Sign in to follow this  
Laurent51

Une ferme à télescopes ENORME!!!

Recommended Posts

Il y a un point important que je voudrai ajouter:
Cette réalisation à lieu en Espagne et pour ceux qui regrette de ne pas voir possible une telle initiative en France, je voudrai les informer que sur le territoire Espagnole grace a tout un tas de dispositions fiscales mise en place pas l'administration nationale comme par l'Europe il est possible,sous couvert d'"activité agricole" d'aider largement ce genre de projet. Il n'est pas inutile de rappeler que l'Espagne beneficie encore d'un regime assez favorable en Europe pour aider ses regions et ses campagnes. Ceci explique certainement cela.
Concernant ma position sur ce debat qui ne devrait pas en être un mais plutôt une question: "Et vous, vous la pratiquer comment l'astronomie?" je reponds simplement: comme le camping: "sauvage".
D'autre peuvent repondre: "comfortablement installé dans mon jardin, dans mon garage, au club, sur le toit, au bureau avec l'ADSL et 8h de decalage horaire, C'est tout.
Concernant l'aspect architectural de la realisation: Biensur çà ne me plait pas, mais les constructions de la costa Brava non plus, pas plus Palavas d'ailleur.
Personnelement je vais à Arras dos los Olmos, il y a plein de place et un ciel bien noir, pour les astronomes pas trop "sauvage" il y a un gite super avec des bugalows eparpillés a flan de colline, pas cher, suuuuper. http://www.dormirenbalnearios.com/hoteles-con-encanto/alojamientos/aras/index.asp


Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Serge, un petit exemple aujourd'hui avec un parisien qui veut faire de l'astro un samedi soir :

sans ferme

1) il se fait chier à descendre son matos de son immeuble et le charge dans sa caisse
2) il se tape 1 heure d'autoroute pour accéder à son spot
3) Il plante la tente, décharge et installe son matos, fait la mise en station etc etc ...avec le risque d'avoir oublier un truc chez lui...
4) il fait enfin de l'astro
5) rebelote inverse le matin (ou 4 h du mat si il a pas de tente...)

avec une ferme :

1) il prends sa voiture à 20 h et passe prendre un pote de la ferme sur la route....
2) il se tape 1 heure d'autoroute pour accéder à la ferme dont l'emplacement a été optimisé pour la PL
3) il retrouve les potes et son matos qui est immédiatement opérationnel ...
4) à 4 h du mat, il ferme le toit, ouvre le clic clac et à 10 h, il rentre tranquille à la maison

A mons avis, les fermes ont un avenir radieux ...

a+

Chris

[Ce message a été modifié par Chris74 (Édité le 30-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout va bien, chris !

Il y a 1000 façons de faire de l'astronomie !
Y a même des baltringues qui reconstituent le big bang a 100 mètres sous Terre, faut vraiment être barge, nan ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait je pense que ce fil est juste révélateur de 2 façons de faire de l’astronomie, qui ne s’opposent pas forcement mais qui se comprennent pas toujours…

Du coté de Laurent, Cyril, c’est une astronomie proche de l’astronomie professionnelle, ou l’on cherche à rentabiliser un maximum l’instrument et le site pour « produire » de la participation à la recherche scientifique, supernovae, astéroïdes, variables, des spectres, etc… faire un max de belles images (ce dont je ne me plaint pas bien au contraire), et je pense que l’essentiel de leur motivation est là.
D’ailleurs bien des manips pro ne sont même pas au niveau de rentabilité et de fiabilité de la manip de Laurent.
Dans ce cas, une ferme de télescope dans un site avec une bonne météo le tout en remote est parfaitement cohérent avec cette pratique de l’astro, et effectivement peu importe que tout ca soit aligné sans un arbre ou un carré de pelouse.

D’un autre coté, il y a les dilettantes de l’astro que nous sommes, plus du coté poètes, ou l’environnement dans lequel on vas faire de l’astro est aussi important que de mettre l’œil à l’oculaire et faire une belle image, ou la quantité importera peu, ou la convivialité sera également très importante, et ou si on a une période de mauvais temps on sera évidemment un peu déçu, mais on aura quand même passé une bonne semaine entre amis, ou construire son instrument est autant un plaisir que de l’utiliser, et ou le fait de faire de l’astro une semaine de temps en temps nous convient finalement assez bien, car c’est avant tout un style de vacances et pas forcement une activité de tous les jours.

Avec bien sur entre ses 2 catégories, autant de pratiques intermédiaires et différentes.

