lune au meade starfinder de 400 astigmate, à bord rabattu mais équipé d'un secondaire d'un 200mm à F6 astam : arsidiesque en visuel : un contraste, une finesse d'image : 1046x de grossissement et ça bronchait pas (on avait pas ce qu'il fallait pour faire plus). Jupiter avec ce même 400 mais pas de petit secondaire : 11 bandes comptées. On était deux, Vincent à regarder à compté et est descendu sans rien me dire. J'y suis allé, j'ai regardé et compté et on a trouvé le même résultat donc. Mars à la bino sur ce même scope et petit secondaire.

Autres bons souvenirs : le 300 F4 de nicéphore (c'est un 300mm OO) : sur mars, jupiter, saturne des images fabuleuses. En ciel profond un régal, la lune on en parle pas. Et le morvan ou j'ai eu le plus beau ciel même si c'est pas le plus noir que j'ai vu : quintette "facile" au 200 (forme grise ténue et floue mais facilement visible), M101 au 300 OO : les photos mais en visuel, M42 et les couleurs (ma première fois pour les couleurs)

Toutes les soirées entre potes : raclettes à l'obs avant l'observation. Discussion dehors en janvier sous un temps de merde bien couvert et neige se mettant à tomber alors que les instrus étaient encore dehors, ma seule fois à restefond avec faborion, franck04, melle astro, astroced69 et ceux que j'oublie. Ma rencontre avec Dany Cardoën la première fois il y a à peine un an. Les potes de Digne. Mon premier amour (au centre astro) : Karen . Le stage CCD à St Michel en décembre dernier

C'est vrai qu'il y a peu de mauvais souvenirs (ou j'ai vite oublié) Pour l'eclipse de 99 j'ai l'impression que j'ai pas assez profité du phénomène trop occupé à vouloir faire des photos donc la totalité je sais pas trop ce que ça m'a fait, faudrait que j'en revoit une à mon avis, mais que je savoure mieux ce moment


Je vais m'arrêter là parce que sinon j'en écrirai des pages et des pages

Astroamicalement

Michaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
M57, NGC891, Saturne, La boule de neige, M11, M45, M31.
Pour polemike un peoux, le jour que il ont enfin vire Pluton.
Decuvert par hazard, sur des farfelu calcul, e nommè planet sur des erronè valutation.
Il ete bien temp de le renvoire a sa juste place.
Ci il avait ete decuvert par un Cipriot o Malien, aucun aurait eu rien a reproche.
Bon ciel Sergio

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hale Bopp ! Hale Bopp !

Et pis une fois ch'ais plus quand mais ça ne fait pas si longtemps: en voiture en pleine nuit pour aller admirer les léonides de Novembre au Sud de Toulouse, il y avait du brouillard, je roulais tout en râlant. Tout à coup, en montant une colline, le brouillard se déchire et tout en voyant des nappes de brouillard persister j'admirais le belles étoiles filantes jaillir les unes après les autres dans un ciel noir. C'était un des maximums et j'arrivais au bon moment. Une impression magique. En plus, j'étais au chaud dans ma voiture. J'appelle ça un accueil de haut de gamme !

Share this post


Link to post
Share on other sites
1) Mes vacances à Quissac (pas loin de Clavel - au fait, Clavel, sympa ou non ? <- seuls les vieux astrosurfeurs peuvent comprendre...) parce que c'était mes dernières observations avec le club astro qui m'avait accueilli quand j'étais étudiant (on s'est tous peu à peu dispersés) et mes premières avec de nouveaux amis. Et puis, 13 soirs d'observation sur 14, au milieu du "triangle noir" du Lot, la Tache d'encre, un bolide fantastique, un magnifique dernier quartier de Lune, l'opposition de Mars, la première lumière du 300 mm et de mon premier Nagler, mon 20è anniversaire (+ 1 jour) d'astronomie... (c.f. un très vieux CROA, reproduit sur la page de MatP)

2) 6 jours et 5 nuits dans la coupole du T60 du Pic du Midi avec le club astro de quand j'étais étudiant.

