Sign in to follow this  
quasar 04

Couleurs de M20?

Recommended Posts

J'ai aussi observé le spectre de M 57 où OIII prédomine, mais aussi la nébuleuse émeraude, où l'image monochromatique H béta était toute petite, et OIII prédomine . sur ngc 7027, j'ai pu voir aussi en plus de OIII et H béta, une composante dans le bleu-violet, et il m'a semblé aussi percevoire la composante H alpha mais de façon moins certaine. Effectivement, les nébuleuses à émission ont des réponses totalement différentes,en visuel j'entends, et l'observation visuelle en direct de leur spectres au prisme-objectif en basse résolution , permet une approche différente et comparative.

Cyril

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
J'ai aussi observé sans filtre le spectre de M 57 où OIII prédomine, mais aussi la nébuleuse émeraude, où l'image monochromatique H béta était toute petite, et OIII prédomine . sur ngc 7027, j'ai pu voir aussi en plus de OIII et H béta, une composante dans le bleu-violet, et il m'a semblé aussi percevoire la composante H alpha mais de façon moins certaine. Effectivement, les nébuleuses à émission ont des réponses totalement différentes,en visuel j'entends, et l'observation visuelle en direct de leur spectres au prisme-objectif en basse résolution , permet une approche différente et comparative.

Cyril

Share this post


Link to post
Share on other sites
re,

Bon, il est donc bien possible que cette perception de couleurs soit une illusion, en fait la chose que j'ai trouvée étonnante est que les deux parties de la nébuleuse me soient apparues l'une bleue et l'autre marron, en vision directe ou décalée. C'est ce qui m'a fait dire qu'il y avait quelque chose, lié aux vraies couleurs de M20.
Ceci dit, le filtrage est à première vue une manoeuvre qui devrait supprimer toute nuance de couleur, on est tous bien d'accord. Il faut toutefois remarquer que les filtres Lumicon laissent passer pas mal de rouge, à tel point que certains sont roses dans l'axe, ce qui est assez bizarre en effet, mais constaté par moi aussi sur un filtre Hbeta qui est vraiment rose ce qui m'a d'ailleurs fait croire que le Hbeta était une longueur d'onde dans le rouge. (En fait le Hbeta est bleu, comme l'est mon filtre UHC) http://home.freeuk.com/m.gavin/grism2.htm
On peut voir tout cela sur ce lien.
On y voit que plusieurs modèles de filtres laissent passer du rouge, en plus du vert/ bleu. Moi ce que j'ai vu c'est du rouge et du bleu, ce qui ne me paraît finalement pas si bizarre que ça.
Excuse moi Quasar04 d'avoir parlé de filtrage sur ton post, le titre que tu as donné c'est "couleurs de M20" et j'ai pensé être dans le sujet.
En ce qui concerne la pollution dans le site où nous avons observé, ben non, c'est un site très peu pollué, bien dégagé vers le sud, lors d'une soirée bien claire. Certes M20 n'est pas au zenith.
Le télescope n'est pas pourri, pas de vapeurs de bibine, etc. Et pas question de remplacer les Naglers.

@+!!!

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
HaleBopp : l'oeil nocturne, contrairement à l'oeil diurne (et donc aux APN disposant d'un filtre infrarouge), n'est presque pas sensible dans le rouge profond. Du coup, la courbe de transmission des filtres interférentiels remonte dans le rouge profond sans que, visuellement, on s'en aperçoive. Sauf peut-être en utilisation diurne, pour laquelle l'oeil a une sensibilité plus étendue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ce qui est de l'observation avec filtre, je vous conseille la lecture de la page de Christian Buil sur les tests de filtres http://www.astrosurf.org/buil/filters/curves.htm
Vous y trouverez notamment l'image suivante concernant le filtre OIII que j'utilise :

A travers de ce filtre, même avec un faisceau très ouvert, impossible de voir du rouge, même en plein jour, sauf à voir jusqu'à 0.8 microns.
J'ai aussi un UHC Lumicon, donc la courbe doit être pas loin de celle là :

Si je la multiplie par celle là :
qui est la courbe de vision nocturne, ben rien et toujours rien.
Il est vrai que j'observe plutôt avec l'OIII qui pète plus que l'UHC. Mais en visuel, sur les images postées plus haut, avec l'UHC, ben tout vert ... Peut être que mon UHC n'est pas bon, que le vôtre passe mieux en Halpha et surtout que vos yeux sont capables de voir de l'Halpha en vision nocturne, tant mieux pour vous. Moi ce que j'ai fait de spectro visuelle, ma sensibilité tombe juste avant. Que ce soit en regardant des spectres d'étoiles (Albireo reste ma favorite) que sur des spectres de nébuleuses, M42 ou planétaires, je n'ai jamais regardé le spectre de M20, je pensais que c'était inutile...
Pour ce qui est de voir M20 en couleur dans un petit télescope, désolé, vous êtes très très fort. Ca doit faire 30 ans que j'ai vu M20 la première fois, avant l'invention des filtres interférentiels et dans des télescopes différents, mais il est vrai pour cet objet jamais dans un télescope plus grand qu'un C14, et pas l'ombre d'une vague couleur. Pour ce qui est de voir la couleur sur des étoiles, sources ponctuelles, brillantes, je ne dis pas. Voir sur M20...
Peut être que je ne regarde pas assez longtemps, peut être que mes yeux sont pourris, mais bon, tant mieux pour vous. Vous avez le droit de voir ce que vous voulez après tout... Pour moi ca fait partie de la même intox que les observations de Vénus avec un 250mm superpoli à 2500 fois sans problèmes. Ca alimente la conversation, et c'est tant mieux pour vous.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne sais pas trop pour qui tu te prends Maury, mais bon… ce n’est pas parce que TOI tu ne vois pas certaines choses qu’elles n’existent pas. Tu parles comme si tu avais la science infuse en méprisant tout le monde. Si j’ai bien compris nous sommes tous des menteurs sauf… TOI ! ! ! étrange non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain,la vision des couleurs est variable suivant les individus..
Certain voit tout en vert,d'autre plutot du bleu et d'autre que du gris...

Si tu n'as jamais vu de couleur sur M20,cela ne veut pas dire qu'il y en a pas..ou si??!!
(Dans ce cas,on peut fermer le post,on a la reponse...)