Alors je vois déjà les mauvaises langues se précipiter et me reprocher : « oui mais toi t’habite une maison dans le sud pas comme nous dans des cages à lapin sous la flotte, c’est facile de parler comme ca…»

Bin j’ai longtemps habité dans une barre, une de ces fameuses cages à lapin, dans la banlieue Lyonnaise (d’ou je suis originaire) , avec son temps de chiotte sa pollution etc…
Evidemment mon rêve était de pouvoir habiter une baraque dans le sud, loin de la pollution lumineuse, et je me disais, putain tous les soir, je vais sortir mon télescope, ca va dépoter !
C’est ce qui s’est passé au début, et je me suis finalement vite lassé…
C’est là que je me suis rendu compte que dans ma pratique c’était un tout, et non une pratique de tous les jours.
Aujourd’hui, je n’observe pas plus que quand j’étais sur Lyon, et quand j’observe, c’est presque toujours pendant des périodes de vacances, ailleurs que chez moi, et avec des amis.

[Ce message a été modifié par David Vernet (Édité le 30-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge : ;-)) Bon, tu sais que la balade je la ferais bien avec toi ;-) C'est le telescope qui passe ses vacances (ou sa vie) dans le cabanon que j'utiliserais de chez moi. Je n'ai pas spécialement pas la volonté d'y emmener ma famille pd tte les vacances, c'est pas le but. D'ailleurs cet été je passe mes vacances dans le Queyras en Famille ;-)))


Chris74 : c'est de ce probleme que tu evoques tres bien. c'est d'autant plus dur que le matos astro ca coute cher et que c'est bien dommage de le laisser dormir dans un appart a Paris...


David : je comprends a 100% ton post, j'ai rien a en redire, et je trouve ton approche parfaitement louable.

Cyril

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon ben voila,j'ai fait pareil,bien aligner,des que les pensionnaire aurons quitter l'endroit(apres noel)je prend possession,des lieux


Bon le bistro c'est par la.
OPPY

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chris74!!!
Paris n'est pas la France
Perso, j'ai un terrain qui me degage l'hrizon audessus de 20° at ca me suffit.
Donc descendre son matos, sa poubelle ou quoi que ce soit n'est pas un argument.
Ici par contre l'argument commercial Prime!

Alphonse

Share this post


Link to post
Share on other sites
bug denis écriva :
"A quand la camionnete à pizzas là bas."
C'est plutot la camionnette à turron et à paella
Sinon pour le concept : chacun son truc.
Pour ceux qui n'aiment pas le lever de fonte à la nuit tombée et au petit matin çà peut être pratique.
Quand au look, excusez moi les amis mais la nuit çà ne se voit pas !

Guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Je trouve que c'est une super initiative, ces constructions d'observatoires. Vivement que cela se construise en France. Et perso, que les abris soient aligné n'a absolument aucune importance !!!! Seule la qualité du ciel compte et, les bons "coups à boire" avec ses voisins !!!!!

A+, Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Soir...

Ah bin mince, je suis de catalogne nord et je n'avais jamais entendu parler de cet élevage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca serait bien que qq aille la bas et nous fasse un "reportage".
;-)
Cyril

Share this post


Link to post
Share on other sites
<Aujourd’hui, je n’observe pas plus que quand j’étais sur Lyon,>
David tu confirmes ce queje subodorais:
Moi je suis toujours sur Lyon, mais pour répondre à un copain qui n'a de cesse de nous vanter son Sud natal, je dis que ça doit être hyper fatiguant d'avoir un ciel toujours clair, et qu'on doit être assez vite blasé
Je pense sérieusement(enfin à 50% ) que l'attente de la météo qui va bien, la frustration temporaire, et les réussites rares, ça participe de l'intérêt de l'astronomie, c'est un peu un jeu, comme l'affut pour le chasseur.
Pas valable pour tout le monde, c'est sûr...

