Sign in to follow this  
DSobserver

oculaire de courte focale

Recommended Posts

Bonjour,

Parti pour investir dans un oculaire de courte focale pour ma zenithstar de 105 f/7, j'aurai bien aimé avoir vos sentiments quant aux oculaires suivants:

Hypérion 3.5mm 68° 31.75/50.8mm 126€
Radian 3mm, 31.75mm 60° 263€
Nagler 2.5mm, 31.75mm 82° 323€
Oculaire zoom 2 à 4 mm Nagler 50° 443€
vixen 2.5 mm LV 45° 124€
Oculaire WO 3mm SPL (55°), 31,75mm 97€
Pentax XO-2.5mm 44° 270€
Burgess / TMB 2,5mm 60° 89€

Le but étant clairement orienté planétaire en condition exceptionnel, je suis bien curieux de connaître vos sentiments la dessus!

Merci pour vos conseils avisés

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

L'instrument étant motorisé, tu as tout interêt à prendre le Pentax XO, il devrait être le meilleur de tous les oculaires cités en qualité optique!

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour cette réponse!

L'instrument peut en efet être motorisé mais également sur une monture azimutale...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

hummm, gros investissement pour des focales extrèmes réellement exploitables 2 ou 3 fois dans l'année ( ? ), sans nullement te décourager, les très petites focales sont très difficiles à utiliser notamment pour la mise au point la plupart du temps infaisable. Ton instrument a une focale d'environ 700 mm à ce que je vois, donc pour un grossissement conséquent tu n'as pas vraiment le choix.
Il est possible d'opter pour une barlow 3x ou 5x de grande qualité style Télévue, utilisée avec un très bon oculaire ( là, le moindre défaut ça ne pardonne pas ), il n'y a pas de différence notable et tu multiplies les combinaisons possibles avec les oculaires que tu possèdes déjà.
Désolé d'avance si je t'ai baragouiné des choses que tu connais déjà mais il y a tellement de gens déçus par les forts grossissements...
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme VL

En pratique, tu n'utiliseras jamais un oculaire de si courte focale.
Pour ma part, avec mon LX90 (2000 mm), l'oculaire que j'utilise le plus souvent est le 15 mm, parfois le 9 mm et rarement les 6 et 4 mm !
Réfléchis bien avant cet achat conséquent !

[Ce message a été modifié par milaz (Édité le 13-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'oublie pas non plus les Taka Hi-LE ( 3.6 & 2.8 ) ni la barlow Taka BL-2x.
Tout aussi bon : le Pentax XW-3.5 si t'aimes le planétaire en HD grand champ !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur ma lunette 105 F/6 le zoom nagler 3-6 est mon préféré pour les forts grossissements. Le nagler 3.5 est bon sur la lune et le nagler 2.5 reste dans sa boîte.
Je n'aime pas les barlow, même les powermate. La moindre poussière (qui finit toujours par s'installer) dégrade l'image de manière catastrophique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Je ne suis pas vraiment d'accord en ce qui concerne l'utilité d'oculaires courte focale pour un réfracteur de petit diamètre qui est moins sensible à la turbu qu'un gros télescope.
Si le grossissement reste raisonnable, on peut en avoir un usage régulier.
Avec ma 102/660ED, j'utilise souvent mon Taka HiLE 2,8 qui donne 2,3x le diamètre en grossissement. Dans l'absolu, un tel grossissement reste acceptable.
Je peux aussi vous faire part de mon expérience avec le LV 4mm : Celui ci donnait des images pitoyables comparées à celles du Taka.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je peux te faire part de mes expériences sur certains oculaires cités. Attention, beaucoup ont été achetés et revendus, la comparaison n'a pas été toujours possible. Par ordre croissant de préférence sur des newtons à f/d 5 :
le radian 3 : lumineux, contraste correct, mais des iamges trop jaune
le lvw 3.5 : bon contraste, chromatisme en bord de champ. Un très bon oculaire.
le nagler zoom 3-6 : excellent contraste, des images superbes sauf en position 3 mm (trop sombre).
J'utilise actuellement un tmb burgess 3.2. Incontestablement le meilleur rapport qualité/prix. Comparable aux autres. Je l'ai comparé au nagler 3-6 : Moins confortable que le zoom, un peu moins piqué et mise au point plus délicate à obtenir.
J' aurais bien gardé les deux premiers mais l'investissement est important pour une utilisation qui demeure peu fréquente.
Un autre oculaire possédant de bons commentaires : l'uwan 4 mm
Jean-jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je partage entièrement ton analyse du zoom 3-6 mm.

