Sign in to follow this  
JC granat

le fantome de saturne

Recommended Posts

Je suis allé plus loin dans la réflexion. Si un des miroirs est félé (Quand je dis écaille sourde Fred, je pense également à une langue qui peut très bien partager le miroir en 2 et pas besoin de colle pour assurer la cohésion des deux morceaux, ça tient tout seul), alors en prenant une source artificielle assez petite (un trou d'épingle) histoire d'assurer une certaine cohérence spatiale du faisceau de test et pourquoi pas en éclairant le trou avec une source un poil monochromatique (une led de couleur) alors je pense qu'en observant la tache défocalisée (donc en dehors du plan de mise au point net du trou) on doit pouvoir observer des franges d'interférences. Ces franges se formeront dans le volume commun au deux taches c'est à dire à la surface commune du faisceau et de son fantome. Je vais le dire autrement car c'est peut être pas clair :-)): A la bonne mise au point si le trou de la source est petit alors on va observer deux images distinctes. Si on s'éloigne de la mise au point alors la taille des deux images va augmenter, on observera deux taches floues qui en fonction du défaut de mise au point vont finir par se superposer sur une région; c'est dans cette zone que des franges d'interférences sont succeptibles d'apparaitre.

fab

[Ce message a été modifié par fabrice2 (Édité le 06-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir
(je m'excuse si je "répète" les questions, mais pratiquant peu les forums je ne sais pas mettre les questions en surbrillance comme vous le faites)


avant hiers ciel un peu voilé, saturne trop faible en ville.

hiers: observation.telescope collimaté sans cheshire..
au laser et oeilleton..

divers tests parmi tous ceux que l'on m'a proposé:j'ai essayé de les faire tous.

oeil droit: fantome+++, oeil gauche fantome++ un peu moins important pour tester un peu l'hypothese "cataracte".
(faudra que je reagarde dans de vieux scopes démontés et décollimatés)(60 mm et 105mm)

j'ai observé dans le scope de mon copain,250mm avec les mêmes oculaires que sur mon scope(les miens) pas de fantome
mais saturne est un peu flou...il semble ne pas présenter de fantome mais la netteté laisse a désirer(pas d'oillet, collimation correcte impossible)s'il y a un fantome..il peut etre noyé dans l'image principale.

question catarracte, j'ai eu un fond d'oeil
normal au pres d'un ophtalmo,il y a 1 ans...mais je n'élimin e pas définitivement la possibilité d'une catarracte naissante...remarque: j'ai une rupture des ligaments du corps vitré qui est libre et se promene,quand je "rotationne" vite les yeux de droite a gauche (ca donne parfois , des flashs en tournant les yeux-c'est banal-impossible à réparer)

-test de tous les oculaires sur mon scope: fantome présent avec tous, mais maximum avec les plöss de la serie 4000
un peu moins lumineux avec les sky optic et les burgess tmb
serie planétaire..les antares grand champs 70° idem

-un immense cache noir antibuée de 1m pour contrer les lampadaires: petite amélioration mais fantome toujours là.

-j'ai titillé les tubes oculaires dans le PO,en les mettant de guingois pour voir:
si c'etait un pb d'axe oculaire / à la perpendiculaire depuis le centre optique du miroir plan? là, ça dépend
des fois le fantome disparait ,des fois il se déplace ,j' ai oublié comment...le fantome disparait si je regarde d'une certaine maniere a 20 cm de l'oculaire un peu à coté del'axe central.

- à la fin, j'ai volontairement tourné les vis "tirantes poussantes" du miroir primaire.le fantome se dépace en bas ou à à coté de saturne ou au dessus si j'exagere avec une vis
il s'eloigne en haut assez loin de l'image principale.

de maniere grotesque.

démonter le miroir plan?: j'ai esssayé, mais il est tres epais(1cmm?)et comme enfoncé dans la boitier du secondaire, avec un rebords plastic qui cache le fond...le fond n'est pas visible

examiner au microscope le secondaire? est une idée...

le casser? pour l'instant je pense verifier si la collimation avec le cheshire que j'ai recu ce jour,modifie qq chose

sinon avant de le casser? le montrer le tube a Franck griere?...il me l'a proposé...bon, il va en profiter pour me tater sur le sujetd'"un éventuel 400 mm"(?) (et mon pote de surenchérir en disant Oh OUI!:-) je n'acheterai un 400 que si le ciel en bourgogne est suffisament bon(je suis en train de le tester:-) et si je m'en sorts avec un chercheur sur cette "piste aux étoiles"(ah jean Nohain Gilles Margaritis quelle émission de notre jeune temps...)
mais c'est de jeu, même si j'aime avancer a mon rythme et ne pas me faire influencer...

