Sign in to follow this  
GSX.33

CP en ville : photo ?

Recommended Posts

Hello

Je suis actuellement propriétaire d'un Mak102 sur trépied photo.Cela fait 3 ans que je l'utilise,surtout l'éte.J'ai pu voir Jupiter (seulement la bande du haut) et ses satellites,la lune,M31 (du moins une petite tache) et hier matin a 4h00,M45 et Mars (du moins,une petite boule jaune/orangée).J'espérais d'ailleurs concernant Jupiter et mars en voir un peu plus a l'oculaire.Pour Mars,je ne désespère pas en attendant la fin de l'année.
Arrive un moment ou l'on a envie d'évoluer ,même si je suis loin d'avoir épuisé les ressources de mon Mak.Vu que je ne vois pas grand chose dans mon ciel bordelais,je me demandais si,a part en me déplaçant sous de meilleurs cieux,il n'y avait pas moyen d'être moins "aveugle".Apparemment,vous chantez tous en coeur que sous un ciel pollué,point de ciel profond.Ma question est la suivante : dois je investir dans un Dobson (style 200/1200) et dans un filtre anti pollution ou dans une combinaison monture/lunette (style 80ed/SVP) avec filtre aussi pour aller en complément de mon Canon 350d ? J'ai l'impression de demander si d'un coté,je choisi une vision immédiate mais faible dans les détails ou de l'autre,une vision différée mais détaillée.
P.S : je sais que l'idéal est un ciel sans pollution.J'ai essayé une fois et au final,meme si voir beaucoup d'étoiles est beau (j'ai meme vu partiellement la voie lactée),on est perdu devant tant d'étoiles.Il est si pratique de rester dans son jardin ....

Merci pour la réponse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

« J'ai essayé une fois et au final,meme si voir beaucoup d'étoiles est beau (j'ai meme vu partiellement la voie lactée),on est perdu devant tant d'étoiles. »

Et tu n'as pas regardé dans le télescope ? Parce que ça change tout, vraiment !

Share this post


Link to post
Share on other sites
LA vrai question que tu sembles te poser est : est-ce que je continue le visuel ou bien est-ce que je passe à la photo ?
En visuel tu seras toujours handicapé par la polution lumineuse, même avec un filtre, même avec un gros diamètre, tu gagneras un peu bien sûr mais ça ne sera jamais le top. Le filtre ne remplacera pas un bon ciel bien noir.
Pour le planétaire par contre tu gagneras à avoir un gros diamètre avec une optique de qualité. Mais c'est un peu domage de se limiter au planétaire, non ?

En revanche si tu te mets à la photo alors là tu investis dans un filtre H-alpha et tu pourras faire de magnifique images malgrès la polution lumineuse.
Je te conseille de regarder sur le forum les images faites par Seb le ptit Belge qui image directement depuis le centre de Bruxelle si je ne dis pas de bêtises.
Seulement la plupart du temps les objets qu'il image il ne les voit même pas à l'ocullaire, ce qui implique des capacité de pointage imporntantes (mais ça c'est une autre histoire).

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut!!

Tu peux jeter un oeil sur ce qu'on peux faire en photo exclusivement en ville et sans Halpha. Centre ville de Rennes.
http://www.astrosurf.com/peron


Ciel profond sans filtre, difficile mais tu apprendras le traitement photo...
Ciel profond et H halpha, aucun pb.
Planétaire, aucun pb même mieux des fois avec un turbu tjs moindre qu'à la campagne.

laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai ete hier soir dans une "nuit des étoiles".J'ai observé dans divers instruments (un dob 640,un C8,un newton 254,une WO 80,un ETX 70).De ce que j'ai pu voir par rapport a ce que j'avais déja vu avec mon Mak,ce n'était pas le jour et la nuit.M31 était toujours une petite tache avec un C8 et on voyait a peine une 2eme bande sur Jupiter avec un 254 (je ne connais pas les oculaires utilisés).Le ciel était moins pollué que le mien et on y devinait la voie lactée.L'idée qui me vient est que la vision directe est moins intéressante a "1ere vue".Néanmoins,il y a quand meme ce coté a se ballader dans les étoiles en y cherchant des "objets" que l'on pourrait ensuite photographier.Voir meme avoir 2 instruments,un dobson 1er prix en patientant pendant que les photos sur une lunette soient prises.
Quand je vois les photos prises en ville,je me dis que cela est plus motivant que d'en rester a une vision "légère" du ciel.Mais encore faut'il trouver les objets dans le ciel.Assis sur une chaise en cherchant au dobson,ca a l'air sympa comme plan pantouflart

