Sign in to follow this  
bruno thien

Télescopes Newton courts, attention aux pièges!

Recommended Posts

En effet, un instrument bien collimaté c'est précieux en ciel profond... Tiens le vagabond intergalactique au 300 à F/4... bien collimaté et par une tubulence réduite et bien vous savez quoi? Je vous le donne en 1000 :

On voit les étoiles

Et même pour le contraste... sur les chtit galaxies...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourrais-tu mettre cet article ici stp. si possible.

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben non Rolf, sauf avec l'autorisation express de P. Morel, mais dans ce cas je préfèrerais qu'il le fasse lui même, en plus ca risquerait d’être de meilleur qualité que les scans que j'ai eu

Par contre on peux voir ca en privé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno,

ce que tu dis est juste. Si je pouvais me passer d'une échelle avec un 600 ouvert à 6, je le ferais volontiers. Mais tu vois le cirque là en haut en pleine nuit et la tromblote qui empêche carrément de voir; aussi la contrainte mécanique avec des tubes à n'en plus finir ... ça tire énormément. Regarde un 600 ouvert à 3,3 (puisque certains circulent ici), on dirait un cube avec des tiges bien courtes, franchement, c'est du rigide comme un roc. Les remarques de Morel sur les tolérances mécaniques à ce niveau sont prises en compte le mieux possible tout en gardant à l'esprit la simplicité du faux serrurier. Je vais pour cela même remplacer mes tiges en alu par du carbone et tiendrais davantage encore compte de ses dires s'il cessait de prendre les gens par le haut... .
La collimation n'est plus un gros problème puisqu'on la fait désormais très rapidement et spontanément l'oeil à l'oculaire.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 26-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, j' ai la nostalgie des instruments longs. Effet de mode irréversible, j'en ai bien peur. Le plus triste dans tout ça, c'est que ça touche maintenant les petits diamètres et par là même les lunettes astronomiques. Je ne sais même pas si le fameux 115/900 se fabrique encore ? Et si oui, se vend-il encore ? Du côté des réfracteurs, je crois que c'est encore plus net, peut-être que c'est l'imagerie qui pousse derrière, mais alors que l'on assiste à la disparition des achromatiques entre f/10 et F/15, que dire des rapports encore trop courts technologiquement des apochromatiques de tout poil: triplet, quadruplet, fluo ,etc... Certains de ceux-ci sont corrects optiquement mais pour combien d'autres bien trop courts. Pour mémoire, je vous rappelle mes déboires personnels avec la Miyauchi J45x141 triplet apo fluorite. Record d'ouverture pour ce diamètre. Compacité oui mais à quel prix ? Autant pour les gros diamètres, la cause est "presque" entendue, je trouve pour le moins curieux qu'il en soit de même pour les petits instruments à l'heure où l'Homo sapiens sapiens a gagné qques cm et qu'hélas son habitation et sa voiture en ont fait de même...
Où sont donc les longs tubes d'antan à faire peur aux gens que l'on rangeait dans la petite chaumière ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui,

on peut même acheter des lunettes de 30 cm voir 40 cm longues comme un bus à des tarifs de voitures moyennes. Avoir un tel monstre chez soi dans une superbe coupole, la classe, je vous dis-je. Mais bon, la quantité de lumière encore supérieure de nos gros Dobson a quand même du bon ... et on peut les déplacer ... à un endroit bien noir comme Valdrôme par exemple ...

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qui me frappe ici c'est le caractère éthéré du débat et l'absence de prise en compte des arguments factuels, attitude que je rencontre du reste souvent sur les forum.

Qu'un F/6 soit plus facile à réaliser par un amateur n'a pas de valeur dans ce débat (il est sensé l'acheter chez un faiseur). Que la coma soit moindre non plus. Que la pénétration soit meilleur ? Restons correcte ! Que la sensibilité en collimation varie comme le cube du F/D n'interpelle personne au niveau du vécu comme on dit. Enfin dire que compte tenu d'une définition de besoin, on choisira la focale la plus longue compatible avec ledit besoin en question, ne retient pas plus l'attention des experts que la nécessité de faire un tableau comparatif des avantages et inconvénients dans chaque de figure.