3) Le ciel inoubliable de la Lozère en 2005 (malheureusement pas aussi bon en 2006) avec les nouveaux amis.

4) Une nuit magique d'août 2002 (elle aussi croatisée) avec Laurent (de mon club astro) : mes premières Dentelles avec un filtre à oxygène (qu'il venait de s'acheter), le ciel profond d'été, Saturne presque sans turbulence et, au petit matin, sur le chemin du retour, la plongée vers la mer de brouillard. Il faut jour mais le Monde entier dort encore, et c'est calme, serein...

5) Autre nuit magique, celle de Pâques 2004 : mes premiers bras de M51, et en vision directe !

6) Un mardi soir, lendemain du lundi de Pâques 1997, une soirée de club improvisée pour aller voir Hale-Bopp. Il y avait aussi Wirtanen et une autre comète facile dans le Cancer dont j'ai oublié le nom, et Mars en opposition, et le ciel profond d'hiver, et bien sûr l'extraordinaire Hale-Bopp, si belle à l'oeil nu, avec ses "ondes" parcourues de nodosités changeantes.

...

4637) La "nuit des étoiles" 2002. Pas pour la soirée en elle-même : on avait organisé deux soirées, il a plu et personne n'est venu. Non, juste à cause du correspondant local que je devais contacter pour qu'il y ait un article dans le journal à propos de la manifestation. Injoignable ! J'avais deux numéros : un à son domicile et un numéro de portable, aucun ne marchaient. Bon, il était en vacances, et on m'a donné les numéros de son remplaçant. Ouf. Injoignable à nouveau. Finalement j'arrive à avoir quelqu'un avec le numéro à domicile. C'était sans doute sa fille (une voix féminine, jeune). J'explique que je cherche à la joindre pour un article, tout ça, et elle me donne un troisième numéro. Ah, merci ! Je compose le numéro, puis je commence à me présenter et expliquer que... « Qui vous a donné ce numéro ? » Ben, j'ai téléphoné chez vous... « Nan, pas possible. Qui vous a donné ce numéro ? » Bref, je me fais enguirlander, et je n'ose pas trop essayer de le convaincre que c'est bien sa fille qui a fait une grosse boulette, parce que vu comme il me parle, je n'ose pas imaginer les représailles... Finalement, j'ai envoyé un courrier électronique au journal en mettant tous les renseignements utiles, qu'ils se débrouillent avec.

4638) Le 11 août 1999 - journée maudite entre toutes - quand ils ont annulé l'éclipse.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 09-03-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saturne au 114, l'éclipse de 1999, et une équipée nocturne! un peu longue, mais plutôt drôle avec du recul. Soir de déplacement sur un site exempt de pollution lum., connue seulement du copain.La nuit tombe quand nous partons de chez lui avec 2 voitures bourrées de matériel. (pointe des Ardennes). Après une vingtaine de km en Belgique, il tourne à gauche brusquement, sur une petite route goudronnée, s'enfonçant en plein bois. Changement de cap plusieurs fois. Apres 30mn de roulage, je fais quelques appels de phares. stop, concertation.il paraît que TVB, mais que le point est très paumé!Bon, ok je me contente de suivre. çà va faire 1h qu'on roule en pleine forêt, et la route semble moins bien entretenue, voire empierrée. Nouvel arrêt, il paraît que TVB, mais je m'impatiente et décide de stopper là. Hors de question ,il veut continuer. La tension monte un peu + loin quand le chemin devient de terre! Stop dans une clairière, on décide de rester là. Vaille que vaille, 20mn après, les instruments sont montés. le ciel est toujours dégagé.Il doit être minuit au moins.Les yeux s'habituant à l'obscurité, le point de chute improvisé révèle un endroit digne du hameau des Gourdiflots du film la soupe aux choux! çà n'a pas manqué: 2 braves indigènes intrigués font leur apparition, le mégot vissé aux lèvres! Nous apprenons que nous ne sommes ni en Belgique ni dans les Ardennes, mais dans l'Aisne!!! De surcroit, le ciel se couvre, et tout est filmé!Je passe sur le retour (pénible ), et les réservoirs presque vides, mais çà fait partie des bons souvenirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
- la première fois que j'ai vu la lune et saturne dans mon 114/900 il y a 20 ans
- M31 dans l'oculaire après plusieurs heures de recherche : je ne savais pas ce que je cherchais !
- les premières comètes que j'ai pu voir : Austin & Levy en 1990
- les grandes comètes Hyakutake & Hale Bope en 1996/1997
- ma première éclipse totale de soleil en Guadeloupe en 1998, et toutes les autres (Malaisie = voir mauvais souvenir !, France, Islande, Espagne, Libye)
- le transit de Vénus
- ma première aurore boréale
- la première fois que j'ai vu mes jumeaux s'émerveiller en regardant saturne dans le telescope !

