Sign in to follow this  
JD

Apos TEC versus Taka ou AP

Recommended Posts

SEB : Tu n'as pas eu de chance, c'est rare. Mais si tu veux un lien sur une TOA avec lentilles décalées dans le barillet, je peux t'en donner aussi (au moins un). C'est retour en usine aussi. Il y a aussi les moisissures entre les verres des triplet AIR et autres réjouissances. De ce côté, l'argument ne tient pas car le zéro défaut n'existe pas et ces marques font le mieux qu'elles peuvent.

TEC indique (honnêtement) avoir eu des problèmes (plutôt des bulles) sur 3 instruments pour environ 400 vendus (1%). AP je ne sais pas et TAK ne communique pas du tout ce qui est un peu frustrant.

Mais ton analyse est tout à fait bonne sur les avantages/inconvénients. Tu as parfaitement résumé les choix actuels ; il manque les TEC fluorite maintenant.

JD : en suivant les liens, tu pourras voir que la correction chromatique des TEC ED est équivalente à celle des APQ/AP (huile) et donc sensiblement supérieure à celle des FS. Le liseret violet c'est uniquement sur Vega.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 04-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Salut

Je pense que les "fuites" sur un triplet huile sont quand même relativement rare.
Je ne pense pas que Zeiss avec ses regrettées APQ auraient pris un tel risque.
Mais, bon aujourd'hui si on fait aussi bien ou mieux avec un triplet air alors pourquoi s'en priver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, je ne connais pas l'origine ou le pourquoi du comment de la fuite. Mais une fois que cela fuit, impossible de travailler avec l'instrument.

Quand à la rareté des fuites, je n'affirmerai rien, mais j'observe quand-même dans mon entourage 3 personnes qui ont eu des problèmes de fuites avec un triplet huile.

Ha si tout était simple, il y aurait pas de plaisir

A+

Seb le p'tit belge http://www.astropixel.org

Share this post


Link to post
Share on other sites
arfff un précédent propriétaire de cet instrument n'aurait il pas contraint le barillet ? Car si tu touches pas au barillet j'ai pas d'échos de la moindre fuite. Ceci dit mes oreilles ne sont pas omniscientes

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut
SEB- excuse ma question d'ignare en optique mais tu le remarque comment un probléme de fuite d'huile sur un triplet a immersion?
car il doit pas y en avoir des litres non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non non pas de contrainte
Et les autres personnes qui ont connu cela était plutôt du style maniaque avec leur matériel.

Comment on voit la fuite : en cherchant pourquoi une lunette de ce prix est astigmate

A+

Seb le p'tit belge http://www.astropixel.org

Share this post


Link to post
Share on other sites
De toute manière JD , il est équipé !
Il a toujours le vase qui va bien pour démonter les lentilles d'une lulu ... Vous auriez vu comment il a nettoyé mon doublet "air spaced" de 128 samedi : 20 minutes montre en main ! Il a dû apprendre faire ça quand il était chez les commandos :

- les petits gars , on vous enferme dans le noir et vous avez une demie heure pour démonter et remonter votre FS ! Les glandus qui remonteront le doublet décalé > Corvée de latrines !

Il a pas dû souvent la faire cette corvée le JD .

Et pas de problème avec les triplets oil spaced , comme il a le vase , il récupère l'huile et vous pouvez toujours vous en servir pour d'autres usages !

Ces quelques conneries , pour dire , qu'après avoir vu l'opération se faire sur un doublet air spaced ou un triplet Tak qui montre sur les tranches des lentilles les marques d'appareillement ben sur un oil spaced , on est un peu chocolat ....ce qui veut dire retour chez le fabricant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
arfff tu me fais peur. J'en suis à ma seconde AP et je suis un peu maniaque avec ces bijoux.

Donc en résumé tu as acheté une AP en parfait état de fonctionnement. Tu n'as touché à rien. Tu n'as pas tripoté le barillet. Et puis soudainement tu t'es aperçu que ton AP était devenue astigmate. Comme ça sans rien faire.

Bon je vais filer faire brûler un cierge au pied du saint protecteur des astronomes amateurs pour que je sois épargné par ce problème. Je pensais qu'il n'y avait que l'informatique qui était touché par ce genre de problème.

