Sign in to follow this  
frédogoto

La lunette Idéale

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

JB, pour ce qui reste de la trichromie avec ccd B/W, il reste que la largeur de bande du filtre reste suffisamment étroite pour limiter voir annuler le halo comme dit.
Avec un bon objectif FH digne de ce nom et bien il reste encore suffisamment de marge pour obtenir le contraste désiré. Sur ma 150mm F7 il reste en gros avec filtrage lambda sur 3 ce qui donne un résultat similaire en halo à une 100mm F10 sans filtrage. Ne pas trop rester puriste et poser les chiffres déja, puis l'observation pour confirmer.
Le lamda sur 3 ne considère uniquement que l'aberration chromatique qui peut être aggravé par la qualité des surfaces optiques. Cela donne au final un strehl dans le bleu de 75 à 78% pour l'achro, la mienne (tiens comme un SC) et pour l'apo non pas les 95% théorique mais surement inférieur dans le bleu (ces chiffres ne sont jamais donnés, mais un allemand s'est amusé à le faire pour obtenir avec les prestigieux quelque chose égal ou inférieur à 90% dans le bleu). Le résultat au final pour l'achro perso si conditions assurées correspondra à un strehl de 80%. Est-ce que cela justifie une telle différence de prix? Pour ce que l'on souhaite réaliser: la vision des planètes pour ma part.
Pour rester plus concret peut-être, il faut voir que pour une ouverture donnée la lattitude de mise au point pour une aberration lamda/4 (critère de rayleight) doit couvrir l'aberration chromatique correspondant au filtre utilisé: soit pour F10 map +/-0.11mm et compte tenu de la largeur de filtre ds le bleu, cela doit corespondre à l'aberration chromatique ds le bleu pour les 2 longueurs d'onde mini et max du filtre à 10% de transmission (cela dépend du ccd mais en visuel c'est très conservatif).
Et puis il a aussi des doublets centrés vers le bleu comme chez bosma (j'ai une 102mm)avec un halo bleu résiduel quasi nul. c'était les anciens objectifs pour photo du temps jadis. Cela existe aussi.

Désolé pour les autres intervenants qui veulent parler d'une lunette idéale au jus mais je pense qu'il y a à jeter quelques chiffres avant, avant de concrétiser un projet.
Et restant à voir si le prix 10 fois l'achro respectable pour une apo en vaut réellement la chandelle.
Personnellement je ne le crois pas avec des diamètres de 100 à 150mm.
Il y a des amateurs belges qui font de superbes photos de mars avec leur achro de 150mm, par contre il y a vraiment pratiquement rien avec des apos. Sans doute que les investissements sont restés limités pour cause de prix, d'où peu de rapport.
Le prix entre aussi en ligne de compte pour la définition de la lunette idéale. Il ya lieu de mettre aussi en évidence cette état d'esprit réducteur sur le fait que doublet FH égal achromatisme horrible donc inutilisable et apo égal perfection. Il y a aussi beaucoup trop de matériel dit apo qui ne supporte pas la définition avec des résultats réduits.
Avec les chiffres jetés sur le papier pour estimer le projet, ensuite voir si le produit y correspond et comment l'acquérir avec les bons tests (et c'est déja une autre paire de manche). 1.8m sur une eq6 c'est encore bon.

Et puis il reste l'amateur qui taille son doublet, très en vogue aux US. On y trouve des disques de verre avec indices définis variés.

stanislas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stanislas : je suis probablement d'accord avec toi sur le fait qu'une apo à dix fois le prix d'une achro (en grand diamètre), ne vaut pas le coup... mais ma conclusion est différente : je préfère alors un Newton et pas une achro, lourde (encore chère) et pleine de compromis.

