Sign in to follow this  
jeanlg

Test entre Ethos 13 mm 100° vs Nagler 12 type 2

Recommended Posts

Mise a part quelques post sur le sujet (en 2007) voici un petit test comparatif avec le nouvel oculaire de 100° de champs : Ethos 13 mm.

Test réalisé sur Dobson 15'' F/D : 4,5 et oculaire comparatif Nagler 12 mm 82° de champ Type 2.
La différence de champs correspond +/- au cercle du viseur Telrad grand modèle
Champs 82 ° = champs correspondant presque au deuxième cercle du centre
Champs 100° = pile poil le deuxième cercle concentrique du viseur.
Date : le 7 mai à Provin 23 h à 3 heures du matin.
Seing : moyen
Turbulence : modéré à forte en deuxième partie de nuit
Test
Sur objet M 51
Ethos 13mm : trois étoiles dans le champ, M 51 défini en deux bulbes dont le centre des deux galaxies sont très brillants. La forme caractéristique de M51 est bien visible, seul la galaxie principale offre quelques détails supplémentaires sur sa forme, l’autre bulbe est une tâche brillant sans détails.
Nagler 12 Type 2 : même remarque sauf deux étoiles visibles dans le champ

Sur M13
Ethos 13 : ensemble bien définie jusqu’au cœur, le champ de 100° n’est pas suffisant pour isolé M13 avec d’autre étoile (ce qui est normal).
Nagler Type 2 : mêmes observations mais un champs un poil plus réduit mais non décisif sur ce genre d’objet.

Saturne
Pour obtenir une qualité visuelle d’observation étalon, nous avons décidé d’utiliser un tête Bino Badeer Planétarium + deux ploss 21 mm + Barlow spécifique Badeer.
Saturne, ce soir là, n’offre que très ponctuellement des détails de son atmosphère (stabilité de l’ordre du 1/10 de seconde) ombre de saturne visibles sur les anneaux mais pas de détail sur ces derniers, satellites visibles sans être les diamants habituels!

Ethos 13 : Image moins contrastée qu’avec la Bino mais globalement les mêmes détails. En planétaire, le champ de 100° offre un confort d’utilisation indéniable (saturne ne sort pas du champs trop rapidement.
Nagler 12 : mêmes observations qu’avec l’Ethos 13 mais le champ réduit est plus pénalisant.

L’Ethos écrase le Nagler 12 si oculaire avec doubleur x 2
Avec l’un on a le temps de dire « Waouh c’est beau regarde dedans, et là votre copain s’écrit Waouh c’est beau, c’est magique, on voit bien la rotondité, tient regarde mais fait vite elle va sortir du champ !
Avec l’autre on dit « Waouh c’est beau regarde dedans, attends ! Je te recentre saturne en bord droit pour que tu ne la loupes pas… Et l’autre, « Non je ne vois rien ! Elle est déjà sortie du champ je recentre, C’est vrai que c’est magiq... Je recentre…

Sur étoile Véga de la Lyre (presque au Zénith)
La planéité du champ de l’Ethos 13 est remarquable, Véga reste contrasté et ponctuel sur les bords.

Notre conclusion (de terrain)
Qualité optique : Ethos 13 et Nagler 12 Type 2 identiques
l'Ethos, semble avant tout, est construit pour le planétaire car nécessite de fort grossissement pour des Dobson et autres non motorisé.
Pour le ciel profond sa qualité devient un défaut dans la mesure où son champ, un poil plus large, est un handicap pour éliminer, éventuellement, une étoile brillante prés de l’objet…

Merci à Orion30 (le veinard propriétaire de l'Ethos) d'avoir participé aux tests et du soutient technique de pierreJL.

jeanlg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Euh... drôles de conclusions quand même ...

L'Ethos, c'est avant tout une formidable impression d'immersion dans l'espace , la sensation de ne rien avoir entre l'oeil et le ciel .
Pour la comparaison avec le Nagler 12, ce qui est remarquable c'est que les bords sont mieux corrigés sur l'Ethos . Sur un scope à 4 sans correcteur, là où ça commence à filer sur le Nagler, c'est encore propre sur l'Ethos .
Bref à mon avis, un oculaire remarquable, ce qui est rassurant vu son prix .

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien pour cela que je parle de terrain.
Concernant la correction de champ sur l'Obsession 15'' F/D 4,5 pas de nécessité de corriger quoi que ce soit : les champs sont nets que ce soit au Nagler 31, 12 et 5 avec ou sans doubleur x2.

