Sign in to follow this  
cricri

Bord de mer : Bon ou pas pour l'observation ?

Recommended Posts

Bonjour à Tous,

Ayant débuté l'astro depuis la fin Aout 2007, je n'habite pas loin de la mer mais je n'y suis jamais allé le soir pour faire une petite session d'observation, d'où ma question : est-ce que le haut d'une petite falaise pour des observations en direction de la mer est un bon plan ou pas ? La mer en soirée ne dégage-t-elle pas beaucoup de turbulence (sutout en été) ?

Merci à tous pour vos réponses

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sujet intéressant!
Un bord de mer sans pollution lumineuse (c'est rare... )avec un vent laminaire venue de la mer, c'est certainement bien du point de vue de l'absence de turbulence.
Le Chili, les Canaries... très bon pour la qualité du seeing. Toutefois je me pose une question essentielle auquelle je manque d'expérience:
A partir de quelle altitude le vent est-il réellement laminaire? Cela dépends certainement du site et de la proportion de mer travaersé par ce flux d'air. A cet égard pour les Canaries et le Chili il ne s'agit rien de moins que les traversées respectives des océans Atlantique et Pacifique... Le flux d'air résultant est donc très stable. Qu'en est-il exactement pour d'autres mers? Par exemple la Corse (où la pollution lumineuse est encore réduite) et la méditérranée?
A vos claviers!

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 08-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis en Bretagne sud et en fait de "falaise" elles ne dépassent guère les 15 à 20 m de haut !

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut, c'est à la presqu'ile de Crozon que j'ai vu le plus beau ciel en France, à l'oeil nu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai eu fait des observations de Mars sensationnelles en bord de mer: Pas de turbulence appréciable. On m'a eu dit que lorsque le vent de haute altitude arrive de la mer, il est non perturbé en arrivant à la côte et que...

Et j'ai des collègues qui apprécient que, au moins sur une moitié de l'espace, il n'y a pas de sources lumineuses. Entre autre en Bretagne sud, au sud de l'Espagne, ...
Enfin si l'on n'est pas sur le golf du Congo, en mer du Japon, ... parce que là les plateformes pétrolières ou les flottent de pêche éclairent bien plus que Paris...

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
au fait,l'air salin n'est il pas néfaste pour les miroirs et les traitements ??
Catena.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'abord c'est pas la mer, c'est l'Océan

Alors, mais !! quand même !

Après, attention quand même à ne pas t'approcher trop du bord hein ? Parce que la nuit c'est risqué !!

En revanche je ne sais pas trop si le matos apprécie l'air salin du littoral Finistérien... J'ai vu sur ce site un (gros) post sur une lame de Schmidt de C14 qui en a salement bavé.

Il doit falloir prévoir une maintenance particulière des optiques peut être ? Parce que là bas, le vent en général il vient de l'Ouest, et donc il est bien salé...

Nico

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui bien sur le vent est salé, mais en général, il n'y en pas quand on observe !
Par contre, c'est sur qu'il faut faire attention la nuit à ne pas trop approcher du bord de la falaise !!!!
J'irai donc essayer dès que la temperature remontera un peu !!

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maire, comparerais-tu les Andes à nos falaises côtières françaises ??? MDR

Share this post


Link to post
Share on other sites
En sud Manche, falaise de 80m, 300m du rivage, le ciel peut être parfait malgré de nouveaux éclairages mis par un maire maniaque et sécuritaire. Je confirme le flux laminaire stable souvent et ça peut dégager brusquement en cours de nuit.

Par contre, les embruns salés, c'est pas excellent pour le matériel et la lame. Rincer avec de l'eau déminéralisée à la pissette. Couvrir ou bacher le matos.

Bonne année.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai fait mes plus belles observations de ciel profond dans le golfe du Morbihan...
Face au sud en Bretagne sud, tu as très peu de pollution lumineuse par définition, c'est un vrai plus.
Pour la turbulence, l'été, j'ai remarqué une "pause" en début de nuit, vers 23/24h. Après, vers 3h du matin, une brise de terre se lève, qui peut dégrader le seeing.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ma part j'observe également en bord de mer à la pointe bretonne au nord de Brest.
Les conditions peuvent être vraiment excellentes par contre il faut être assez réactif, le temps est assez "changeant".
Pour cette raison j'ai intallé un observatoire dans mon jardin.
Attention, déshumificateur presque obligatoire pour la région.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai toujours eu une excellente transparence en bord de mer (Cotentin, Bretagne) par contre les images n'ont jamais été stables (vent non laminaire).

Aussi attention aux optiques, on récupère facilement des embruns qui collent et il vaut mieux protéger les optiques quand elles ne sont pas utilisées (miroirs et lentilles).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il ne faut pas mettre son télescope sur la plage...c'est certain!.... Quant à la stabilité du ciel en Cotentin, tu devais être dans un mauvais coin ,ou à un mauvais moment, moi je n'en ai pas la même expérience et quand je cite Ludiver, ce n'est pas pour rien, les images faites là-bas parlent d'elle même...

En fait, j'ai surtout observé dans les marais, la stabilité est souvent très bonne, je n'en dirais pas vraiment autant de la transparence....

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 09-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this