Sign in to follow this  
Gaucher

La famille Strock 250 s'agrandit...

Recommended Posts

Salut tout le monde,

Pendant que certains profitaient des RAP ce WE, j'en ai profité pour apporter les dernières retouches à mon télescope.
Après une ultime recoupe des tiges carbone et profitant d'un ciel pas trop mauvais, j'ai pu enfin tester le Strock 250.

Petit listing des caractéristiques:
-Miroir primaire pyrex (d: 252 mm, e: 26 mm, F/D: 5.2) taillé à la main (kit Astrotelescope et outil staturoc) plus mauvaise mesure L/13 au foucault, bon état de surface, pas d'astigmatisme décelable pour l'instant, aluminure standard protégée.
-Secondaire Mirro-sphere 52 mm petit axe L/8 Hilux
-Passe filtre
-Patins téflon gris (comme pour les meubles) et vénilia noir
-Tubes carbone 6 mm
-chercheur quickpoint ou laser vert sur mini queue d'aronde

Le télescope a été commencé il y a plus d'un an mais en ne bricolant que le WE, ça n'avance pas bien vite...surtout pour la taille du miroir...Mais maintenant il est terminé, et après une rapide collimation à l'oeil, j'ai tenté une première lumière pour tester la longueur des tiges.

Bilan:
-saturne à 200x (j'ai pas plus grand pour l'instant) bien découpée, division de Cassini, 5 ou 6 satellites.
-M13 et M5 à 50x bien lumineux mais fond du ciel trop clair. à 200x l'amas est bien résolu.
-Et tout un tas d'objets que je n'avais jamais osé chercher avec mon ETX-90: NGC4565, M101, M51, M63, le trio du lion, M108, M97, M81, M82,...etc

Finalement, malgré un ciel pas très noir et une légère pollution lumineuse, cette première lumière a été une belle récompense, d'autant plus que je n'avais jamais mis l'oeil à l'oculaire d'un instrument plus gros qu'un 114/900.

Mais assez parlé, voici quelques images:

une autre ou on voit le primaire:

et une dernière avec le système de collimation:

Voila, sinon pour le reste des photos, il y a la galerie avec les étapes de construction du Strock :
http://t.jacquin.free.fr/zenphoto/index.php?album=strock-250-3
et les étapes de la réalisation du miroir :
http://t.jacquin.free.fr/zenphoto/index.php?album=r-alisation-du-miroir

a+
Thomas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe réalisation ! c'est soigné et propre, je te souhaite beaucoup de plaisir avec ton nouveau scope !!!

PS: je viens de m'apercevoir que le mien qui était dans l'atelier a disparu. Tu veux pas gratter un peu la peinture du tien voir si des fois en dessous c'est pas une couleur rouge basque ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo!

Le mien est quasiment terminé, il ne me reste plus qu'à réaliser le support du secondaire!

NB: Merci pour ton site, çà m'a aidé pour la conception.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe !
Félicitations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais qu'il est beau! Comme à la parade!

Un seul reproche, mais de taille! Mastoc! GRââââve de chez grâââve... On ne doit pas observer à faible grossissement: C'est interdit réglementairement. Je me demande même si ce n'est pas dans la constitution? YAKA voir... Donc une barlow et des oculaires idoines et hop 400 et 500 fois en planétaire. Mandatory! Là tu bousilles la réputation du truc. J'en suis malade!

Amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ton site avec ses nombreuses photos est une mine bien intéressante que je conseille à tout le monde.

Une petite question car je trouve qu'il y a beaucoup de diffraction sur les images Foucault. As-tu essayé de mesurer la largeur de ta fente (avec un petit Laser)? Elle ne doit pas être bien large, non?

Pierre

[Ce message a été modifié par Strock Pierre (Édité le 05-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout d'abord merci beaucoup pour vos commentaires...

> Epsi: Oui, c'est bien le tien, tu l'as reconnu...et j'ai rajouté 2 couches de peinture extérieur pour pas que tu le retrouve

> Bruno: Bon courage pour ton support de secondaire et si mon site t'as aidé, j'en suis ravi car c'était un peu dans cet esprit que j'ai pris toutes ces photos.