Mais tu ne vois aucune couleur sur les nebuleuses ou c'est juste sur M20 que tu n'en a encore pas vu...??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain ==> Je sens comme un parfum de jalousie dans tes propos et c'est bien triste de ta part. Mon post est basé sur du vécu; fais l'expérience avec des visiteurs qui passent chez toi et tu nous en reparleras...
Je te répète encore qu'il est possible de voir les couleurs de M20 mais inversées et enfin que je n'ai pas posté ce sujet le 1er AVRIL

quasar 04

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eta Carina, le pb n'est pas ce que tu penses de moi ou autre, je m'en fout. Dis moi si toi lorsque tu regardes dans un filtre UHC, en faible lumière tu vois du rouge ou pas. Dis moi aussi si tu vois des couleurs dans beaucoup d'objets astronomiques, et surtout des nébuleuses diffuses, M20 en particulier.
Pour moi c'est du bobard, mais tu fais comme tu veux. Il y a des choses que je suis prêt à croire, d'autres pas c'est tout. On peut me dire qu'on observe à 1500 fois couramment, on peut me dire qu'on peut arriver à marcher sur l'eau, qu'on voit la magnitude 20 en visuel avec un 200mm, qu'on voit Encke sur Saturne dans une lunette de 60mm, pourquoi pas. Juste que je ne gobe pas n'importe quoi. Il existe quand même des limitations physiques aux affirmations. Ai je le droit de douter ?
Soit constructif et fait nous part de ton expérience, elle m'interesse.
Amusant dans le contexte que David Vernet intervienne en nous disant qu'il voit 52 Cyg rouge avec un filtre UHC. Pourquoi ne nous dit pas comment il voit lui M20 dans son 600, avec et sans filtres et s'il voit des couleurs. Que pense t'il de la visibilité de couleurs dans M20 avec un 25cm... Qui peut le plus peut le moins.
Bluedob, je vois des couleurs, sur des étoiles, assez facilement, sur des nébuleuses, mais soit brillantes (plusieurs NP, mais encore, doit on parler de couleurs ou de juste de vert..) Dans M42 par exemple je vois en plus du vert des teintes crèmes, des teintes rougeâtres (avec un 33cm); mais ces teintes rougeâtres jamais dans le centre de la nébuleuse, ou pourtant elles devraient commencer à être visible là en premier et pas dans les pourtours où la quantité de lumière rouge est nettement plus faible de plusieurs ordres de grandeurs. Les couleurs que j'ai vu étaient dans des télescopes nettement plus gros qu'un 25cm, et c'était des couleurs, à savoir des rouges des jaunes des verts, des bleus.
Dans ce cas en plus on ne parle pas de voir les couleurs, mais de les voir inversées. Pour moi, il est clair que sur la partie en émission de la trifide, si on voit quelque chose, et moi je ne vois rien, on voit le vert bien avant le rouge. Et le vert, par effet Purkinje, fait voir l'autre partie de la nébuleuse, qui est une nébuleuse en réflexion (en fait diffusion de Rayleigh), donc qui n'émet que du bleu, plus "chaude" peut être. Il serait difficile de voir du rouge là où il n'y en a pas, à moins de voir le ciel de jour tout rouge, auquel cas HaleBopp qui est toubib pourrait certainement être contacté de façon utile.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Amusant dans le contexte que David Vernet intervienne en nous disant qu'il voit 52 Cyg rouge avec un filtre UHC"

Non OIII...
Commence par lire correctement ce que les gens ecrivent avant de leur chier dessus...

Et je vois du rouge et du bleu sur M20 au 600, sans filtre. Je marche sur l'eau aussi, quand ca va assez vite

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu prend trop les gens de haut Maury. Bref je ne sais pas si j'ai envie de partager mes expériences astronomiques avec des gens sans intérêts comme toi... comme tu ne veux pas savoir ce que je pense de toi je ne t'adresserais pas les qualificatifs qui te définissent à mon sens.

Si je te disais ce que je vois lors de mes observations et avec quels types d'instruments et de filtres de toutes façons tu ne me croirais pas car des couleurs j'en vois clairements sur certains objets!
Et puis je ne comprends pas pourquoi tu cherche à savoir ce que telle ou telle personne voit puisque tu ne croit personne et tu as toujours raison !!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Toutes ces histoires de voir rouge avec un filtre vert, ça m'intrigue. Je me suis amusé ce soir à divers essais et je me rends compte qu'en fait la couleur résultante dépend de la lumière de l'environnement.

Avec une lumière d'ampoule à filament, c'est rose, quelles que soient les conditions :

Mais si j'utilise la lumière de mon écran LCD (écran tout blanc), rhââ c'est vert !

Et en y regardant de plus près, c'est vert au centre et rose à la périphérie

on le voit mieux si je penche le filtre

Sans doute qu'il y a une histoire d'incidence des rayons lumineux. C'est intéressant tout ça. Je n'utilise des filtres que depuis que j'ai le 300, donc 1 an et à vrai dire je ne me suis jamais posé les questions que je me pose puisqu'un filtre ça sert à voir mieux les nébuleuses point barre. S'il ne pleuvait pas j'aurais bien fait un test dehors mais là ça le fait pas. A suivre donc pour ma part.


Sinon j'ai 2 questions :

1) La nébuleuse par emission est rouge donc riche en Hα. Comment expliquer alors sa forte sensibilité au filtre OIII ??
2) En pratique que pensez vous de l'utilisation de l'OIII/UHC sur la nébuleuse par réflexion (la bleue) ? C'est un truc que j'ai remarqué, les avis sont partagés sur ce point suivant les utilisateurs. Perso je trouve que la partie bleue est mieux visible sans filtre, et que l'UHC ou OIII ont tendance à l'éteindre. Et vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
« 1) La nébuleuse par emission est rouge donc riche en Hα. Comment expliquer alors sa forte sensibilité au filtre OIII ?? »

Une nébuleuse par émission émet majoritairement (en général) dans le H-Alpha, mais l'oeil nocturne ne le perçoit pas. Ensuite, la seconde raie est le OIII. La nébuleuse émet moins en OIII qu'en H-Alpha, mais plus qu'en toute autre raie (sauf éventuellement le H-Bêta). Et là, l'oeil nocturne y est sensible. Dans le spectre de l'oeil nocturne, c'est le OIII qui prédomine. Le H-Alpha lui est supérieur mais invisible par l'oeil.

