Sign in to follow this  
Bruno-

Les premiers dessins du 495 mm

Recommended Posts

Et voilà les dessins réalisés samedi dernier et la nuit dernière ! Je les présente dans l'ordre de réalisation.

Donc, d'abord le Quintette de Stéphan. Voir la description du précédent CROA.

Puis NGC 7662. J'ai essayé de représenter la couleur vert clair éclatante, mais comme le dessin est fait en négatif, ce n'est pas évident. Mon feutre rouge a donné, en négatif, une sorte de bleu-vert qui est un peu trop bleuté. Mais bon, la couleur est brillante, comme à l'oculaire.

Et pour terminer, sa copine NGC 1535, dans l'Éridan, qui lui ressemble beaucoup. Cette fois, le vert est mieux représenté. Il est plus doux car sa couleur n'était pas aussi éclatante que pour NGC 7662. D'ailleurs j'en ai même mis un peu trop.

Passons à présent aux dessins de la nuit dernière. J'ajoute les descriptions, puisqu'il n'y a pas eu de CROA. Les observations ont été réalisées en rase campagne, sous un ciel meilleur que dans mon village, mais l'horizon n'était pas extraordinaire quand même (il y avait de l'humidité, et sans doute la couche humide absorbait-elle un peu la lumière des étoiles, donc surtout à l'horizon).

J'ai commencé par la galaxie du Sculpteur, NGC 253, parce que je n'ai pas réussi à l'observer avec le 300 mm (pour cause de mauvais temps en général) sinon une fois, l'automne dernier, mais depuis mon village : elle était prometteuse. Eh bien les promesses sont tenues : plein de nodosités (régions HII), des bouts de bras, et une taille imposante. Elle déborde de ce dessin :

Ensuite, avant de quitter la région et après avoir admiré l'amas globulaire NGC 288, bien résolu, je suis passé à la nébuleuse planétaire NGC 246. C'est un objet que je n'ai jamais eu l'occasion d'observer au 300 mm, mais que j'avais déjà vu au Mewlon 210 mm (juste une faible tache ronde) puis dans le 250 mm d'un ami qui m'avait montré les effets bénéfiques d'un filtre OIII : la nébuleuse devenait évidente, ronde, dans un champ vide d'étoiles. Bref, je sais qu'elle réagit bien au filtre, de plus je sais qu'il y a des détails à voir sur les photos : des trous, comme M97.

Eh bien c'est la TRÈS BONNE SURPRISE de la soirée !!!!

Sans filtre, les structures se devinent déjà. Et avec filtre, oh ! Il ne faut pas hésiter à grossir, bien qu'elle soit faible : le Nagler 9 mm montre plus de choses que le XW 20 mm. Les bords sont marqués par une sorte de liseré brillant, mince, aux bords nets, avec quelques nodosités plus brillantes ça et là. Les trous sont visibles, même s'il vaut mieux la vision décalée. Certains sont peu opaques (celui entre les deux étoiles brillantes), d'autres sont plus opaques (à l'ouest). Il y a plein de choses à voir, c'est comme sur les photos ! Voici désormais ma nébuleuse planétaire préférée ! Quoi, M57 et M27 ? Ben elles sont moches, na !

Un peu plus à l'est, NGC 1300, dans l'Éridan. Pas très brillant, juste une grande tache floue très allongée avec un centre rond plus brillant. Hé, mais il y a autre chose ! La vision décalée révèle deux départs de bras, l'un plus facile que l'autre. Pfou, difficile quand même !

L'objet suivant, c'est la nébuleuse du Crabe, M1, que j'avais voulu observer samedi dernier - les voiles nuageux m'avaient interrompu. Sans filtre, au Nagler 9 mm, la nébuleuse est plutôt brillante, diffuse, avec un centre brillant de forme caractéristique. Quand j'ai mis le filtre, surprise ! La nébuleuse n'a plus rien à voir. On voit une zone brillante perpendiculaire à celle qui était brillante sans filtre, et à partir de laquelle partent des sortes de rayonnement. Ce sont les filaments ! Je ne m'attendais pas à ce qu'ils soient si longs. En fait, le filtre OIII montre pour ainsi dire uniquement les filaments, c'est assez bizarre, je ne m'attendais pas du tout à ça. Les étoiles étant presque complètement éteintes, j'ai perdu mes repères pour les dessiner par dessus le dessin effectué d'abord sans filtre, donc les positions ne sont pas très sûres.