> J12: Merci

> Pierre : Pardon, j'avais pas lu les petites lignes en bas...Mais promis, je recommencerai plus. Je vais essayer de me trouver une barlow sympa et des oculaires avec un peu de champ. (je n'ai pour l'instant que les 3 oculaires que j'utilisais sur l'ETX à savoir 3 super Plössl : 26, 10 et 6.4 mm et c'est vrai que ca fait un peu trou de serrure avec le petit).
Pour le Foucault, je n'ai pas vraiment mesuré la fente. Tout ce que je sais c'est que j'ai poli les 2 biseaux des lames en laiton avec un peu de pâte à polir (grain 2 ou 3 µm) et que j'ai positionné ces lames de façon parallèles jusqu'à obtenir des franges de diffraction comme indiqué dans la littérature. J'ai essayé ensuite de glisser une câle clinquant rectifiée de 30 µm et elle ne rentrait pas...Donc je suis en dessous mais je ne peux dire précisément quel est l'écart réel pour l'instant. Je mesurerai ce WE... j'essayerai le coup du laser si j'ai le temps.
En fait, j'ai pu remarquer que quand la fente est trop étroite, les franges en intra et extrafocal sont nombreuses et bien contrastées par contre elles gênent légèrement l'appréciation exacte de la forme du miroir quand on est au rayon de courbure...
Au fait, et ce 200, ça avance ?

amicalement,
Thomas

[Ce message a été modifié par Gaucher (Édité le 05-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh... c'est peut-être hors sujet... mais le 200 est achevé et je commence un 150 "sphérique de la mort qui tue" pour servir de référence à mon interféro.

Pour la fente, c'est un signe évident de finesse lorsqu'il y a beaucoup de franges en intra et extra.

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Félicitation, Gaucher.

P Strock : le sphérique de ref. peut être taillé dans du verre à vitre ?

Dob

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci bricodob300

Au fait, Pierre, pour rester dans le sujet,
j'ai lu sur la partie du site de magnitude 78 qui traite du Strock 250 que les combinaisons qui fonctionnent bien sont (je cite):

* Barlow TELEVUE Paracorr 2,5x, Panoptic 19 mm (ou 22 mm), Nagler 13 mm et Nagler 7 mm pour la gamme de grossissements arrondie suivante : 70, 100, (160), 180, 240 et 450x

Ou alors,
* Barlow CELESTRON ultima 2x, LVW 22 mm, 13mm, 8 mm et 5 mm, ou equivalents HYPERION pour respectivement : 60, 100, (110), 160, 200, 250, 310 et 500x.

Etant donné que je vais devoir investir dans des oculaires et une barlow de qualité, je voulais savoir si depuis l'écriture de cette liste, une configuration s'est révélée être plus adaptée à ce télescope que l'autre...(Même si j'imagine que tout dépend des préférences de chacun)...Mais comme je n'ai testé aucun accessoire décrit dans ces 2 listes, je n'ai aucune idée de ce que ça peut donner...

Thomas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et bien ma série favorite n'est pas celle de tout le monde. Ou plutôt: Chacun la sienne.

Donc perso perso: Paracorr 2,5 + Pano 24 + Nag13 + Nag7

J'ai eu utilisé Nag9... bof bof: Trop proche du 13 et pas assez grossissant.

Mais tout de même je ne suis pas absolument certain qu'un 2,5-Nag8 complété de 2,5-Nag 6 (ou 5) n'est pas préférable. Il manque un poil de variété et de puissance à fort grossissement (donc avec Barlow) et le passage 13->7 (sans Barlow ou avec) est un peu excessif.

L'autre série donnée sur le site doit être celle de Serge (sauf erreur). Je ne peux que te conseiller de lui demander son avis (à moins qu'il m'ai déjà donné ça qq part sur le forum): C'est un geek en la matière.

Les seules certitudes: il faut avoir la capacité de grossir, il faut du champ à très fort grossissement et il ne faut pas se p... les c... à dévisser pendant des plombes le PO pour ajuster la MAP entre deux oculaires ou en mettant la barlow.
Pierre

PS Hors sujet: une surface réfléchissante de ref peut bien être en n'importe quoi. Mais il faut juste la faire, la réussir et la maitriser en utilisation (dilatation en travail, flexion sur support et dilatation thermique). Donc Pyrex mieux que BK7, mieux que verre plat, ...

[Ce message a été modifié par Strock Pierre (Édité le 05-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

yes !!
bienvenu dans le monde du strock !!!

la valise, les tiges, et zou pour le ciel !!! partout, en toute circonstance !!! a pied a cheval, en voiture, en trotinette......
bravo !
profite en bien !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Détail qui me semble curieux: Ton chercheur est en dessous du PO... Cela ne me semble pas le plus pratique en observation. Car il faut quitter la chaise, se mettre au sol et casser la nuque pour voir dedans.
Ou alors j'ai pas compris?
Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Pierre, tu as bien noté la position du chercheur mais la cage du secondaire devra être tournée de 90 ° dans le sens horaire pour être à la bonne position...En fait, j'avais fait un assemblage pour tester la longueur des tiges et je me suis rendu compte le soir au moment de pointer saturne que j'aurais du tourner la cage
En tout cas merci pour les précisions...je note les points importants: fort grossissement, grand champ, oculaires et barlow parafocaux...et je demanderai des précisions à Serge sur l'autre configuration.

mariposa, merci pour l'accueil dans le monde du strock, je vous donnerai mes impressions lorsque j'aurai trouvé le cheval pour aller à la recherche d'un ciel bien noir...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Etttttt ten baaaaateauuu à voiiiiillleuhhhhh !!!

