Sign in to follow this  
LAURENT.BAR

inconfort avec équatoriale

Recommended Posts

Bonjour à tous.

Temps exceptionnel sur la Belgique!
Aussi dans la nuit de samedi à dimanche j'ai pris mon Mak Vixen sous un bras, l'équatoriale dans l'autre, et en avant!
Ben les gars, maintenant je suis cassé et à la limite, dégoûté de l'inconfort total de cette monture.
Cinq heures sur site et trois heures de torture dans des positions pas possibles (NB cibles visées assez hautes mais pas au zénith).
Ceux qui ont un tube court sur équatoriale ont-ils vécu ça aussi et comment ont-ils amélioré leur confort d'observation?
Chercheur coudé? siège? motorisation? ou les 3 à la fois?
Merci pour vos remarques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
L'équatoriale allemande c'est fait plutôt pour la photo

Pour du visuel :
- le dobson,
- le SC sur une azimutale à fourche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Pour parer à celà, j'ai positionné le tube avec le chercheur et le PO en haut quant il pointe la polaire ... vu que l'on l'observe rarement ...
Et comme ça, ça passe ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Agricole..!
Sacrilège, une mécanique si fluide, une position si confortable à faire pâlir tous les dobsonneux .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne pense pas que Dob voulait dénigrer un si bel engin.
Pour moi, agricole rime plutôt avec efficacité.

Ne dit-on pas "le bon sens paysan"?

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne pense pas que Dob voulait dénigrer un si bel engin.
Pour moi, agricole rime plutôt avec efficacité.

Ne dit-on pas "le bon sens paysan"?

Rassure toi je l'ai pris avec humour, même si mon pseudo fait penser à la France profonde, mais alors, quel ciel j'ai..!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Laurent B.
J'ai une ED80 et ce que tu dis m'a rappelé des bons souvenirs!
Si ça peut t'aider, voilà comment je procède:
J'emporte un siège de camping.
Je règle la hauteur du trépied de manière à ce que l'oculaire soit à ma hauteur, assis dans le siège, lorsque la lunette est pointé au zénith (ou presque). Ca permet aussi d'avoir le viseur polaire à hauteur suffisante pour ne pas trop se casser le coup lors de la mise en station.
Ainsi, j'observe assis vers le zénith et debout en allant vers l'horizon.
Il m'arrive aussi de tourner le renvoi coudé sur le côté pour observer assis en position intermédiaire (la lulu pointé à 45°). A condition de positionner le siège perpendiculèrement à la lunette (l'oculaire sera donc orienté vers le côté) et de bien vérifier le serrage de l'oculaire dans le renvoi coudé (risque de chute!), ça va bien.

Sinon, Je me sers d'un telrad . Il faut un peu plier la tête pour pointer à la façon de la prise de visée sur une carabine mais je préfère ça au chercheur coudé que je n'arrive vraiment pas à utiliser et qui te demandera de te lever du siège à chaque fois: au moins aussi fastidieux je pense.
Enfin, j'utilise systématiquement un moteur en A.D. qui permettra justement de garder l'objet dans l'oculaire sans avoir à reprendre la visée au telrad à chaque fois que je fais une manip ou que je vais observer dans l'instrument des copains!
Voilou. Bonnes observations

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vraiment le très gros intérêt du SCT en AltAz, facilité d'installation et confort d'observation. Après il y a la limitation du poids. Pour info le CPC1100 se transporte très bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this