L'Ethos est une remarquable optique qui signe une évolution mais celle-ci sera limité sur quelques oculaires.

jeanlg

[Ce message a été modifié par jeanlg (Édité le 08-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela métonnerait fort qu'une planète soit regardable en haute résolution près des bords d'un Ethos... et cela n'a rien àvoir avec la qualité de l'ETHOS : fut il parfait, le Dobson ne l'est pas...

Malgré tout c'est bien un oculaire de ciel profond mais pour les champs qui le nécessitent vraiment : pas tous... les galaxies et amas globulaires ne sont pas des cibles pour lui ; plutôt des amas ouverts et nébuleuses diffuses sur de petites lunettes.

En fait je pense plutôt qu'il n'est pas idéal pour de grands instruments comme un 15" pour les raisons évoquées dans ce rapport... ce serait plutôt ma conclusion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nous allons tester à nouveau l'Ethos 13mm.

La première impression est bonne. La transmission lumineuse est excellente et le ciel est bien noir. A confirmer par d'autres tests.

Cordialement,

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurent,
Sur les bords c'était juste avec l'étoile Véga pas avec saturne !

Mais j'insiste, ce test de terrain donne un avis de terrain. Le prix, le poids etc, ne servent pas le test : seul l'optique compte... Et j’ajouterai qu’il ne sera pas étonnant que ce 13 mm devienne « Le standard » pour le planétaire sur les gros diamètre non motorisé et sur les instrument dont le F/D soit égal ou sup à 10.

jeanlg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un beau souvenir des Rap: M13 et la petite galaxie voisine, visibles dans le même champ dans un Ethos! Dans un Nagler 12, les deux sont visibles chacun à un bord, ici, on pouvait admirer le télescopage avec encore plein de ciel autour...Superbe...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Et j’ajouterai qu’il ne sera pas étonnant que ce 13 mm devienne « Le standard » pour le planétaire sur les gros diamètre non motorisé et sur les instrument dont le F/D soit égal ou sup à 10.

Je ne sais pas ce que tu appelles "gros diamètre" et ce que tu appelles le "planétaire".
Sur le T635 f/5 le 13 mm ne donne que 250X, c'est beaucoup trop faible pour le planétaire.
Même l'Ethos 8 n'est pas suffisant (400X), j'utilise plutôt un 7 mm (450X) et un 5 mm (635X), toujours non-motorisé.

L'Ethos 13 est donc largement insuffisant pour le planétaire mais semble parfait pour le ciel profond à grossissement moyen.

Robert
www.cruxis.com/scope/scope635.htm

[Ce message a été modifié par Houdini (Édité le 08-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
On lit de drôles de choses... Mais ça montre bien que tout le monde n'a pas les mêmes goûts. Ce que j'apprécie avec le très grand champ (je ne connais que les Nagler), c'est le très grand champ apparent. Qu'importe la cible, j'adore regarder le ciel en ayant l'impression d'être plus près, j'adore avoir cette vision panoramique, avoir l'imperssion d'être dans l'espace et non les pieds sur Terre. Alors si on essaie de me faire croire qu'un Ethos est fait pour les grandes nébuleuses mais pas pour les amas globulaires ou ce genre de choses, sûrement pas ! Je me doute bien que l'Ethos, quand je me déciderais à en acheter un (mais j'attends une focale plus courte que 13 mm), sera mon oculaire n°1, pour les nébuleuses comme les galaxies, pour les amas comme les comètes, pour tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je lis donc " mais pour les champs qui le nécessitent vraiment : pas tous... les galaxies et amas globulaires ne sont pas des cibles pour lui"
Et bien non. Non non et non Pour ma part je rejoins tout à fait Bruno. Bref l'Ethos, comme son nom l'indique c'est toute une philosophie, une éthique En ciel profond sur mon 400 F/D 4.5, mon oculaire de référence a longtemps été le UWA 14mm de Meade, puis le Nagler de 13. Aujourd"hui c'est l'Ethos 13. Les objets sont à l'aise dans une portion de Ciel non étriquée qui les met en valeur et les associations d'objets, quels qu'ils soient, galaxies, AG, AO, NP... deviennent plus riches.
Quelques exemples:
M108 et M97 ensemble.Une galaxie et une NT, joli non?
Detailler M82 en ayant dans le champ M81
M 13 et NGC 6207 bien sur comme cité par Kentaro.
La baleine NGC 4656,4657 et4631,4627, un champ génial à x140
Le trio du Lion M 66,65 et NGC 3628
Les Amas de galaxies , de la Vierge bien sur, mais aussi d'Hercule ou de Coma prennent de l'ampleur.On découvre mieux leur étendue tout en distinguant mieux les fines galaxies du fait du grossissement de 140.
Les Dentelles du Cygne sont à la fois détaillées et survolées.
M31 c'est toujours mieux avec du champ non?
Et j'en passe...
C'est vrai qu'avec le Nagler 20 on a plus de champ sur le ciel, mais avec moins de grossissement, ce qui est important en terme de noirceur de ciel et de magnitude stellaire limite. Et de détails sur l'objet lui même bien sur. De fait ma pupille de sortie idéale est de 3mm et 13mm en oculaire c'est bon. C'est pour moi le meilleurs compromis magnitude/grossissement/noirceur de ciel.