F/D court ? si c'est pour un champ microscopique, pourquoi pas ? Si je suis assez riche pour me payer un Wynne et des oculaires à 600€, why not ? Si j'ai déjà conçu quinze télescopes avant et que je maitrise bien tous les détails, pourquoi pas ? Si je voyage... etc. Mais ce qui est sûr, c'est que pour de multiples raisons, l'entreprise est plus risquée d'une part et les types d'utilisations d'autan plus limités que l'on sera plus court. Car il faudrait m'expliquer alors pourquoi pas une parabole à F/1 ? Là tout le monde sera d'accord pour crier au fou, précisément pour les raison décrites et décriées de l'article de Ph.Morel!!!

Un dernier détail : un F/D de 3,5 et une obstruction de 33% équivaut grosso modo à un contraste de lambda/4... Car rappelons quand même que l'obstruction centrale devient importante après 20%.

Dans l'astro comme ailleurs, il existe des adorateurs réunis par des modes ( Ah, le SC ouvert à F/10 ! Ah, le triplet apo hors de prix, cool ! Matte son Newton! ouvert à F/2 ! etc) et qui prétendent défier les lois de la physique. Credo quia absurdum ! Mais les faits son têtus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Qu'un F/6 soit plus facile à réaliser par un amateur n'a pas de valeur dans ce débat (il est sensé l'acheter chez un faiseur). Que la coma soit moindre non plus. Que la pénétration soit meilleur ? Restons correcte ! »

Ben le sujet lancé par Bruno est consacré aux F/D court, tout comme l’article de P. Morel, donc on parle plutôt des F/D courts, de plus on a plus de recul sur les F/D long qui existent depuis longtemps. On en connaît les avantages et les inconvénients, ce qui n’est pas encore très clair pour les F/D courts, d’ou ce débat

Mais si tu avais lu toutes les interventions, tu aurais vu qu’on a à plusieurs reprises parlé de la difficulté de réalisation du primaire des F/D court, puisque c’est la principale difficulté d’un télescope à F/D court.
J’ai également décrit un certains nombres d’inconvénient du F/D court dans un précédent post, pas forcément décrites dans l’article de P. Morel, en essayant d’être exhaustif, qui sont autant d’avantages pour les F/D long.

« Que la sensibilité en collimation varie comme le cube du F/D n'interpelle personne au niveau du vécu comme on dit. »

Ca ne vous interpelle pas plus sur des SC avec des primaires à F/2 on dirait, un petit problème de partialité ?

« Enfin dire que compte tenu d'une définition de besoin, on choisira la focale la plus longue compatible avec ledit besoin en question, ne retient pas plus l'attention des experts que la nécessité de faire un tableau comparatif des avantages et inconvénients dans chaque de figure. »

Bin j’ai par exemple suggéré à Sky Runner de ne pas forcement se diriger sur un F/D trop court si il en avait pas besoin.
Après rien ne t’empêche de faire une liste exhaustive des avantages du F/D long, il n’y pas de soucis, on est la pour discuter, ca devient juste chiant quand vous nous enfermez en permanence dans des procès d’intention infondés…
On a vraiment l’impression que vous ne supportez pas la moindre contradiction ou remise en cause de vos idées tout en faisant croire que ca viendrait de nous…

« F/D court ? si c'est pour un champ microscopique, pourquoi pas ? Si je suis assez riche pour me payer un Wynne et des oculaires à 600€, why not ? Si j'ai déjà conçu quinze télescopes avant et que je maitrise bien tous les détails, pourquoi pas ? »