Par ailleurs, le chromacor n'est pas spécialement donné (et difficile à trouver) ; il est en outre difficile à justifier pour une petite achro, par rapport à une petite apo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sans compter que j'ai la conviction qu'on prend un peut plus de preco pour tailler des verre ED / fluo que des verre achro.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'il y ait des gens attachés à leurs achros n'est pas contestable (il y a des gens qui aiment les vieilles voitures et c'est chouette). Mais quand ils commencent à me dire que c'est idéal, là ça me gène.
Certes, une apo est hors de prix par rapport à une achro. Mais ce n'est pas le cas d'un petit télescope. Et notamment d'excellents Maksutov tels que les Intes sont d'un très bon rapport qualité prix, quasiment indéréglables, peu obstrués. Ils mettront donc KO n'importe quelle achro 5 fois plus lourde.
Si l'on veut vraiment être pertienent dans ce débat, il me semble qu'il ne faut pas opposer les achros aux apos, car l'argument prix est incontestable. En revanche, face à un bon mak Intes 150; l'achro de 100 ou 120, d'un prix assez comparable, se fera dépasser, prouvant de façon nette qu'elle ne peut être l'instrument idéal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurent,
bien ok pour le newton car sur le papier un 150mm avec une faible obstruction peut approcher une très bonne apo.
C'est incontestable. Il y a d'autres paramètres qui peuvent compter aussi: il n'y a qu'un seul chemin optique dans la lunette et la turbu instrumentale est bien réduite, le champs est très plan et le tube fermé par nature.
Le newton, et on trouve des optiques presque parfaites dans les 150mm, avec une obstruction de 20% (réalisable sur un F8 facilement) permettra sur le papier d'obtenir des strehl de 86-87% CO comprise, en revanche tube ouvert et 2 chemins optiques dans le tube d'où turbu instrumentale plus forte. Un prix aussi assez modéré même avec optique P/V10 (800-1000€ pour un tube et mieux que vixen). Par contre attention à la courbure de champs, mais avec F8 c'est bien toléré.
Un autre avantage de la lunette c'est son objectif à 2 metres du sol, cela pourra faire sourire, mais turbu locale réduite c'est décisif aussi. Pour s'en convaincre louez une caméra thermographique c'est superbement instructif.
Je peus en parler car j'ai les 2 genres la 152 F7 achro antarès et un newton 152 F8 tous les 2 P/V 5. La lunette un poil mieux car avec filtrage contraste un peu plus accusé.
Pour ceux que cela interresse aussi.
Fredgoto,
pour le verre ED franchement je ne sais pas mais lisant certains qui ont tenté l'aventure de la taille, effectivement le verre ED est plus fragile et se raye plus aisemment. Quant au polissage des verres et bien tout dépendra du soin apporté, c'est comme tout.
Pour les objectifs achro cités avant il y a un bulletin de controle bien consistant et une garantie de résultat.
stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
concernant le chromacor, l'appliquer sur une 102 c'est un bon excercice de style qui fait apprendre, apporte plutot peu et sans intéret économique.
je suis d'accord. Bien pour 150 et au dessus, mais voir avant le rapport d'ouverture des verres car le chrom a des verres de 42mm si j'ai bonne mémoire et à placer 160mm devant le foyer de l'objectif si F8. En dessous de F7 cela diaphragme le diamètre primaire.
C'est bien donné sur le site US astrobuffet, drole de nom.
stanislas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"notamment d'excellents Maksutov tels que les Intes sont d'un très bon rapport qualité prix, quasiment indéréglables, peu obstrués."

Excellents je suis d'accord. Mais peu obstrués, fo pas pousser quand même!
Je préférerais quand même les Maksutov-Newton, apparament plus difficiles à collimater, mais très peu obstrués (de l'ordre de 15% contre 30% pour les Maksutov-Cassegrain).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Totalement d'accord avec Bruno T.

L'obstruction des MC Intes type 603/703, sans être catastrophique est quand même de 33% (soit du même ordre que sur un SC classique). Cela a un impact indéniable sur le contraste des images.
Cela explique le succès (attesté) des 715 ou des Mak-newtons pr le planétaire pur (obstruction voisine de 20%).

Le Galet

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'avantage thermique à la lunette c'est indéniable : un seul trajet, loin des parois et l'objectif surélevé. Je ne pense pas qu'il soit suffisant pour pousser à l'acquisition de grosses APO aux prix "astronomiques" ou d'ACHRO chromatiques...