Sur ce dessin, j'ai fait une sorte de montage : les filaments vus au filtre OIII ont été ajoutés en vert (la couleur du filtre OIII), bien qu'ils aient été vus en noir et blanc. Le dessin montre les deux images en une, mais ne correspond pas à ce que j'ai vu, puisque j'ai vu soit l'image sans filtre, soit l'image avec, mais pas les deux en même temps (je ne sais pas si j'ai été clair...)

(Oui, je sais, la colorisation en vert est un peu ratée, j'ai fait quelques gommages et ce n'est pas très beau, mais bon, ça montre quand même quels détails étaient visibles.)

Passons ensuite à NGC 2022 (je n'ai pas dessiné M42 (*) et M35-NGC 2158, vus entre temps, parce que bon, hé ho, hein...) Un joli petit anneau un peu allongé, comme M57, légèrement verdâtre, sans étoile centrale. L'anneau n'est pas uniforme ; il y a deux condensations, la principale au sud.

Et pour finir, une nébuleuse à réflexion, NGC 1788. Pas très brillante, mais le Nagler 9 mm montre quelques détails à l'intérieur. Le champ est pauvre en étoiles, surtout en étoiles faibles. Sauf autour de NGC 1788, d'ailleurs.

Ouf !

----------

(*) À propos de M42 : ça y est, j'ai vu des couleurs intéressantes ! L'espèce de ligne brillante parcourue de nodosités, au bord sud-est, montre un superbe dégradé de couleurs : vert foncé, vert clair, ocre et orange. Il y a des zones où le vert est plus clair, d'autres où le vert se "fonce", devient plus ocre (près du bord nord). Mais bon, le vert domine quand même largement l'ensemble. Sinon, inutile de dire que la région centrale de M42 est toujours aussi fabuleuse (et évidemment indessinable, à moins d'y passer plusieurs nuits... il faudra donc que j'essaie ! )

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 06-11-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Toujours un vrai régal tes dessins Bruno....
Maintenant avec un tel matériel... Hubble n'a qu'a bien se tenir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah la vache, NGC 246 et M1... Ils vont faire date ceux-là !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Waouh Bruno, quels beaux dessins ! Tu n’as pas mis longtemps à te familiariser avec ton nouveau 500, quelle belle moisson déjà.
Les filaments dans M1 lui donnent un de ces effets de relief!
Les autres ne sont vraiment pas en reste, j’adore le rendu flou de NGC 1300, et le dessin du Quintette... c’est sans doute le 1er dessin que je vois de ce groupe, avec tout le monde dedans.
Ta technique de négatif est drôlement au point, les couleurs des nébuleuses planétaires donnent juste, c’est vraiment beau!
On attend M42 !!!!!!!!!!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super dessins Bruno ! quelle productivité !

Une question au passage concernant NGC 1535 qu'on a aussi observé samedi soir (mais qui était beuuurk). Je l'avais observée au Restefond l'année dernière. Je voyais la centrale en vision directe mais je voyais aussi en vision décalée la petite étoile en sur-impression (voir l'image, on la voit à 1h de la centrale)

Je suis étonné qu'elle ne sorte pas. Ton ciel était bien transparent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, mais c'est le ciel qui est magnifique, surtout !

Pour NGC 1535 : elle a été dessinée depuis mon village, donc sous un ciel pas très transparent (magnitude limite légèrement supérieure à 5,0).

Share this post


Link to post
Share on other sites
superbes dessins, vraiment réussis.
Il me manque 5cm de diamètre pour voir les filaments de M1, ou alors de la patience!
C'est vrai que NGC 246 (appelée à juste raison la tranche de mortadelle par Laurent Ferrero) est souvent villipendée par les observateurs, sans doute à cause de sa faible hauteur par nos latitudes, mais c'est vraiment une des meilleurs NP au niveau détail.

a+ yann

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbes dessins Bruno!!!
Tu m'a l'air d'avoir un ciel bien noir, non?
Dans quel coin observes tu? Quelle était la mag limite oeil nu?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Bruno,
Il y a quelques temps déjà, vous aviez envoyé sur un post concernant les techniques de dessin votre méthode perso.
Ca donnait çà :

A l'image de cet exemple, en auriez vous un autre lorsqu'il sagit de dessin de nébuleuses ou galaxies avec un dessin avant après ?
Je comprends très bien que l'on puisse chez soi remettre des champs d'étoiles au propre mais pour ce qui est d'une nébulosité, on ne peut pas faire appel qu'à sa mémoire. J'imagine que dans ce cas il faut être precis lors du dessin au telescope. Il ne sagit donc plus d'un brouillon ?
Merci. Marc.
Désolé du hors sujet.