« 2) En pratique que pensez vous de l'utilisation de l'OIII/UHC sur la nébuleuse par réflexion (la bleue) ? C'est un truc que j'ai remarqué, les avis sont partagés sur ce point suivant les utilisateurs. Perso je trouve que la partie bleue est mieux visible sans filtre, et que l'UHC ou OIII ont tendance à l'éteindre. Et vous ? »

Avec mon OIII Lumicon, la nébuleuse par réflexion est beaucoup plus faible comparée à la nébuleuse par émission. Mais comparée à la même nébuleuse vue sans filtre, c'est du pareil au même. En gros, M20 montre sans filtre une nébuleuse faible et une nébuleuse très faible, et avec filtre une nébuleuse brillante et une nébuleuse très faible. Pourquoi la partie par réflexion n'est-elle pas complètement éteinte ? Peut-être y a-t-il un petit peu d'émission quand même ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh moi , je viens d'essayer avec du papier buvard rose devant ma lampe de chevet .... c'est plutôt rose... Rien c'était ma modeste contribution à l'optique ! Allez bonne nuit à tous et bisous !

Fanny : Zen...... les meilleures productions ont toutes besoin d'un Vador !Mais , rappelle toi du film : Il suffit qu'il retrouve son fils caché et cela devient une vraie crême ! Que dis-je une crême ...un amour !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste une remarque pouvant expliquer quelques variations sur tes images Hale : fais une balance des blancs sans filtre avec ta lumiere ambiante et surtout la lumiere que tu utilises à travers ton filtre et ne laisse pas sur AWB... (remarque aussi, la frequence d'un ecran de PC, sa T° de couleur ne sont pas un sujet très opportun pour ce genre de test).
Visiblement tu ne l'as pas fait vues les teintes prononcées des parties étrangères à tes filtres.

Bons cieux

[Ce message a été modifié par looney (Édité le 18-08-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu me fais peur, HaleBopp...

Parce qu'à part peut-être une tâche verdâtre un peu plus foncée tout au centre (gros plan), l'essentiel des photos que tu montres sont... Bleues (et rose, oui, ça, d'accord ! ^^ Un rose dégueulasse qui tire sur le mauve - allez, fuschia clair ^^ - à vrai dire)...

Mon père ne ditingue pas bien non plus le bleu du vert, et je l'ai constaté de pas mal de gens, qui voyaient ma vieille Fiat 127 bleu ciel... Verte !

Au mieux, il me soutenaient qu'elle était bleu-vert, alors que pas du tout ! Le turquoise tire tout de même vachement plus sur le vert que le bleu ciel ! ^^

Du coup, je me demande si les couleurs perçues ne sont pas carrément subjectives...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Re,

Voici un message posté sur la liste Amastro, (accessible par l'interface yahoosgroups)qui traite des couleurs visibles en visuel sur les nébuleuses. Je pense que c'est dans le sujet du post.


> Malcolm Currie, professional astronomer and amateur meteor observer,
> asked me for my thoughts about visually observable colors in objects
> of the deep-sky. Here is my response: I welcome input (including the
> occasional polite brickbat) from other deep-skyers on this subject,
> even considering that much has already been said on both these fora
> about this topic in previous years...
>
>
> Malcolm notes regarding colors:
>>Stars without question. I can see colour in M42 and some planetary
>>nebulae. I'm not a great visual deep-sky observer, and from Britain
>>most of the best objects are low in the haze, so there cold be more.
>>I must try looking through a big Celestron at Hale Pohaku [Hawai'i].
>
>
> Not too much time at work today for astronomy (funny how that happens
> at times! :> ), but here are my quick "thinking points" on this, based
> purely on my own experiences with visual deep-sky color:
>
>
> 1) Visibility of color in "nebular" objects *is* dependent on both ap-
> erture and magnification - though clearly in non-linear, non-monotonic
> ways. Again, some put forward theoretical reasons why this shouldn't be
> so... Nonetheless, my comments derive purely from personal experience,
> rather than any theoretical considerations - however interesting.
>
>
> 2) Visibility (and optimal aperture and power for seeing it) is also
> highly dependent on sky contrast and transparency - in ways which are
> too complex for my limited experiences to characterize. (And on this
> topic, some theoretical input would be very welcome indeed!)
>
>
> 3) Relatively MANY amateur-observable PNe show color, including many
> which are nearly stellar, and so infrequently observed. In fact, so
> many PNe show either a green, blue-green, or blue, that I'd exclude
> them from this discussion! Same goes for stars - from the blue-white
> of an O-class star, to the deep crimson of an M, RC or RN star. Again,
> *not everyone* will see these colors - and some will call green what
> others call unequivocally blue-green or even blue. But the EXISTENCE
> of visual color in such object classes is not in question, I think.
>
>
> 4) Individual perception plays an overriding role... Some people do in
> fact see color in M42 naked-eye! Others cannot see this at any aperture
> or magnification. More interestingly, some are most likely to perceive
> pale green in M42 before any other color; while others may see nothing
> but the "default" pearly gray, until suddenly (at the right power, sky
> contrast, and aperture) they will perceive reddish tinges first.
>
> (Malcolm, this "wild" scatter in color perception is certainly borne
> out by the available data on fireball colors... One might assume that
> there was little room for perception variation in descriptions of an
> object of mag -3 or brighter - yet this is decidedly NOT the case!)
>
>
> 5) Objects (excluding stars & PNe) in which I definitely logged color
> are listed below, with minimal data about the WORST (or in some cases,
> ONLY) instrument and conditions under which color was logged so far:
>
> M42 (6" scope in Bortle 3 sky); M8 (12.5" scope in Bortle 2 sky); M20
> (20" scope in Bortle 2 sky - both red in the emission area and lovely
> contrasting pale blue in the reflection region!); M45 nebulosity (I
> have seen color only once, in a 6" under Bortle 3(!) skies - a very
> pale blue in the Merope nebulosity); pale yellow in core of M22 (30"
> scope in Bortle 1 skies of NE New Mexico); very pale red in NGC 281
> (again, 30" in Bortle 1 sky).
>
> I noted that extraordinary yellow in the core of M22 while doing a
> very unusual sort of observing: exploring the globular at ABSURDLY
> high power, seeking a small PN superimposed on the inner regions...
> (I finally logged the presence of the PN by "blinking" the field at
> about 1000x with a UHC filter. Obviously the yellowish tinge in the
> core was only seen when the UHC was NOT interposed on the field! :> )
>
>
> Clear skies,
> Lew Gramer
>
>
>
>


Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi pareil david je marche sur l'eau...quant elle est assez froide tout schuss David tout schuss...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici encore de la lecture, en anglais certes, ne pas compter sur moi pour traduire !
On est en plein dans le sujet. C'est long, mais c'est une mine d'infos.
Grand merci à l'internaute qui m'a passé ces messages!