Et allez, c’est reparti pour la caricature… entre toi et P. Morel, vous pouvez vraiment pas vous en empêcher…
Un Paracorr, ca reste accessible, autour de 300 euros, les Nagler entre 200 et 400 euros, et les oculaires moins chers, ne posent pas vraiment de problème au dessus de F/4, et je dirais qu’en dessous de F/4, ce sont en général des gros diamètres, avec le budget qui vas avec, donc c’est pas délirant d’investir aussi dans de bons oculaires.
Par ailleurs j’ai des exemples de personnes qui se sont déjà lancé dans du F/4 comme première ouverture et qui l’on réussi, alors évidemment le boulot est plus difficile, mais ca reste jouable…

« Car il faudrait m'expliquer alors pourquoi pas une parabole à F/1 ? »

Très simple, tu te fais un croquis d’un newton à F/1, et tu verras qu’avec la taille du secondaire c’est juste impossible si tu veux qu’il y ai encore un peu de lumière qui rentre encore dans le tube…
Continuez dans la caricature, c’est vous qui voyez, mais pas sur que vous en tiriez vraiment un gage de sérieux…

« Un dernier détail : un F/D de 3,5 et une obstruction de 33% équivaut grosso modo à un contraste de lambda/4... Car rappelons quand même que l'obstruction centrale devient importante après 20%. »

A titre d’exemple, mon 600 est à F/3.3, j’ai une obstruction de 25% et je couvre un champs de pleine lumière de 30 mm.
Je dépasse rarement du 25% d’obstruction sur du court, des que le diamètre devient assez gros.

« Dans l'astro comme ailleurs, il existe des adorateurs réunis par des modes ( Ah, le SC ouvert à F/10 ! Ah, le triplet apo hors de prix, cool ! Matte son Newton! ouvert à F/2 ! etc) et qui prétendent défier les lois de la physique. Credo quia absurdum ! Mais les faits son têtus... »

Visiblement il y a également des adorateurs du Président, prêt à en rajouter dans le ridicule et la caricature pour je ne sais quel résultat, mais certainement pas celui escompté…

C’est bien dommage, car tu nous avait habitué à des discussions plus constructives dans d’autres débats…

[Ce message a été modifié par David Vernet (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Ca ne vous interpelle pas plus sur des SC avec des primaires à F/2 on dirait, un petit problème de partialité ?

Malheureux! Tu viens presque de leur donner une raison valable de détester les SC.

Je me tape des F/D court ou long; tout ce que je demande c'est que le PO ne soit jamais à plus d'1,8m du sol. De toutes les façons, quand on se paye un 500 ou un 600, on a bien les moyens avec la petite monnaie de se payer un Paracorr et les Nagler qui vont bien, non?

En tout cas, c'est marrant cette guéguerre entre les adorateurs du F/D court et ceux du F/D long. Cela me rappelle tout à fait la querelle franco française entre le clan des amateurs de skis courts et le clan des amateurs de skis longs que m'a si bien décrite mon ami Marmaduke Thompson, complètement perdu devant tant de divisions.

[Ce message a été modifié par vincent (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Malheureux! Tu viens presque de leur donner une raison valable de détester les SC. »

Ca dépend, si ils sont buttés à ce point oui, mais si ils réfléchissent plus de 2 s aux résultats que les SC sortent régulièrement en planétaire, ca devrait pas

Oui alors pour les skis, moi c’est ski long et qui datent de plus de 20 ans si possible, sinon je ski vraiment trop comme un merde et Bernard passe son temps à m’attendre en bas des pistes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Remarque quand tu chausses tes skis vénérables, je t'attends quand même. Mais nettement moins longtemps Enfin, parfois c'est le bonhomme que j'attends parce que les skis eux, ils sont déjà passés...

