Sign in to follow this  
sollio

chercheur point rouge

Recommended Posts

bonjour
je suis intérréssé par l'achat d'un chercheur point rouge .
avez vous des avis défavorables les concernants ?
ou au contraire a conseiller vivement ?

il existe une multitude de model a tous les prix.
en conseillez vous un en particulier ?

Je vous remercie par avance de votre aide
amitie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Le choix est en effet vaste!
Il existe une différence importante à prendre en compte parmi les différents modèles du commerce selon l'usage que tu veux faire : certains sont utilisables de jour comme de nuit comme par exemple le point rouge EZ finder Orion , bien pratique pour pointer des cibles terrestres de jour et d'autres sont utilisables uniquement de nuit ( intensité lumineuse insuffisante pour être vue de jour mais très largement suffisante de nuit en revanche ) comme par exemple le rigel quickfinder.
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
intéréssant comme info
je ne savais pas,en ce qui me concerne se cera uniquement pour des pointages de nuit.
je n'arrive pas a trouver d'info sur le model william optic
encore merci de ton aide
amitie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Entre les problèmes de buée sur certains, de piles, de transparence du plastique, parfois de problème pour bien centrer l'oeil en face et trouver la cible, le fait que cela ne grossisse pas et oblige souvent à passer par la case oculaire grand champ pour trouver l'objet, j'ai fini par abandonner l'usage de ces engins pour rester définitivement accro à l'usage du chercheur(coudé et redressé pour le confort) et pointeur sommaire, pour ammenner la cible dans le chercheur.
En plus avoir deux grossissement à disposition instantanément, dont le 8x du chercheur proche des jumelles est un atout important pour bien connaitre et retrouver le chemin vers l'objet. http://www.reto.fr/stock/image201.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis d'accord avec le précédent message : rien ne vaut un bon chercheur optique du type 8X50 qui se presente deja comme un avant gout du grand spectacle qui attend l'observateur à l'oculaire du téléscope ou de la lunette.

[Ce message a été modifié par ptitprince974 (Édité le 23-08-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas d'accord pour moi :
J'ai les 2 : chercheur rigel quickfinder et 1/2 jumelle 7*50
J'utilise beaucoup plus le quickfinder.
En fait je n'utilise la jumelle que quand il n'y a pas d'étoile proche visible à l'oeil nu à proximité.
Il y avait eu tout un post qui comparait les différents chercheurs point rouge (il y a 1 ou 2 ans), mais avec le moteur de recherche préhistorique du forum, je n'arrive pas à remettre la main dessus...
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
"1/2 jumelle 7*50"

On est loin du chercheur coudé redressé dans lequel on place l'oeil aussi facilement que dans l'oculaire du télescope, tout en restant bien confortablement assis sur sa chaise
Il est vraiment temps que tu investisses un peu dans les accessoires, Raphaël

[Ce message a été modifié par den b (Édité le 23-08-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

j'aime bien les "points rouge", et les préfère aux Telard, plus gros et qui rendent strictement le même service.
J'apprécie leur redoutable efficacité, pour peu qu'on s'approprie bien le principe de visée (comme sur un TELRAD d'ailleur).
ET que c'est léger !

Pour en avoir utilisé quelques-uns,
*- gaffe à la qualité de réalisation. Beaucoup sont des modèles de base chinois, avé juste un décalcomanie de marque qui les distingue les uns des autres. En chine, il valent 1 €, ici, je vous dis pas.... généralement, ça pêche au niveau de l'interrupteur et de la qualité du réglage d'alignement.
*- je trouve bon (indispensable) d'avoir un variateur de luminosité.
*- de ce fait, les modèles issus des utilisation "plein jour" sont quasiment inutilisable en CP, même avec leur gradation de lumière, ou le mini est bien trop lumineux.Domage car il sont de belle facture.
*- du fait que mes instruments sont démotables, j'apprécie ceux qui disposent de molette d'aligement manipulable à la main, sans outils.
*- la buée, on s'en fout, le champ est telement petit que c'est toujours clair autour. Et avec les 2 yeux, yapu de problème.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Du même avis que Raphaël
Pointeur QuickFinder + chercheur 9X50 = efficacité et précision.
Avec le Quick: réglage intensité + vitesse de clignotement (ou fixe), pas de problème de pile (durée de vie très très longue), pas de problème de buée ou si peu, réglage alignement de la cible projetée facile.
Un seul bémol: ne pas fixer le QuickFinder sur son support (deux fournis d'origine) comme un bourrin...