Thierry


> From: "David W. Knisely" <KA0CZC@...>
> Date: Fri Jul 14, 2000 10:37 am
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects KA0CZC@...
> Send Email
>
> As with Jay, I also have seen some color in some of the brighter nebulae
> using my ten inch Newtonian. However, the colors have been extremely
> pastel, and color in the Trifid was not clearly seen. I regularly note
> reddish hues in M42 and M8 when doing my quick comparisons of the views
> using the Lumicon OIII and UHC and Lumicon's Multi-filter selector. The
> OIII I have has a booming red passband, and with it, reddish hues in the
> outer areas of M42 are occasionally visible, whereas the UHC just shows
> blues and bluish-green hues. I have also seen some red in M8, although
> it is nowhere near as prominent as in M42. One night with the Lumicon
> H-beta filter, M20 did look a bit reddish (as does M42), but the
> reflection nebula was killed, and it might have been a little wishful
> thinking. I do recall many years before filters having some children
> look at M20 with a 12.5 inch Newtonian, and they reported a reddish hue
> as well, although I could not see it. The only other DSO which showed
> much red was good old IC 418, which I call "the Pink Planetary". Some
> people probably just have enhanced color sensitivity, and thus might see
> color in some objects that the rest of us. Clear skies to you.
> --
> David Knisely KA0CZC@...
>
> ==============
>
>
> From: Roger N Clark <rnclark@...>
> Date: Sat Jul 31, 1999 11:47 pm
> Subject: [amastro] Re: (red objects) M20 rnclark@...
> Send Email
>
> Just to add to the M20 color discussion. When I was younger (high school-
> early college) I often saw color in M20. Best view I remember was
> through 8 and 10-inch telescopes in eastern Washington state (early
> 1970's). The magnification was such that m20 filled the field of view.
> And the northern portion (the reflection nebula) appeared blue!
> Others saw this too. We often saw the reds in other observing
> sessions, but only one the blue. The reds and blues appeared
> pastel (not real vivd red or blue). Faintest stars were ~7.5 unaided eye.
>
> Later, in my 30s and now 40s, observing from lower latitudes, including
> hawaii, through 8 to 13-inch apertures, I've not seen those colors, except
> for
> maybe a faint hint of pastel pink.
>
> (I've just returned from a couple of weeks vacationing and doing large
> format
> photography of colorado wildflowers and trying to catch up to seemingly
> hundreds of amastro emails. --Amastro: what a great resource!)
>
> Roger Clark
>
> Lew Gramer wrote:
>
>>Alan Goldstein wrote:
>> > I have seen M20 red at the TSP years and years ago. It was with a 12"
>>scope.
>> > We also looked at M8... it was not red. Curious...
>
>
> =================================
>
> From: Lew Gramer <dedalus@...>
> Date: Tue Jul 20, 1999 5:27 am
> Subject: [amastro] Re: (red objects) dedalus@...
> Send Email
>
>
> Alan Goldstein wrote:
>>I have seen M20 red at the TSP years and years ago. It was with a 12"
>>scope.
>>We also looked at M8... it was not red. Curious...
>
> My own relatively limited experience agrees with Alan's: I've never seen
> or
> (until now) heard of any color being seen in M8, other than possibly a
> pale
> green - probably just the harbinger of incipient color perception for
> some.
>
> However, I myself have seen and independently confirmed color in M20: in
> fact,
> the confirmation came from two VERY fresh young observers, at the Summer
> Star
> Party in Savoy MA last year, and it was merely with my 20" f/5. The
> observation
> consisted not merely in seeing reddish hue in the emission region, but
> also
> (most likely a contrast effect) pale green and blue in the reflection
> region!
> The confirmation was "double-blind" - a simple question from me as to what
> two
> teenager amateurs saw in my eyepiece, with no mention of color.
>
> This seems to eliminate both visual training and aperture as likely
> factors in
> color perception for THIS object at least. However, for me it does point
> to
> contrast: my own Limiting Magnitude that night (not that LM is
> unambiguous!) was
> 7.2. Meanwhile, just two months ago from New Hampshire, with LM closer to
> 6.6 or
> so, I could log no color at all in M20 with a friend's 36" f/ 5...
>
> Clear skies all!
> Lew Gramer
> ====================================
>
> From: Thom Ahl <tiahl@...>
> Date: Sat Jul 15, 2000 2:28 am
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects tiahl@...
> Send Email
>
> Way back when I lived in San Jose, while observing at Fremont Peak, my
> 13.1"
> Odyssey would show a pale green with M42/43, M8 & M20. Up here in
> Washington,
> the only place that I have been that allowed me to see any hint of color,
> has
> been at Table Mt. Here in the Tri-Cities it just doesn't get dark enough
> (light
> pollution) to give a good view, either naked eye or with a light bucket.
> {Miss
> observing in California}
>
> Thom
> ============================
>
>
>
> puis une suite de message sur le sujet:
>
> From: Jay Reynolds Freeman <freeman@...>
> Date: Fri Jul 14, 2000 9:44 am
> Subject: Some thoughts on color in faint objects freeman@...
> Send Email
>
> Recent events have given me some thoughts on the occasional
> controversy about seeing color in faint objects, I don't really have any
> new information, just some personal observations that suggest some
> things to wonder about.
>
> When I was on the side of Mauna Kea, at the 9000-foot level, in the
> week after Memorial Day, I had several nice views of the Trifid Nebula
> with my 10-inch Dobson at 106x. I was well dark-adapted, and had no
> difficulty seeing the two lobes with classic nursery-room colors -- pale
> pink for the large one with prominent dark lanes, baby blue for the
> other. That's of course the way they are "supposed to look", so I could
> in principle have been deceiving myself, but for what it is worth, I
> thought the colors were pretty obvious, though not by any means intense.
>
> On one of those occasions I showed the Trifid to a professional who
> was staying at the dormitory. With no prompting about what colors might
> be there, I asked if he saw any color in the object. He replied that
> the large lobe -- the one I saw as pink -- looked greenish.
>
> I thought about that for a while, and came up with two things that
> might have explained the difference in our experience of the color, that
> I didn't know anything about. (Not to say these are the only two
> things.) First, the other observer was certainly less well dark adapted
> than I was; I had been outside in low light levels for several hours, he
> for rather less than one. Second, I wondered -- and did not think to
> ask till after he had left -- whether he had been using averted vision.
> The Trifid was bright enough, in the 10-inch, not to require it.
>
> My own past experience has certainly been that I am much more
> likely to see color in faint fuzzies when I am well dark adapted than
> when I am not. And on several occasions since returning from Mauna Kea,
> I turned my C-14 to the Trifid, at 98x, to investigate averted vision.