[Ce message a été modifié par marcbarbat (Édité le 08-11-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand il s'agit d'une nébuleuse diffuse, je pense que la méthode assez bonne est de numérotter les zone, par exemple par ordre croissant de visibilité ( directement visible...), et on peut délimiter ces zones par un simple trait.

Astroamicalement

Boris

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'observe dans le "Boueland", etre Sens et Montargis. Le ciel est intéressant quand il n'est pas trop humide. Samedi soir, je pense que les conditions étaient assez moyennes pour le site car l'horizon n'était pas net (il m'est arrivé d'observer des objets très bas, par exemple deux amas globulaires dans le Loup, eh bien je n'aurais pas pu le faire samedi), ce qui prouve qu'il devait y avoir quelque chose dans le ciel. Mais bon, c'est toujours mieux que mon village. La magnitude limite devait être quelque part entre 5,5 et 6,0 à vue de nez (j'ai déjà testé la magnitude limite chez moi sur la Polaire : environ 5,2 quand il faut beau, et là c'était un peu mieux mais perfectible).

Et maintenant, le brouillon de NGC 246 :

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Bruno pour le brouillon. T'es numeros correspondent ils à des nuances de couleurs?
Pour ce qui est de mon telescope, j'avais plein de marques sur le secondaire. Je ne savais pas si il sagissait de tâches ou d'éclats. Après avoir passé de l'alcool isopropylique ces marques ne sont pas partis. Je pense donc que cela doit être des éclats dans l'aluminure. Du coup David Lukehurst a demandé à Oldham de m'en faire un autre en échange.As tu ces problèmes sur le tien?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc : oui, les numéros sont des cotes d'intensité, '0' pour opaque, '5' pour brillant. En ce qui concerne le miroir secondaire, pour moi il est nickel, je n'ai rien vu dessus. Le mien a été aluminé chez Orion Optics (HiLux), peut-être que ça fait une différence ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec ces superbes dessins, voici l'occasion de sortir mes dessins faits aux Rencontres Astrociel de Valdrome l'ete dernier (et mis au propre quelque peu plus tard): Justement voici le quintete de Setfan au T407 x 233 (champ 8x10'):

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Boudiou Bruno... tous ces dessins en 2 soirées.

Ton dessin de M1 me rapelle une ancienne observation avec un 250mm: je parle des 2 espèces d'entailles sombres que j'avais devenées. Pas le reste bien sur.

C'est comme ça que j'aimerais bien voir les nébuleuses.
Sont belles les autres... boules de gaz.

PS: juste une remarque qui ne tiens qu'à moi. Je trouve que la taille de tes images postées ici sont un peu trop grandes.Je sais que c'est pour les détails mais même en plein écran ca dépasse de l'écran.

[Ce message a été modifié par Patrick Y (Édité le 09-11-2005).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elles font 800 pixels de côté, en gros. Je garde cette taille parce que je veux mettre en évidence le fait que les étoiles sont toutes petites par rapport aux détails vus. Ça m'avait frappé sur M31, où je voyais une partie en gros plan, mais avec de minuscules étoiles, ce qui donnait l'impression d'une M31 gigantesque. Si je dessine dans un cadre de 600 de côté, comme je faisais pour la majorité des dessins au 300 mm, je perdrais cette impression car mes étoiles seraient trop grosses.

Et puis 800 pixels de côté, ce n'est pas énorme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno, une idée serait de mettre tes dessins en réduction sur le forum pour faciliter la lecture du CROA et de mettre le lien vers la pleine résolution.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah, les dessins ca va, 800 pixels ca doit rentrer dans a peu pres tous les ecrans quand meme. Non, c'est les deux derniers brouillons qui foutent la m*****, sont trop larges.

Gian, qui va aller zieuter Mars pour la premiere fois cette année ( quelle faignasse celui là, alors... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this