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est sur avec un eos et en 20 minutes de poses on voit énormémént de choses en ville ,mais il faut avoir le goût à çà:mise en station ,mise au point ,durée de poses traitement sur PC,budget en hausse etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Ta dernère réponse m'etonne un peu:
J'observe moi aussi en ville et j'ai longtemps trouvé l'imagerie plus intéressante que l'observation oculaire, mais quand tu dis qu'entre un 254 et un mak 102 c'est pas le jour et la nuit, je ne sais pas ce qu'il te faut! Mon premier scope est un mak 127, et quand j'ai eu le 150, crois moi, c'était tout à fait autre chose!
Enfin, il y a effectivement des moments où comme cette année, les planètes étant très basses à la lattitude de la France, il est difficile d'observer dans de bonnes conditions, mais moi, de l'endroit où j'observe je vois Jupiter comme sur mes photos.
Maintenant, pour le ciel profond, en ville, il y a des choses à faire, mais il te faut un bon budget, et un certain savoir faire (qui peut cependant s'acquérir rapidement, rassure-toi!), à moins de se contenter d'objets très brillants et archi-déjà-vus...

Amicalement.

JF

[Ce message a été modifié par mak jack (Édité le 12-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut GSX,

si tu veux en prendre plein la vue, notamment en CP, il n'y a pas trente six solutions : un bon Dobson très ouvert ou autre ( style 406 ouvert à 4 ) + bon oculaire grand champ + ciel constellé d'étoiles.
Dans un ciel très moyen, en visuel, tous les instruments se valent à peu près ! C'est pourquoi tu as été déçu.
Les images de M82, M42 et M13 entre autres, que j'ai vues dans le dob d'un pote, resteront gravé dans ma petite tête, j'ai même eu une sensation de vertige pour l'amas globulaire M13 qui prenait tout le champ, c'était proprement fantastique.
Par contre, si tu as un ciel très médiocre ( c'est aussi mon cas ), l'imagerie permet de s'amuser tout autant, enfin si on aime ça...
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
A mon tour de te repondre
Tout d'abord je suis pas loin de toi et j'ai un ciel un peu moins pollué que sur bx mais j'y ai quand meme droit. J'observe du centre de libourne
Bon pour le visuel je dirais comme les autres plus c'est gros mieux c'est. cela dit j'ai jamais regardé dans un + de 200 en ville.

Par contre dans un 640 à f/d=4 sur cestas par une belle nuit la y'a du detail meme si on a toujour pas la couleur :p. Tout ca pour dire que c'est deux monde différent.

Meme si en planetaire, avec un <200 c'est assez spectaculaire la 1ere fois qu'on voit saturne ou jupiter, en ciel profond c'est assez dur de detacher l'objet du fond du ciel, pour ma par je trouve qu'en photo ca a plus de peche et en plus on a la couleur.

Perso je partage mon temp entre visu pour le planetaire, les etoiles double, amas d'etoiles et la photo pour les nebuleuses et les galaxie.

Autre detail, si tu observes a plus d'un, c'est quand meme mieux de voir l'objet tout de suite que le lendemain

Une bonne combinaison serait, pour moi, un dob 300 pour le visu et une lulu 80 ou 100 pour la photo.

@+

julien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crois que je vais m'orienter sur cette combinaison.Dobson (de 200 qui ne sont pas chers) pour les ballades dans le ciel et plus tard,une lunette avec une monture motorisée pour les photos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi (ça n'engage que moi...), je dis que l'astro amateur en visuel commence à >250. J'ai commencé à "voir" réellement quelque chose (et non pas seulement deviner, subodorer,etc...) à partir de ce diamètre, que ce soit en planétaire ou en ciel profond.
En dessous, c'est juste pour rire. Et toc !

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis d'accord avec kaptain,
J'ai un 200 (newton) et quitte a attendre un peu, autant investir dans un 300mm.
vu tes attentes, avec un 200 tu risque d'etre un peu deçu.
Si tu veux te faire une idée, t'es le bienvenue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous travaillez pour quel magasin astro déjà ?
Je trouve déjà que la pratique de l'astronomie n'est pas donné.... Si je devais prendre un 300,ce serait soit le visuel,soit la photo mais pas les 2.
Je pensais quand meme qu'une grosse étape était franchi au dessus d'un 200.Dans les magazines,dans les livres,je lis souvent "a partir de 200,vous pouvez voir...".

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est que des conseils, apres tu vois en fonction de ton budget.

Pour moi avoir un dobson c'est une occasion d'avoir un gros mirroir a moindre couts.
Un 200 c'est un moyen mirroir j'en ai un et je me deplace a la campagne sous un ciel plus clement en pollution pour pouvoir detacher les nebuleuses du fond du ciel.