Cordialement,
Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et pourquoi pas les 2 ?
Cela me parais aussi séduisant d'être en pleine nature sauvage (même un peu plus séduisant, j'avoue) qu'au milieu d'autres astrams, dans une bonne ambiance genre "bistrot" à s'offrir des coups et des tapas, faire connaissance, échanger, un peu comme on fait ici ou dans les rassemblements.
Ce sont 2 façons différentes de faire de l'astro mais qui peuvent être agréables chacune selon l'humeur du moment.
C'est vrai que vu du ciel, c'est pas terrible, mais il faudrait tester une soirée au moins avant de se faire un avis définitif.
Un exemple: je me disais, comme tout le monde, lorsque je passais devant ces grandes barres d'immeuble des cités de banlieue: "je ne me verrai jamais vivre dans ces cages à poule"...
...Jusqu'au jour où j'ai emménagé la dedans pour une année.
Eh bien, hormis les inconvénients incontournables et bien connus de ces type de logement dans ce type de quartier, j'y ai trouvé une solidarité, une humanité, une ambiance générale vraiment super.
Bref, tout ça pour dire qu'il ne faut pas se fier aux apparences et qu'il vaut mieux essayer avant de se faire un jugement définitif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Claude, c'est très vrai ce que tu dis. C'est exactement ce que je vis. après avoir vécu en centre ville j'ai la chance d'habiter depuis 15 ans sur une des communes de montagne les plus propices de France pour l'astro. Ce n'est pas un hasard ou de la chance. C'est un choix et des sacrifices. Et bien il est humainement impossible quand on a une famille avec 5 enfants, un boulot "extreme", d'autres passions et obligations sociales d'exploiter la totalité des nuits excellentes. Et pourtant je suis physiquement assez résistant. Au début on s'en fustige, tout avide que l'on est, et puis tout compte fait on se paye le luxe de faire le difficile, de rêvasser sur une chaise longue sans sortir aucun engin, de s'y endormir de foutre en l'air une observation ou une pose pour aller profiter de la couette avec qui vous savez . Le luxe de la traque de "La" nuit comme tout bon chasseur d'étoile (j'ai toujours aimé ce terme). Et c'est ainsi que l'on évite l'addiction, l'accoutumance. Blasé moi? Jamais

zapatawin, t'as raison et heureusement l'humanité a toujours réussi à exprimer le meilleur d'elle même, même dans les conditions les plus pénibles, mais il est pas interdit de lui donner un coup de pouce, tu crois pas

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 30-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge bravo pour ta phrase...
"Le ciel ne peut pas se penser sans la Terre, sinon c'est vertigineusement vide, çà n'a pas de sens"

Il est vrai que j'ai un peu de mal avec les télescopes bien alignés que ce soit des coupoles ou des abris.Ca manque de poésie...
D'un autre coté je comprends l'intérêt des télescopes en remote pour les scientifiques et donc l'importance du lieu d'implantation.

Pas simple

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, je disparait 24h, mais c'est l'explosion à mon retour!
... et je vois que la discussion fait causer dure:-)
Bon, il m'est difficile comme ca de répondre aux questions, c'est trop d'un coup.
Mais en gros:
Déjà, j'aimerai comme Cyril recentré le post, sur le fond et pas la forme. ca me semble clair... mais bon...
J'ai suis d'accord avec le poste de David, tout en rajoutant pour ma part qu'il n'y a pas de barrière, et que l'un n'empêche pas l'autre, que la pratique peut-être double aussi. je n'irai pas plus loin sur le sujet de mon coté, car il ne m'intéresse pas vraiment... enfin, ce n'est pas mon problème du moment.
ca serait sympa si une personne parlant espagnol cherchait à avoir quelques réponses a certaines questions:
Coup de l'installation? Combien coute la place? Comment c'est passé l'organisation?...
Je ne serais pas surpris aussi que les bâtiments proches soient en faite une auberge, ou un gite. C'est toujours utile:-)
De mon coté je n'ai pas besoin d'une tel structure, car j'ai mon propre observatoire depuis 2000 environ. Mais il est clair que si une tel structure prenait place par trop loin de la, si il y a besoin, j'offrirai mon aide bien volontiers.
Je connais des personnes qui sont intéressés. Il faudrait regrouper tout ca afin qu'une structure puisse voir le jour.
Assez d'accord sur l'ordre de choix de Cyril pour le terrain: Météo, vent, seing... pour le choix de l'endroit.
Chris74: Voila déjà un point positif!! Chris propose un terrain grâce au soutient d'une association. Bon, perso, et il ne faut surtout pas te sentir offusqué, je ne pense pas que se soit l'endroit parfait a cause de la météo en Haute Savoie. Installer des observatoires sur un site qui risque de ne pas suivre coté météo, c'est dommage.
Pour te répondre sur le remote... bon, c'est clair qu'il peut y avoir un problème de sécurité. C'est aussi pour ca qu'il serait intéressant de pouvoir utiliser une structure déjà bien existante:
- du coté pro, le fait d'avoir l’appui d'une association national pourrait peut-être permettre l'installation de télescopes automatiques amateur sur un site comme l'OHP par exemple. Il y a déjà une bonne base pour la sécurité, des coupoles existantes sont déjà gérées par des associations allemandes par exemple. Mais avec un projet concret, il pourrait peut-être y avoir une possibilité. Il pourrait y avoir un contrat disons de mise en sécurité de l'observation en cas de problème... c'est des points à régler biensur.
- Du coté par exemple de site comme St Michel l'Observatoire. L’endroit est aussi sécurisé, et un contrat avec l'association qui gère le site pourrait permettre une intervention pour fermer au moins un observatoire qui serait planté suite à une panne. Le but étant dans l'urgence simplement de fermer l'observatoire.
- dans une association plus petite, le fait de recevoir un certain nombre d'observatoire annexe permettrait aussi au club de recevoir une rétribution.. C’est aussi le cas pour les deux possibilités au dessus biensur. En échange, il pourrait y avoir possibilité d'intervention en cas de panne grave (impossible de fermer un observatoire... c'est la seule panne grave pour moi) par un membre du club.
Le terrain pourrait être clôturé et des cameras de surveillance mise en service... beaucoup d'observatoire automatiques utilisent des cameras de surveillance et des alarmes. Les télescopes pourraient être placés dans des tours à un étage avec porte blindé.
J'ai un ami qui a deux coupoles placé sur deux tours en pleine nature et qui fait fonctionner les observatoires en automatique en permanence avec personne sur place. beinsur ca a un coup...
Il y a des choix à faire en fonction du lieu retenu, de la présence ou nom de permanant, de la possibilité d'une aide rapide ou pas...