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La citation complète est:

"Car il faudrait m'expliquer alors pourquoi pas une parabole à F/1 ? Là tout le monde sera d'accord pour crier au fou, précisément pour les raison décrites et décriées de l'article de Ph.Morel!!!
---------------------------------------------------
cela dit je ne suis pour ma part l'adorateur de personne. C'est simple: je pense seulement que l'on a intérêt à toujours avoir le F/D le plus long possible, compatible avec le besoin (c'est la dernière fois que je le répète). Il se trouve que Ph.Morel qui a visiblement le tort d'être le Président de la saf est du même avis, crois bien que je le regrette, mais ne lui répète surtout pas.

Il n'est pas indifférent d'être à F/3 ou F/6 (désolé de défoncer des portes ouvertes, mais elles ne le sont pas pour tout le monde ici). Pour faire court, il faut y être contraint. Les SC, RC et cass c'est un autre débat. Arrêtons donc de tourner autour du pot: faire court pour faire court est une c... Il se trouve maintenant que tu es d'accord :

"Bin j’ai par exemple suggéré à Sky Runner de ne pas forcement se diriger sur un F/D trop court si il en avait pas besoin."

Donc il faudrait que tu expliques où est le désaccord avec ledit article dont il semble bien que le seul tort est d'être signé PM... Tempête dans un verre d'eau?

[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ma modeste expérience m'indique que la difficulté de collimation n'est pas liée au F/D. Par exemple, je trouve plus facile de collimater mon Orion Optics à F/4 que mon Kepler à F/6 (mais elle tient mieux sur le Kepler). Je vous laisse deviner pourquoi.

C'est vrai qu'il faut être très précis à F/4, mais c'est faisable, il suffit que les vis de collimation soient suffisamment douces pour qu'on puisse y aller au pouillème de tour. Plus précis ne signifie pas impossible, ça signifie juste plus précis.

Solution de l'énigme ci-dessus : le système de collimation de l'Orion Optics est vraiment bien fait : tois grosses vis de réglage douces, qui se tournent sans effort, en plus des trois petites vis de maintien : il est facile de tourner d'un micro-pouillième de degré, alors que ce n'est pas le cas avec les vis plus dures du Kepler. Je trouve qu'en pratique c'est ce genre de détail qui compte, plus que le F/D.

-----
« faire court pour faire court est une mode. »

Je pense que dans beaucoup de cas, on ne fait pas court pour faire court, mais pour des considérations pratiques :
- ceux qui pratiquent l'astrophoto ont intérêt à avoir un F/D court (surtout que les capteurs ont des pixels de plus en plus petits) ;
- ceux qui pratiquent le visuel ont intérêt à avoir un grand diamètre, or à encombrement égal, le plus grand diamètre a souvent un F/D plus court.

Quand j'ai acheté mon Orion Optics, que je comptais placer sur une EQ6, je pouvais y mettre un 200/1200, ou un 250/1200, ou encore un 300/1200. J'ai choisi celui qui a le plus court F/D car c'était celui qui a le plus grand diamètre. En fait, c'est bien sûr le diamètre que j'ai choisi. Mais je ne pouvais pas me permettre un 300/1600 (le modèle existe), c'était bien trop gros, ça n'aurait pas rentré dans la Clio.

À mon avis, il n'y a pas de mode des F/D courts, mais plutôt une mode... non, une démocratisation des grands diamètres.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno,

Il faut comparer à périmètre égal. Si tu compare un 250 Bresser et un 180 Taka, le second est bien meilleur, mais ça prouve pas que les perf diminues quand le diamètre augmente.

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Il se trouve que Ph.Morel qui a visiblement le tort d'être le Président de la saf est du même avis »

Encore un procès d’intention sans fondement, par contre est ce parce qu’il est président que tu le prend comme ca ? T’as pas l’impression par exemple d’être excessif parlant de censure ? en aurait tu parlé si il n’étais pas président ?

« Les SC, RC et cass c'est un autre débat. »

Tiens donc ? les tolérances de collimation ne seraient pas similaires ?

