Sign in to follow this  
astron

possibilité d'étoile artificielle avec système afocal

Recommended Posts

bonjour

Je me demandais si quelqu'un avait exploré la faisabilité d'une étoile artificielle "domestique" utilisant un système afocal (pour faire simple, une lunette parfaitement réglée sur l'infini avec son oculaire, et ensuite éclairée "à l'envers" c'est à dire du côté oculaire, et fournissant ainsi un faisceau paralléle sortant de l'objectif), supposé bien aligné vers le télescope à tester.

Celà doit ressembler plus ou moins à un banc optique ?

Je suppose que l'on doit retrouver certains défauts de la lunette, mais par contre, celà répondrait à mon souci de distance libre limitée dans mon appartement, pour dégrossir la colim de mon télescope dans les périodes où l'observation astro n'est pas possible ; sauf erreur de ma part, le télescope focalise alors cette étoile artificielle comme étant optiquement à l'infini, même si elle est géométriquement à 10 m environ ?

En dehors du fait que j'imagine bien qu'il doit y avoir des difficultés pratiques de mise en oeuvre (justement la différence entre un banc optique bien rectiligne et l'alignement un peu précaire de deux instruments chacun sur son pied, avec un grossissement de 300x...)

Mais bon, que ne ferait l'Astam pour préparer ses sorties alors qu'il ne peut que tourner en rond en regardant le temps pourri par sa fenêtre...

Voilà, voilà : je vous remercie par avance pour vos réponses
cordialement
Jean

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Quelle serait la source lumineuse dans ce montage?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai essayé ça... Ca marche et ce n'est pas trop difficile à aligner mais on retombe sur deux problèmes :

- l'étoile elle-même doit être excellente et vraiment très petite et très lumineuse car on en voit l'image directe,
- l'optique doit également être excellente si on veut faire de vrais "start-tests". Et elle doit être d'ouverture supérieure à celle des optiques à tester en principe.

Si le point source n'est pas suffisamment bon, il peut être difficile d'aligner une optique (ne parlons pas d'en voir les défauts).

Par contre l'alignement entre les deux optiques n'est pas trop difficile même avec des pieds branlants. Le problème c'est la génération du point source.

Finalement c'est un peu un marteau pilon pour écraser une mouche. En conclusion, cela ne résout pas vraiment le problème mais en pose d'autres...

Je pense que les collimateurs professionnels utilsent des techniques particulière pour créer le point source. Je ne connais pas.

Sinon, mieux vaut une étoile médiocre à distance de 50m ou une vrai dans le ciel !

Maintenant on doit pouvoir faire mieux que ce que j'ai essayé.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 11-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour
pour la source lumineuse, je pense à une led puissante éclairant un petit trou, lui même placé à quelques dizaines de cm de l'oculaire, ce dernier choisi de courte focale, afin que le parallèlisme approximatif de cette source lumineuse soit négligeable. (je pense prudent d'éviter l'emploi d'un laser, même de faible puissance...sauf si une webcam remplace mon oeil du côté du télescope à tester, et encore, il doit être difficile de tout faire sans y mettre l'oeil ??)
cordialement
Jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laurent,

Une étoile artificielle du type Picostar pourrait-elle convenir? Et pourquoi l'optique de focalisation doit-elle être plus ouverte que l'optique à tester? N'est-il pas suffisant d'avoir une source à l'infini, ce qui est assuré par le montage afocal? En plus, plus l'optique de focalisation est ouverte, plus les distorsions en dehors de l'axe optique sont prononcées et l'alignement devient critique non?

[Ce message a été modifié par scc (Édité le 11-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être avec une Picostar mais je me souviens en avoir discuté avec un opticien qui m'avait dit que ce n'était pas évident d'avoir une étoile parfaite au foyer.

Je n'ai pas essayé avec un oculaire mais au foyer directement. Peut être avec un oculaire c'est plus facile.

"plus ouverte"... je voulais dire de plus grand diamètre si du moins tu veux tester l'optique. Sinon pour l'alignement (collimation) cela a moins d'importance...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour
Un grand merci pour vos réponses !
puisque mon idée ne parait pas totalement absurde, je vais "tenter le coup" quand je pourrais dégager un peu de temps
cordialement
Jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu veux obtenir un faisceau collimaté, il te faut placer ta source pontuelle au foyer de ta lunette. Tu auras alors fabriqué un collimateur.

Les inconvénients:
-tu résupères les abérrations de ta lunette
-il faut effectivement une ouverture plus grande que le système que tu veux tester ou collimater, sinon c'est comme si tu diaphragmait ton télescope.

Une bille en acier éclairée, ça ne marcherait pas mieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci dit, si le stigmatisme de ta lunette est très bon sur l'axe et qu'elle a peu d'aberrations chromatiques, tu peux mettre ta source ponctuelle juste devant le foyer (vers l'objectif), tu obtiens alors un faisceau légèrement divergent. Si tu places ton télescope à une distance telle que le faisceau couvre toute son ouverture ça doit marcher, tu peux avoir l'équivalent d'une source ponctuelle à plusieurs dizaines ou centaines de mètres.
Une LED très puissance derrière un sténopé (pinhole) devrait faire l'affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher Astron
Cher SCC
Cher Laurent

Oui, on eut faire ça si le télecope "colimateur" est de haute qualité, bien connue.

On peu voire ça ici: http://aberrator.astronomy.net/scopetest/index.html


Regardez ci-dessous les "star tests" réels (avec commentaires en anglais) obtenus avec de vrais instruments (pas d'instruments virtuels...), en ouvrant les plusieurs menus à la gauche, ICI:
http://aberrator.astronomy.net/scopetest/

Vous pourrez voir les tests de plus d'une trintaine de télescopes, et lunettes, et aussi des tests de catadioptriques...

Très amicalement
Guilherme de Almeida

Regardez les testes réels obtenus avec des vrais instruments (pas d'instruments virtuels...) en ouvrant les plusieurs menus À la gauche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'idée de rejeter à l'infini, au moyen d'un objectif, l'image d'une source ponctuelle est bonne, on se heurte très rapidement à la principale difficulté de réalisation : la source ponctuelle.
Avec un objectif de 200 mm de focale et pour contrôler des instruments de plus de 120 mmm de diamètre, il faut réaliser une source dont le diamètre soit, au grand maximum, égal au micron.
Bon courage !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this