Les autres formules (CAT & NEW) "peuvent" faire des efforts sur le plan thermique. C'est un aspect trop négligé et pas encore assez documenté malheureusement.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 18-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir. "Sans compter que j'ai la conviction ..." je ne sais si c'est vrai ou faux mais la lunette idéale ne devrait-elle pas quantifier cette qualité ? Et pendant qú'on y est les autres lunettes aussi ... Bon ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurent,
je ne veus pas faire rengaine mais une bonne caméra thermographique fera bien la bonne différence sur le terrain.
2 mètres au dessus du sol c'est un grand pas par rapport à .8-1m du sol.
Et puis il reste ce fameux D-d des optiques obstruées.
On en dira ce que l'on veut cela reste un mur, autrement dit un 150 mak classique (CO28-30%) voir le SC (CO35%) c'est seulement en efficacité 90-105mm de diamètre libre et c'est tout. Et quand on pense que les mak-sc ne sont qu'à P/V4 ou 5 pour les meilleurs il ne reste pas grand chose par rapport a une achro de 150mm à F/D 15 qui fait 75% (112mm libre)sans filtre et mieux avec filtre avec presque 140mm. Ne vous leurrez pas avec une apo car pour 150mm construit il n'y a pas 150mm comme on fait miroiter mais moins dans le bleu, peut-être 140mm. Tout cela est en rapport les strehl respectifs. La notion de spherochromatisme, l'appliquer sur le spectre visible, mais avec filtre c'est bien meilleur pour tous, y compris mak et sc, a un degré moindre.
Bref, pour 150mm théorique
- apo 140-145 réels selon bande passante, attention au bleu pour des valeurs réelles,
- achro F15 et 10, 112mm en visuel et 140-145 avec filtres BP environ <100nm, super pour la ccd et le visu filtré,
- mak avec CO 30% 105mm en visu et inférieur dans le bleu, trop interressant en astro sur planètes,
- sc avec CO 35% 97mm en visu et inférieur dans le bleu.
Tout cela c'est pour des corrections optiques P/V proche du parfait avec des rms respectables. Pour mak et sc commerciaux il y a encore un cran en dessous fonction du P/V réel jamais connu en achat (pourvu que...), etc...
Et puis tout cela quand le sol est gelé et le ciel (pourvu que...) soit gelé aussi, etc....
Faite votre bilan, je reste chiant et ferme et j'invite chacun à faire ce petit bilan.
Cela n'enlève rien au fait que par exemple j'ai rapporté avec un SC8 200mm dans le violet en visuel un blue clearing le 16 dernier sur mars très facilement avec des images 5-6/10 (moyennes) avec un P/V5 rms 22 sur le tube global.
Tout est affaire d'opportunité mais franchement cela ne représente pas les meilleurs atouts sur le papier. Quant aux autres avec 400mm il n'y ont vu que rien. Mais c'est une affaire plutot de site et rien d'autre avec une ouverture hors de proportion en fonction du site. Je suis à 30kms de Paris centre.
Ceci dit connaitre les potentialités réelles de son cul de bouteille, nous l'avons tous, est un élément essentiel pour voir et estimer ce que l'on a en fait, même ceux qui se font écho d'un matos parfait, un zeiss avec strehl de 99%, j'en ai connu qui ne voyait rien ou trop peu, mais points de vues avec tapis rouge inapropriés et sans expériences réelles consistentes.
Maintenant le point de vue avancé pour la majorité c'est dans le bleu pour les achros. A franchement parlé c'est peanuts, ce qui compte c'est le violet et l'ultra violet et dans ces considérations tout ce qui est par transmission est réducteur. Ce qui est produit aujourd'hui c'est le RGB "standardisé", peu productif.
Alors c'est quoi les besoins de l'astroamateur aujourd'hui?
des images visuelles, pfutt ! oui mais encore mais à titre de comparaison, il faut aller maintenant dans le bleu profond, le violet, l'ultra violet et l'infra rouge 1.6µm, cela commence à faire micro onde à cuire les boudins blancs.
Tout cela c'est pour la réflexion, et les newtons et cassegrains purs vont retrouver une excellente jeunesse évidente. Tous les coatings laser sont bien importants et c'est bien ce qu'il faut maitriser, les coatings classiques peuvent migrer.
Reste à voir si nos pros de services ici sont bien interressé(s) par nos travaux.
Nous cherchons un guide supreme dans ce domaine.
C'est plus que sérieux, il faut monter en technique et technologie sinon l'amateurisme aura vécu.
stanislas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vais vous faire une révélation:
-> L'instrument idéal n'existe pas!

Pour l'un c'est un petit truc, pour l'autre un gros bouzin
La lunette idéale c'est celle qui saura être utilisée au maximum de ses capacités donc ça peut être n'importe quoi puisque ça dépend de l'observateur!
Une petite apo, une grande achro, une petite achro, une grande apo, bien sûr si on a le budget la grande apo c'est la tuerie de la mort mais dire ça ça revient à dire que la lunette idéale dépend de chaque budget astro.