« cela dit je ne suis pour ma part l'adorateur de personne. C'est simple: je pense seulement que l'on a intérêt à toujours avoir le F/D le plus long possible, compatible avec le besoin (c'est la dernière fois que je le répète) »

C’est exactement ce que j’ai fait pour le 600 à F/3.3, j’aurais pu le faire à F/2.5, techniquement rien ne m’en empêchait, ca passe encore en newton pour ce diamètre, mais j’ai regardé la hauteur max à l’oculaire que je voulait tolérer pour ce 600, ce qui m’as fait opter pour une longueur focale de 2m

« Arrêtons donc de tourner autour du pot: faire court pour faire court est une mode. Tu seras au moins d'accord avec ça, car c'est de ça dont il s'agit. »

C’est ton opinion, pas la mienne. Regarde les témoignages de ceux qui te donnent les raisons de leur choix, essentiellement des raisons d’encombrement et de hauteur l’oculaire. D’ailleurs P. Morel ne dit pas autre chose dans son article il me semble ?
J’ai utilisé un 600 F/4.7 avec l’encombrement et l’escabeau qui vas avec pendant 15 ans, bin le nouveau à 3.3 est d’un confort incomparable, il ne faut pas chercher plus loin…
D’ailleurs comme je l’ai dit plus haut, si je voulais faire un concours de F/D court, je pouvais faire F/2.5, donc clairement la motivation n’est pas lié aux record, de même que quand on a fait le 1m on a pas fait 1m07 pour battre le record du moment détenu à Puimichel…
On cherche à faire de l’astro, pas à se laisser enfermer dans ce genre de futilité puérile…

Quand t’as pas mal pratiqué dans les gros diamètres, je t’assure que le confort, l’escabeau le moins haut, le moins d’encombrement possible, c’est important. Si tu t’étais autant emmerdé que moi à trimballer du matos lourd et encombrant, tu saurais qu’à la longue il y a des choses qui deviennent usantes, au point un jour de ne plus avoir envie de sortir ton télescope… Alors tu cherche à en refaire un, plus optimisé pour l’utilisation que tu veux en faire , avec le ratio emmerdement/plaisir le meilleur possible, bref vraiment rien à voir avec un effet de mode…
C’est très mal nous connaître…

Regarde également les images de Laurent Bernasconi avec son 500 F/3, un champs et une profondeur incomparable, une émotion à chaque fois que tu découvre l’un de ses images, l’impression de redécouvrir le ciel sous un autre angle, bref féérique… Là aussi effet de mode ?
En général tout ce qui peut être un progrès dans le matériel d’astronomie le considère tu comme un effet de mode ? Les CCD ? les APN ? les PC ? etc…
Le F/D court est devenu accessible, et répond à un besoin, pourquoi devrait t’on s’en priver pour ceux qui en ont besoin ?
Doit t’on en rester au classique 200 F/6 azimutal carré en bois sous peine de subir vos foudres ?
Bref je trouve que de votre coté, il y a une sorte de terrorisme intellectuel, une incapacité à admettre la différence alors que je ne vois vraiment pas en quoi on vous gène…

Tu sais il y a encore pas si longtemps on nous accusait de faire du gros diamètre, uniquement pour se la péter, pour avoir le plus gros… Depuis ca s’est tassé, les gens ont compris, maintenant c’est avec le F/D… Plus tard ca sera avec autre chose…

Tiens et si je te disais que les contrôles interferométriques en amateur c’est juste un effet de mode ? un truc juste pour faire bien dans les salons de thé ?

« Donc il faudrait que tu expliques où est le désaccord avec ledit article dont il semble bien que le seul tort est d'être signé PM... Tempête dans un verre d'eau? »

Voir mon post du 26-05-2008 22:24… En principe quand on vient sur un forum, c’est bien vu de lire ce que les autres écrivent… Ca montre au moins qu’on s’intéresse au débat…

[Ce message a été modifié par David Vernet (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
david,j'ai un 200 tube carré en bois afd 6 idem que dans le texereau,monture couderc,je suis un ringard ç'est vrai mais trés heureux avec mon scope

Share this post


Link to post
Share on other sites
Punaise, ça chauffe dur ! calmos !

whaou ! j'ai un autre point commun avec David : j'ai des SM de 2,10 m...

