Sign in to follow this  
Sigur

Quels moteurs pour PicAstro sur une GROSSE monture ? :-)

Recommended Posts

Hello,

Nous sommes en train de construire une monture lourde avec un ami (axes de 50 mm, roulements à billes coniques a aiguille, roues dentees de 280 mm) afin de supporter un instrument de 40 kg.

=> On rêve un peu :-)

Actuellement, nous faisons un peu le tour des motorisations envisageables, et nous pensons faire un PicAstro.
Par contre, vu le poids de la monture et de l'instrument qu'il y aura potentiellement dessus.

Avez-vous des idées de moteurs, des exemples, voir même des références à partager avec nous?
Avez-vous une idée de comment faire pour calculer le couple nécessaire?

Thx!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Contactez Arnaud Gérard sur le forum astrocoolpix rubrique picastro. C'est le "papa" du picastro, il aura bien une opinion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

pour une grosse monture un bicylindre sera plus sûr.

Pour les moteurs je n'ai pas de réponse toute prête vu qu'aucune grosse monture n'utilise PIC-ASTRO pour l'instant. Le choix des moteurs n'est pas fixé pour les montures actuelles mais le seul point garanti c'est que les moteurs Nanotec ST4204L1709 semblent suffisant, mais je préconise la sécurité donc mieux vaut passer à des moteurs de 56mm ( Nema 23), des 200 pas sont suffisant et pour les caractéristiques l'idéal est d'avoir des moteurs 1A sous 5V max, mais la référence type n'a pas été trouvée.


Je profite de ce post, vu qu'il concerne directement les tests et évolutions actuels de PIC-ASTRO. C'est l'occasion de faire un état des lieux.

La nouvelle carte Puissance est opérationnelle ( proto) elle permet d'alimenter les moteurs en 40V et jusqu'à 4A par enroulement. Ce sont les limites Max dans de telles conditions les drivers doivent être équipés d'un bon refroidisseur et d'une ventilation.

Le nouveau logiciel est en cours de développement, il permet d'avoir une accélération réellement progressive. Le PIC fonctionne à 40MHz pour pouvoir pousser les moteurs à leur extrême limite.

Les tests en cours du logiciel sont faits sur un PIC-ASTRO A1 sans chercher à pousser les moteurs, la vitesse max est de 200X. Ces tests ont pour but de vérifier le bon fonctionnement du logiciel. 2 nuits d'enregistrement de données montrent quelques point à améliorer et le Goto devrait avoir une précision de +-2.5 ArcMin, mais ceci est sûrement améliorable.

Le logiciel est sur la bonne voie, il faut que je parle de la nouvelle carte puissance. J'ai déjà donné ses caractéristiques de sortie, ce qui est plus intéressant c'est sa plage d'utilisation "raisonnable". Pour cela j'ai procédé à 2 essais, avec alimentation 24V et courant nominal des moteurs:

1_ avec des Nanotecs ( 1.68A 2.8V) les performances sont bien là: 1200X sans aucun problème, impossible de stopper même en utilisant la barre de contre-poids de l'EQ6. Mais les drivers chauffent sérieusement, le ventilateur s'impose.

2_ avec des PAP-2 de chez Selectronic ( 0.85A 5.4V) les tests ne sont pas finis, les performances sont acceptables: 800 à 1000X, les moteurs ne sont pas blocables ( je ne les ai pas encore mis dans la monture) . Dans ces conditions le seul élément qui chauffe sont les moteurs eux-mêmes; les drivers ne dépassent pas les 25°.

L'avantage de cette carte est qu'elle est compatible avec tous les systèmes en sortie analogique ou en PWM. Son rendement n'est pas des meilleurs mais en restant dans le raisonnable elle rempli bien sa fonction.

Bon vous me direz que plus de 1000X c'est du massacre organisé et je suis d'accord pour les montures habituelles. L'objectif de ces évolutions sont doubles:

1_ pour les grosses montures, compte-tenu des démultiplication, cela permet de garantir une vitesse de déplacement honorable ( 300X ou plus si affinités)

2_ des vitesses élevées est l'élément indispensable s'il faut utiliser PIC-ASTRO dans une version Alt-Az. Une partie des évolutions concerne cette adaptation.

Il y a encore du boulot sur le soft, les premiers tests concernent le suivi et les gotos les tests suivants concerneront l'autoguidage mais le nouveau code ne gère pas, pour l'instant, cette fonction de manière optimale.

Arrivé au bout!! bravo car c'est un peu long.

Arnaud

[Ce message a été modifié par arnaud.gerard (Édité le 02-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Arnaud,

le PicAstro est une merveille !
Je souhaiterai juste une précision sur un choix technique :
Pourquoi la régulation de la vitesse pas potentiomètre sur la raquette et non pas par un sélecteur du type nombre d'appuis = multiplicateur de vitesse?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,

Merci beaucoup pour ces infos!
Je crois que je vais me lancer dans l'aventure PicAstro... :-)

Je ne m'y connais pas du tout en electronique et je me demande dans quelle mesure on peut installer des moteurs avec des amperages et voltages différents sur un même PicAstro.

Par exemple, les schémas et composants proposés 'par défaut' sont donnés pour des moteurs nanotecs.

Si je souhaite utiliser les nema 3 comme tu le proposes Arnaud, ne faut-il pas ajouter des rehausseurs de tensions ou autre?

Merci pour vos réponses!
Max

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça va faire pratiquement un an que j’ai picastro et c’est que du bonheur !
Le suivi est top avec le micro pas, Map, le goto.

« Si je souhaite utiliser les nema 3 comme tu le proposes Arnaud, ne faut-il pas ajouter des rehausseurs de tensions ou autre ? »
Non avec du 12V , ça devrai le faire. La partie puissance avec les L298 laisse passer 2A ! Ce qui est déjà pas mal. Il suffit d’avoir deux tensions d’alimentations (une puissance et une alim pic) et avoir de bon radiateur sur le 298 ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

>> BasicNav: le potentiomètre est facile à gérer en soft, c'est un choix basique. Avec la nouveau soft et l'accélération en douceur il n'a plus beaucoup d'intérêt puisque la durée de la pression sur les boutons gère l'évolution de la vitesse, dans ce cas le potentiomètre est un limiteur de vitesse.

>>Sigur: Avec la nouvelle carte puissance il faut adapter une résistance au courant nominal des moteurs. La formule est R= 1.2 / I et la puissance P= 1.2 * I.

>> ngc_7000: La nouvelle carte puissance fait une régulation du courant, sa valeur étant réglé en ajustant la résistance de mesure du courant. Cela permet donc de modifier la tension d'alimentation des drivers jusqu'à 46V. Cela permet d'avoir des performances plus élevées en couple et en vitesse.

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, cette nouvelle carte de puissance réguler en courant montant a 4A avec des beaux PWM, humm ! Y a rien dans le commerce qui peut rivalisé (enfin avec un prix raisonnable).
Reste plus qu’à avoir le typon ;-)).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this