[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 09-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cette comparaison montre qu'il est particulièrement difficile de juger des différences sur 2 oculaires dont la qualité est déjà plus que satisfaisante avec comme principaux obstacles :
- la turbulence
- le rapport F/D trop court de l'instrument (à moins de tester uniquement la correction de coma sur ce type de tube ouvert)
- le tube "testeur" doit être sans reproche au niveau de l'optique.
En des temps plus anciens, j'avais réalisé des tests plus poussés entre Nag 12type2 et type4 et les seules différences subtiles ont été constatées de nuit sur des mires terrestres (turb. presque nulle) en terme de contraste et de transmission lumineuse toutes en faveur du nouveau type. Pour des cibles Deep-sky diverses, c'était beaucoup moins évident de trancher.
Mais revenons à l'Ethos, j'aurais aimé lire ceci vu sa fabrication beaucoup plus récente par rapport au 12mm T.2
- meilleur contraste apparent si on se fie au diamètre du halo de diffusion.
- beaucoup moins d'images fantômes
- meilleure transmission lumineuse sans la petite touche de blanc-jaune des anciens Naglers (progrès marqués dans les multi traitements des lentilles).
------------------------------------------------------------
Rassurez-vous, je n'ai pas fait mieux aux RAP la semaine dernière. Pourtant, Raphaël G. avait bien fait les choses, il avait bloqué son T600 toute la soirée et le match portait sur l'opposition "pas évidente" ETHOS13 versus Nag13 Type6. Les conditions n'étaient peut-être pas réunies (Dobson moyen ouvert sévèrement à 3,3) et il est particulièrement difficile de faire chanter un oculaire en basse résolution... Heureusement, la qualité des intervenants était au RDV puisqu'en plus de Raphaël, Serge V. était présent jusqu'au bout.
Alors que ce soit sur M101, M3 ou M51, jamais l'un a pris les devants sur l'autre. Sauf une fois pour moi sur le fond de ciel un peu plus noir dans le Nag. uniquement sur M101.
C'était aussi la 1ère fois que je zieutais dans un Ethos et voici hélas que des impressions :
- poids surprenant, assez léger par rapport à sa longueur: y-a -t-il moins que 8 lentilles ?
- très bonne préhension
- il m'a fallu quelques temps avant de poser convenablement l'oeil dans l'axe optique : j'ai du donc écraser généreusement les bonnettes caoutchoutées pour embrasser convenablement l'immense champ de l'Ethos, sinon, il y aurait eu vignettage. Un autre invité (myope également) était dans le même cas que moi mais pour les autres, les 15mm constructeur de relief d'oeil étaient parfaits.
- Mon dieu, l'impression de champ gagné est énorme par rapport aux 82° du Nagler. C'est ma plus grosse surprise de la soirée. On s'habitue vite à la qualité (champ généreux) et avec le recul, l'Ethos tansforme le Nagler en vulgaire Plössl ! En gros, lorsque le Nagler était monté, j'avais l'impression qu'il y avait nettement moins que 80° de champ apparent par la proximité des bords.
J'espère que d'autres pousseront les tests plus en avant pour juger la transmission lumineuse, le contraste, les éventuels reflets fantôme (pas vus), la distorsion...
Enfin, je me retrouve dans la situation de Bruno, le 13mm ne m'intéresse pas pour sa focale mais si le nouvel ETHOS 8 tient toutes ses promesses.... enfin, vous avez compris !!!

[Ce message a été modifié par Sky runner (Édité le 09-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon bon bon... tous les gouts sont dans la nature. J'essayais d'expliquer ce rapport étrange, pas de faire une théorie. Je n'ai d'ailleurs jamais utilisé l'ETHOS sur un grand instrument mais comme chaque instrument "frame" les objets différemment, le rendu est certainement différent.

J'ai un ETHOS 13 que j'ai testé sur divers objets :

- la lune avec mon Mak F15 et j'ai été déçu... ce n'est pas que la résolution n'était pas bonne mais c'est l'impression générale : il y en avait "trop" à voir dans le même champ !... Un comble. Au passage, il ne me semble pas avoir vu de reflets ou autres choses désagréables ni même de chromatisme de grandeur prononcé, etc... l'effet haricot noir est très faible.