Dommage pour le ton mais ce sujet est vraiment passionnant et terriblement d'actualité pour notre club, Magnitude 78.

Aller, je dévoile, nous allons nous faire un T600, optiques comprises....
Justement, le choix du F/D est primordial pour nous.
Pour un club, nous excluons faire l'acrobate sur l'échelle double mais aussi, nous voulons relever le défi de la parabolisation....
Alors que faire ?
Un 3,3 ? sur, on va dans le mur.
A partir de quel moment on est cohérent avec nos bien modestes compétences, mais aussi notre "gniack" ? Un F/D 5 doit être possible.
Oui mais bonjour la hauteur du PO !?!?!
et ben, si on optait pour un truc à 3 miroirs !
La voila notre solution du moment et on est bien content, alliant le confort au contournement de certaines difficultés - ne négligeant pas pour autant les autres non négligeables que cette solution génèrera.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai un 300 ouvert à 3.7 dans un tube carré en bois, est ce que c'est grave?

ceci dit je confirme quand même l'inconvénient du prix des oculaires si on veut avoir une bonne image sur un champ étendu.
j'utilise des oculaires ploessl clavé sur cette config et seul le centre du champ est propre.
le souci ce sont les oculaires, peu sont adaptés et coutent chers.
en imagerie grand champ le paracorr marche suffisemment bien (peut être pas sur un f/3, je n'ai pas regardé les conclusions du test à c. demeautis) et ne représente qu'une fraction de l'investissement (apn et surtout ccd pèsent plus dans le budget).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Methrotrexate, moi aussi j’ai construit jadis un PierreBourge-Texereau 200 F/D6 équipé » de Clavé et j’ai beaucoup appris avec. La construction et l'observation. C’est un chouette instrument. Une simple remarque toutefois, le PO est à 1,80m du sol. Impec pour le visuel et le tube fait 1,20m de long "presque" gérable en nomade sur une banquette arrière. Paradoxalement j'ai longtemps observé avec mais assez peu, au sens de mal. Faible rendement transport/installation/pointage/observation en fait.
Un beau jour (avant les dob…) j’ai transgressé le tabou de l’équatorial et j’ai monté la fourche directement en AltAz sur un petit socle. Un ancêtre de rocker avant la lettre. J’ai investi dans un truc très étrange à l’époque, le Telrad .Je n’ai pas renié l’équatorial pour autant mais j’ai découvert une autre manière d’observer en visuel, en économisant du poids et de l'emm...ment en nomade. J'ai découvert le visuel en fait qui est synonyme d'une certaine liberté.

Ce qui m’a permit d’observer plus et dans de meilleurs sites.

Taquiné par les gros diamètres j’ai acheté un Meade 406 modèle Starfinder – Toutencartondeluxe F/D 4,5. Vous savez le style "cumulus". Ingérable tel que comme quoi le F/D ce n'est qu'une partie du problème… 80kg et encore j’avais pas pris la Piotrrrr monture Alavladimirrrr fort de mon expérience avec le 200
Il a vite été upgradé en serrurier façon Kriege (Obsession si vous voulez). Au final PO à 1,80m du sol et cube de 50 cm (40kg) une fois rangé en moins de 5 minutes. A l’aise dans le coffre de ma Corsa de l’époque.
Au final, j’avais doublé mon diamètre, gagné toute la banquette arrière de ma voiture, pour une même hauteur de PO, et un poids sensiblement équivalent.