En fait que du bonheur l'astro c'est pour cela que l'on continue 20 ans après !

[Ce message a été modifié par JM_GIROT (Édité le 10-03-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Mon premier bon souvenir d'astro est en fait le jour de Noël où j'ai eu ma lunette Perl étudiant 52/600!
Il y avait un dépliant catalogue Perl qui me faisait rêver car on y voyait des lunettes et des telescopes avec en dessin la taille supposée de Saturne dans l'instrument...
Waouuuhh
Un autre excellent souvenir : par hasard je braque mon 115/900 Ganymède sur un astre rouge et je comprends que la petite bille rouge est la première planète que j'observe...

Enfin la vision extraordinaire et absolument immobile de Saturne dans l'obsession 15 pouces de P. Brunet.
On était dans une fusée en approche de Saturne et on regardait par le hublot!!!
On était à environ 400x et c'était sublime...

Enfin les cométes Hale bopp et Hyakutake.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour moi sans conteste les aurores boréales !

j'en ai vu au total 7 grosses le 6 avril 2000, 15 juillet 2000, le 31 mars 2001, le 11 avril 2001, le 26 octobre 2001, le 29 octobre 2003 et surtout le 30 octobre 2003

les meilleures ont ete ma première le 6 avril 2000 qui etait une aurore "surprise" (je ne m'y attendais pas du tout), ma la plus forte a de loin ete celle du 30 octobre 2003 avec les deux tiers du ciel de pris (du rouge jusque dans orion!), des draperies, des mouvements et des couleurs comme je n'en avais vu dans aucune des precedentes (qui pourtant valaient deja le detour!)

bon sinon biensur hale bopp, les leonides de 98 qui ont eu 24h d'avance et dont j'ai pu voir la toute fin du spectacle a l'aube.

mais aussi malgré tout l'eclipse de 99 qui meme si elle laisse un gout amer sous les nuages reste un moment tres fort

spout

Share this post


Link to post
Share on other sites
ou les as tu vus?
C'est un truc que j'aimerai voir dans les années avenirs...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saturne trouvée par hasard avec un 115/900.
L'éclipse annulaire en Espagne.
Une observation en montagne (Pyrénées)avec mon 300
ou il y avait tellement d'étoiles dans le ciel que j'en avais perdu mes repères.

Share this post


Link to post
Share on other sites
meilleur souvenir... ben la première lumière du farceur, après des années de bricolage, lorsque j'ai pointé M13, là la larmichette a coulé !

Et puis au TRAS, quand les dentelles du string sont apparues dans le scope, là aussi, gloups... tellement ému et à l'ouest que je me suis planté de route en retournant au bercail (hein Grelots, sur le solo de batterie de sweet smoke)

Pi aussi la première tête de cheval à l'écran,

Excellent souvenir aussi la soirée cyberastro avec Ced et Isa, qui prenaient saturne dans le museau à l'écran à 450 km de là!

Pi les frometons de la Farfouillette, pi l'éclipse du 11 aout 99, pi l'occultation de Saturne, pi Murphy qui se barre , pi le bolide géant aux betteraves au dessus de la tour Eiffel, pi la claque dans le nez sur M42 au 600 de rguinamard, pi les diamants de la creuse, pi la comète West en 76 aux jumelles, pi Yakutaké, Halle Bopp, le transit d'uranus devant la Lune...