vi le coup de la position de la cage du secondaire, je n'ai pas encore bien l'habitude vu le ciel qu'on a depuis plusieurs mois, alors je me fais poirer une fois sur deux, faut redémonter et prendre les retours de tiges sur le pif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut mettre des chouchoux sur chaque paire de tiges!
Et il faut faire gaffe de ne pas se les mettre dans l'oeil la nuit... C'est pas très "principe de précaution" ces tiges!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Epsi, les tiges sur le pif, ça m'a fait pareil au moment des premiers démontages...
Et pour le montage, c'est un peu pareil, on se surprend à envier shiva et les hécatonchires
Je vais essayer le coup des élastiques pour les grouper par paires comme le suggère Pierre...ça devrait déjà moins faire le-type-qui-a-fabriqué-son-instrument-et-qui-arrive-pas-à-le-monter...

Thomas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Oui, les chouchous c'est essentiel! En plus, ils servent à lier la botte de tiges quand on range le télescope, ce qui est doublement pratique, et on en trouve de couleur noire (par 10, ils ont tendance à s'user sur les tiges de carbone...)

Sinon pour éviter de se prendre une tige dans l'oeil, et pour les retrouver facilement dans l'herbe, j'ai enroulé à l'extrémité haute de mes tiges un petit ruban de scotch catadioptrique blanc: quand le scope est monté, les scotches sont cachés par la fixation dans la cage secondaire. Quand on démonte, on ne peut pas les rater, surtout si on a une lampe frontale rouge!

Sylvestre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thomas,

J'ai une question: avec quoi tu colles les pièces d'aluminium constituant le support du secondaire entre elles? J'ai essayé de nombreuses colles, et je dois dire que je n'ai jamais eu beaucoup de succès... Coller de l'alu c'est vraiment la plaie... Accessoirement, quel est l'état de surface de tes pièces en alu? polies, ou bien très rugueuses?

Sylvestre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, merci pour l'info Sylvestre, j'irai acheter un paquet de choucou alors...
Le coup du scotch catadioptrique est intéressant aussi, par contre, je me pose une question: au niveau de la fixation des tiges, le serrage est-il aussi rigide que sur une tige en carbone nue ? (pas de phénomène de glissement du scotch sur la tige pendant le serrage ?)

Thomas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, je suis étonné par ce que tu me dis parce que je n'ai jamais eu de gros problèmes pour coller mes pièces en alu...
J'utilise de la colle époxy à prise lente: L'Araldite bleue (environ 15 hres de séchage pour une fixation complète).
On peut même laisser la pièce sur un radiateur pour accélérer la polymérisation de la résine...Et après, ça se perce et se taraude tout seul...
Pour l'état de surface de mes pièces en alu, en général, je raye grossièrement les faces à encoller avec une lime et je passe un coup de toile émeri et de laine d'acier...Ensuite, je nettoie avec de l'alcool et quand les pièces sont bien propres et sèches et je badigeonne avec l'époxy...
Et ça marche même pour de faibles surfaces de contact: Par exemple, les 2 profilés qui servent d'appuis aux vis de collimation du secondaire sont collés sur la plaque alu de cette façon...et une fois la colle bien sèche, pas moyen de les décoller...
PS: Les 2 plats d'alu des tourillons sont également collés à l'araldite bleue...(alu sur bois)

Thomas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thomas,

En effet, j'ai d'abord collé mes pièces à l'araldite lente, mais elles ont eu tendance à se décoller au bout d'un certain temps, quand il y avait des contraintes (pas trop importantes) répétées... J'ai ensuite essayé une colle qu'on trouve depuis peu dans les grandes surfaces de bricolage, à base de silicones et de cyanoacrylate, qui est supposée résister à tout (je crois qu'elle s'appelle "kolfort" ou "resistatout" d'ailleurs). Ca colle un peu mieux l'alu que l'araldite, mais je ne connais pas trop sa tenue dans le temps, ainsi que sa résistance à l'humidité (rosée). Enfin bon, je n'avais peut-être pas assez nettoyé les faces des pièces à coller, et elles étaient peut-être trop lisses... J'essayerai à nouveau.

Sylvestre

Share this post


Link to post
Share on other sites
l'alu (brut) ne se colle tout simplement pas (ou mal)...
Ca peut donner l'illusion d'un collage, mais ca n'en a pas la tenue: l'oxydation de l'alu délamine le collage (d'ou tres bonne préparation olbigatoire, la couche oxydante etant poreuse).
Apres on peut faire un traitement de surface pour avoir une surface collable, mais c'est hors de portée d'un amateur. Une idée ce sont les traitements phosphatants pour la peinture, il y en a spécialement formulé pour l'alu.

Edit: il existe des epoxy specialement formulées, par exemple l'araldite 2015

[Ce message a été modifié par CoreDump (Édité le 06-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this