> What I found on those occasions, on all of which I have been well dark
> adapted, is that when I use averted vision, I see the pink and blue
> colors as mentioned before, with the addition that the pink hue is more
> prominent at the periphery of the large lobe than at the center -- the
> center looks whiter, though brighter. Yet when I use direct vision, I
> find it difficult or impossible to detect blue in the smaller lobe, and
> the big lobe looks greenish, with the green more intense nearer the
> center of the lobe, where the nebula appears brightest. All this is
> repeatable, but that might mean very little, since I have looked at the
> Trifid scores of times, and know what it is "supposed to look like".
>
> What I wonder about is two questions:
>
> 1) How does the color sensitivity of the dark-adapted eye vary
> across the retina, in particular, from the fovea to the peripheral area?
>
> 2) What is the time scale for dark adaptation of color vision?
>
> A little more broadly, I believe there are four visual pigments
> involved in the eye -- one for the rod cells, and three more for the
> three kinds of cones. We might ask about positional variation in
> sensitivity and about time scale for dark adaptation, for each of those
> four pigments or kinds of cells. Most common information about dark
> adaptation and peripheral vision applies, I believe, only to the rod
> cells and their pigment. If the other cells or pigments are different,
> it is important to know what the differences are in comparing
> observations of colors of faint objects.
>
> Does anyone have any information or ideas?
>
> -- Jay Freeman
>
> ===================================
>
> (celui ci est déjà écrit au dessus)
> From: "David W. Knisely" <KA0CZC@...>
> Date: Fri Jul 14, 2000 10:37 am
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects KA0CZC@...
> Send Email
>
> As with Jay, I also have seen some color in some of the brighter nebulae
> using my ten inch Newtonian. However, the colors have been extremely
> pastel, and color in the Trifid was not clearly seen. I regularly note
> reddish hues in M42 and M8 when doing my quick comparisons of the views
> using the Lumicon OIII and UHC and Lumicon's Multi-filter selector. The
> OIII I have has a booming red passband, and with it, reddish hues in the
> outer areas of M42 are occasionally visible, whereas the UHC just shows
> blues and bluish-green hues. I have also seen some red in M8, although
> it is nowhere near as prominent as in M42. One night with the Lumicon
> H-beta filter, M20 did look a bit reddish (as does M42), but the
> reflection nebula was killed, and it might have been a little wishful
> thinking. I do recall many years before filters having some children
> look at M20 with a 12.5 inch Newtonian, and they reported a reddish hue
> as well, although I could not see it. The only other DSO which showed
> much red was good old IC 418, which I call "the Pink Planetary". Some
> people probably just have enhanced color sensitivity, and thus might see
> color in some objects that the rest of us. Clear skies to you.
> --
> David Knisely KA0CZC@...
>
> =====================
>
> From: "Don" <don@...>
> Date: Fri Jul 14, 2000 5:11 pm
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects don@...
> Send Email
>
> I, too, have seen shades of "dark rose" and "peach" in M42, mostly with a
> UHC or
> OIII
> filter. Very few other objects are bright enough to show color in my 8".
> One
> thing I've
> noticed is that the bluish color of many planetaries changes to green with
> a
> filter. Even
> though the details become more apparent, looking at the planetaries
> without a
> filter
> first is still essential to get an idea of true color.
> DonPensack
>
> ===================
> From: Jeff Medkeff <medkeff@...>
> Date: Fri Jul 14, 2000 10:20 pm
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects
> medkeff@...
> Send Email
>
> At 08:11 AM 7/14/00 -0700, you wrote:
>
>>I, too, have seen shades of "dark rose" and "peach" in M42,
>
> When I got my current 10" Newtonian, I turned it toward M42 and had my
> wife
> have a look. She peered into the eyepiece and exclaimed "oh, part of it is
> maroon, how interesting!"
>
> Having never prior to that date seen color in M42 at all, I was slightly
> miffed. But since my wife was rather oblivious of the arguments concerning
> the perception of color in the M42, I can't really say she had reason to
> imagine it.
>
> Not one of my brighter moments as an amateur astronomer....
>
>
> --
> Jeff Medkeff
>
> ============================
> From: Jay Reynolds Freeman <freeman@...>
> Date: Fri Jul 14, 2000 11:22 pm
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects
> freeman@...
> Send Email
>
> I should have said, that all the Trifid observations I mentioned, wre
> \\\ were made without any filter. -- Jay Freeman
> ===========================
> From: HEALYHealyDave@...
> Date: Sat Jul 15, 2000 12:42 am
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects
> HEALYHealyDave@...
> Send Email
>
> Years ago, I asked by daughter, who was nine at the time, what color M42
> looked in my C8. Matter of factly, and without any prompting, she said
> "green." To me it appeared strictly in shades of gray. Don't children have
> greater color perception than adults at low light levels?
>
> And, for that matter, don't M42 and other emission nebulae fluoresce in
> both
> red and green bands? If so, differing sensitivity to low-level colors in
> different individuals might account for the "green" and "maroon" answers
> to
> the question "what color is M42?"
>
> Dave Healy
> Huachuca
> =====================
> From: Alan Whitman <awhitman@...>
> Date: (Date unavailable)
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects
> awhitman@...
> Send Email
>
> At 06:42 PM 7/14/2000 EDT, Dave Healy wrote:
>>Years ago, I asked by daughter, who was nine at the time, what color M42
>>looked in my C8. Matter of factly, and without any prompting, she said
>>"green." To me it appeared strictly in shades of gray. Don't children have
>>greater color perception than adults at low light levels?
>
> At 16 years of age I always saw M42 as greenish in my 60mm refractor; at
> 54
> years of age M42 is now only grey in my 16-inch Newtonian! Ouch.
>
> Other colour notes over the years for M42 (all without filters of course):
> 13-inch at age 38: "pink or puplish northern fringe"
> 16-inch at age 49: "the nebula was definitely reddish-brown-rust colour,
> except for the blue-grey Huyghenian region" (transparency superb, seeing
> very good)
> 16-inch, eleven days later: "Again, parts of M42 were faint reddish-brown"
> 8-inch at age 52: "the Huyghenian region is tinted greenish-gray"
>
> My 16-inch collects 44 times as much light as the 60mm refractor of my
> teenage years did and yet the greenish glow that was always seen then is
> not
> visible now with my 16-inch and 54 year old eyes.
>
> Best,
>
> Alan Whitman
>
> =========================
> From: deepskyspy1@...
> Date: Sat Jul 15, 2000 3:24 am
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects
> deepskyspy1@...
> Send Email
>