Arfff tu n'as pas prêté ton AP à Bill Gates pour qu'il l'améliore ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui oui William , Seb s'est fait refiler une AP édition familiale ...

[Ce message a été modifié par Mezzo (Édité le 04-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dison plutôt que j'ai acheté une lunette théoriquement en parfait état de fonctionnement

Mais comme elle se trouve plus neuce, c'était une seconde main. Je pense que le problème était déjà bien présent chez son premier utilisateur, qui lui ne l'a pas remarqué.
Sa lunette étant plutôt srockée dans sa valise que sur sa monture. Et les traces d'humiditée présente dans le tube ne datait visiblement pas d'une semaine
Pour le pourquoi de la fuite, j'aurai certainement plus d'info une fois la réparation terminée.

Pour les fuites, je pense quand-même que parfois le temps peut laisser des traces et faire son oeuvre. Une machine, c'est comme le corp humain : pas immortel.

Il faut quand-même gardre à l'esprit que rien n'est immuable. C'est pas parcequ'on prend telle ou telle marque qu'il peut pas y avoir de soucis. Ce serait un peu simpliste comme raisonnement.
Mais bon, optimisme quand-même, force est de constater qu'avec ces pointures là on à moins de risques d'avoir des déboires. Mais le risque zéro cela n'existe pas

Cela dit, pour les fuites d'huiles, puisque c'est de cela que je parle, faut pas tomber dénu devant le problème. Il est bien connu et est déjà arrivé à plusieurs d'entre nous.

A+

Seb le p'tit belge http://www.astropixel.org

Share this post


Link to post
Share on other sites
Boâf...ce n'est qu'une goutte d'huile...pas de quoi en faire une salade
Blague à part c'est vrai que cela ne doit pas être très plaisant...vive le air spaced !!
Et sinon à part TEC, AP et Tak, y a rien ?
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello

Et les lulu italiennes A & M ?

Personne pour en dire du bien ?

A+.

Marcel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Willian, tu veux pas mettre 2 cierges ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
A part TAC TAK AP, il y a TMB. AIR spaced aussi mais un peu moins bien corrigée que la TAK.

Il serait malhonnête de dire que ces histoires de fuites ou plutot de problèmes avec l'huile (en général ce sont des bulles) sont inexistants. Il y a en a eu chez Zeiss, AP, TEC. Mais ils sont très rares et c'est la première fois que j'en entends parler en direct.

Quand à démonter un triplet air dans sa cuisine et le remonter comme si de rien était : il ne faut pas rêver. Il est totalement impossible de remonter soi-même et d'aligner correctement, d'espacer correctement les lentilles d'un triplet sachant que cela se fait avec contrôle sur étoile artificielle (en auto-collimation) afin d'éviter tout biais dans le montage... avec une précision de l'ordre de 2µm à 3µm (l'épaisseur des spacers doit être réglée avec une précision de l'ordre de 1 µm). Je parle bien d'un TRIPLET pas d'un doublet.

Certes, on peut toujours remonter mais pour avoir une "bouse"... et ce alors n'est plus la peine de chipoter sur le 1/2 de correction dans le violet (que de toute façon on ne mettra jamais en évidence).

Donc ces engins sont à la même enseigne en cas de problème. Il vaut mieux compter "avoir" un problème et choisir une marque qui sera à peu près stable...dans les vingt prochaines années et un vendeur qui fera les démarches.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 04-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
cette fois Laurent je suis tout à fait d'accord avec toi ! Les espacements de lentilles sur un doublet ou triplet air sont critiques, et autant j'ai démonté sans état d'âme plusieurs télescopes, autant je ne démonterai jamais l'objectif de ma TOA. S'il y a un problème qui ne peut pas se régler par collimation du barillet, c'est retour au SAV. D'ailleurs pour ce genre d'instrument, la qualité du support et du SAV est pour moi un élément majeur de décision d'achat.