Si tu es, comme tu le dis, sous un ciel pollué, en théorie il te faudrait un filtre, genre OIII, et pour ce filtre mieux vaut avoir un gros diametre....

Je bosse pour aucun magasin, et le mieux c'est de tester lors de soirées portes ouvertes dans des clubs (vega de la lyre à vayres ou AED à cestas) (je sais pas si jalles astronomie propose de l'observation).

là tu pourras comparer.

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites
...Et il y a un monde entre le 300 et le 400... , bon on peut aller loin comme ça mais Kaptain a un peu raison.
Je ne trouve pas terrible terrible un dobson de 200, une ouverture plus conséquente de 300 est un bon choix, mais bon c'est pas mes sous...
".Dans les magazines,dans les livres,je lis souvent "a partir de 200,vous pouvez voir...". Oui, c'est vrai, mais ça concerne surtout des télescopes avec une mécanique déjà plus soignée et ayant un rapport F/D élevé.
A+

[Ce message a été modifié par VL (Édité le 13-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a énormément de paramètres qui entrent en ligne de compte dans la qualité de ce que tu vois - ou ne vois pas.

Par exemple, il est très difficile de voir M31 mieux que tu ne l'as vue (je trouve que de simple jumelles permettent de mieux voir ses extensions, par exemple).

Un ciel noir et dégagé, une turbulence faible, restent encore les meilleurs gages d'observations réussies.

En revanche, s'il y a un paramètre sur lequel il est aisé d'agir et d'en obtenir des résultats prévisibles, c'est bien le diamètre.

La qualité optique également, mais le Mak offre généralement une optique excellente, donc pas trop de soucis de ce côté.

Le diamètre, donc... Mais pas seulement, c'est vrai.

Par exemple, ceci est une photo de Jupiter datant du mois dernier, prise au foyer d'un newton 254 comme celui que tu as eu l'occasion de tester :

Et pourtant, je peux t'assurer qu'à l'oculaire, c'est 10 fois plus piqué et coloré (j'ai dû foirer un peu la mise au point, faite directement dans le viseur réflex au travers de l'oeilleton que tu aperçois) !

Cependant, regarde l'orientation de mon instrument cette nuit là :

Tu imagines bien qu'entre le zénith et l'angle sous lequel vous la voyez en France, plutôt basse sur l'horizon, il y a une différence de taille !

Du coup, dis toi que ce que tu as pu observer de Jupiter cette nuit-là n'était pas bridé par les instruments, mais par l'atmosphère. Normalement, ça n'a rien à voir avec ton Mak !

Et vu comme Mars semble au sud quand elle se lève le matin... Ca risque de ne pas être mieux que Jupiter vue de chez vous !

En ce qui concerne la photo, notamment en ciel profond et si tu ne cherches pas à viser au ras de l'horizon (j'ai du mal avec M1 ou M51 pour cette raison, par exemple), le diamètre de ton instrument ne sera pas trop handicapant, car tu peux compenser en augmentant le temps de pose et en multipliant les prises de vue.

Ton souci sera plutôt de bien mettre ta monture en station et de disposer d'un suivi précis et sans à-coups.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai une semaine de vacance fin septembre.Je me tate pour aller dans les pyrénées,du coté de St lary soulan.Le Mak sera certainement du voyage.
Pour l'achat d'un instrument,je me tate pour quelque chose de plus polyvalent,style une lunette 120/1000.Pas de collimation en général (la peur du débutant),plus adapté en ville,possibilité de photo.Reste le chromatisme,meme si ce n'est pas un fd court comme une 120/600.Tous les avis que j'ai lu étaient positifs concernant cette lunette.C'est pas le diamètre d'un gros Dobson mais bon,comme dit le proverbe,petit a petit,on deviens moins petit.Sans mauvaise surprise d'ici le mois prochain (style les impôts),je passerai commande.J'aurai enfin une monture et pourrais peut etre savoir a quoi corresponds ce que je vois dans le ciel.Je vois des trucs et une fois arrivé devant le logiciel (winstars),impossible de savoir ce que c'était.Un atlas (sky pocket par exemple),ca serait bien aussi .