Actuellement, j'hésite à renvendre le Taka Hi-Le 2,8 mm, exigeant une turbu trop faible pour être utilisé souvent avec le 254/1200, acheté d'occasion par curiosité mais faisant tout de même double emploi avec ce merveilleux zoom à tout faire en planétaire... Malgré effectivement un assombrissement notable en position 3 mm.

En revanche, c'est mieux en position 6 mm + Powermate 2x, allez savoir pourquoi !

Par contre, il grossirait peut-être insuffisemment pour une lunette de 600 ? Dans ce cas, le Taka irait sûrement.

D'où son idée de prendre le 2-4 mm, mais beaucoup le trouvent moins bon que le 3-6 (qui est vraiment très bon, hein).

Ceci dit, je me demande si ça ne vient pas tout bêtement de ce que certains cherchent à atteindre des grossissements exagérés pour leur diamètre d'objectif (ou de primaire). 2 mm, ça commence à être chaud ! Et l'assombrissement vient vite. Il ne faut pas non plus pousser mémé...

[Ce message a été modifié par Z80 (Édité le 14-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci les gars pour ces éléments!

Donc pour faire un premier résumé :

le zoom 3-6 reste un très bon oculaire connu, mais en effet Z80, vu ma focale le 2-4 "serait" plus approprié! ("seulement" D*3.5)

J'ai souvent entendu du bien des TMB

Les nagler & radian paraissent un peu chère pour l'utilisation

Le pentax XW 3-5 290€ 70° : pourquoi pas.

Après le taka...si une bonne occas se présente....à étudier.

Pas d'expérienece avec les hypérion ou les nouveaux WO SPL?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut tous,

petite remarque: il ne faut pas regarder la gamme focale d'oculaires en fonction de la focale, mais du f/d de l'instrument.

en effet, la tâche de diffraction fait (à 555nm) 140/D secondes d'arc (D diamètre de l'instrument).
En grossissant F/f fois (F focale de l'instrument, f de l'oculaire), la tâche de diffraction aura donc une taille apparente (à l'oculaire) égale à 2.3 * F/D / f minutes d'arc.

A F/D = 7 et un oculaire de 3mm, la tâche de diffraction fait donc 5.5 minutes d'arc (disque de 1mm à 70cm), déjà facilement visible.

Après, à chacun de voir quel grossissement max il utilise en fonction de son acuité visuelle. Mais l'histoire de grossir 2x le diamètre vient de là, ca correspond à une tâche de 2.33 * 2 = 4 minutes d'arc, là ou ca commence à devenir "confortable" pour une bonne vue, et ou grossir plus n'apporterait rien car le plus petit détail fait le diamètre de la tâche de toute facon.

Bien sur, avec un diamètre plus petit, on aura plus facilement les conditions pour utiliser ce grossissement "maximum".

J'utilise aussi un Nagler 3-6 (vraiment très content de cet outil également), et avec ma lunette à f/d=7 je n'ai jamais senti le besoin d'aller plus loin que 3mm en planétaire.
J'avais aussi hésité entre le 2-4 et le 3-6, mais sans jamais regretter mon choix après. Grossir plus serait fâcheux pour la luminosité sans améliorer la résolution. Sur quelques doubles vraiment serrées les soirs très bons, ce serait peut être valable de descendre à 2mm, et encore.

Pour être sur, rien de tel de prendre quelques photos et dessins accrochés au mur et de se mettre à la bonne distance pour voir ce que ca donne D'ailleurs, ce serait un test intéressant à faire à une star party, pour voir quel est le grossissement maximal utile à l'astram moyen...