Mais d'un point de vue strictement optique, la lunette idéale c'est celle qui aura la dimension max pour la monture et dont l'objectif est le plus parfait possible, servi par une mécanique infaillible!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non astroperenoel,
l'instrument ideal c'est celui bien adapté à l'observation désirée et visée, sans parler de parfait qui n'existe pas.
stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
je reste à attendre cette nuit car il y a quelque chose à vérifier sur mars, et la trouée ds les nuages n'est pas ce soir, encore. Avec des engins pas pleinement optimisés cependant, un sc, mais heureusement une L150 et un newton 150, mieux.
stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous,

riche débat, comme toujours...

allez, je donne mon humble avis:

il est clair que le débat "quel est l'instrument idéal" n'a pas de réponse toute faites, c'est un peu comme demander quelle est la femme idéale... (cherchez pas, c'est la mienne ).

bien sur les critéres techniques peuvent guider ces choix (encombrement, prix, collimation, PL du site d'observation...) et puis, il y à aussi le coups de coeur.
dans tous les cas, c'est surtout l'usage que l'on en fait qui dira (à l'usage) si le choix est adapté et cela changera dans le temps (pour le bonheur des petites annonces).

Mon avis sur la lunette idéale? il y à celles qui font réver et celles que l'on à... les "brunes achro" et les "blondes apo" les élancées et les discrétes... au début, on bave sur les catalogues (astronome dans les toilettes...) et puis on se lance. parfois on trouve du premier coups, et parfois non, il y en à qui changeront tout le temps, voire qui vireront de bord pour finalement acheter un ... Dobson. (beurk, c'est degeu..) .

A j'en ai connu des lulu!! et pour moi, je suis fiers de ma vixen fluoritte 80/640 qui me donne du plaisir en visuel et en photo. mais avec du recul devenir polygamme présente des avantages, et j'envisage de me convertir à la poly lulu, avec un matériel de plus gros calibre, un PO efficace et une optique irréprochable pourquoi? "parce que je le veau (si si , veau) bien" alors: disons mensuration 100-110 f 600-770 microfocusée, jante large (pardon, crayford surdimensionné).
un beu pare buée rétractable et puis surtout bien fripée avec malette, renvoie coudé colliers rotatifs chercheur (bien) rouge.... à j'oubliais, blonde bien sur


allez, je vous laisse, ma femme m'apelle!!!


PS: surtout ne le dites à personne, mais de plus en plus, j'ai des pensées étranges: je songe à complémenter ma lulu avec ... un dobson ;(

bon ciel à tous

jmarc

a j'oubliais...

il y à toujours la possibilité (peu avouable) d'aller dans des endroits spécialisé ou la pour un modique somme...

Il y en a pour tous les gôuts c'est pas cher et puis on a les avantages sans les inconvénients...

vous les reconaitrais à la coupole discréte à l'entrée...

il y à meme un rubrique spécialisée dans astrosurf: "clubs et associations"...

[Ce message a été modifié par titoua01 (Édité le 19-01-2008).]

[Ce message a été modifié par titoua01 (Édité le 19-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Titoua, c'est peut-être ça ?

Je ne la quitte plus c'est dire...
Fredogoto, le correcteur à 400€ n'est obligatoire que pour les foramts 24x36 et plus. Pour le 350 D(APS), ce n'est pas necessaire.
par contre le jour ou l'on craque pour une SBIG STL 35000,les 400 roros...

[Ce message a été modifié par fayolle (Édité le 19-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Celle en tête de ce post pourrait être un instrument idéal, seulement, elle est lourde pour le diamètre et ne permet pas de mettre une tête bino dessus sans barlow. En plus, la quatrième lentille est si loin derrière que l'on risque le la heurter avec un accessoire. Les gros Dobson sont trop encombrants, les RC ne servent qu'à la photographie, les Schmidt Cassegrain sont nuls, les optiques russes manquent de précision mécanique, les Américains sont fabriqués en Chine. Zut alors, c'est quoi donc un instrument idéal? Peut être simplement le prochain sur la liste des voeux ...

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir,Rolf les SC ne sont pas si nuls que ça regarde le site de Damian Peach,son C14 donne de superbes images
Catena.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les SC sont nuls, tout le monde le dit ...
C'est qui Peach???

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 20-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Connais pas cet étranger ...

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
VIOUIS

C'est du matériel qui le fait...

petit penchant pour la TMB ou elles sont les images faites avec?

est ce que quelqu'un à testé la TEC 140 (en dehors de nicolas qui est hors concours )?


bon ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est une FLT 110 TEC

[Ce message a été modifié par fayolle (Édité le 20-01-2008).]

[Ce message a été modifié par fayolle (Édité le 20-01-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this