Seb je compatis, ça devrait se régler. Astigmatisme, humidité, il y a quand même des gens qui ne prennent pas soin de leur matériel. Je dirais même : qui ne le méritent pas, c'est de la confiture aux cochons.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Thierry

Oui c'est exactement à cela que je pensais quand j'ai constaté le problème.
Comme tu le dis, nul doute que cela vas s'arranger. J'en ai d'ailleur eu confirmation par les personnes de AP, qui mettent un point d'honneur à me retourner l'objectif dans un état plus que parfait.
C'est un peu comme un horloger suisse, précis, méticuleux et ... très lent

A+

Seb le p'tit belge http://www.astropixel.org

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry, démonter et remonter un doublet air spaced FS Taka est assez simple. Les lentilles sont espacées par 3 Cales collées sur la lentille arrière. Et la lentille avant est posée sur ces cales avec des repères d'appairage. L'opération est plus simple que de démonter une lame de Schmidt par exemple. Mais à ne pas tenter sur une Sky 90 ou TSA, et encore moins sur une TOA.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La rareté de ces histoires interpelle notre sens critique même si l'on ne met pas en doute la franchise de tel ou tel témoignage. Il y a plus d'un possesseur d'AP qui a voulu bricoler son triplet. Il y en a des célèbres. Et parce qu'ils sont célèbres il est plus confortable de le présenter comme un défaut de fabrication. Bien entendu lors d'une vente de matériel d'occasion on peut passer à côté d'un défaut. Bien entendu tout produit peut avoir un défaut de fabrication. La perfection n'existe pas.

Seb : quand ton triplet sera de retour je suis certain que tu prendras beaucoup de plaisir. Il m'est arrivé de regarder dans un triplet réparé par Roland et il faut bien avouer qu'il n'y a rien à lui reprocher. Ce triplet produit des images en CCD qui sont tout à fait irréprochables.

Phil : je prends deux cierges de Pâques ainsi je me sentirai mieux protégé contre le vilain sort

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seb, j'ai rien remarqué sur mon AP, mais sait on jamais, Christen prend la réparation à sa charge ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ahh les forfaits "Vidange gratuite" d'Astrophysics. Moi, ce sont les plaquettes de ma FS qui sont usées, j'observe sur les disques et c'est pas bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention à ce que tu dis Laurent. En te lisant on pourrait croire que les tolérances sur les espaces d'air qui séparent les lentilles sont de l'ordre du micron et je t'assures que c'est pas le cas. Par contre qu'il faille soigner le centrage des surfaces (et ça ne signifie pas forcément le centrage de la lentille considérée dans sa totalité), je suis d'accord. Mais il faut toutefois éviter de chiffrer, 1 micron de battement sur un diamètre 20 ça n'a rien à voir avec 1 micron sur un diamètre 150 et il vaut mieux raisonner en battement angulaire qui pourra par exemple montrer qu'un battement de 10 microns sur un diamètre 150 (ça fait moins de 15" d'arc c'est plutot pas mal!!) est tout à fait acceptable. Mais toutes ces tolérances(exceptés pour les épaisseurs qui ne sont jamais des éléments critiques dans la quasi totalité des cas) sont à étudier au cas par cas selon les formules optique.

fab

EDIT: merde j'oubliais, j'ai aussi rencontré quelqu'un qui a eu un problème de fuite d'huile sur son AP. Ca me semble pas évident à réaliser ce genre de chose donc que des problèmes puissent survenir n'est pas étonnant. A noter qu'AP prends ce genre de chose en charge totalement (du moins c'est ce que j'ai cru comprendre) et c'est un signe :-))

[Ce message a été modifié par fabrice2 (Édité le 05-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabrice : Certes... c'est l'Angle entre les lentilles et le centrage qui ont de l'importance et non la valeur absolu de l'espacement. Les valeurs que tu donnes expriment bien le problème... elles peuvent être dix fois plus critiques avec un triplet qu'un doublet cependant (source R Christen).

Mais ceci implique bien des ajustements successifs de l'ordre de quelques µm sur les cales. Ceci ne se fait pas par des mesures directes mais par des tests optiques.

Bref tout ça pour dire que l'on ne fait pas ça dans sa cuisine... et surtout dissuader quiconque de démonter un triplet... (je dirais et même un doublet s'il ne dispose pas d'une solution pour vérifier son réglage).

Et à propose de cuisine... Inutile de rêver récupérer l'huile pour la salade... C'est un gel synthétique qui doit être gluant, vaguement collant et très indigeste.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 05-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this