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'avais pas fait gaffe à la focale de m'oculaire, mais juste à la marque.

Je ne suis pas partisan des trop forts grossissements. Mon expérience avec des 250 et 300 mm de diamètre: le grossissement résolvant de l'ordre de 2/3 du diamètre exprimé en mm me semble une formule raisonnable. Avec une bonne optique c'est très bien à 1D ou 1,25D (320X avec mon 250 mm), çà passe quasiment tous les soirs. Sauf pour Jupiter très basse en ce moment, je me contente de 200X avec mon 250 mm.

Ceci-dit il faut prendre en considération que:

- Saturne, et surtout Mars et Uranus, aiment mieux les forts grossissements que Jupiter;

- Avec un petit instrument on aura toujours tendance à grossir plus par rapport au diamètre, qu'avec un gros (je suppose les instruments de bonne qualité optique). Dans des conditions normales 300X sur Mars avec une TOA 130 c'est parfait!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Question d'acuité visuelle ?

En planétaire, je ne commence à être vraiment confortable qu'à partir de 300x.

Au delà, ça va dépendre du ciel, bien sûr, mais 400x, c'est vraiment très bien.

Pour Mars, quand le ciel était bon, j'ia pu grossir jusqu'à 600x sans problème. Saturne encaisse bien aussi. C'est vrai aussi qu'on ne gagne plus rien sur Jupiter au delà de 400x (avec le 254) : les teintes sont trop pastel, sans doute...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Z80,

Je parlais de grossissement max en "nombre de fois le diamètre", pas de grossissement absolu 300x ou 600x. Plus le diamètre est grand, plus il faut grossir pour voir les plus fins détails autorisés par ce diamètre (sous un bon ciel...). Tes observations correspondent bien à la "limite" du "2x le diamètre". Si tu n'as pas besoin de grossir plus, c'est que tu as une bonne vue.
Après c'est un choix personnel, on peut préférer grossir plus que ca sans voir de détail supplémentaire, parce qu'une belle et grosse image (meme un peu "floue") c'est sympa aussi (surtout pour les petits objets genre Mars d'ailleurs). Perso je trouve la plupart du temps plus esthétique un poil plus petit et bien net. Mais c'est ca l'avantage du zoom, on peut changer facilement

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un fait. D'ailleurs, avec la lunette de 70, 200x est vraiment un grand grand maximum, et que sur des objets stellaires ou les planètes.

Mais on lit souvent que les apochromats permettent de grossir beaucoup... N'empêche, question luminosité, j'ai des doutes, s'agissant de lunettes de 80 mm ou même moins !

Share this post


Link to post
Share on other sites
je fait remonter le sujet: y'en a-t-il qui ont une expérience avec les hypérion ou les nouveaux WO SPL?

Share this post


Link to post
Share on other sites
3,5 D, on n'arrête pas le progrès, tu prépares une thèse sur la diffraction ? (Je taquine, mais c'est vrai que c'est joli une figure de diffraction propre pis pour collimater c'est pratique... c'est une lunette collimatable au moins ?).

Bon, sinon je confirme : yabon Pentax XW 3,5 (attention : 3,5 mm, pas 3 à 5 mm, c'est pas un zoom !). Une valeur sûre, bien que je n'aie pas comparé avec un autre modèle de focale équivalente : les reflets sont très bien maîtrisés (mieux que sur les Tele Vue, Takahashi et Vixen d'après mon expérience), gage d'une excellente transmission. Pour un peu moins de 200 € il y a le Vixen LVW 3,5 que t'a conseillé JJ17. J'ai eu le 17 mm et il était tout à fait correct à part les reflets internes qui étaient parfois gênants, notamment en planétaire. En tout cas si un grossissement 2D ça te suffit tu as le choix dans la marque (ceci n'est pas une contrepéterie). Les Taka HI-LE doivent être très bons, mais faut pas être claustrophobe (j'ai regardé furtivement dans l'un deux : brrrr...). Pour le planétaire il y en a qui préfèrent un petit champ apparent, je ne sais pas si c'est pour que le regard ne se perde pas alentour ou si c'est pour faciliter le centrage et être sûr d'être au plus près de l'axe optique, là où l'image est optimale.

quote:
Mais on lit souvent que les apochromats permettent de grossir beaucoup...