> I noticed the pink color in the Trifed at the TSP about 2 decades ago with
> a
> 12" scope, but don't recall seeing it in any other instrument at other
> localities. I have wondered why nearby M8 always looks bland. Does the
> star
> cluster overwhelm the color? M42 has either been vivid green or a ruddy
> color
> with a variety of instruments and conditions. The nucleus of M31 looks
> yellow
> to me with moderate to high magnification and a 13.1" scope. A variety of
> planetaries are green or blue - I haven't targeted the pink one with a
> decent
> scope. I hope my eyes don't go "gray" on me, because looking for color has
> always been something I enjoy. Does anyone have a list of colorful
> objects?
>
> Alan Goldstein
>
> ==================
> From: "David W. Knisely" <KA0CZC@...>
> Date: Sat Jul 15, 2000 7:09 am
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects KA0CZC@...
> Send Email
>
> Alan Goldstein wrote:
>>The nucleus of M31 looks yellow
>>to me with moderate to high magnification and a 13.1" scope.
>
> I am really glad that somebody else has seen this! I recall a look last
> year at the Nebraska Star Party through a 30 inch Obsession at the core
> of M31, and it looked almost orangish yellow (definitely off-white). I
> had also once seen some color in M15 one evening with that same 30 inch
> when Betelgeuse was just up in the east, and the cluster looked almost
> the same shade or orange. M42's main core has always looked a bluish
> color with hints of green not using filters, but the outer regions never
> showed much color unless I used the OIII (Lumicon model). Clear skies
> to all.
> --
> David Knisely KA0CZC@...
>
> ======================
> From: Jay Reynolds Freeman <freeman@...>
> Date: Sat Jul 15, 2000 8:35 pm
> Subject: Re: [amastro] Some thoughts on color in faint objects
> freeman@...
> Send Email
>
> I had a couple of interesting experiences regarding color in M57
> lately.
>
> On April 29-30, 2000, observing with my C-14 at 489x from the
> Henry Coe State Park outer parking lot, with no filter, on a night of
> superb seeing, my logbook reads as follows: "... M57 is wonderful.
> The central star is intermittantly visible, as are several others both
> in the bright "doughnut" and in the hole. The bright part of the
> nebula looks curdled or mottled. Patchy faint illumination spans the
> hole. Another observer called my attention to a color difference,
> saying that the outer periphery of the doughnut appeared red, the rest
> green. It's subtle, but I think he's right. Someone said that
> whereas at lower magnification and smaller aperture, M57 resembles a
> Cheerio, tonight it was like a peach cut in half."
>
> And from Lick Observatory on June 23-24, 2000, observing with the
> 36-inch refractor at 496x (one of the perks of being a docent), "Shows
> central star and color -- mostly green, with reddish outer tinge."
> On this occasion, when I mentioned the color, another observer also
> mentioned seeing it earlier in that session. (I came in from the outside
> when observing of M57 was in progress, so I don't know whether anyone
> remarked on the color before I did.) I had had my C-14 set up outside on
> the occasion, but had not noted any color, and was part way through
> taking down when called in to look through the 36-inch.
>
> I probably wasn't as well dark-adapted with the C-14 at Lick as at
> Coe, due to local lights. I don't recall who the other observers
> seeing color were, and I didn't take names.
>
> -- Jay Freeman
>
> ==========================
> From: "Dave Mitsky" <djm28@...>
> Date: Sat Jul 15, 2000 9:13 pm
> Subject: Re: Some thoughts on color in faint objects djm28@...
> Send Email
>
> --- In amastro@egroups.com, "David W. Knisely" <KA0CZC@n...> wrote:
>>Alan Goldstein wrote:
>> > The nucleus of M31 looks yellow
>> > to me with moderate to high magnification and a 13.1" scope.
>>
>>I am really glad that somebody else has seen this! I recall a look
> last
>>year at the Nebraska Star Party through a 30 inch Obsession at the
> core
>>of M31, and it looked almost orangish yellow (definitely
> off-white).
> I
>>had also once seen some color in M15 one evening with that same 30
> inch
>>when Betelgeuse was just up in the east, and the cluster looked
> almost
>>the same shade or orange. M42's main core has always looked a
> bluish
>>color with hints of green not using filters, but the outer regions
> never
>>showed much color unless I used the OIII (Lumicon model). Clear
> skies
>>to all.
>>--
>>David Knisely KA0CZC@n...
>
> I have also seen the stars of M13 and M15 appear as a pale yellow
> through John Vogt's 32" f/4 Dob. M42 usually looks greenish white to
> me but I have perceived its "wings" as a ruddy shade through 20" and
> larger scopes.
>
> Dave Mitsky
>
> ==========================
> From: Nick Martin <bonnyton@...>
> Date: Mon Jul 17, 2000 1:01 am
> Subject: Re: Some thoughts on color in faint objects bonnyton@...
> Send Email
>
> Some objects in which I have have perceived colour.
> When only 18 I recorded M42 on a very clear night as a vivid green using
> an
> 8" relector and low power. Currently at 57 I still see it as greensih at
> low
> power with my 20inch Dobsonian but not a vivid grren. I can also perceive
> some of the outer parts of the nebula as having a reddish tinge. We do
> have
> a 16 year oold member in ouir local Astro society who perceives the whole
> nebula as pink.
> I observed M27 the dumbell nebula, using some care to maintain colour
> vision by having an increased ambient light level ( from a hall light),
> checked by observing a printer colour test chart inclined so its incident
> illumination was roughly the same as the apparent brightness of the
> nebula.
> The brighter upper and lower edges of the dumbell showed a distinct
> reddish
> tinge. The bright HII region in M33 showed a distinct orange tinge. I got
> an
> inexperienced observer to say what colour he saw it and he too reported
> that
> it had an orange tinge. The cat's eye nebula under low power showed a
> definite red colour.
> Clear and dark skies( ours are twilight for another two weeks)
> Nick
> Nick Martin, Bonnyton House, By Ayr, Ayrshire KA6 7EW ,Scotland, UK.
> Latitude 55 24'56" Longitude 4 26' 00".
>
> ============================
> From: "David W. Knisely" <KA0CZC@...>
> Date: Mon Jul 17, 2000 6:20 am
> Subject: Re: [amastro] Re: Some thoughts on color in faint objects
> KA0CZC@...
> Send Email
>
> Nick Martin Posted:
>>The cat's eye nebula under low power showed a
>>definite red colour. Clear and dark skies( ours are twilight for
>>another two weeks)
>>Nick
>>Nick Martin, Bonnyton House, By Ayr, Ayrshire KA6 7EW ,Scotland, UK.
>>Latitude 55 24'56" Longitude 4 26' 00".
>>
>
> If by "the Cat's Eye" you mean NGC 6543, then I can't confirm this red
> color in a 30 inch. At last year's NSP (the first Saturday evening),
> the object was almost lime green through and through. We could see the
> spiraling arcs shown in the HST images (nowhere near that level of
> detail however), as well as the tattered pieces of the faint outer
> shell, as well as the central star, but no red. Clear skies to you.
> --
> David Knisely KA0CZC@...
>