Merdouche alors, en fait y'a que des meilleurs souvenirs !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lantha je te remercierais de bien vouloir arreter de (re)parler encore et encore de l'été dernier (bien que je garde de très bons souvenirs des personnes que j'ai rencontrées et des connaissances acquises)et d'arréter de mettre tout le monde au courant
Merci
(désolé pour le ptit coup de gueule mais ça soulage)
J'espere qu'il n'y aura pas de suite qui conduirait à fermer ce post.

Share this post


Link to post
Share on other sites
""Pi les frometons de la Farfouillette"" je les avait oublié ceux là.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
mais sinon je garde de nombreux bons souvenirs astro : obs dans des jumelles 20*150, stages fermes des étoiles très mémorables, centre astro, la lune gibbeuse dans un 1m20 (aie mes yeux!! )mais le meilleurs des souvenirs que j'aurais restera mon anniv ou mes potes m'ont offert un ti télescope!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Bien sur, comme beaucoup, je pourrais dire que mon meilleur souvenir en astro, c’est quand, à 15 ans, avec mon T76/600 paralux que je venais d’avoir à Noël, j’ai pointé Saturne au hasard, parce que je ne comprenais pas quelle était cette "étoile brillante" qui ne figurais pas sur mon mini-ciel tournant en carton.
J’ai découvert comme ça la planète aux anneaux et ça a été magique !!

Mais mon vrai meilleur souvenir, celui qui ma fait un choc, c’est ngc 4565 !!
C’était il ya dix ans en 97 avec mon T254/f4.5, et c’était mon premier objet du ciel profond hors catalogue Messier que je pointais.
Et quand j’ai découvert cette galaxie vue par la tranche, aussi brillante, aussi belle, aussi étendue et aussi détaillée avec sa bande sombre aussi évidente, et qui ne fait même pas partie du catalogue Messier, ça a été comme une révélation.
J’ai compris que le ciel profond pouvait réserver de magnifiques surprises, et que la listes des objets observables pouvaient occuper toute une vie.
C’est sans doute là qu’est née ma passion pour le ciel profond et pour le visuel.

Depuis, j’ai découvert pas mal d’autres « oubliés » du catalogue Messier comme les galaxies ngc 891, ngc 7331, ngc 2903, ngc 253 et les nébuleuses planétaires ngc 7293 (Helix) et ngc 246 par exemples. A chaque fois ça a été magique.
Il y a eu aussi ma première Dentelle du Cygne avec filtre OIII qui a faillit me faire tomber de ma chaise d’observation. Epoustouflant !!

Mais ma préférée, mon joyau du ciel, c’est toujours la galaxie ngc 4565.

Pour ceux, qui serait nouveau en astro et qui ne l’auraient jamais pointée, voici un lien qui la décrit. En plus, en ce moment elle revient dans le ciel en seconde partie de nuit.
http://www.astro5000.com/Objects/Cherche/index.php3?cat=NGC&obj=4565

Amicalement
Yves

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, les bons souvenirs, mes enfants...Ils ne sont pas si anciens, et pourtant...


Eh bien...

- Hale-Bopp en 1997, cette belle et longue virgule évanescente que nous allions admirer chaque soir de ce beau printemps, avec les enfants sur une colline de Tokyo, au dessus du chaos des immeubles et des fils électriques (j'avais acheté mes première jumelles, chez Big Camera, à Shinjuku),

- L'éclipse de soleil de 99 vue à Chantilly, dans le parc plein de monde, à travers les nuages, et cette ombre qui s'est soudain abattue sur la forêt, et comme une angoisse du fonds des âges, le murmure qui a parcouru la foule, "qui est-ce qui avait éteint la lumière"?