Share this post


Link to post
Share on other sites
GSX.33 : je suis d'accord avec les autres, 200 mm c'est encore assez peu pour le ciel profond. Enfin, dans un sens... Voyons ça par type d'objets :

- Amas ouverts : on les apprécie avec un petit diamètre.
- Amas globulaires : ils sont intéressants à partir de 200 mm (du moins les plus brillants, comme M13), mais ça devient beaucoup mieux à 300 mm (je ne m'y attendais pas).
- Nébuleuses diffuses : restent des taches floues à tout diamètre, sauf exceptions. Je dirais qu'augmenter le diamètre fait toujours mieux, sans qu'il y ait vraiment de cap.
- Nébuleuses planétaires : au 200 mm on voit des petites taches floues rondes ou allongées. Au 300 mm on commence à voir les détails. Donc 200 mm est bien insuffisant.
- Galaxies : il faut 300 mm pour vraiment voir les bras spiraux de M51. Ou alors 200 mm mais en très haute montagne ? Et puis seulement M51, c'est peu. Je pense que pour voir des détails de galaxies, il faut viser 400 mm.

Bref : 200 mm, c'est trop peu pour détailler les objets du ciel profond autres qu'amas ouverts. Mais ça n'empêche pas de les voir (taches floues), et les champs stellaires s'apprécient à tous diamètres. C'est alors une question de goût : on peut adorer regarder le ciel avec un "petit" 200 mm.

Simplement, il faut un ciel de qualité. En ville, où on peut facilement perdre 3,0 magnitudes, c'est comme si le diamètre du télescope était divisé par 4. Oui, par 4.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 16-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lunette de 120mm: tu seras vite déçu. Trop lourde, trop longue (porte-à-faux = vibrations longues), et pas assez de diamètre!
Je suis de + en + d'accord avec les dobsonniens et cette vieille pub Celestron: "No substitute for the aperture".
Si tu n'as pas le diamètre, la "force brute", tu auras beau avoir la top qualité optique et le meilleur ciel du monde, ça le fera pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
St Lary ? C'est marrant, j'y vais ce week-end (à Cadéac pour être plus précis mais mon frangin sera à St Lary justement).

Mais pour rebondir sur ton post, je voudrais apporter quelques précisions :

Un mak de 100mm (j'ai un 127) te permet déjà pas mal de choses même en ville. La vision d'amas globulaires depuis un centre ville (ou quasiment, je suis à 2km de l'aéroport de Toulouse) est impressionnante. Mais quand tu t'éloigne des lumières de la ville ... ma ma mia, tu ne regrette rien !
J'ai observé (au mak 127) M31 sous un ciel noir (du genre que tu ne vois pas tes pieds) incomparablement mieux que dans un 300mm en zone périurbaine. Les bandes de poussières nettement tranchées, et le coeur hors champ tu vois encore des volutes d'étoiles ! Superbe souvenir !
Par contre, dire que on ne commence à voir qu'avec 250mm est franchement réducteur, et pas sympa pour ceux qui n'ont pas ces moyens là (hé puis il y a des allergiques aux dobsons aussi, et un 300 stable en équatorial, ca fait mal aux finances pendant un paquet d'années). J'ai observé au 350 et au 250 il y a quelques jours, bof bof, le ciel limite vachement et à part un grossissement un peu supérieur, rien de transcendant. L'image au 250 et certes un peu plus lumineuse qu'au C8 (forcément en grossissant comme un chercheur...) mais bon tout ce que l'on voit dans l'un se voit dans l'autre.

Alors à ton avis, ce week-end à la Hourquette d'ancizan, j'apporte quoi ?
Mon mak bien sur (calé derrière un siège, il prends moins de place que la monture du C8) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
En ville, où on peut facilement perdre 3,0 magnitudes, c'est comme si le diamètre du télescope était divisé par 4. Oui, par 4.
-----------------------------------------------------------
Donc si un 300mm permet de faire des observations intéressantes dans un site de magnitude limite 6. En ville avec une magnitude limite de 3, il serait plus judicieux de choisir un 1200mm ou d'utiliser une camera video très sensible permettant d'atteindre virtuellement ce diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut
Il ne faut pas croire que sous 250mm cela ne vaut pas la peine.
Bien sur au plus grand au mieux mais aussi au plus lourd, plus difficile à stocker, à transporter, plus sensible à la qualité du ciel, etc...
A chaque diamètre son plaisir.
Tiens, samedi passé(nuit des étoiles), à la lulu de 128mm, M13 était résolu (enfin des étoiles partout dessus) en vision directe et dans une grand ville(le C8 a coté ne montrait pas plus et au plus je grossissais au plus on voyait d'étoiles.
Un bon C8 bien réglé est finalement aussi une bonne solution car très court et pas lourd.
Mais ne voir qu'une bande sur Jupiter avec un mak de 102mm c'est que les conditions d'observation étaient très mauvaises: on la voit avec des jumelles 20x60mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this