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore moi,

Pour Alain Maury,
Oui, j'ai aussi un filtre OIII de marque ICS qui d'après Markus Ludes serait identique au OIII Astronomik, ce filtre ne passe que du vert/ cyan, pas trace de rouge, en fait avec ce filtre on voit M20 gris sur tout le champ. Mais elle sort bien.
Je ne vois pas ce que le superpolich a à voir là dedans? Intox? Non comprendo.

@+!

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
En voilà un qui a vu du rose et du blue dans trifide avec son C14 à Mauna kéa:

"I turned my C-14 to the Trifid, at 98x, to investigate averted vision.
> What I found on those occasions, on all of which I have been well dark
> adapted, is that when I use averted vision, I see the pink and blue
> colors as mentioned before, with the addition that the pink hue is more
> prominent at the periphery of the large lobe than at the center"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Putaing !

Ca coùte combien 130kgs shipped from France to Mauna Kéa ???

Moi, je vais regarder toutes ces beautiful nébuleuses en plein jour, comme ça il y aura + de lumière pour titiller ma rétine et apprécier enfin les "vrais" couleurs.
Et je le ferais en marchant à grande vitesse sur l'eau (pas trop froide) histoire de récupérer ma dose d'adrénaline par la même occasion.

Et si cela ne marche pas, alors je me taperais quelques liquide emettant dans le rouge, visibles sans filtre, dont Mezzo à le secret afin de m'attaquer enfin aux systèmes d'étoiles multiples avec opiniâtreté et force de résultats.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Récapitulons :
Messier 20 est une nébuleuse double. Dans les photographies longues poses, on voit très bien une partie en émission, normalement vue en rouge, et une partie en reflexion, normalement vue en bleu. Sur les photos longues poses, on voit quand même que même la partie rouge est noyée dans la zone par reflexion (voir les images de D. Malin). Et s'il y a du vert, ce n'est vraiment qu'au centre de la nébuleuse en émission, où le rouge apparait un peu plus délavé. Elle est vraiment très rouge.
Dans la partie en émission, on a principalement du gaz ionisé. L'hydrogène emet principalement sur deux lignes, qui sont Halpha (6563 A°) et Hbeta (4861 A°). L'oxygène doublement ionisé (normalement écrit OIII) emet un jeu de lignes autour de 5007 A° Il y a d'autres lignes d'émissions, mais elle ne rentrent pas en jeu, leur intensité étant nettement plus faible que les deux émissions fortes, à savoir Halpha, et ensuite Hbeta plus OIII. D'un côté du rouge (Halpha) et de l'autre du vert (Hbeta plus OIII) ou encore du bleu (ca dépend de la sensibilité de l'oeil, mais la majorité des gens voient, lorsque c'est visible, plutôt un vert très phosphorescent). Le rapport d'intensité des raies varie d'une nébuleuse à l'autre, et même de l'endroit dans la nébuleuse, en fonction de son niveau d'excitation. Je ne connais pas le rapport dans le cas de M20, et je n'ai pas le temps d'aller le chercher, mais si le coeur vous en dit, il y a la page de l'ADS qui permet de rechercher des publications par thème et mots clés qui devrait permettre assez rapidement de trouver un spectre de cette partie de M20. A priori c'est plutôt très rouge.
L'autre partie de la nébuleuse est dite par reflexion, mais il s'agit en fait de la diffusion Rayleigh de la lumière d'une étoile, sur un nuage de poussières entourant l'étoile. Il émet donc dans le bleu, vu que c'est le même phénomène qui rend notre ciel bleu (la diffusion varie si je me rappelle bien comme la puissance 3.5 quelque chose comme ça de la longueur d'onde, donc même lorsque l'étoile qui émet de la lumière est rouge, la nébuleuse est bleue, bleue comme le ciel qui est lui éclairé par une étoile plutôt jaune, le soleil). Et la quantité de lumière rouge dans une telle nébuleuse est très faible, vu que ça descend exponentiellement avec la longueur d'onde. J'insiste bien sur exponentiellement.
Tout ca explique très bien le rendu photographique de la nébuleuse, i.e. celle en émission très rouge, et celle en reflexion très bleue. Quand on regarde l'image rouge d'une trichromie de M20, la nébuleuse par reflexion n'est pas visible, ou alors des traces.
Donc ca c'est la physique de cette nébuleuse.

Tout ça se complique lorsqu'on observe visuellement à savoir avec une courbe de sensibilité qui est celle que j'ai montré plus haut, donc essentiellement sans aucune vision des couleurs, et avec une sensibilité réellement décalée vers le vert.
Un des miracles que je ne m'explique pas en astronomie est qu'a priori lorsqu'on observe un objet étendu dans un télescope, son diamètre ne devrait pas intervenir sur la quantité de lumière reçue, vu qu'à pupille égale, l'intensité est constante. En théorie, compte tenu de la perte dans les instruments optiques, c'est à l'oeil nu qu'on devrait voir le mieux, et être susceptible de voir le plus de couleurs, hors ce n'est pas le cas. Du moins en ce qui me concerne, je ne vois pas de couleurs dans la voie lactée à l'oeil nu. Je vois bien M8 et autres régions HII, mais en noir et blanc. Il est un fait connu qu'on commence à voir de plus en plus de couleurs en regardant dans un télescope de plus en plus gros. Je n'ai pas trouvé de publication sur la manière dont se déforme la courbe de vision nocturne lorsqu'on augmente la quantité de lumière et comment se fait la transition entre vision nocturne et diurne, sachant en plus que ça doit varier suivant les individus aussi.