- La première fois, en 2001, où mon fils et moi, nous avons mis l'oeil dans le C8 que l'on venait d'acheter...C'était au pied du Mont Fuji, au Japon encore, à Noël, dans le jardin d'une auberge traditionnelle, après un long bain chaud... La première chose que l'on a vue, et la seule en fait, on n'y connaissait pas grand chose, on n'avait pas compris comment marchait les moteurs de l'engin, c'est la Reine de la nuit, la Nébuleuse d'Orion...Ah que c'était magique! Surtout que je croyais avoir vu la Tête de Cheval... Et puis, ensuite, on a pointé le sommet du Mont Fuji, grand masse toute sombre, et on a découvert la coupole de l'observatoire! Miroir, mon beau miroir, reflet de reflet, conscience de conscience...

- La première Saturne, quelques jours plus tard, toujours à Tokyo, en pleine ville, on voulait voir ce que c'était que cette étoile bien brillante, eh bien, c'était Saturne!! Incroyable! On pouvait voir, vraiment VOIR les anneaux, nous étions bluffés, et puis, on a regardé un peu plus loin une autre étoile, et cette fois ci, c'était Jupiter, avec tous ses satellites!! Alors la, on n'en pouvait plus, on a appelé les voisins, et puis tout le quartier y est passé!! Après, tout le monde nous saluait dans la rue, "les honorables étrangers qui regardaient les étoiles"...

Et puis, et puis...

- Cette nuit d'été dans le Morvan, c'était encore le début, où un monsieur inconnu, qui observait lui aussi au même endroit, nous a montré les deux galaxies de la Grande Ourse, M81 et 82 dans sa lunette, et l'anneau de fumée, tout la haut, au zénith et puis M27, le trognon de pomme, toute verdâtre...C'est la où j'ai compris que l'on pouvait vraiment voir plein de choses avec un télescope. Je lui avais demandé si on pouvait aussi voir la Nébuleuse du Crabe, mais la, il m'a regardé drôlement...Il m'a dit qu'il fallait attendre un peu...

- Et plus tard, cette nuit d'hiver dans le Morvan, avec la brume partout dans les vallées, le ciel d'un noir d'encre, la lumière zodiacale si apparente, et l'amas de galaxies d'Abell 426, dans Persée, entre-appercues dans le C8 (j'avais fait quelques progrès...), je les avais vue! je les avais vues!!

- Plus tard encore, la "vraie" première lumière et aussi première sortie publique du Dobson 400, à la Nuit des Etoiles sur le Mont Beuvray en 2005. Les spirales de M51 en vision plus que directe, les dentelles sans filtre, le croissant c'était pareil, M8 transfigurée, et tous ces gens si gentils qui se pressaient et faisaient la queue pour voir dans ce gros machin vraiment bizarre qui ressemblait à un truc de Léonard de Vinci, et mon fils tout fier qui expliquait si sérieusement tout ce que l'on pouvait voir. Je ne savais pas qu'il en savait tant...

- Et cette nuit d'été de l'année dernière où, encore dans le Morvan, deux inconnus sont venues admirer mon engin, c'était en fait deux astronomes du VLT, des vrais de vrais, des pros de chez les pros, qui ont passé la nuit avec moi, à admirer les choses du ciel, dans MON télescope, des types à qui j'ai montré le Quintet de Stephan et qui était tout étonnés... Des types qui aussi pointaient la Boule de neige bleue, 7662, comme ça, sans même jeter un oeil à une carte...je vous dis, des vrais de vrais...

Et puis, c'était hier...

- La semaine dernière, cette Saturne qui avait rendez vous avec la lune, vue dans une petite lunette dans le Bois de Boulogne, entre deux nuages. Ah quelle était bien petite celle la, toute verdâtre et blafarde, mais quelle magie...

- Et puis, la dernière, eh bien, c'était samedi dernier, les couleurs dans M42!! Dans le Big 600 de Tonton Rolf à Triel!! Moi qui n'arrivait pas à voir les couleurs, même dans le 400...Eh bien, là, ça y était! C'était comme un vitrail de Chartes! Du bleu au centre, l'arc en ciel sur la longue barre, et puis, le rouge sombre sur l'aile...J'en suis encore baba...J'en ai rêvé cette nuit...

Voila voila, les bons souvenirs, cela ne s'arrête jamais...

[Ce message a été modifié par Kentaro (Édité le 13-03-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this