Ce qui m’a permit d’observer plus et dans de meilleurs sites (rengaine )

Parce qu’au final, c’est ça ma conclusion rien qu’à moi et je la partage. Observer plus, plus confortablement dans de meilleurs sites,en autonomie et éventuellement solitaire, c’est devenu la philosophie de mes constructions, même si ça doit passer par un F/D nécessairement plus court. Comme ça avec mon futur 600… PO à (presque !!!) 1,80m du sol, caisse de 80cm etc… Vous connaissez la suite

Ce qui me permettra d’observer plus et dans de meilleurs sites (rengaine )

Asp06,cher voisin, il mérite peut être un p'tit Nagler ton scope, d'autant qu'il ne bénéficie pas d'une plate forme équatoriale apparemment . Après je sais c'est dur car la spirale est enclenchée... Je sais, je suis tombé dedans. Et mes Clavés sont au musée. Joli d'ailleurs.

Bruno "une démocratisation des grands diamètres". Tout a fait c'est ça, c'est mon histoire et c'est sympathique. D'autant qu'on nous les avait interdit "par principe" (encore un...) jadis. Ah la barrière des 200mm, pire que le mur du son Maintenant on s'en fout! Merci John Dobson d'ailleurs, même s'il a fallu passer par des bouzes "prototypes".Normal.

Bernard


[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 27-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, ya un moment où il convient de changer de sujet...Cela dit, face aux mêmes problèmes je suis convaincu que nos solutions seraient les mêmes! Le mieux serai d'en parler à Valdrôme par exemple ;-))

Serge: pour diminuer la hauteur, pourquoi pas un angle de secondaire de 60° au lieu de 90° si l'on veut rester en Newton ? Autre chose, vous avez un interfero maintenant. Ce serait bien de pas trop ouvrir (>=F/4) pour pouvoir analyser. Enfin vous allez gagner un temps considérable si vous faite une machine... Je connais une liste yahoo dévolu à ce sujet...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain > MDR ! Si tu ne transportais pas depuis que je te connais tes oculaires en vrac dans un sac avec tes tournevis et de la boulonnerie , peut être que tu verrais un peu mieux dans ces clavé !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles,
oui, bien évidemment, une machine nous semble indispensable.
Nous commençons à nous documenter et avons connaissance du forum en question.

Les T600 se démocratisent. Mais y-a-t-il beaucoup d'amateurs qui se lancent dans la taille d'une telle optique ? j'connais pas la réponse.... Mais déjà, je me sents vibrer au pied d'un tel chalange....
Et pi, autre chose qu'un newton est peut-être une piste intéressante à creuser, notemment aux vues des nombreux arguments développés ici ou là. En tous cas, ce sera plus original !

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bernard Augier a écrit
"Comme ça avec mon futur 600… PO à (presque !!!) 1,80m du sol, caisse de 80cm etc…"
J'ai exactement le même parcours.
Mon 600 => PO à 1.82m du sol et caisse de 81 ou 82 cm.

Royal.

Si j'avais construit un F/D 5 ou 6, il aurait du être en poste fixe dans mon jardin à MVLONUMi 4.5-5 et j'aurais presque rien vu par rapport à son potentiel...que je redécouvre chaque fois au Restefond, en Sardaigne ou dans le désert en 2009 (j'espère...)

Une question donc pour Charles Rydel : si tu voulais un 600, quelle rapport F/D prendrais tu?
Car je ne vois pas comment contourner l'obstacle de la transportabilité sans un F/D court (à moins que nos amis de magnitude 78 nous montre la voie, ce qui ne serait guère étonnant les connaissants).
La meilleur preuve c'est Philippe, qui n'est pas spécialement un amateur de F/D court et qui a pourtant un F/D très court.
Je répète ce que je disais plus haut : dans notre pays à forte pollution lumineuse, le F/D court n'est pas une mode, mais bien une nécessité pour un grand diamètre.
Et d'ailleurs l'article de Philippe ne dit pas autre chose.
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a la solution du cassegrain/ritchey-chrétien/dall-kirkham coudé qui me semble inévitable pour ceux qui s'aventureront au dessus de 1 m de diamètre.

mais ça ne court pas les rues, en équatorial ou en dobson et quel que soit le diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this