je vais vous faire me balancer des tomates, mais j'ai fortement envie, au prix d'un déni, de considérér que mon scope est "OK", "farpait" pour le ciel profond(et saturne je m'en fous!
jupiter et saturne ne seront pas merveilleux mais passons nous la nuit sur deux planètes?)

la dessus j'ai acheté une nouvelle paires de lunettes
"spéciales astronomie", cad, champs plats, verres blancs traités anti reflets légerement surcorrigés,par rapport a mes photochromiques champs variable, j'ai gagné une demie ou une magnitude en recherche directe sur le ciel :-)

j'attend mon oculaire de 20 mm champs à 70° en remplacement
de l'oculaire du chercheur(50°)je gagnerai environ 2 degrés
par rapport à mon chercheur actuel...


bon, merci pour toutes vos infos,et votre fidélité
a répondre à mes pb, chers amis

bon ciel

JC


Share this post


Link to post
Share on other sites
"(pas d'oillet, collimation correcte impossible)"

...???Ah bon? Pourquoi
--------------------------------------------------
réponse:
j'ai collimaté son primaire sur le secondaire à l'aide du cheshire (dont je lui ai fait cadeau, vu qu'il n'avait rien pour collimater son 250 et qu'il est un passionné)

mais pour collimater le secondaire: je ne connaissais alors
que la methode de centrage qui utilise l'oeillet central du primaire- selon l'adage de certains " sans oeillet pas de precision possible"...

depuis j'ai reflechi et lu, nous aurions pu, nous en sortir
avec le cheshire sans oeillet pour centrer le secondaire
mais ça me parait tres approximatif...(de même avec le laser on aurait pu tenter de mettre le plot au centre du primaire
comme ça au pif...il n'etait pas question de démonter le scope pour coller un oeillet ou une touche de feutre par moins 10° et avec mon pote fatigué par divers travaux manuels
(dont le demontage et lubrification des moteur, du scope fraichement déballé etc.)

vous voulez parler de la positions des miroirs / au bord
du PO etc..?(ou du test sur etoile?)

si vous connaissez une methode,sans oeillet, je suis volontier preneur...(j'ai tout les instruments pour collimater, mais ne suit pas avare de methodes)

j'ai lu qq part, une methode pour collimater le primaire sans oeillet sur le secondaire un oculaire a double reticule...(il faut faire coincider les 4 fils)

cordialement

JC

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense qu'au ronchi on doit pouvoir voir la rupture des franges s'il y a un truc de pété. On doit pouvoir utiliser une source artificielle pour l'essai, un trou éclairé bien éloigné du scope (suffisamment éloigné pour pas avoir l'image du trou à 10 cm du foyer...10mm de défocus pour 800 de focale ça fait 64m....ok faut un bon jardin :-)). Ce qu'on recherche c'est une rupture des franges (au besoin faut tourner le ronchi.... et bien regarder).
-------------------------------------------------------------
j'ai un super oculaire ronchi de fabrication anglosaxonne
"à quadruple trame par barre"et un etoile artificielle tip top,fibre optique de 50microns, reglable en intensité sur 11 positions..sur ^pied photo.

superbes images tres nettes(rien a voir avec les ronchis actuels d'amateurs )

je n'ai pas vu de brisure de barres...mais je peut refaire le test en le modifiant si vous connaissez un protocole
particulier la dessus...

d'aileur je me pose une question, j'ai observé le centre du primaire en observant l'image du disque de lumiere de l'etoile entre le bord du scope et la sihouette sombre centrale du porte secondaire(sinon il fallait démonter le barillet et poser le tout face a soi è qq metres comme au foucault...)

avec cette methode qui, n'est pas aussi classique que la vraie methode position du primaire sans secondaire comme avec un foucault,si je ne vois pas de bosse ou de creux au csntre du miroir, est il correct,cad valide d'affirmer qu'il n'y aie pas d'anomalie du centre?

je serais aussi preneur d'une explication sur l'utilité d'un ronchi avec des barres(5 au mm) elles même"à quadri fil" ( ronchis pour "pros" j'imagine?°

bon, je m' arrete,je vais du coté du Dodo.

merci pour votre idée

A+
JC


Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this