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'utilise un "point rouge" depuis des années et j'en suis trés satisfait. Je confirme les points relevés par Serge Vieillard, légereté, encombrement réduit, necessité d'avoir un réglage d'intensité que j'utilise pour ma part toujours au mini. La pile peut durer des mois si on ne la laisse pas en usage toute la nuit. J'utilise le bout d'un doigt de gant fin comme protection et la buée est rarement un problème grace à la visée "2 yeux ouverts".Que du" tout bon " quoi !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
parmi les chercheurs point rouge qui vous donnent entiere satisfaction .
lesquels ou lequel me conseillez vous ?

Je vous remercie par avance de votre aide
amitie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Pour ma part, j'utilise un Telrad depuis plusieurs années et c'est vraiment pratique. Léger, montage et démontage rapide, intensité réglable, durée de vie de la pile importante, boutons de réglage de l'alignement faciles à manipuler, 3 cibles concentriques (0.5, 2 et 4 degrés). La visée "deux yeux ouverts" est vraiment confortable.

Mais c'est affaire de gout personnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les chercheurs classiques sont devenus obsolètes avec les montures GoTo aujourd'hui généralisées...
Sur mon scope, j'ai viré le lourd 7x50 pour un viseur pt rouge en plastoc premier prix. Il sert juste à pointer une étoile pour l'alignement polaire sur deux étoiles. Après, ca se joue à la raquette...

Cordialement,

Marc
http://www.astrosurf.com/jousset

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Personnellement, j'ai remplacé le chercheur d'origine de mon C8 par un chercheur point rouge Baader "Skysurfer V".
J'en suis très content. Il est tout en métal, l'intensité lumineuse est réglable et il a un diamètre assez important.
En contrepartie, il est un peu lourd et un peu grand mais ça ne me pose pas de problème.
En le réglant soigneusement, il est possible de centrer une étoile sur le point rouge et de la retrouver ensuite directement dans le champ de vue du téléscope.

Cordialement,

Robert Knockaert.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben je ne me vois pas porter mon téléscope par un chercheur point rouge, qui aurait remplacé mon excellent chercheur, qui fait poignée de transport !
Vous l'aurez reconnu, chercheur taka sur mewlon. Donc pas besoin de chercheur point rouge, qui au demeurant, sont peut être trés pratiques !? (jamais utilisé)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Serge Vieillard :

le problème d'un point rouge trop lumineux est facilement réglable en collant à l'endroit d'où sort la lumière rouge un petit bout de pellicule en une ou deux épaisseurs selon l'intensité désirée... je l'ai fait, ça marche très bien...

Ce qui n'est pas modifiable par contre c'est la vitre teintée de certains de ces viseurs de jour (ça doit être un traitement anti-reflet pour ceux qui les installent sur une carabine...). Dans ce cas il vaut mieux éviter car de nuit, on perd trop en luminosité, c'est vrai...

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Juste un mot sur les chercheurs 'point rouge' du type "ez-finder deluxe", tout métal, issus d'un modèle probablement réservé au tir et de type 'plein jour'. J'en ai essayé plusieurs. Je les aime beaucoup, même s'ils sont un peu lourds (il devrait y avoir moyen de les alléger un peu, peut-être en utilisant des matériaux composites à la place de l'alu pour certaines parties). Le principal défaut provient AMHA du traitement de surface du réflecteur, souvent un peu orangé, et assombrissant quelque peu le ciel. Il y a cependant un modèle qui possède une "lentille" très transparente, il s'agit du BURGESS/TMB MRF http://www.scopemania.eu/achat/produit_details.php?id=14
Il n'assombrit pas du tout le ciel contrairement aux autres clones. Je ne connais pas le william optics, qui était le premier à apparaître sur le marché.

Sylvestre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this