Sign in to follow this  
baroche

1000 OAKS

Recommended Posts

Bonjour à tous,
Celà fait plus de deux ans que je parcours avec intérêt les forums d'Astrosurf. Je décide enfin de m'inscrire et je profite de ce premier poste pour vous demander un avis sur un filtre OIII qui porte la marque 1000 OAKS.

Personnellement, je trouve les images ternes et trop assombries avec ce filtre. Les nébuleuses ne ressortent pas vraiment mieux me semble-t-il, ou plutôt, on ne voit presque plus qu'elles. Les étoiles s'éteignent et les survivantes deviennent verdâtres. Je trouve ces images fades et beaucoup moins spectaculaires qu'une nébuleuse "nature" accompagnée d'un piqué d'étoiles.
Une exception tout de même sur les dentelles. Il est vrais qu'elles se distinguent mieux avec le filtre mais je ne trouve pas que l'image soit "à tomber à la renverse" comme je le lis parfois.
Je ne possède que ce filtre et je n'ai jamais eu l'occasion de regarder dans d'autres d'une autre marque. J'observe avec un 400 et sous un assez bon ciel de campagne.
Ma question est donc la suivante: est-ce que certains filtres OIII assombrissent plus que d'autres?

Merci pour vos réponses et bon ciel à tous (ce qui n'est actuellement pas le cas ici).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

ce que tu décris là, c'est le comportement de n'importe quel filtre OIII :
- les étoiles sont atténuées parce que seule une fraction infime de leur lumière est émise dans cette longueur d'onde (d'une manière générale, et si on s'en tient à la perspective de l'observateur amateur, elles émettent de manière relativement uniforme dans toutes les longueurs d'onde)
- beaucoup de nébuleuses n'émettent pas ou peu dans l'OIII. Exception : les nébuleuses planétaires, les rémanents de supernova (cf Dentelles), les nébuleuses autour d'étoiles Wolf-Rayet (cf Croissant, aussi dans le Cygne). Pour les nébuleuses d'émission ça peut être décevant (sauf les plus brillantes, genre Orion ou Omega) ; là il faut mieux utiliser un filtre genre UHC (ou LP2 si on reste sur TOO), qui laisse passer le H-beta, fortement émis par ces nébuleuses et auquel l'oeil humain est très sensible (elles émettent surtout en H-alpha, d'où les belles photos de nébuleuses rouge, mais l'oeil humain y est presque aveugle, dommage!).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour ta réponse Scopemania,

donc tous les OIII obscurcissent autant? j'ai du mal à m'y faire car ça ne fait pas longtemps que je visse un tel filtre.

Bon ciel à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
la réponse rapide est non, mais oui...
Les filtres OIII sont normalement faits ne laisser passer que la raie OIII (doh!), avec une bande passante qui fait typiquement de 7 à quelques dizaines de nanomètres. Le TOO est dans la moyenne avec environ 20nm.

Si tu cherches des nébuleuses moins obscurcies, un UHC (LP2 chez Thousand Oaks) complètera bien le OIII et sera plus polyvalent, plutôt que de jeter aux orties ton OIII pour un autre qui aura une bande passante, donc une luminosité des étoiles, à peine plus grande.

(sur un 400, je ne recommande pas un filtre "broadband" même si les étoiles sont plus lumineuses, c'est assez décevant)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Scopemania,

J'essaierai donc à l'occase un UHC pour me faire une idée et pouvoir comparer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Scopemania a absolument raison !
Ce qui de bon aloi pour un pro
Je possède pour ma part 2 filtres spéciaux un UHC de TOO en 31,75 et un OIII en 2", un peu particulier puisque très sélectif à ~6nm de bande donc plus sombre que la moyenne, et pourtant je les utilise sur une petite lunette pour renforcer la vision et les extensions qu'un petit diamètre permet de voir sur les nébuleuses.
Typiquement le UHC est très efficace pour la grande néb d'Orion, il assombrit bien le ciel.
Un UHC laisse passer l'hydrogène et l'oxygène, plus la couleur rouge et le OIII "indispensable" pour les Voiles, Dumbel et Lyre ne laisse passer que l'oxygène vers 500nm.
Forcément les étoiles ne sont plus aussi neutres, mais le fond de ciel est sombre à souhait
Un filtre de ce type coute cher en moyenne surtout que c'est un accessoire très restrictif dans son utilisation.
Cependant un OIII en complément d'un filtre solaire a un intérêt non nul pour le Soleil...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, Baroche, tu fais donc partie de ceux qui préfèrent un filtrage moins sélectif. Tu risques donc de préférer l'UHC au OIII. Moi c'est le contraire. C'est une question de goût, bien sûr, et ton exemple montre bien qu'il n'existe pas de "meilleurs" filtres.

Quant à la nébuleuse d'Orion, je la préfère sans filtre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas sous nos latitudes Bruno.
Autant elle domine le zénith à la Réunion en décembre (merveilleux souvenir verdâtre )autant elle ne décolle guère haut au méridien, ajoutons-y un voile orangé et c'est la déconvenue !
D'où l'intérêt d'un filtre magique !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno Salque et astroperenoel,

Je pense même à priori faire partie de ceux (des rares sans doute) qui préfèrent observer sans filtre mais je confirme que je manque vraiment d'expérience dans ce domaine.
En fait, en lisant les divers retours d'expériences sur l'usage des filtres, je m'attendais à quelque chose de magique et j'ai été déçu par les performances de mon OIII.

Sur Orion, l'image est vraiment beaucoup plus belle sans filtre avec des couleurs bien perceptibles allant du vert au rosâtre.

Sur M57 et M27, je ne vois pas de gain dans la forme mais par contre une perte des couleurs naturelles et des étoiles. C'est moins beau pour moi, car j'aime les étoiles...

Sur les dentelles, c'est vrais que le filtre apporte une amélioration notable mais l'image est tellement terne et la couleur verte est artificiellement donnée par le filtre.
les couleurs sont donc faussées au dépend des formes.

Bref, comme tu le dit Bruno, des goûts et des couleurs...
mais j'essaierai quand même des comparaisons objectives sur d'autres nébuleuses.
Je pense aussi que nous sommes tous différents au niveau de l'accuité visuelle. Chacun fait donc comme il le sent et c'est tant mieux.

Merci et bon ciel à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi je trouve les images des étoiles un peu moches avec un filtre. Je préfère donc l'OIII: utilisable sur peu de nébuleuses (donc aussi on se fait moins chier à le mettre et à l'enlever!), mais magique sur certaines d'entre elles (quand le ciel est bon): les Dentelles du Cygne et Hélix...et sûrement d'autres encore!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Astroperenoel,

tu indiques : "Cependant un OIII en complément d'un filtre solaire a un intérêt non nul pour le Soleil..."

ma question toute bête, pourquoi ?

amicalement,
Franck Vaissiere

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this