Toujours en ce qui me concerne, je ne vois des couleurs dans un T200 que sur certaines nébuleuses planétaires, et cette couleur, c'est du vert. Je n'ai jamais vu la moindre teinte de rouge sur un quelconque objet (diffus, pas étoiles, etc...) dans un T200. Que d'autres y arrivent soit, mais dans le cas de M20 :
- On voit la partie par émission en vert, parce que l'oeil est nettement plus sensible au vert de OIII+Hbeta qu'au rouge de Halpha. Peut être qu'avec un gros scope on voit du rouge sur cette région, mais le vert doit néanmoins prédominer.
- On ne devrait pas voir de couleurs dans la partie par réflexion, et si on devait en voir, a priori c'est très très mal barré pour être du rouge, dans la mesure où la nébuleuse elle même n'émet pas de rouge. Ce n'est pas de ma faute, c'est comme ça. Au pire on devrait voir du vert, et si l'intensité est sufisamment forte (dans un T200 ?) du bleu. De la même façon que pour les nébuleuses des Pléïades. Jamais du rouge, il n'y en a pas. On sait depuis Ansel Adams que le ciel est noir lorsqu'on photographie avec un filtre rouge. Idem pour M20. Sauf à admettre que c'est un effet de contraste, ce qui est testable en virant la partie par émission du champ et en regardant si on voit toujours la partie bleue en rouge... Mais parle t'on de rouge, ou de teintes un poil plus chaudes ?

Pour revenir sur les filtres UHC. Effectivemment le mien ne laisse pas passer beaucoup de Halpha. J'ai essayé en superposant mon filtre UHC avec un filtre Halpha, et ca éteint pas mal, on voit encore le centre d'une ampoule, mais le reste est bien diminué. Donc je pense que c'est parce que c'est un très vieux modèle (1987).

Pour ce qui est de photographier son écran à travers des filtres, ça ne sert à rien dans le contexte, c'est comparer des pommes et des oranges. On parle d'observation à faible niveau de lumière et il faudrait en gros observer tout ça de jour, mais avec un filtre bien vert, qui est la sensibilité de l'oeil la nuit. Sinon on verrait effectivemment les nébuleuses en émission largement beaucoup plus rouges que vertes. Je pense aussi qu'il doit y avoir des variations entre les différents écrans. Sur celui de mon portable, pas un poil de lumière lorsque j'observe à travers de mon filtre UHC et l'Halpha. Ecran noir. Sur un écran cathodique c'est peut être différent ?

David, je ne te "chie pas dessus" (ah finesse de l'administrateur quand tu nous tiens...) lorsque je te demande :
"Amusant dans le contexte que David Vernet intervienne en nous disant qu'il voit 52 Cyg rouge avec un filtre UHC. Pourquoi ne nous dit pas comment il voit lui M20 dans son 600, avec et sans filtres et s'il voit des couleurs. Que pense t'il de la visibilité de couleurs dans M20 avec un 25cm... Qui peut le plus peut le moins."
Je pensais que si tu devais intervenir, c'est pour nous soutenir qu'on voit des couleurs dans M20, inversées ou non, pas pour nous dire que tu vois une étoile rouge. C'est ça que j'ai trouvé amusant, que tu ne parles pas du sujet, mais d'autre chose sans rapport ou presque.
A priori si c'est avec un filtre OIII, tu as vu la courbe comme moi, il n'y a RIEN qui passe dans le rouge. Effectivement en l'inclinant on change complétement la bande passante. Est il possible qu'à F/3 on soit dans les conditions telles que le filtre OIII est un filtre n'importe quoi d'autre ? Que se passe t'il avec une barlow ramenant le faisceau optique à F/6 ou en diaphragmant à 20cm ? Pour ce qui est de M20, as tu vu des couleurs dans le T200.. ? inversées ou pas ?

Pour le reste, oui, j'admets tout ça me semble des galéjades, au même titre que ces rapports d'observations avec miroir superpolis de la belle époque. Vous avez le droit d'y croire, ou même de voir la même chose, juste que j'émets de forts doutes, ce qui reste quand même mon droit. Clair que là tu pourrais penser que lorsque je parle de miroirs superpolis je te vise presque directement. Mais non. L'histoire de Vénus à 2500 fois dans un 250mm, "piquée et sans la moindre turbulence", c'était JB je ne sais plus comment qui délirait là dessus, et avec un miroir fait à la SAF, pas par toi. Je trouve tes rapports d'observation plutôt objectifs, ne soit pas systèmatiquement paranoïaque. Pas de ma faute si j'ai entendu les plus belles pages de l'observation visuelle, on en revient presque à l'époque des canaux de Mars, en écoutant des gens délirer sur les images phormidhables qu'on obtient avec de tels miroirs Je n'aurais pas du évoquer le sujet, c'est juste que cette histoire de couleurs dans M20 avec un T200, ca m'y a fait penser...Mais bon je ne pensais pas qu'à ça, mais aussi à ceux qui mesurent des astéroïdes à la magnitude 15 au dizième de magnitude avec un T200, ou ceux qui arrivent à photographier des détail sur Titan avec un Dynamax, et autres performances qui me dépassent personellement.

Encore quelques nuits à attendre pour avoir M20 à nouveau dans un ciel noir, je regarderai de vraiment près avec mes instruments. Je confirme l'observation de Bruno Salque à savoir qu'avec un filtre on fait presque disparaitre la nébuleuse par reflexion. Bruno devrait être plus explicite dans ses descriptions, à savoir voit il lui des couleurs dans son T300 sur M20 avec ou sans filtre... ? D'autres y voient du rouge sur une nébuleuse bleue (et hélas uniquement bleue) en observant avec un filtre vert dans un petit télescope dans lequel personnellement je ne vois aucune couleur, pas de problèmes.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
A propos d'expériences :

Essayez donc Trifide avec un Hbeta...
dans un 350 ça éteint vachement (donc plus question de couleur là !)
Par contre, le coeur de cette nébuleuse ressort avec des détails impressionnants.

Je serais curieux de l'observer ainsi avec le 600 de David ;-)
c'est pas la lumière qui devrait manquer...


Je n'ai personnellement jamais vu ou remarqué de couleurs (autres que bleu/vert) dans M20.

En revanche sans filtre dans mon ancien 450 : M42 présentait de belles zônes mauves/pourpres/rosées autour du coeur.
je n'était vraiment pas le seul à l'avoir remarqué mais aussi, certains observateurs restaient imperméables à ces perceptions de couleurs.

[Ce message a été modifié par g.dup (Édité le 18-08-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
A titre perso, et pour reprendre l'exemple de certaines NP, l'oeil de chat est plutôt rouge sur les photos, mais moi, au 200 ou au 400 sans filtres, je la vois verte sans ambiguités...

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this