- les planètes (MAK F15), hormis le rattrapage sur un instrument non motorisé, je n'ai trouvé aucun intérêt valant le prix de l'oculaire. Je vois aussi bien Saturne dans un Plossl (mais j'ai le suivi).

- c'est quand même bien sur le ciel profond qu'il rend le mieux (MAK F15, TEC140 F7). Que ce soit les amas globulaires ou autre chose, peu importe... a mon avis tous les objets du ciel profond y gagnent justement en "profondeur" : cet oculaire donne son vrai sens au "ciel profond" ! Mais j'ai effectivement un préférence esthétique pour les grands champs stellaires.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 09-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est vrai que le ciel, ce soir là, à Provin (50KM à l'Est de Paris) n'était pas le top.
Concernant le tube, il est ouvert à 4,6 exactement et le miroir offre un écart mesuré sur l'onde de 42,2 nanomètre soit lambda sur 13,0. Le miroir d'origine NOVA a été retaillé par Jean Marc Leclerc (Astrotelescope).
Mon propos s'adresse effectivement pour les instruments de 380mm. Mais je vais refaire le test samedi soir si le ciel le permet.
Peut-être que la qualité du ciel de ma région (pourtant en zone verte sur carte ANPCN) rend difficile la détection de la différence entre les deux oculaires. Par exemple à x 300 sur M 51 image dégradée alors qu'à x 150 ou x 200 image la vision offre le max de détail et de contraste !

jeanlg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour avoir aux RAP fait un test comparatif entre un ethos 13 et un nagler 13 sur un dobson 18" ouvert à 4.2 et ce à l'initiative de serge veillard, nous avons noté une légère préférence pour le nagler 13 en termes de contraste. Pour le reste, le champ plus important de l'Ethos reste un critère de choix et ce dernier est , à mon sens, tout à fait adapté aux grandes ouvertures et au ciel profond.
Le même test fait sur un dobson de 560 ouvert à 3.3 n'a pas montré de différence de contraste entre ethos et nagler 13.
Je rejoins donc l'avis de Bruno et Bernard sur les réelles qualité de cet oculaire pour le ciel profond.
Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, les RAP ont permis de regarder dans ce joujou. Il est bô, très bô, terrrrrrriblement bô ce joujou....


Tout d'abord, ce qui m'a frappéa, c'est le confort offert. Je craignais des ombres, des difficultés à placer l'oeil, quelques tracasseries de confort pour bénéficier pleinement des caractéristiques hors-normes de l'engin.
En fait, pas du tout ! je me suis installé dans des charentaises !la bonnette repliée, j'ai joui pleinement de la totalité du champ, sans aucune difficulté. Oui, on peut y voir les bords et c'est magique !
ET là, c'est bô, c'est la baie vitrée sur le cosmos. Dans un comparatif avec le nagler 13, l'un devient la normale, l'autre le "plus petit"... ET que dire quand ont passe au pourant très bon 13 mm LVW. On se sent bien à l'étroit...
Bref, j'ai peur, je crains qu'il ne devienne la norme (pour le dobson) tout comme les 80° l'ont été....
J'imagine cet oculaire, accompagné de multiples barlow pour offrir toute une gamme de grossissements.
ensuite, l'encombrement, le poids en font un objet bien loin du massif 31 mm Nagler.

en comparatif, avec ou sans barlow, je lui ai juste trouvé un peu moins, juste un chouya, de contraste sur un obsession 46 cm et sans effet sur le T600 de Raphael.
Est*-ce le F/D ? ou une série pas tout à fait homogène ? (2 ethos différents ont été comparés chacun sur ces 2 instruments)

Pour le reste, ce n'est que du bonheur, sauf pour le porte monnaie qui ces temps-ci, a tendance a poser quelques problèmes pour bon nombre d'entre nous....

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a un test de l'Ethos 13mm dans astrosurf magazine de André Van Der Elst. C'est bien fait même s'il manque des évaluations sur un télescope bien ouverts avec usage d'un parracor.
Bonne lecture

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.

Effectivement il y a une limite dans la course au champ, si une étoile brillante se trouve dans le même champ qu'une ou plusieurs faibles galaxies, çà pose quelques petits problèmes.

Je pense que ces oculaires sont surtout utiles pour les plus gros instruments, où le champ se réduit en raison de l'utilisation de grossissements plus importants. Pour les petits instruments je ne pense pas qu'ils deviennent la référence en raison de leur coût astronomique.

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 14-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
oups !! erreur

[Ce message a été modifié par pauleau1 (Édité le 14-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this