Si le diamètre moyen des apo était égal à celui des télescopes, on le lirait peut-être moins souvent (malgré l'absence d'obstruction, tout ça). Foutue turbu... Faudra que je me paye une FS-60 un jour, histoire de voir ce que ça fait de vivre dans un monde où tout marche comme dans la théorie.

(J'ironise, mais ceci dit j'ai un très bon souvenir de Jupiter à 200x (je crois) dans la 80ED d'un copain, une image propre et ciselée comme on n'a déjà pas si souvent l'occasion d'en voir dans un 300. Et grossir 2,5 D avec un 300 c'est souvent déraisonnable... quel que soit le F/D j'imagine. Tu approuves, S.Chapeland ? )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout dépend du polissage, mon ami !

Les images à la lunette sont effectivement très nettes, mais je n'échangerai pour rien au monde le niveau de détails qu'offre mon 254 superpoli contre un baril de 80 mm !

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai qu'il doit y avoir une proportion plus grande de mauvais télescopes que de mauvaises apos, mais je parlais même à qualité équivalente : 2,5 D sur une 80 ça fait 200x et 2,5 D sur un 300 ça fait 750x. Tu auras beau avoir le superpoilu, un r0 de l'ordre de 300 mm est largement plus rare qu'un R0 de l'ordre de 80 mm. Et un r0 de 80 mm c'est déjà pas hyper fréquent... (Vers chez moi du moins.)

Le soir où j'ai vu une superbe Jupiter dans la 80ED (on était à la limite théorique je pense), le même propriétaire avait juste à côté un 200/1000 Sky-Watcher bien collimaté, et c'était encore mieux ! Image plus détaillée, plus saturée... (Malheureusement j'avais pas mon 300 avec moi cette nuit-là.) Mais c'est quand même déjà relativement rare, avec un 300, d'avoir des images à la hauteur de ce que montrait la 80ED (et a fortiori le 200) cette fois-là. J'ai dit "rare", sous-entendu ça arrive : j'ai déjà eu une image aussi nette mais nettement plus détaillées dans le 300. Mais des images comme ça, ça n'arrive que quelques nuits sur des dizaines ; le reste du temps ça devient décevant et du coup on se régale de ciel profond à grossissement pas trop fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est tout simplement plus difficile de polir un grand miroir avec les mêmes tolérances...

Moralité : il doit exister un diamètre critique à partir duquel on va plutôt employer l'instrument à débusquer les objets faibles et lâcher la course au grossissement ! ^^

L'instrument idéal pour le planétaire doit donc sûrement se balader entre 200 et 300 mm, avec un miroir de course, une focale assez longue (genre > 6) et une faible obstruction...

Ou alors, un Cassegrain ? Pour l'obstruction, ce n'est peut-être pas trop ça, remarquez... Mais l'état du ciel dégrade généralement bien plus les images que l'obstruction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[RECLAME]
(si tu optes pour un Nagler 2.5 ou 3.5 j'en ai mis en vente à 210 euors ...)
[/RECLAME]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Z80> Oui, en termes de résolution c'est presque pas la peine de dépasser ce que peut donner 300 je pense. Par contre un diamètre plus grand, à qualité d'instrument, qualité de ciel (r0) et grossissement identiques, donnera des détails mieux perceptibles et des constrastes plus pêchus. Ca fait peut-être dépenser plus pour pas grand chose, mais c'est souvent comme ça chez les astrams (sinon on achèterait des UWAN plutôt que des Nagler ). Et puis faut se souvenir des images de Ludiver...

D'ailleurs, à propos de Nagler...

Sirius> ...tu as un mail.

[Ce message a été modifié par MatP (Édité le 20-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this