Bon, aller, maintenant dodo!! a plus!

[Ce message a été modifié par Laurent51 (Édité le 31-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous,
Cyril, pourrais tu m'indiquer ou tu as trouvé cette carte d'humidité européenne STP?
Manu dans le tarn profond

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour a tous
il est bien ce post!!!

que ce soit une ferme a télescope, un obs privé ou tout autre chose, le but est de se faire plaisir et d'assouvir sa passion
quelle soit visuel ou photographique!!
du petit avec son 114/900 ou du grand avec de gros moyen financier, chacun fait avec ses moyens
mais l'évolution technologique amateur est toujours en évolution constante et pour etre au top faut aussis les finances
ferme a télescopes!! ben j'y voit un avenir surtout pour les assos et les personnes fortunées
dans le cadre assos cela permetra a des moins riche de pouvoir chooter le CP dans des cieux moins polué que par chez nous
les concepteurs de softs pour le rémote ont de beaux jours devant eux
si je gagne au loto !!heu!! une grosse somme!!
je fait une ferme a telescope promis juré et j'ambauche
Cyril pour la réalisation

bonne astro @++Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurent, désolé de te décevoir, mais je ne propose pas de terrain en Haute-Savoie, il est déjà occupé par un observatoire et suis totalement d'accord c'est pas dans la Hiaute, qu'il faut installer une ferme ...sinon j'approuve les mesures de sécurité, faut surtout pas lésiné et je sais de quoi je parle malheureusement (...) faudrait voir peut être du coté de la SAF ou de l'AFA, cela pourrait être aussi un nouveau souffle pour Aniane qui n'était plus que l'ombre de lui même si mes souvenirs sont bons ...l'important c'est qu'une association ouvre le bal et défriche les problèmes que pose ce genre d'installation, après cela devrait suivre assez rapidement à mon avis....

a+

Chris http://www.astrosurf.com/hautesavoie/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Cette histoire de ferme de télescopes n'est pas nouvelle,

C'était certes un peu rustique, mais c'était les débuts... :->

Aller bon week-end

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chris74

pour Aniane! pas bon la polution de Montpellier est omniprésente, juste bon pour de la vulgarisation

vrai que si l'Afa ou la saf ou autre assos importante
élabore un projet sérieux sur du rémote, une nouvelle aire
sur la conception astonomie pour nos futures observateurs en herbe ou culotte courte, leurs sera favorable.

ben ya 15 ans nous avons eu droit a cette avancé technologique premier goto et premiere caméra ccd amateur

et dans 15 ans le rémote sous un ciel non polué sera courant
@+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, j'ai passé une bonne nuit et je suis en forme:-)

donc question sérieuse:

-Qui est interressé pour se lancer dans la recherche d'un site pour l'implantation de X observatoires automatisés et utilisable à distance et ainsi pouvoir installer son matériel pour une exploitation bien plus importante et sans probleme de montage, demontage etc?

Il est clair que ca demandera un investissement, mais bon, je ne pense pas d'un point de vue technique qu'il sera bien plus elevé que la construction d'un observatoire automatique chez soi. Il y a surtout les problemes de l'adsl et de la sécurité, mais en fonction du site, il peut y avoir des solutions simple.

Pour info, un observatoire automatique, ca peut fonctionner sans probleme avec une lunette de 100mm ou avec un T600... seule la taille de l'observatoire va changer.

Le but du post est simple: regroupez vous, ca pourrait faciliter les demarches. Je ne serait pas surpris qu'avec un petit groupe bien motivé, les solutions et la réalisation soient assez rapide...

Faite passer le message au pres de vos Amis qui ne serait pas forcement sur la liste.

A plus!
Laurent Bernasconi

[Ce message a été modifié par Laurent51 (Édité le 31-05-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this